La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) 12-14 juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil www.ciad.mre.gov.brwww.ciad.mre.gov.br.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) 12-14 juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil www.ciad.mre.gov.brwww.ciad.mre.gov.br."— Transcription de la présentation:

1

2 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 1 Afrique – Amérique Latine et Caraïbes CAPACITÉ DINFLUENCE ET REFONDATION DE LINTERDÉPENDANCE Salvador de Bahia, Brésil – 13 Juillet 2006 Economie et société en Afrique et dans la Diaspora : défis actuels Centre des Conventions – Salle Xangô III Par Dr. Yves E. Amaïzo Directeur du groupe de réflexion et daction Afrology et Economiste à lOrganisation des Nations Unies pour le Développement Industriel - Internet:

3 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 2 Angola, Libéria, Columbia? Mine anti-personnel Sécurité alimentaire Ignorance Que peut faire la Diaspora? Créer des richesses et de lemploi en proximité… Afrique ou ALD sans Diaspora: Unijambiste?

4 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 3 Sommaire 1.Glocalisation de la Diaspora et élites organiques 2.Effet de levier et capacité dinfluence économique 3.Interdépendance et économie de lagglomération 4.Gouvernance de la compétitivité 5.Diaspora, migration et concentration 6.Coopération interrégionale, 7.Pôles de compétitivité et demplois 8.Culture de la performance et attitudes proactives

5 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: Globalisation de la Diaspora et élites organiques

6 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 5 Problématique Diaspora Phénomène de dispersion à travers le monde Volonté pour les migrants dessaimer (communauté) Volonté de fuir des persécutions : oPauvreté, inégalité, déficit démocratique, pression économique et démographique, asymétrie dans le mode de création et de répartition des richesses.. Rôle particulier des élites Véritable brouillard/vision des voies daccès à lespérance Retour à la création de richesse endogène au service des populations Organisation de la Diaspora sous pression Agglomération, cohésion, confiance, modernisation permanente et innovation Certaines communautés plus dynamiques et plus structurées que dautres (chinois, indien, etc.) Propension à exporter des modes de vie, comportement et attitudes héritées sans prendre en compte lenvironnement daccueil..

7 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 6 Source: Gildas Simon, International migration trends, Population & Sociétés, n. 382, INED, September 2002; Géodynamique des migrations internationales dans le monde, PUF, Paris, 1995; OECD, International Migration Trends, SOPEMI, 2001, Migration et Diaspora Migrants dans le monde, , en millions Immigrés = Personne vivant en dehors de son pays dorigine, ou du pays de sa première nationalité Diaspora: idem mais depuis plusieurs années, voire plusieurs siècles

8 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 7 Diaspora organiques Eléments dune stratégie structurante 1.Conscience claire de la dynamique de lagglomération 2.Repenser la formation des élites vers les besoins du marché et la satisfaction des demandes de proximité 3.Diaspora et Migrants doivent servir deffet de levier 4.Contribution à organiser une capacité dinfluence 5.Orienter les « réservoirs à penser » vers laction 6.Organiser des changements structurels par linfluence positive à des fins de programmation des espaces agglomérés dinnovation 7.Prendre conscience et neutraliser le contrôle accéléré du maillage décisionnel local par des puissances extérieures et bien peu neutres Elites « organiques » ou élites « alimentaires » Influence = partie intégrante du processus dorganisation de la bonne gouvernance politique et et économique Centre du savoir, groupes dinfluence « think tank » indispensable dans un environnement de compétition Repenser les nouvelles formes dagglomération des centres du savoir et des groupes dinfluence dans un cadre interrégional Retrouver un processus scientifique dorganisation de la prise de décision et sa mise en œuvre pour relever les défis du futur

9 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 8 Nombre estimatif de migrants par régions, 1990 et 2005 (en millions) Source: ONU, Trends in Total Migrant Stock: the 2005 Revision.

10 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 9 Augmentation du nombre de migrants par régions entre 1990 et 2005 (estimatif en millions) Source: ONU, Trends in Total Migrant Stock: the 2005 Revision.

11 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 10 Migration (stock), 1990 et 2005 (en milliers) Source: World Bank, WDI 2006, p. 362.

12 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 11 Nombre estimatif de migrants par régions, 1990 et 2005 (% de femmes) Source: ONU, Trends in Total Migrant Stock: the 2005 Revision.

13 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 12 Nombre estimatif de migrants par régions, 1990 et 2005 (en pourcentage) Source: ONU, Trends in Total Migrant Stock: the 2005 Revision.

14 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 13 Migration: Pays qui accueillent : en % de leur population, 2005 Source: (Migration)www.cgdev.org

15 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: Effet de levier et capacité dinfluence économique

16 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 15 Etapes du développement dans un environnement de compétitivité Vers un processus de modernisation Economie tirée par les ressources Economie tirée par linvestissement Economie tirée par la connaissance et linnovation Coût des intrants Efficience Valeur unique Source: Adapté de Michael E. Porter, The Competitive Advantage of Nations, The Free Press, 1990 Créer les capabilités dans les secteurs/segments/niches productive en misant sur le principe de la diffusion du savoir, la formation et linnovation

17 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 16 Institutions qui ont introduit la notion de gouvernance ont failli en terme de veille stratégique pour les pays du Sud Poids de la dette et méthode de calcul reposant sur un auto-renouvellement de la dépendance financière ne réduit pas la pauvreté de manière pérenne Ne pas oublier de mettre le citoyen-responsable au centre des décisions Résister aux stratégies dé-structurantes de la croissance économique partagée Mettre laccent sur les institutions et les capacités institutionnelles Institutionnaliser leffet de levier

18 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 17 Interconnexion des marchés et culture de la performance Déficit collectif de capacité dinfluence des pays du Sud Promouvoir les ressources non génératrices dendettement Organiser des espaces agglomérés entre pays organisant de manière structurelle leur capacité dinfluence économique Indice de la capacité dinfluence (ICI) Capacité dinfluence économique

19 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 18 Ressources non génératrices dendettement prises en compte Oui Oui Oui Oui Oui Non Non 1.Investissement étranger direct 2.Investissement en portefeuille 3.Transfert financier de la Diaspora 4.Dons (excluant lassistance technique) 5.Profit sur le retour sur Investissement 6.Exportation moins importation total du pays 7.Amélioration des termes de léchange

20 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 19 Source: Global Development Finance 2005 Ressources non génératrices dendettement, par régions (in US $ million) Europe et Asie centrale Asie Est et Pacifique Afrique subsaharienne Amérique Latine et Caraïbes Afrique du Nord et Moyen-Orient

21 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 20 Source: Data from Global Development Finance Ressources génératrices dendettement et ressources non génératrices de ressources, (en million $US) Amérique Latine et Caraïbes Afrique subsaharienne -- - RGE RNGE

22 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 21 Source: Global Development Finance 2003 Indice de la Capacité dinfluence économique, ASS et ALC, 1980, 1995, 2003, 2004 Asie Est et Pacifique Afrique subsaharienne Amérique Latine et Caraïbes Tous les Pays en développement

23 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 22 Source: Global Development Finance 2003 Indice de la Capacité dinfluence économique de quelques pays, 1980, 1994, 1995, 2003 Brésil Mexique Argentine

24 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 23 Source: Global Development Finance 2003 Indice de la Capacité dinfluence économique de quelques pays, 1980, 1994, 1995, 2003 Maroc Brésil Nigeria Guinée Equatoriale Inde

25 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 24 Source: World Bank, Global Development Finance, 2005, pp. 2, 14, 20. Part de lASS et de lALC dans le total des ressources non génératrices dendettement des PED (en milliards de $US et %) $ US 280,7 milliards $ US 41,0 milliards $ US 280,7 milliards $ US 41,1 milliards

26 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 25 Source: YEA Indice de la Capacité dinfluence économique, 2003

27 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: Interdépendance et économie de lagglomération

28 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 27 Quelle interdépendance entre lAfrique et lAmérique Latine et les Caraïbes?

29 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 28 Source: WTO, International Trade Statistics Part de lAfrique et de lALC dans les exportations mondiales, 2004 (en milliards de $US et %) 231,7 $ US milliards 6,8 milliards $ US Dont 6,1 milliards $US vers le Brésil : augmentation de 2.6 % à 2.9% 7.0 milliards $ US : augmentation de 1.4% à 2.5% $ US milliards

30 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 29 Commerce interrégional de marchandises entre Afrique et ALC, 2004 (en milliards de $US) Source: WTO, International Trade Statistics AfriqueAmérique Latine et Caraïbes

31 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 30 Commerce intra-régional de marchandises entre Afrique et ALC, 2004 (en milliards de $US) Source: WTO, International Trade Statistics Afrique Amérique Latine et Caraïbes

32 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 31 Source: WTO, International Trade Statistics, ALC - Structuration du commerce des marchandises par produits, 2004, (en %) Exportations en %Importations en %

33 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 32 Source: WTO, International Trade Statistics, Afrique - Structuration du commerce des marchandises par produits, 2004, (en %) Exportations en %Importations en %

34 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 33 Interconnexion des marchés et culture de la performance Déficit collectif de capacité dinfluence des pays du Sud Promouvoir les ressources non génératrices dendettement Organiser des espaces économiques agglomérés entre pays organisant de manière structurelle leur capacité dinfluence économique Indice de la capacité dinfluence (ICI) Capacité dinfluence économique

35 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 34 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Asie région Est et Pacique (en millions de $ US) Investissements en Portefeuille Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

36 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 35 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Afrique subsaharienne (en millions de $ US) Investissements en Portefeuille Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

37 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 36 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Amérique Latine et Caraïbes (en millions de $ US) Investissements en Portefeuille Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

38 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 37 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Brésil (en millions de $ US) Investissements en Portefeuille Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

39 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 38 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Investissements en Portefeuille Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Mexique (en millions de $ US) Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

40 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 39 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Investissements en Portefeuille Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Haïti (en millions de $ US) Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

41 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 40 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Investissements en Portefeuille Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Ghana, millions de $ US) Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

42 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 41 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Investissements en Portefeuille Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Maroc, millions de $ US) Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

43 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 42 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Investissements en Portefeuille Ressources non génératrices dendettement, 1997 et 2004 Afrique du Sud, millions de $ US) Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

44 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 43 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Investissements en Portefeuille Ressources non génératrices dendettement, 1990 et 2004 Chine, millions de $ US) Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

45 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 44 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Investissements en Portefeuille Ressources non génératrices dendettement, 1980 et 2004 Inde, millions de $ US) Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

46 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 45 Source: World Bank, Global Development Finance 2005 Investissements en Portefeuille Ressources non génératrices dendettement, 1980 et 2004 Thaïlande, millions de $ US) Investissement étrangers directs Dons (sans AT) Transferts financiers de la Diaspora

47 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: Gouvernance de la compétitivité

48 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 47 Vers des Pôles de compétitivité (Acoplasticos) Pathologie de la gouvernance Actions: Répertoire des technologies simples pour les populations vivant avec moins de 2 $US Répertoire interrégional avec un système de formation permanentes Prolifération de centres de location et déquipements de réduction de la pénibilité du travail Lier les fonds de la Diaspora et micro- crédit Mise en place dun système de transfert de fonds électronique (gratuit) Système de factoring… Infrastructure de communication Transparence de lenvironnement des affaires Adhésion volontaire Synergies nouvelles Gouvernance de la compétitivité Gouvernance de lentreprise: actionnaire-roi Gouvernance de la compétitivité: partenaires au développement de lentreprise ont des droits GC statique : géographique/fortuite GC dynamique: agglomération voulue Approche du bas vers le haut et réseautage Veille et intelligence économique et par secteurs Tableau de bord Observatoire de la compétitivité, de la solidatirté et de lemploi décent

49 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 48 Exemple filière caoutchouc et plastic en Colombie (Acoplasticos) Quatre Propositions du président Hugo Chavez (Sommet UA, Banjul Juillet 2006) Petrosud Banque du Sud Université du Sud TéléSud Comitté mixte et mise en oeuvre par des Agents publics ? ou Comité mixte de représentants du secteur privé Comité spécialisé pour la promotion du partenariat avec le secteur privé, linvestissement la sous-traitance Interdépendance et économie de lagglomération Agglomération: statique : géographique/fortuite Dynamique: agglomération voulue Volonté de maîtriser la complexité et répondre à des impératifs (normes) Besion dinterface Chaînes de valeur sans frontières (segmentation de la production) Privilégier acteurs et institutions de lagglomération utisent en priorité les ressources non génératrices dendettement Institutionalisation du processus

50 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 49 Competition au sein de zones économique agglomérée Acoplasticos, Colombie De la défense des intérêts catégoriels (Caoutchouc et plastic) à Mise à niveau et amélioration permanente de la productivité de lensemble des chaînes de valeur Décision de ne plus travailler en « isolation » Refondation des institutions dappui

51 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 50 Diagramme de lagglomération: Conditions liées aux intrants Environnement favorable pour une competition des entreprises et des stratégies prévisibles Conditions liées à la demande Industries dappui ou connexes Rôle de lEtat Opportunités et chance Gouvernance de la compétitivité

52 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: Diaspora, migration et concentration

53 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 52 Libéralisation des marchés ne concernent pas tous les individus (non qualifiés non désirés) Besoin dagglomération en souvenir des réseautages au cours des études universitaires (Afrique et ALC) Fuite des cerveaux = véritable détournement de fonds sans retour sur investissement pour les pays du Sud 16.2 millions dAfricains, soit 2,1% de la population totale africaine 5,9 millions dALC, soit 1,1% de la population totale ALC Vers une Migration de la Diaspora

54 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 53 Source: Global Development Finance 2003 Comparaison des Transferts financiers de la Diaspora, par régions, (en millions de US$ ) Asie Est et Pacifique Afrique subsaharienne Amérique Latine et Caraïbes Afrique du Nord et Moyen-Orient Europe et Asie centrale

55 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 54 Source: Data from Global Development Finance 2005, pp. 14 et 26. Afrique et Amérique Latine et Caraïbes: (en %) Part des Transferts de la Diaspora dans le total des ressources non génératrices dendettement Amérique Latine et Caraïbes Afrique subsaharienne

56 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 55 Source: World Bank, World Development Indicators 2006, pp Transferts financiers de la Diaspora, par régions 1990 et 2004, (en millions de $US)

57 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 56 Source: World Bank, World Development Indicators 2006, pp Amérique Latine et Caraïbes – Pays: 1990 et 2004, Transferts financiers de la Diaspora, (en millions de $US)

58 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 57 Source: World Bank, World Development Indicators 2006, p Transferts financiers de la Diaspora - Pays, 1990 et 2004, Quelques pays dAfrique (en millions de $US)

59 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 58 Tranferts de la Diaspora des PED versus Aide au développement in 2004 ( en milliards de $US) Source: World Bank, WDI 2005, p. 344 et WTO, ITS, p. 2.

60 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 59 Source: World Bank, WDI 2005, p Transferts financiers et officiels de la Diaspora, 2005 Pays choisis, ( en millions de $US)

61 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 60 Une augmentation importante des transferts financiers de la Diaspora, nest- elle pas un signe dune pauvreté grandissante si les ressources ainsi collectées, ne sont pas rapidement investis dans des projets productifs?

62 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 61 Pays accueillant le plus grand nombre de migrants internatinaux ( en millions) Source: Banque Mondiale, Perspectives économiques mondiales 2006 et ONU, Trends in Total Migrant Stock: the 2005 Revision, base de données numérique 2006

63 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 62 Source: Banque Mondiale, Perspectives économiques mondiales 2006 et ONU, Trends in Total Migrant Stock: the 2005 Revision, base de données numérique 2006 Nombre détrangers dans la main doeuvre de quelques pays industrialisés, 2003 ( en milliers)

64 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 63 Source: Banque Mondiale, Perspectives économiques mondiales 2006 ONU, Migrations internationales et développement Rapport du SG, A/60/871, 18 mai 2006, p premiers pays – Envois de fonds de la Diaspora, 2003 (en milliards)

65 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 64 Source: Banque Mondiale, Perspectives économiques mondiales 2006 et ONU, Migrations internationales et développement Rapport du SG, A/60/871, 18 mai 2006, p premiers pays – Envois de fonds de la Diaspora, 2003 (en % du PIB)

66 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: Coopération interrégionale

67 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 66 Vers une charte de lagglomération? Opérationaliser le paradigme de linterdépendance Chine-Afrique: Ne plus céder les intrants/matières premières et ressouces minérales ou halieutiques sans transformation locale partielle et accès de ces produits au marché chinois, Mettre en relation des acteurs du secteur privé Démocratie et Droits de lHomme sont indissociables et interdépendant Développer une capacité dinfluence à partir de la création de valeur ajoutée qui satisfont les besoins essentiels de la population africaine Rédiger une charte de lagglomération et faire approuver par UA Formation despaces économiques agglomérés (qui ne peuvent être créer par décret_ Processus de codification, diffusion des instruments de la création de la valeur ajoutée Réduire substantiellement les taxes sur les équipements de réduction de la pénibilité (y compris occasion) en Afrique

68 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: Pôles de compétitivité et demplois

69 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 68 Zones économiques agglomérées (ZEA) 1.Espaces/zones économiques agglomérées 2.Allier compétitivité et solidarité 3.Approche globale et implication locale: glocale 4.Autonomie daction à lintérieur de la ZEA 5.PPP = Prospérité, Paix, Progrès : développement de la création de la richesse et réduction de la pauvreté

70 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 69 Quelques pistes pour le financement et la pérennisation des ZEA 1.0,1% de toutes les taxes collectées par le gouvernement central 2.Contribution spéciale sur les recettes exceptionnelles provenant des hydrocarbures et des matières premières 3.Au moins 1% des dépenses affectées aux dépenses militaire reconvertis dans les ZEA 4.Frais dadhésion des membres de la ZEA 5.Toutes contributions volontaires provenant de sources autorisées 6.Un accord entre ALC/Afrique et Pays du Nord pour garantir la transférabilité des pensions et des prestations maladie sans pertes financières pour faciliter les retours physiques dans les pays du Sud vers des entrepreneuriales

71 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: Culture de la performance et attitudes proactives

72 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 71 Attitudes 1.Favoriser des attitudes proactives et freine les atittudes négatives 2.Faire évolution ses traditions sans perdre sa culture 3.Gouvernance de lautonomie et du refus de larbitraire dans un espace de compétitivité (ZEA) 4.Pour lAfrique: Renaissance ou métamorphose? 5.Promouvoir les migrations à lintérieur des pays dAfrique et dALC 6.Migration: se rappeler les conclusion dune études Nations Unies

73 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 72 Vision claire 1.Co-développement et développement interrégional régional basé sur la gouvernance de la compétitivité et des approches innovantes 2.Complémentarité à lintérieur des frontières et dans des espaces transfrontières ou pays frontières 3.Renforcer les liens entre Centre du savoir et le secteur privé (liens entre centres du savoir et entreprises) et les intégrer dans les espaces économique agglomérés 4.Liens productifs des réservoirs du savoir (notamment ceux de la Diaspora) 5.Lier Apprentissage et emploi 6.Mettre en place un système de Diaspora, ou à défaut un visa Diaspora (Mise en œuvre au Ghana, objectif: pardon, guérison et réconciliation – 23 août 2007)

74 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 73 Défis Comment assurer une capacité d´influence économique et améliorer la qualité de vie des populations, notamment les plus défavorisées ? Réponse passe aujourd´hui par l´institutionalisation des soutiens à des zones économiques agglomérées et des liens nourris sous forme de réseaux entre l´Afrique et l´Amérique Latine et les Caraïbes

75 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 74 Discussions ? Merci de votre attention!

76 II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil – contact: - 75


Télécharger ppt "II ème Conférence mondiale des Intellectuels dAfrique et de la Diaspora (CIAD II) 12-14 juillet 2006, Salvador de Bahia, Brésil www.ciad.mre.gov.brwww.ciad.mre.gov.br."

Présentations similaires


Annonces Google