La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Laval, Mars 2006 Ce document est une série de diapositives qui a été présenté devant les membres du club des astronomes amateurs de Laval, le 1 Mars 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Laval, Mars 2006 Ce document est une série de diapositives qui a été présenté devant les membres du club des astronomes amateurs de Laval, le 1 Mars 2006."— Transcription de la présentation:

1 Laval, Mars 2006 Ce document est une série de diapositives qui a été présenté devant les membres du club des astronomes amateurs de Laval, le 1 Mars Dont je suis membre. Il se traite comme une exposition de mes réflexions et de mon scepticisme face à la théorie du Big-Bang. Je lai créé en tant que présentation interactive, où chacun était invité à participer de ses commentaires. Elle est à lorigine de plus de 90 minutes de discussion. Donc, lintégralité de la soirée ne peut être représenter ici. Les diapositives à fond gris ont été ajoutées pour remplacer ma narration ou pour y ajouter des commentaires. Les 14 diapositives à fond vert sont celles qui ont été visionnées. Gilles Brisson

2 Big Bang ou Univers stationnaire

3 Sujet de discussion inspirée par M. Jayant Narlikar M. Narlikar donna une entrevue à la revue ciel&espace en Avril M. Narlikar donna une entrevue à la revue ciel&espace en Avril Il se considère comme un des derniers défenseur de lunivers stationnaire. Il se considère comme un des derniers défenseur de lunivers stationnaire. Il a été un élève de M. Fred Hoyle. Celui à qui nous devons le terme du Big Bang. X Il a été un élève de M. Fred Hoyle. Celui à qui nous devons le terme du Big Bang. X

4 Discussion inspirée par M. Jayant Narlikar Il est nostalgique de lépoque où il y avait plusieurs théorie de lunivers. Il est nostalgique de lépoque où il y avait plusieurs théorie de lunivers. Il déplore que la théorie du Big Bang soit devenue comme une religion, ( un dogme ), où rien nest toléré en dehors. Il déplore que la théorie du Big Bang soit devenue comme une religion, ( un dogme ), où rien nest toléré en dehors. Il fait remarquer que même si tout le monde travaille dans la même direction, cela ne prouve pas que ce soit la bonne. Il fait remarquer que même si tout le monde travaille dans la même direction, cela ne prouve pas que ce soit la bonne. Il croit que les scientifiques sont influencés par leur culture. X Il croit que les scientifiques sont influencés par leur culture. X

5 But: Vous soumettre mes incompréhensions. Vous soumettre mes incompréhensions. Vous exposez les points de la théorie du Big-Bang qui me semble inacceptable. Vous exposez les points de la théorie du Big-Bang qui me semble inacceptable. Échanger sur vos points de vus. X Échanger sur vos points de vus. X

6 Les trois prochaines diapositives sont sur lexplication de la création de lUnivers selon la théorie du Big-bang. Une définition, en onze étapes, du point initiale de son existence jusquà aujourdhui.

7 Quest ce que le Big Bang?

8 Le Big Bang Une singularité: Densité, température et gravité infinies. Une singularité: Densité, température et gravité infinies. Instant 0, Lexplosion, le Big Bang. Instant 0, Lexplosion, le Big Bang. 10 ex-43 sec. à 10 ex-33 sec. : L inflation,expansion ultra rapide 10 ex-43 sec. à 10 ex-33 sec. : L inflation,expansion ultra rapide 10 ex-33 sec. à 10 ex-5 sec. :création de la matière. Plasma de particule élémentaire en équilibre thermique. Rayonnement piégé. 10 ex-33 sec. à 10 ex-5 sec. :création de la matière. Plasma de particule élémentaire en équilibre thermique. Rayonnement piégé. 10 ex -5 sec. à 10 ex -4 sec. : découplage des forces électromagnétiques et faibles, et fusion des quarks en protons, neutrons et électrons libres. 10 ex -5 sec. à 10 ex -4 sec. : découplage des forces électromagnétiques et faibles, et fusion des quarks en protons, neutrons et électrons libres. 10 ex -4 sec. À 3 minutes : Fusion des protons et neutrons en noyaux dhélium et de deutérium, protons et électrons libres. 10 ex -4 sec. À 3 minutes : Fusion des protons et neutrons en noyaux dhélium et de deutérium, protons et électrons libres. 3 sec. à 300,000 ans : formation des gas dhydrogène 75% et dhélium 24%, Lunivers devient transparent. (fond diffus cosmologique). X 3 sec. à 300,000 ans : formation des gas dhydrogène 75% et dhélium 24%, Lunivers devient transparent. (fond diffus cosmologique). X

9 Le Big Bang 300,000 à 1 milliards dannées : formation de nuages de gas. Effondrement gravitationnel en protogalaxies et protoétoiles. 300,000 à 1 milliards dannées : formation de nuages de gas. Effondrement gravitationnel en protogalaxies et protoétoiles. 1 milliard dannée à 3 milliards dannées: formation des galaxies spirales et elliptiques et détoiles composées uniquement dhydrogène. 1 milliard dannée à 3 milliards dannées: formation des galaxies spirales et elliptiques et détoiles composées uniquement dhydrogène. 3 à 10 milliards dannées : Davantage de galaxies jeunes, formation des quasars, fusion de galaxies de petite taille. Création détoiles de population 2 et 3. 3 à 10 milliards dannées : Davantage de galaxies jeunes, formation des quasars, fusion de galaxies de petite taille. Création détoiles de population 2 et à 15 milliards dannées : formation du système solaire et de la vie sur Terre. x 10 à 15 milliards dannées : formation du système solaire et de la vie sur Terre. x

10 Les controverses La singularité: densité,température et gravitation infinies La singularité: densité,température et gravitation infinies La physique ne peut rien expliquer La physique ne peut rien expliquer Lunivers serait né de rien, non pas du néant mais de rien. Lunivers se contient en lui-même, en dehors de lui il ny a rien. Citation de M. Stephen Hawking. Lunivers serait né de rien, non pas du néant mais de rien. Lunivers se contient en lui-même, en dehors de lui il ny a rien. Citation de M. Stephen Hawking. Toute la matière et lénergie de lunivers y était concentrées. X Toute la matière et lénergie de lunivers y était concentrées. X

11 LUnivers débute par une singularité ??? Voilà un concept qui me rebute, à un moment il ny a rien et linstant daprès il y a quelque chose. Jécris ( a un moment ) mais comment définir un début quand le temps nest pas encore créé. Par définition, une singularité est une étrangeté, une bizarrerie. Même avec une connotation mathématique, cela demeure insolite. Le seul autre endroit où lon peut lire une affirmation semblable, cest dans la genèse de la bible.

12 Les controverses Le Big Bang: À linstant 0, lunivers commence son existence. Le Big Bang: À linstant 0, lunivers commence son existence. Y a-t-il une causalité ? Y a-t-il une causalité ? La physique ne peut expliquer, ou demeure spéculative. X La physique ne peut expliquer, ou demeure spéculative. X

13 Dans lUnivers où nous vivons, tout ce qui existe, tout évènements, est la conséquence dun autre. Tout fonctionne selon un principe de cause à effet. Lexistence même de lUnivers peut-elle sy soustraire ?

14 Les controverses Linflation. le Pour Linflation. le Pour Invention de M. Allan Guth, elle règle beaucoup de problèmes du modèle standard de lunivers. Invention de M. Allan Guth, elle règle beaucoup de problèmes du modèle standard de lunivers. Entre autres : Lhomogénéité de la matière à grande échelle. Entre autres : Lhomogénéité de la matière à grande échelle. La température quasi parfaite du fond diffus du ciel. La température quasi parfaite du fond diffus du ciel. La très faible courbure de lespace. La très faible courbure de lespace. Selon les lois du modèles standard, lunivers ne pourrait contenir plus quune dizaine de particule. Selon les lois du modèles standard, lunivers ne pourrait contenir plus quune dizaine de particule.

15 Les controverses Linflation. Le contre Linflation. Le contre Créé par un faux vide, qui donnera la particularité à la gravitation dêtre répulsive. Créé par un faux vide, qui donnera la particularité à la gravitation dêtre répulsive. Linflation sest déroulé à une vitesse entre la vitesse de la lumière et 1000 fois celle-ci Linflation sest déroulé à une vitesse entre la vitesse de la lumière et 1000 fois celle-ci Linflation dure 10 exp. -32 sec. Ou 100 coups dhorloge de 10 exp. -34 sec. Linflation dure 10 exp. -32 sec. Ou 100 coups dhorloge de 10 exp. -34 sec. Lunivers aurait gonflé dun facteur de 10 exp. 100: doublant de volume à chaque tic jappel ce phénomène : une apparition. X Lunivers aurait gonflé dun facteur de 10 exp. 100: doublant de volume à chaque tic jappel ce phénomène : une apparition. X

16 Linflation !!! À linstar de lapparition de lUnivers, linflation est un phénomène tout à fait invraisemblable. Considéré un point, plus petit quune particule, dans les faits cest une corde. Si vous gonflez un atome à léchelle du système solaire, une corde aura une dimension de quelques mètres. Imaginez le volume de cette corde, qui enfle dun facteur de 10 puissance 100 et devient plus grand que lUnivers connu, et ce, dans un temps de 10 puissance -32 secondes. Vous obtenez linflation. Je crois que linflation na été inventé que pour régler les problèmes de la théorie du Big-Bang. Sûrement pas par intuition.

17 Les controverses Lexpansion Lexpansion Outre le fait que les galaxies ont leurs propres mouvements, il nest pas établi que la dilation de lespace emporte avec elle les galaxies. Il est possible que la dilation crée de lespace entre elles, sans que celles-ci ne bougent Outre le fait que les galaxies ont leurs propres mouvements, il nest pas établi que la dilation de lespace emporte avec elle les galaxies. Il est possible que la dilation crée de lespace entre elles, sans que celles-ci ne bougent Que devient lexpansion dans un espace infini, surtout avec un taux qui saccélère. Le taux dexpansion est établie à :70Km/sec par Méga parsec. 13 milliards A.L. = 4200 parsecs X 70Km/sec. = Km / sec. Que devient lexpansion dans un espace infini, surtout avec un taux qui saccélère. Le taux dexpansion est établie à :70Km/sec par Méga parsec. 13 milliards A.L. = 4200 parsecs X 70Km/sec. = Km / sec.

18 Avec un taux dexpansion de 70 km/sec. par méga parsec, une galaxie aux confins de lUnivers connu, séloigne à une vitesse proche de celle de la lumière. De plus, il est établie que le taux dexpansion saccélère. Quest-ce que lexpansion?

19 Les interrogations Matière et anti-matière. Quadvient-il de son annihilation? Matière et anti-matière. Quadvient-il de son annihilation? Matière noire et énergie sombre. Aucune trace des 90% manquant. Matière noire et énergie sombre. Aucune trace des 90% manquant. La répartition des galaxies VS lhomogénéité de la matière du début. La répartition des galaxies VS lhomogénéité de la matière du début. Est-ce que les lois de la physique sont partout les mêmes? Cest-à-dire dans le temps. X Est-ce que les lois de la physique sont partout les mêmes? Cest-à-dire dans le temps. X

20 Matière et anti-matière furent créés en même temps et sannihilèrent. Un léger déficit en anti-matière laissa subsister la matière qui compose notre Univers aujourdhui. Considérons la libération dénergie que donne une fusion nucléaire, exemple dans le soleil: 4H fusionnent en 1 He en laissant échapper 7 millième de la masse en rayonnement. On obtient ainsi la puissance du soleil. Lorsque deux atomes de matière et anti-matière sannihilent, cest la totalité de lénergie qui est libéré. Alors, ou est passé cette énergie au moment de la création ?

21 Matière noire et énergie sombre sont deux concepts nécessaires au maintien de la théorie du Big-Bang. La matière noire en tant que matériel de cohésion des galaxies et lénergie sombre comme force de répulsion alimentant laccélération du taux dexpansion. Malgré le fait que la matière noire compose 90 % de notre Univers, elle na jamais fait lobjet dune observation.

22 Des faits Le fond diffus cosmologique est plus homogène que prévu, doù la nécessité dune grande quantité de matière noire. Le fond diffus cosmologique est plus homogène que prévu, doù la nécessité dune grande quantité de matière noire. Lexpansion saccélère, lénergie sombre devient nécessaire pour en tenir compte. Lexpansion saccélère, lénergie sombre devient nécessaire pour en tenir compte. Certaines galaxies sont trop vieilles. Les galaxies ont besoin dun univers de 1 à 3 milliards dannée pour se former. -Amas de galaxies Abell 2218 : 750 M dannées. -Galaxie Abell 1835 IR 1916 : 470 M dannées galaxies évoluées dans une tranche dâge de 3 à 6 milliards dannées. X Certaines galaxies sont trop vieilles. Les galaxies ont besoin dun univers de 1 à 3 milliards dannée pour se former. -Amas de galaxies Abell 2218 : 750 M dannées. -Galaxie Abell 1835 IR 1916 : 470 M dannées galaxies évoluées dans une tranche dâge de 3 à 6 milliards dannées. X

23 Partant dun Univers homogène, comment les galaxies ont-elles pu sorganiser en laissant de grands espaces vides entre elles en un temps si court ? Dernièrement, une vieille galaxie a été découverte, elle pourrait être plus vieille que lUnivers. La lecture du fond diffus cosmologique, ( un pilier de la théorie du Big-Bang ), pourrait être faussée par des phénomènes locaux, dans notre propre système solaire.

24 Conclusion Cette soirée a fait ressortir que la compréhension de cette théorie nest pas si simple, que plusieurs participants avaient une conception de lUnivers qui, bien que respectueux du Big-Bang, sen trouvait quelque peu éloignée. Cette soirée a aussi permis léchange de bonnes idées qui nous obligent à un retour dans nos réflexions. Pour ma part, cette présentation ma offert loccasion dexprimer une divergence dopinion vieille de 16 ans, qui prit naissance lors de la parution dun magazine hors série traitant de la théorie du Big-Bang. Quoi quil en soit, je ne crois pas que le débat se termine de sitôt et pour mon plus grand plaisirs, jen serai témoin et participant. Gilles Brisson


Télécharger ppt "Laval, Mars 2006 Ce document est une série de diapositives qui a été présenté devant les membres du club des astronomes amateurs de Laval, le 1 Mars 2006."

Présentations similaires


Annonces Google