La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JEFYCO / ABCdE Un composant du Système Global dInformation COCKTAIL 30 Mars 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JEFYCO / ABCdE Un composant du Système Global dInformation COCKTAIL 30 Mars 2006."— Transcription de la présentation:

1 JEFYCO / ABCdE Un composant du Système Global dInformation COCKTAIL 30 Mars 2006

2 Ordre du Jour 10H H30: Le produit 10H H30: aspects fonctionnels 11H H30: aspects techniques 13H H00: Démonstration du produit. 15H H00: –Cocktail: Présentation du consortium: de qui est -il constitué, comment vit -il? Quelles relations entre Cocktail et un établissement qui prend JEFYCO (soit qui fait quoi et qui est responsable de quoi)?

3 Plan Jefyco une application …. parmi dautres! –Brique dun PGI spécifique Le Référentiel Le budget Les dépenses Les situations Les marchés Les recettes La comptabilité Ladministration des droits Les fournisseurs & Clients Linventaire & Stock Le compte financier Les autres modules –Missions –Conventions –Prestations Int & Ext –Paie –Taxe La formation

4 Les applications Cocktail Généralités

5 Les applications Cocktail Reposent sur un système dinformations intégré désigné « cocktail » Libres de droits dusage (coût dachat nul) Totalement mutualisées Ouvertes (Open Source) Se veulent modernes, évolutives et réactives Guidée par lutilisateur (Forums, demandes de travaux, réunions régulières) Economiques –Financièrement –Humainement

6 Suite Le système d information 1998 Vision qualifiée à lépoque dutopiste

7 Architecture applicative (2002) Budgets,Budgets, Dépenses Comptabilité Inventaires Marchés Missions Taxe dapp, Stocks... Emplois, Carrières Personnels, Etudiants EntreprisesEntreprises, FournisseursFournisseurs Congés Cartes pro, Paie... Admissions Inscriptions Examens Notes Résultats Diplômes Stages,... JEFYCOGRHUMScolarité ANNUAIRES de létablissement (Personnes, Documents, Informations) Étudiants, personnels, composantes, services, laboratoires, contacts, fournisseurs, entreprises, établissements, partenaires, groupes de mail, forums (push) et listes de diffusion, bâtiments, salles, formations, comptes, … Client WWW Plannings, Heures complémentaires, Gestion électronique des documents et de linformation, Gestion de la formation continue (aspects administratifs et pédagogiques), gestion de parcs, Gestions des stages, Gestion des demandes de travaux,... Frontal LDAP: authentification légère et forte (IGC), profils,.. Client Java Applications informatiques Soap, XML Frontal SOAP, XML, WSDL, UDDI: EDI et inter-opérabilité Frontal HTML, XML, XLST: présentation des documents Tout Client LDAP ExtranetIntranet Internet http http / TCP /UDP http / TCP /RMI Système dinformations de létablissement RMI Tout Client WebDav http 2002

8 Cartographie des applications Dépenses Budgets Comptabilité Marchés Taxe dapp,... Emplois Personnels Carrières Congés,Congés, agenda Cartes pro, Girafe,... Admissions Inscriptions Examens Notes Résultats Diplômes... Sphère GFC Sphère GRH Sphère Scolarité Référentiel de létablissement (Personnes, Documents, Informations) Étudiants, personnels, composantes, services, laboratoires, contacts, fournisseurs, entreprises, établissements, partenaires, groupes de mail, forums et listes de diffusion, bâtiments, salles, formations, comptes, Plannings (salles, enseignements, réunions, agendas, …), Documents, … Client W3 Heures complémentaires, Gestion de la formation continue, Gestion de la Recherche, Prestations Int & Ext, Conventions, Inventaires & Stocks (gestion de parcs), Gestion des demandes de travaux, Gestion électronique des documents et de linformation, …Inventaires Accès LDAP: authentification légère et forte, profils,.. Portail ENT (HTML, XML, XLST, ICS, SUP-XML) Echanges SOAP, XML, WSDL, UDDI: EDI et inter-opérabilité Client Java Applications informatiques WebServices Tout Client LDAP http http / TCP /UDP http Tout Client WebDav Missions Paie Fournisseurs Encaissements ServicesServices achats … Gestions des stages 2003

9 Architecture 3-tiers Clients HTTP IE ou Mozilla ou … Serveur HTTP Apache Serveurs d applications (J2EE, WebObjects) Serveur Base de Données

10 Architecture logique EOF (Entreprise Object FrameWork) Win Client-Serveur HTML XML Win SQL-Net JDBC Mac N modèles externes de données avec ses règles métier pour M (avec M

11 Architecture logicielle homogène 2005

12 Architecture logicielle hétérogène 2005

13 Ou suivant charges prévisionnelles scolarité Les heures complémentaires synoptique simplifié des entités concernées Contrôle / validation / certification Enseignant(s) Groupe étudiants UV(s) Salles et autres objets (vidéoprojecteurs, …) $$$$ Un enseignement prévu Emploi du temps personnel « immobilisations » GFC personnes Enseignant(s) Structure Harpège Structure Apogée (rentrée 2002) liquidation Girafe (TG) Fournisseurs Interfaces à prévoir Mode déconnecté EDT Mode connecté EDT scolarité Contrôle des seuils

14 JEFYCO le « mur de briques » pour la gestion financière et comptable Un des « murs porteurs » du système dinformations Un outil de gestion Un outil de pilotage Un outil souple au service dune politique Un potentiel évolutif élevé Une application « élastique » pouvant répondre aux besoins du plus grand (Paris 10, Paris 5, …) comme du plus petit établissement (Bibliothèque Inter-universitaire GIP BULAC))

15 Périmètre Fonctionnel Jefyco Ok 2007 Partiel

16

17 Couverture fonctionnelle de JEFYCO

18 2007 Feuille de route 2006: –Refonte du module Budget –Module encaissement élargi aux prélèvements (échéancier) et augmenté des fonctions dune régie. –Gestion élargie des contrats –Refonte technologique du module dépenses –Refonte technoogique du module Titre –Refonte du module dAdministration et de gestion des Droits –Disparition des éditions sous ReportMill, généralisation de iReports

19 ThèmeCouvert (O/N)Observations Gestion des structures complexes?Cest quoi une structure complexe ? Gestion des SAIC et prise en compte de la fiscalitéOCf Le Havre Prise en compte de la M9.3OC est notre bible Prise en compte de la LOLFNJefyco implémente déjà la limitativité par masse de crédits (type de crédit). Développement prévu courant 2004 pour le budget 2005 Gestion multi établissementsOIUT, établissements rattachés Carte achatOArtois, établissement pilote Paiement lecteur de chèqueOLecteur de chèques ASCOM Paiement CB Internet et TPEOPayBox + TG ou autres banques Paiement MonéoNEn 2004 EDINParticipation et veille sur les schémas dinteropérabilité Signature électroniqueNEn 2005 PaieODès le 1 er janvier Répond au cahier des charges AMUE-Astre + GFC Paie sauf intégration avec Nabuco. ETEBACOETEBAC 3 en attendant ETEBAC 5 RégieNIntégration application Martinique prévue en 2004 Interfaces WebOConsultation (suivis) Fournisseurs, annuaires (fournisseurs, marchés, …), Mise à jour informations, Bon de commande, devis, …. PilotageOUnivers BO + divers Couplage Demandes de Travaux – prestation internes – Service Technique Service Reprographie OGestion des livraisons, gestion coûts complets, gestion de lactivité et du temps, gestion des stocks Couplage Stock et Parc InfoNDéveloppement possible en 2004 Gestion des arrêtés individuels et en masseNDéveloppement fin 2003 Interface taxation AutocommutateurOImportation du fichier taxation (Alcatel 4400) et ventilation automatique des liquidations. Interface Formation continueNEn cours, prévu pour 2004 Interface paiement inscriptions colloques, séminaires, … NEn cours, prévu pour 2004 Questionnaire AMUE 2003

20

21 Configuration type haute disponibilité: 2006

22 JEFYCO Simplicité dutilisation Qualité des documents Réactivité du produit Satisfaction des utilisateurs

23 Jefyco Maintenance corrective & évolutive Documentation technique en cours grâce à la modularisation du produit Evolutions réglementaires Evolutions technologiques: –Architecture multi-tiers –SGBD indépendant –Client léger (HTML) et riche (Java Swing) –SIX (Serveur dImpressions XML): XML, XSLT, DTD –OpenReports/iReports (Java Open Source) pour toutes les éditions –Signature électronique & Dématérialisation –SSO CAS associé à ZAP + certificat X509 si souhaité –…

24 BUDGET 2007 LOLF Les Informations Budgétaires. Gestion des Crédits Ouverts. Budget par Nature Budget de Gestion Les mouvements budgetaires Les phases budgétaires

25 Les Informations Budgétaires. Le Centre de Responsabilité (actuellement niveau 3 de Jefyco) –Le Niveau de préparation budgétaire (W à lenvers) –Le Niveau pour TOUS les mouvements budgétaires ( Prov.,Reliq.,DBM, MIO,ventilations,virements) La gestion des Signatures –Délégation de signature / pouvoir. –Limite de montant / masses,etc....

26 Les Informations Budgétaires. Nomenclature LOLF –Programmes / Actions: Nomenclature imposée par lEtat. – Sous-Actions Nomenclature établissement déclinée / dérivée de celle de lEtat. Le suivi des projets est effectué, selon le besoin, par les codes analytiques (auquel peut être associé une enveloppe indicative de crédits) et, dans les cas où une enveloppe limitative doit être associée, sous la forme d'une convention sans suivi comptable –Des poches de crédits Limitatifs liées à un CR –Ce pourrait être un nouveau type du module conventions/contrats COCONUTS seul point dentrée de gestion, déclaration, alimentation, … des projets

27 Les Informations Budgétaires. Limitativé des crédits : –Par masses lors de l'éxécution budgétaire (UB/CR) Le concept de type de crédit est conservé –Par projet (à lintérieur dun CR) Le projet remplace le niveau 4 (UC / Lbud) actuel Le code analytique: –Il est conservé mais amélioré: Il est structuré de manière arborescente : Il est Public (Etablissement) visible par tous ou Privé à une UB ou un CR visible par les agents autorisés sur ces UB/CR Un montant peut lui autre asscocié pour du pilotage / contrôle de gestion »Alerte, interdiction dutiliser le code au-delà, bilan, rapport dactivité, … »Cest un indicateur

28 Gestion des Crédits. Les RESSOURCES (ou financements) des CR. –Externes –Subventions spécifiques –Prestations externes –Dons –Etc… –Internes –Sans comptabilisation : DGF, CQQ; CQD, transferts divers –Avec comptabilisation : prestations internes

29 Gestion des Crédits. Financements externes Voir paramétrage plan comptable classe 7 et 13 Prestations internes Voir paramétrage compte 187 Financements internes Concevoir une table pour lEtablissement des mouvements internes Exemples : DGF : dotation de fonctionnement CQD: contrat de développement CQR: contrat de recherche BIB: échanges entre bibliothèques FOM: formation des maîtres COL: financements de colloques TEL :répartition charge téléphone REP: reprographie interne FCO: participation de la Formation continue aux charges communes Etc…

30 Gestion des Crédits. 1-Tout se passe donc au niveau du CR 2- Tout financement interne pour un (ou plusieurs) CR est une charge interne pour un (ou plusieurs) autre CR 3- la somme de chaque type de mouvement interne est nulle (et napparaît donc dans le budget consolidé)

31 Gestion des Crédits. CR 1 CR 2 Crédits ouverts Prest Ext Subv Spéc Prest Int FOM (CR3) DGF -COL (CR 2) Crédits ouverts COL (CR1) FOM (CR3) DGF Crédits ouverts -FOM (CR1) -FOM (CR2) Prest ext Prest int CR 3 En plein : les prévisions liées au plan comptable / En rayé : les prévisions liées à la table des mouvements internes / En+ les dotations reçues /En – les contributions versées

32 Les mouvements budgétaires Les Mouvements à l'initiative de l'ordonnateur: MIO PAS DE MODIFICATION DES MASSES ! 1- Ajustements du budget par nature (dépenses et recettes) Ajustements du budget de gestion (dépenses et recettes) 2- Les Virements d e CR à CR d'une même UB –Par Nature et Gestion (recette/dépense) 3- Les Transferts d e CR à CR d'UB différentes –Par Nature et Gestion (recette/dépense)

33 Les phases budgétaires POUR TOUS LES CR 1-ELABORATION Budgétaire Budget Nature Dépense Budget Nature Recette Budget Gestion Dépense Budget Gestion Recette 2-EDITION DU DOCUMENT BUDGETAIRE : Prov. / Init. / DBM ATTESTATION du caractère exécutoire par l AC 3-EXECUTION BUDGETAIRE Recettes Ext Prest Int (recette) Dotations Prest int (dépense) Contrib Crédits ouverts vote Fin de la pro cé du re

34 La dépense: commande Un devis / un marché / un fournisseur Des articles / des codes de nomenclatures Une ventilation en % par D estinations Les destinations ne sont proposées à la liquidation que si elles ont été mouvementées dans le budget" (aide non bloquante ou verrou déblocable par une autorité habilitée) Les réimputations de destinations sont possibles après liquidation possibilité de ventiler des dépenses ou groupes de dépenses d'une destination vers d'autres destinations

35 La dépense: commande Des CR/Projet supportant le montant de la dépense Des codes analytiques (optionnels) par ligne de dépenses (CR/Projet) Une Masse / une imputation par ligne de dépense (CR/Projet)

36 La dépense : liquidation Possibilité de (re)préciser la ventilation par action / sous-action au moment de la liquidation la liquidation par ligne de dépense (CR/Projet)

37 Échéance 2006 Octobre 2005: –Préparation budgétaire à partir du module existant: –Disparition du niveau 4? Un niveau 4 par défaut et masqué pour 2006? Tous les autres niveaux 4 étant liés à une « convention » 2005: –Mise au point et évolution du module convention / contrats Janvier 2006 –Nouveaux codes analytiques –Ventilation des dépenses par action / ss-action pour chaque dépense (à la commande / liquidation)

38 Échéance 2007 Module Budget.new Module Dépenses.new Modules Titres.new Equipe de développement: –F. Rivalland Antilles-Guyane –Th. Saivre La Rochelle –R. Prin La Rochelle a/c Avril 2006 –C. Heurtevin Marseille 1 A suivre …

39 Module BUDGET actuel Budget par nature et budget de gestion Souplesse des types de crédits Fonctionnement Équipement Personnel Autres au choix de létablissement … Clarté des éditions

40 Exemple dune édition au format PDF

41 Module DEPENSES Engagement et commandes simultanés –Exemple ici ou là pour une commande sur marchéicilà Facturation – liquidation –Exemple iciici Mandatement –Exemple iciici Consultations – recherches –Un petit exemple iciici

42 Module DEPENSES Gestion des codes nomenclatures marchés Notion de catalogues produits Saisie dinformations analytiques possible Sécurité des contrôles automatiques

43 Une commande JEFYCO 1) 2 Approches possibles: –Marchés: Par lot –Hors Marchés : Par Fournisseur Par Code de nomenclature (famille de produits homogènes) Par ligne budgétaire 2) Suivant lapproche: –Plusieurs engagements par commande possibles –1 code de nomenclature par engagement »plusieurs codes de nomenclature par commande! –Une ligne budgétaire par engagement 3) Gestion des prestations internes

44

45 Module dépenses: compléments La pré-commande et commande HTML (Web) : JefyWebJefyWeb Gestion des catalogues (fournisseurs, marchés, prestations) Devis et commande de Prestations internes et … externes: PieWebPieWeb Quelques petits plus : –Gestion des catalogues fournisseur (rappel) –Fiche de mise à disposition de matériel (liée à linventaire) –Edition complémentaire au bon de commande (communication auprès des fournisseurs) –Gestion individuelle ou en masse des arrêtés (+ GEDI) –Amélioration de la gestion des codes analytiques (sans modifier lexistant) –Xlab –Web –…

46 Ajouter modèle LR avec login/passwd Fournisseur Logo de létablissement Logo du CR sil existe!

47 La liquidation : Fenêtre principale (exemple simple dune saisie de facture ici)ici A remplacer par version 2006

48 Module MARCHES (ppt ici)ppt ici Gestion des marchés, des lots et prestations associées (exemple ici)ici Gestion des codes nomenclatures Paramétrage pour service marchés Documentation: –(cf documentation JEFYCO à ladresse: –Ou document PDFdocument PDF

49 Module Marchés 2006 Evolutions en cours –Nouveaux seuils MàPA –PRM déléguée Pour une ou plusieurs famille homogène –GEIDE associée (GEDI) –Dématérialisation (en cours)

50 Marchés: la dématérialisation (1) La démarche de lAMUE –Publication des offres –Appel doffre en cours pour choisir un prestataire pour le dépôt signé et horodaté du DCE et le recueil signé et horodaté des réponses Un coût par appel doffre

51 Marchés: la dématérialisation (1) Évolution 2006 pour JEFYCO: –Faire du module marché un module de gestion administrative des appels doffres: Préparation GEIDE Publication Signature et horodatage des documents Gestion des évènements et des commissions dAO Interopérabilité avec les plateformes de dématérialisation et publication (AMUE, autres)

52 Evolutions Gestion des appels doffres et des réponses de manière plus fine et plus intégrée –Liée à la GEIDE (GEDI) Association des documents du marché: Publicité, CCAP, CCTP, Annexes, … Publication WEB et téléchargements –Soumission (dépôt) des Offres et des Réponses via le WEB –Echanges de données automatisés et sécurisés (Signature des documents à partir de lapplication) –Inventaire des besoins et automatisation des appels à compétition –…

53 Consultation des marchés ouverts sur lIntranetlIntranet

54 Consultation des marchés ouverts sur lIntranet

55 Gestion des codes de nomenclature Module 3/3 Java Client multiplateforme Création, Mise à jour des codes Association des codes aux fournisseurs

56 Consultation de la nomenclature sur lIntranetlIntranet Accéder aux fournisseurs connus (ayant déjà fourni) pour le code sélectionné Détail du code sélectionné

57 Les fournisseurs du code sélectionné

58 Détail (6 chiffres optionnels) dune famille homogène (4 chiffres) de produits

59 Les « services » achat Le CMP 2002 nous a conduit à un « meilleur contrôle » et une meilleure prévision des achats –JEFYCO a introduit la notion de service achat (organisation libre par établissement) habilité à arbitrer les commandes « ambigües » pouvant relever dun marché (exemple les ouvrages) ou hors seuil (commande unique)

60 Les services achat Évolution 2006: Toujours sur un code de nomenclature (code achat) => service responsable d'un ou plusieurs codes (ou de tous!) sur une ligne budgétaire => service responsable d'un niveau 2 (UB) ou niveau 3 (CR) sur une imputation => service responsable d'une ou plusieurs imputations budgétaires (par exemple les missions!) ne dépassant pas un certain seuil => plusieurs personnes (rattachée à un service ou structure ou groupe) sont chargées de valider une commande engagée: sur un type de crédit => service responsable d'une masse de crédit (par exemple la taxe d'apprentissage!) Sur conventions (ligne budgétaire aujourdhui)

61 Le module « services achat »: menu Valider les commandes en attente Créer des services, désigner des agents habilités Refondu en 2006 => Client riche SWING

62 Le module « services achat »: administration (1) Les services achat Création dun service (il est dans GRHUM => annuaire) Les familles de produits homogènes gérées par les service achat (code à 4 chiffres) Les agents du « service achat » (ils peuvent ne pas appartenir au service au sens affectation) habilités à valider les commandes dans une famille de produits homogènes

63 Le module « services achat »: administration(2) Les services achat

64 Le module « services achat »: validation Rechercher une commande Les libellés « officiels » des articles de la commande Les commandes en attente pour le service achat auquel appartient lagent Le libellé « fournisseur » de larticle Zone dexplication

65 Le module « services achat »: validation Rejet dune commande: un est envoyé qui peut-être complété Acceptation dune commande: un est envoyé qui peut- être complété Remarque: tte modif de la commande ré-itère le processus TOTALEMENT Un agent habilité voit ses commandes auto-validées

66 Exemple déchanges de mails services achat Ajouter des exemples

67 Service Achat: situation

68 Module SITUATIONS Essentiel pour tous les utilisateurs Nombreux choix possibles Un utilisateur ne peut éditer que suivant ses droits daccès Version Windows et WEBWindows WEB –La version windows dispara î tra en 2007 pour laisser la place à une seule version WEB.

69 Version Windows

70 Export fichier d é limit é pour tableurs

71 Situation budgétaire: détaillée « forte » détail des liquidations partielles

72 Situation budgétaire: détaillée « simple » sans liquidation partielle

73 Situation budgétaire: Accès Web» Application CASsifi é e

74 Situation budgétaire: Accès Web» Refondu en => Totalement en iReports

75 Situation budgétaire: Accès Web»

76

77 Module RECETTES Intégré au module de facturation (PIE) –Plus de recettes sans facture! (un espoir:-)) Gestion des recettes et des reversements Éditions normalisées

78

79 En refonte: version Java-Cliente en 2006

80 Exemple « flash » de lédition dune facture

81 Refondu en 2006 => Client riche SWING

82 Sobre mais très réglementaire!

83

84

85 Maracuja La Comptabilité Générale

86 La gestion des FOURNISSEURS Gestion des fournisseurs et des clients Reprise possible des anciens fichiers Validations centralisées ou non Intégration dans ANNUAIREANNUAIRE Documentations: –Doc annuaire PDF (cf documentation à ladresse: –Diaporama FournisseursDiaporama Fournisseurs –Exemple dune saisie au format Flash (ici)ici

87 Gestion des fournisseurs Elle se fait via lannuaire Un cas particulier de lannuaire: –ce sont des personnes morales OU physiques –ce sont des contacts, entreprises, vacataires, personnels –4 états: valide, à valider, invalide, annulé –ils sont fournisseurs ou client ou missionnaires! 3 modes daccès: –administrateur fournisseur –agent JEFYCO –autres

88 Gestion des fournisseurs via lannuaire

89 Les fournisseurs Ajout dun fournisseur Gestion des doublons Fiche de saisie rapide: RIB et adresse de facturation obligatoire

90 Lannuaire des fournisseurs sur le Web (ici)ici Remplacer par dernière version

91 La situation des fournisseurs sur le Web (ici)

92 Module INVENTAIRE Gestion des numéros par matériel Étiquettes avec code barre Calcul des amortissements État de lactif Fiche de mise à disposition (ici)ici

93

94

95 Module COMPTE FINANCIER Cf Maracuja

96 Sobre mais très réglementaire!

97 Administration et gestion des droits Réservé à quelques utilisateurs Paramétrage des accès Gestion des menus et lignes budgétaires –Refondu pour 2007

98 Autres MODULES Module autonome de traitement automatique (lecture CMC7, écriture, endossage) des chèques (ppt ici)ppt ici Module de paiement par Internet CB / Paybox Module téléphonie (ppt ici)ppt ici –Pontage de JEFYCO avec le fichier taxation de lautocommutateur (Pont existant pour lAlcatel 4400) Modules Web « natifs » et personnalisables Taxe dapprentissage

99 Autres MODULES KIWI: le module missions (ppt ici)ppt ici Papaye:le module de paie (ppt ici)ppt ici Coconuts:le module convention Pie : les prestations int/ext –Nécessitent un serveur dapplication WebObjects 5.2 –Ils disposent de 2 interfaces: Java-client SWING: Windows, Mac OS X, Unix/Linux HTML 3/3 mais uniquement pour les usages occasionnels –Fonctionne sous Oracle (8i, 9i) mais le module est SGBDR indépendant. Pourrait fonctionner (réalisé au CRI) sous Mysql par exemple

100 Le module Conventions Vers une gestion plus administrative des conventions et non limitée aux seules conventions ou contrats entraînant des flux financiers. Une intégration à la GEIDE Un référentiel unique de TOUTES les conventions de létablissement Sappuie sur GRHUM (annuaire personnes morales et physiques), sur JEFYCO et la GEIDE (Application GEDI)

101 Très obsolète: à changer

102 Les prestations internes et externes Un outil de gestion des catalogues de prestations dits de recettes Un éditeur de factures XML! Une interface Web pour loffre de services et la réalisation de devis Une application de gestion des devis et de la facturation associée Une liaison naturelle avec le module Titres Règlement des factures par CB Internet possible (factures à létranger notamment)

103 Points abordés Gestion du catalogue : remises quantitatives et multi-imputations par catalogue Création de la prestation interne Génération des factures

104 1. Gestion des catalogues par le prestataire Un catalogue Un article Une option ou remise

105 1. Gestion des catalogues par le prestataire Un catalogue doit avoir une date de vote du CA pour être utilisé Chaque composante de l'établissement peut devenir fournisseur interne et posséder plusieurs catalogues de prestations. Plusieurs responsables peuvent être définis. Ils recevront les demande de validation de devis sur ce catalogue. Il faut définir une imputation comptable (recette) qui sera utilisée par défaut lors de la création des artcicles.

106 1. Gestion des catalogues par le prestataire Pour chaque type de client, une remise globale sur les prix du catalogue peut être définie.

107 Gestion du catalogue - cas particuliers Remise définie pour larticle CLCOUVA3R La remise sera automatiquement affectée à partir de 10 articles Limputation recette nest pas la même que pour les autres articles du catalogue.

108

109 La Paie Client: –Machine virtuelle Java (linux, Windows, Mac,..) Serveur dapplication: WebObjects (J2EE) Serveur de base de données : Oracle Mise en exploitation janvier 2004

110 La documentation utilisateur Une tâche réalisable par nimporte quel partenaire! Mise en place dun serveur « WEBDAV » –Mise à jour collaborative (partage de document) via un répertoire WEB –Tout le monde (personne autorisée désignée par létablissement) doit pouvoir participer Evolution multimédia: –Utilisation de ViewletBuilder

111 Divers ETEBAC 5 (ETEBAC 3 existe en attendant) Carte achat En test en Artois: quelle suite? Évolution technologique: –Java client 3/3, HTML, XML, WebServices Achevée en 2007 Paramètrage des éditions

112 Les éditions / extractions Elles sont de la responsabilité de létablissement Loutil ReportMill est abandonné. Les évolutions se font vers: –le serveur dimpression XML (SIX) réalisé par La Rochelle pour Papaye –Loutil Open Source iReports OpenReports est maintenant très fortement recommandé en complément de Business Object. Un paramétrage est mis en place donnant le choix dutiliser les éditions de LR ou ??? (au choix de celles proposées par la communauté)

113 FORMATIONS De formateurs, sur site Sur une base réelle Artois / Mulhouse Guides avec copies décran

114 Les conditions de la réussite Nomination dun chef de projet Implication de tous les intervenants Information et sensibilisation

115 Les « effets secondaires » Amélioration de la culture de gestion Consolidation du groupe Déconcentration plus facile


Télécharger ppt "JEFYCO / ABCdE Un composant du Système Global dInformation COCKTAIL 30 Mars 2006."

Présentations similaires


Annonces Google