La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Ghana Evolution économique, transformations politiques et stratégies de développement Antoine Brawand, 24 janvier 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Ghana Evolution économique, transformations politiques et stratégies de développement Antoine Brawand, 24 janvier 2007."— Transcription de la présentation:

1 Le Ghana Evolution économique, transformations politiques et stratégies de développement Antoine Brawand, 24 janvier 2007

2 Drapeau

3 Carte

4 Plan de lexposé Portrait du pays Historique La libéralisation politique (1992, 2000) La libéralisation économique ( ) Lévolution récente Quelques indicateurs socio-économiques

5 Portrait République du Ghana Superficie km 2 Population23 millions CapitaleAccra (1,7 mio habitants) 2e villeKumasi (1,2 mio habitants) PIB/habitant550 $ (PPA: 2238 $) IDH0,520 (138ème sur 177 pays en 2003) Indépendance1957 Nouvelle constitution adoptée en 1992, avec un parlement et une présidence réélus tous les 4 ans

6 Gold Coast (Côte-de-lOr) Dabondantes richesses: or, diamants, travailleurs, cacao … Les envahisseurs européens: Portugais, Hollandais, Anglais Une colonie britannique stable et prospère Une spécialisation économique défavorable, entraînant léchange inégal, la dépendance extérieure et la vulnérabilité Le rejet de la colonisation: Kwame Nkrumah, leader panafricaniste

7 Lindépendance politique Après une vive lutte politique, le Ghana obtient lindépendance le 6 mars 1957 Président: Kwame Nkrumah Assurer les bases économiques de lindépendance Nationalisations, création dinfrastructures Difficultés de gestion, chute des recettes dexportations (cours du cacao), manque de crédits à long terme … Conflits politiques internes, autoritarisme Larmée renverse Nkrumah en 1966

8 Déclin et redressement du Ghana : instabilité politique, effondrement de léconomie et dégradation des conditions de vie 1981: le lieutenant daviation Jerry Rawlings prend le pouvoir Objectifs: lutte contre la corruption, abolition des partis politiques, redressement de léconomie Moyens: mobilisation populaire et technocratie Obstacles: sécheresse, chute des termes de léchange (cacao/pétrole), expulsions du Nigeria, attentisme des pays socialistes.

9 Libéralisation politique (I) 1989: Elections locales, non ouvertes aux partis politiques 1992: Adoption dune nouvelle constitution par référendum. Régime parlementaire, avec une présidence dotée de pouvoirs étendus. 1992: Elections présidentielles et législatives. Rawlings est élu à la présidence et son parti, le National Democratic Congress, remporte une majorité écrasante. Le principal parti dopposition, le New Patriotic Party, avait boycotté lélection législative. 1996: Rawlings est réélu. Lopposition obtient un tiers des sièges au parlement.

10 Libéralisation politique (II) 2000: Lopposition remporte les élections. J. Kufuor accède à la présidence, mais son parti na pas la majorité absolue au parlement. Pour la 1ère fois depuis lindépendance, lalternance du pouvoir sest faite par la voie des urnes. Causes de la défaite du parti gouvernemental: Rawlings nétait pas candidat (max. 2 mandats) Marasme économique, inflation, inégalités croissantes Suspension des versements du FMI et de la BM 2004: Kufuor est réélu et il dispose désormais dune bonne majorité au parlement pour accomplir les réformes promises. Par rapport à 2000, lAPD a doublé.

11 Programmes dajustement structurel ( ): Principales mesures Faute dalternative, le Ghana accepte les conditions du FMI et de la BM: –Stabilisation de léconomie par la réduction des déséquilibres du budget de lEtat et de la balance des paiements extérieurs. Hausses de tarifs publics et transferts de charges aux utilisateurs des services (éducation, santé). –Réformes économiques: réduction du personnel de lEtat et des entreprises parapubliques, fermetures ou privatisations. Introduction de la TVA. Libéralisation du commerce extérieur et des opérations de change.

12 Programmes dajustement structurel ( ): Principaux résultats (I) Au départ, vive reprise de la croissance grâce surtout au retour des pluies, lamélioration des termes de léchange (cacao/pétrole), la stabilité politique. Rôle limité du PAS. Hausse massive des financements extérieurs publics. Manque dinvestissements privés, dorigine interne et externe. Les FTN ont surtout investi dans le secteur minier (or), peu dans lindustrie manufacturière.

13 Programmes dajustement structurel ( ): Principaux résultats (II) Après la vive reprise initiale, la croissance économique ralentit. Elle cessa en 2000 après: –nouvelles sécheresses, –interruptions approvisionnement électrique –hausse facture pétrolière –chute cours de la monnaie nationale + inflation –suspension versements IBW (causes: non respect conditions + proximité élections) Croissance annuelle moyenne du PIB par habitant pour la période: + 1,5%

14 Programmes dajustement structurel ( ): Bilan Vulnérabilité persistante de léconomie ghanéenne: –3 produits > 80% recettes dexportation: or, cacao, bois –Manque dappuis à lagriculture vivrière, à lartisanat et à lindustrie manufacturière. Ces activités survivent grâce aux structures traditionnelles ou informelles. –Croissance des inégalités sociales –Forte émigration (notamment travailleurs qualifiés) –Exposition excessive aux sécheresses (cf. déboisement et manque dinfrastructures) Cette vulnérabilité est celle dun PMA.

15 Lévolution politique récente Commission nationale de réconciliation ( ). Indemnise victimes des régimes militaires (notamment de Rawlings 1978, ). Octroi du droit de vote aux Ghanéens à létranger (diaspora = 3 Mio personnes) Candidatures à la présidence (élections décembre 2008)

16 Lévolution économique récente (I) Accélération de la croissance du PIB/habitant (5,5% par an) grâce à: –Hausse recettes dexportations (volume + cours de lor et du cacao). Ceci compense lalourdissement de la facture pétrolière –Hausse de lAPD + désendettement (PPTE) –Rapatriement de fonds par la diaspora –Stabilité politique –Ralentissement croissance démographique (de 2,7% dans les années 90 à 2,2%)

17 Lévolution économique récente (II) Résultats positifs accompagnés par: –Baisse de linflation à 11% –Stabilité du taux de change (réévaluation du taux réel) –Résultat mitigés de lagriculture vivrière et de lindustrie manufacturière exposées à la forte concurrence étrangère

18 Rapports avec les institutions de Bretton Woods (IBW) Les IBW favorisent laugmentation de lAPD au Ghana liée à lacceptation de leurs conditions Eloges du « bon élève », critiques atténuées Cette politique des IBW laisse une marge de manœuvre non négligeable au gouvernement: –Elévation du taux de change réel –Ralentissement des privatisations: lEtat garde le contrôle de la principale banque commerciale du pays, de leau, de lélectricité; il maintient le monopole public des exportations de cacao et il a racheté la Volta Aluminium Company (VALCO) en 2004!


Télécharger ppt "Le Ghana Evolution économique, transformations politiques et stratégies de développement Antoine Brawand, 24 janvier 2007."

Présentations similaires


Annonces Google