La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ALLEMAGNE UN DRONE UN REVE PPS RATZEL PATRICIA CLIQUEZ POUR CONTINUER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ALLEMAGNE UN DRONE UN REVE PPS RATZEL PATRICIA CLIQUEZ POUR CONTINUER."— Transcription de la présentation:

1 ALLEMAGNE UN DRONE UN REVE PPS RATZEL PATRICIA CLIQUEZ POUR CONTINUER

2

3 Détenue à par Northorp-Grumman et EADS (Cassidian), la co-entreprise EuroHawk GmbH a obtenu, en janvier 2007, un contrat d’un montant de 559 millions de dollars de la part du ministère allemand de la Défense pour le développement du système Euro Hawk SIGINT System (EHSS), un drone HALE (High Altitude Longue Endurance) dérivé du RQ-4 Global Hawk Block 20 américain. Dévoilé en octobre 2009, l’appareil a effectué son premier vol depuis les installations de Northrop Grumman à Palmdale (Californie), le 29 juin 2010, et a commencé ainsi une série d’essais, dont une menée en avril dernier à la Benefield Anechoic Facility de la base d’Edwards, consistant à le faire évoluer dans un envitonnement reproduisant les interférences électromagnétiques que le drone rencontrera en Europe. L’Euro Hawk SIGINT (SIGnals INTelligence), comme son nom l’indique, a pour mission de détecter les sources de d’émissions radar et d’intercepter les télécommunications (COMINT, COMmunications INTelligence) grâce à des capteurs développés par Cassidian, la filiale d’EADS. Il devrait ainsi remplacer les avions Bréguet Atlantic SIGINT de la Bundeswehr, lesquels ont été retirés du service l’an dernier. Ce drone est capable d’évoluer à plus de mètres d’altitude pendant 30 heures. Propulsé par un moteur Rolls Royce AE3007H Turbofan, il affiche une envergure de 39,9m pour 14,5m de long et 4,6m de haut. Et le démonstrateur de cet engin est arrivé à Manching, en Allemagne, le 21 juillet, au terme d’un vol de 22 heures, après avoir décollé depuis la Californie. La Bundeswehr disposera de son premier Euro Hawk en Quatre autres appareils devraient être livrés entre 2015 et 2017. L’Allemagne sera le seul pays européen à être doté d’un drone de ce type. L’Otan devrait cependant commander six exemplaire du Global Hawk Block 40 (équipé d’un radar à antenne active, AESA) d’ici la fin de cette année. Ce texte à été écrit avant le fiasco !!!!!! Que l‘on connaît aujourd‘hui

4 Pendant que les capacités de renseignement aéroporté françaises déclinent inéluctablement, Berlin renforce les siennes. L’Allemagne prépare le remplacement de sa flotte d’avion-espions Breguet ATL-1 par des drones à longue endurance et haute altitude HALE (high-altitude, long-endurance) Euro Hawk. Pour faire simple, à défaut de mettre au point un avion équivalent au U2 américain, Berlin a acheté le drone RQ4 Global Hawk de Northrop Grumman et le dote d’une charge utile Sigint (Signals Intelligence), capable d’intercepter les signaux radar, satellites et de communications sur une vaste zone aux alentours de la zone survolée. Le drone Euro Hawk, développé en partenariat par Northrop Grumman et Cassidian (filiale Défense d’EADS), a décollé de la base aérienne allemande de Manching, le 11 janvier 2013, à 10h36 pour revenir se poser au même endroit six heures plus tard. Entre temps, il a atteint mètres d’altitude et 635 km/h pour tester sa charge utile au cours d’une mission d’écoute électronique. L’Euro Hawk est le drone de tous les superlatifs : il présente une envergure de 40 m, proche de celle d’un Boeing 737, une endurance de plus de 30 heures et une altitude opérationnelle de mètres. Par comparaison, un Airbus ou un Boeing de transport croise aux alentours de mètres  L’engin peut être piloté à distance via une liaison satellite mais il se guide en général tout seul grâce à sa centrale de navigation INS/GPS et ses calculateurs de mission dernier cri. De même, il décolle et atterrit en mode autonome et en toute sécurité. L’Euro Hawk est capable de décoller des USA, de survoler le Portugal et de revenir se poser aux USA… La charge utile, signée Cassidian, est classée « secret défense ». Elle se doit de couvrir une large bande du spectre, disons entre 0,2 MHz et 40 GHz, et être capable de localiser et d’analyser plusieurs types de signaux dans un environnement complexe. Ce bijou de technologie est le futur des missions ROEM (Renseignement d’origine électromagnétique) aux USA et en Allemagne car moyennant un prix avoisinant les 40 millions d’euros pièce il fournit des renseignements stratégiques et tactiques indispensables pour assurer la crédibilité des forces armées de tout pays qui se veut moderne. Avec ce drone, Berlin joue désormais dans la cour des grands, laissant de côté la France jouer avec ses SDTI (Systeme de drone tactique intérimaire) et autres Harfang totalement dépassés ! Ce texte à été écrit avant le fiasco !!!!!! Que l‘on connaît aujourd‘hui

5 Thomas de Maizière

6 Thomas Schnee, Berlin - publié le 05/06/2013 à 18:17
Le ministère allemand de la défense a mis 6 ans pour réaliser que des drones achetés aux Etats-Unis n'auraient pas le droit de voler en Europe. Un scandale à 550 million d'euros. Thomas de Maizière, le ministre préféré d'Angela Merkel, essaye de sauver sa tête Des drones inutilisables vont-ils faire sauter le ministre allemand de la défense ? OUI !!!!

7 Le ministre de la défense allemand Thomas de Maizière, successeur potentiel de la Chancelière Angela Merkel, est menacé par le scandale de l'achat de drônes américains Global Hawck, inutilisables en Europe, ce qui va coûter 550 millions d'euros à l'Allemagne. REUTERS/Tobias Schwarz Thomas de Maizière ACHÈTERIEZ-VOUS UNE VOITURE SI ON VOUS EXPLIQUE QU'ELLE NE POURRA ÊTRE HOMOLOGUÉE POUR CIRCULER SUR LES ROUTES? CERTAINEMENT PAS. C'EST POURTANT CE QU'A FAIT LE MINISTÈRE ALLEMAND DE LA DÉFENSE EN SIGNANT, EN 2007, UN CONTRAT AVEC LE CONSTRUCTEUR AMÉRICAIN NORTHROP GRUMMAN. DANS CE CONTRAT D'UN MONTANT ÉVALUÉ À 1,3 MILLIARD D'EUROS, NORTHROP S'EST ENGAGÉ À LIVRER 5 DRONES DE TYPE GLOBAL HAWK, LE PLUS GROS DE TOUS LES DRONES DE SURVEILLANCE JAMAIS CONSTRUIT.

8 On voudrait bien savoir ce que
pense Angela Merkel !!!!!!!

9

10 Une perte sèche de 550 millions d'euros
Le premier appareil-test, rebaptisé Euro Hawk, a atterri en Allemagne l'été dernier pour y subir diverses modifications, comme sa mise aux normes européennes ou l'installation d'un système de surveillance mis au point par EADS. A cette date, l'Allemagne a déjà déboursé plusieurs centaines de millions d'euros pour ce programme d'armement. Mais quelques mois plus tard, c'est le coup de théâtre: le ministre fait savoir que les coûts de certification étant trop élevés (600 millions d'euros), l'Allemagne se désengage du programme. Pour le budget de la défense, la perte sèche est de 550 millions d'euros ! Une somme qui permettrait de créer près de places de crèches, fait ironiquement remarquer le magazine Der Spiegel.

11 LA FIN DE CARRIERE D'UN MINISTRE ALLEMAND
Thomas de Maizière LA FIN DE CARRIERE D'UN MINISTRE ALLEMAND

12 Pour la chancelière Angela Merkel, l'affaire tombe mal
Pour la chancelière Angela Merkel, l'affaire tombe mal. Elle implique directement le ministre de la Défense Thomas de Maizière, son plus fidèle collaborateur et successeur potentiel. Elle éclate aussi 4 mois avant les élections législatives, alors même que la Chancelière est en pleine campagne électorale et fait tout pour convaincre les Allemands qu'avec elle, leur argent est bien gardé. Depuis l'annonce du ministre, le 14 mai dernier, le "scandale Euro Hawk" occupe en effet plus la une des journaux allemands. Outre-Rhin, tout le monde se demande évidemment pourquoi le bataillon d'experts de la Luftwaffe et du ministère n'a pas prévu ce scénario, ce qui aurait permis d'arrêter les frais beaucoup plutôt. Thomas de Maizière

13 IL COMMENCE A FAIRE CHAUD ICI !!!!!!!

14 Le ministre charge ses secrétaires d'Etat
C'est donc pour répondre à cette question et justifier tant l'attitude de ses services que la sienne que Thomas de Maizière a promis de tout dire en ce mercredi 5 juin. Et c'est un ministre fatigué mais décidé qui est apparu devant la presse à la mi-journée, entre deux auditions parlementaires. La ligne de défense qu'il a adoptée se résume brièvement : il ne savait rien. Il est donc responsable mais pas coupable ! M. de Maizière a ainsi expliqué que ses deux secrétaires d'Etat Rüdiger Wolf et Stéphane Beemelmans ne l'avaient jamais informé de la gravité des problèmes du dossier Euro Hawk. Et ce n'est qu'en mai 2013 qu'il aurait découvert le pot aux roses. Stéphane Beemelmans Rüdiger Wolf

15

16 Ce choix tactique, qui implique que l'un ou l'autre secrétaire d'Etat pourrait bientôt jouer le rôle de fusible, montre que M. de Maizière n'a pas abandonné l'espoir de conserver son maroquin ministériel. Mais le rapport que la Cour fédérale des comptes a également décidé de publier aujourd'hui enfonce le clou. A la décharge du ministre, les contrôleurs fédéraux rappelle qu'il est entré en fonction en mars Il n'est donc ni l'auteur, ni le seul responsable de cette gabegie. Pourtant, à cette date, les graves problèmes liés à la certification ont déjà été signalés à maintes reprises par les experts de la Luftwaffe.

17 Ce drone devait équiper l’armée allemande
Ce drone devait équiper l’armée allemande. Mais après trois ans de développement et plus de 500 millions d’euros dépensés, Berlin a annoncé l’arrêt définitif du programme. Motif invoqué: le drone Euro Hawk, version modifiée d’un appareil américain, n’a aucune chance d’obtenir l’autorisation de voler dans l’espace aérien européen, car il ne dispose pas d’un système anti-collision. Face aux critiques, le ministre de la Défense, Thomas de Maiziere, s’est justifié. “ Dès lors que les coûts deviennent considérables, il nous semble préférable de renoncer. Mieux vaut une frayeur à laquelle on met fin, qu’une frayeur sans fin,” a-t-il argumenté. Une explication qui ne satisfait pas l’opposition: ce problème de certification est connu depuis fin 2011, pourquoi le ministre a-t-il attendu plus de 18 mois pour couper les vivres au programme Euro Hawk ? Il fallait bien étudier les solutions possibles avant de renoncer, s’est défendu le ministre. La Bundeswehr s’intéresserait désormais à un modèle de drone israélien. Mais aucune décision n’interviendra avant les élections législatives du 22 septembre prochain.

18

19 Malgré cela, les services ministériels ont continué à " pousser " le dossier comme si de rien n'était, explique le rapport qui considère qu'une intervention plus précoce aurait pu avoir lieu. Surtout, la Cour fédérale des comptes dépeint les lenteurs, pesanteurs et aberrations du fonctionnement d'une administration ministérielle et militaire qui a pourtant récemment fait l'objet d'une grande réforme, cette fois-ci sous l'entière responsabilité de ... Thomas de Maizière qui va avoir bien du mal à sortir indemne du scandale Euro Hawk.

20 TU VOIT ANGELA, C'EST MON PETIT JOUJOU !!!
550 MILLIONS D'EUROS

21

22

23 Premier vol au dessus de l'Europe .......

24

25

26 Initialement, les forces aériennes allemandes attendaient 5 drones HALE (Haute Altitude Longue Endurance) Euro Hawk SIGINT (SIGnals INTelligence) System, une version modifiée du RQ-4 Global Hawk du constructeur américain Northrop Grumman. En juillet 2011, parti des Etats-Unis, le premier exemplaire était arrivé à Machning, en Allemagne. Avec un premier contrat de 508 millions d’euros attribué en janvier 2007 par Berlin pour le développement de cet appareil, Cassidian (EADS) et Northrop Grumman avaient créé la co-entreprise EuroHawk Gmbh, détenue à parts égales par les deux industriels. L’Euro Hawk était alors appelé à remplacer les avions Bréguet Atlantic SIGINT de la Bundeswehr, lesquels ont été retirés du service en Ses différents capteurs visant à détecter les sources d’émissions radar et à intercepter les télécommunications, devaient être fournis par Cassidian. Tout allait (presque) bien jusqu’en janvier dernier. Un budget de 500 millions d’euros était prévu pour l’acquisition des 4 autres Euro Hawk restants et 40 millions d’euros avaient été investis pour moderniser leur future base d’accueil, en l’occurrence celle de Jagel, dans le nord de l’Allemagne. Sauf que, un problème de taille est apparu : la certification de l’appareil devant lui permettre de voler dans l’espace aérien européen. En mars dernier, l’idée d’une annulation du programme avait même été avancée par Thomas Kossendey, le secrétaire d’Etat allemand à la Défense, l’obstacle étant alors jugé insurmontable étant donné que Northrop Grumman aurait refusé de livrer la documentation technique nécessaire pour passer cette étape essentielle.

27 Euro Hawk  variante dérivée du Block 20 et équipée avec un nouveau système de mission SIGINT développé par EADS à la demande du ministère allemand de la défense, pour un prix total de près de 700 millions d'euros. Cependant, ces drones ne voleront jamais du fait de défaillances structurelles, les essais et la validation du processus faisant l'objet d'un scandale

28

29 Rôle Drone de surveillance HALE
Statut En service Mise en service 1999 Date de retrait Toujours en service Investissement 13,9 milliards de dollars US Coût unitaire 35 millions de dollars US à l'origine 211 millions en 2010 Nombre construits ~40 Équipage sans Motorisation Moteur Allison Rolls-Royce AE3007H Nombre 1 Type turboréacteur Dimensions Envergure 39,8 m Longueur 14,5 m Hauteur 4,7 m Performances Vitesse maximale 635 km/h Plafond m Endurance 36 heures Armement Interne Aucun Avionique Radar à ouverture synthétique (SAR), antenne satellite / Capteur à infrarouges / Antenne dorsale Satcom à ultra-hautes fréquences / Antenne frontale Satcom à large bande de fréquence Ku (Kurz-unten)

30 Envergure 39,8 m

31 l'ancien Chancelier social-démocrate
Gerhard Schröder

32 EUH !!! JE SUIS DANS LA M......!!!! Thomas de Maizière

33 Du coup, ce qui était envisagé il y a deux mois est devenu réalité : le ministère allemand de la Défense a jeté l’éponge. “Nous n’avons aucun espoir que l’appareil de reconnaissance obtienne la certification”, a-t-il expliqué, ce 14 mai. L’Euro Hawk “ne peut être certifié sans des dépenses considérables”, a-t-il également affirmé. Il serait question de surcoûts d’un montant proche de 500 millions d’euros… mais aussi d’une perte capacitaire en matière de renseignement. Selon la presse d’outre-Rhin, l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) aurait indiqué qu’elle ne certifierait ce drone uniquement pour le survol d’étendue désertique (océan, banquise) mais pas pour celui de zones habitées, dans la mesure où l’appareil n’est pas équipé d’un système anticollision. Récemment, il avait été avancé que l’Allemagne souhaitait acquérir des drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Reaper auprès du constructeur américain General Atomics. Puis, il a été finalement fait état de discussions avec Israël portant sur l’achat de Heron TP. Ce revirement est-il dû à cette mésaventure avec l’Euro Hawk? Toujours est-il que l’on ne connaîtra le nom de l’appareil choisi qu’après les prochaines élections législatives allemandes, en septembre prochain.

34 Thomas de Maizière

35

36

37 L'ancien ministre des Affaires étrangères allemand Joschka Fischer n'a pas de mots assez durs à l'encontre de la politique d'austérité imposée par Angela Merkel. Paris et Berlin ont la responsabilité de sauver l'Union européenne tant qu'il en est encore temps. Joschka Fischer Angela Merkel

38 “Un drone, ça ne fait pas de prisonniers”
Grégoire Chamayou Chercheur au CNRS

39 FIN PHOTOS ET COMMENTAIRES DU NET
Thomas de Maizière SALUT ! JE PREND MA RETRAITE !!!!! FIN PHOTOS ET COMMENTAIRES DU NET


Télécharger ppt "ALLEMAGNE UN DRONE UN REVE PPS RATZEL PATRICIA CLIQUEZ POUR CONTINUER."

Présentations similaires


Annonces Google