La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 / 16 Le 30 novembre 2012. 2 / 16 Le 30 novembre 2012 Deuxième réunion thématique organisée pour nos militants avec comme sujet : Pourquoi le FN propose.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 / 16 Le 30 novembre 2012. 2 / 16 Le 30 novembre 2012 Deuxième réunion thématique organisée pour nos militants avec comme sujet : Pourquoi le FN propose."— Transcription de la présentation:

1 1 / 16 Le 30 novembre 2012

2 2 / 16 Le 30 novembre 2012 Deuxième réunion thématique organisée pour nos militants avec comme sujet : Pourquoi le FN propose : déviter à tous les Français « lesclavage pour dette». Nous allons tenter de vous en donner les raisons objectives

3 3 / 16 Le 30 novembre 2012 Avant toute chose, il est nécessaire de faire quelques rappels élémentaires : dépenses -Quelles sont les dépenses de lensemble des administrations publiques, recettes -Quelles sont les recettes de ce même ensemble, déficitbudgétaire. -Doù la définition du déficit budgétaire. Ensuite nous aborderons la notion « déchanges de biens » importations -Quels sont nos principaux partenaires pour nos importations, exportations -Quels sont nos principaux partenaires pour nos exportations, déficit commercial -Doù la définition de notre déficit commercial coût de limmigration Puis, nous aborderons le sujet du coût de limmigration les solutions Et enfin, nous aborderons les solutions du Front National

4 4 / 16 Le 30 novembre Mds d'Euros pour lensemble des administrations publiques : Mds d'Euros, - Etat Mds d, - Organismes divers d'administration centrale 70.4 Mds d, - Administrations publiques locales Mds d, - Administrations de sécurité sociale Mds d, Dépenses consolidées comprennent des dépenses - de personnel, - de fonctionnement, - dintervention (aides économiques), - dinvestissement (construction des routes) - le remboursement des intérêts de la dette Et par exemple : les dépenses de lÉtat (314.7 Mds), Représentation par nature En 2011 (sources 46,5 Mds d la charge de la dette est de 46,5 Mds d

5 5 / 16 Le 30 novembre 2012 Représentation par destination Dépenses consolidées En 2011 (sources

6 6 / 16 Le 30 novembre ,8 Mds d'Euros pour lensemble des administrations publiques :1 014,8 Mds d'Euros, - Recettes de production (branches marchandes) 72,9 Mds d, - Revenus de la propriété 15,9 Mds d, - Recettes de létat (impôts sur le revenu et taxes) 271,8 Mds d, - Recettes des régimes dassurances sociales 370,0 Mds d, - Recettes de létat (impôts sur la production) 268,8 Mds d, - Autres transferts (entre administrations) 15,4 Mds d, Recettes consolidées Comprennent : - La TVA, - Les impôts sur le revenu, - Les impôts sur les sociétés, - … Et par exemple : les recettes de lÉtat (271,8 Mds), En 2011 (sources

7 7 / 16 Le 30 novembre 2012 En résumé : En 2011 (sources Mds d'Euros Létat Français au sens large (Administrations publiques) a dépensé en Mds d'Euros ( ) de plus que le total de ses recettes soit 10.2%. nouveaux emprunts Ce déficit va être couvert par de nouveaux emprunts, la dette continue donc à être alimentée Mds d'Euros La dette (au sens Maastricht) s'établira à fin 2012 à Mds d'Euros soit 91.% de notre PIB Et ça continu ………. Evaluation du budget de létat pour 2012 (loi de finance) : Total des charges nettes du budget :376.2 Mds d, Total des recettes fiscales nettes du budget :274.9 Mds d, Mds d Solde prévisionnel : Mds d Le montant de la dette sélève à par habitant

8 8 / 16 Le 30 novembre 2012 Pour un total de Mds deuros les échanges de biens

9 9 / 16 Le 30 novembre 2012

10 10 / 16 Le 30 novembre 2012 Pour un total de Mds deuros les échanges de biens

11 11 / 16 Le 30 novembre Mds deuros Un déficit commercial de 81 Mds deuros pour lannée 2011 En résumé : En 2011 (sources Par comparaison : 93,3 Mds d'Euros En Allemagne, l'excédent commercial atteint 93,3 Mds d'Euros au premier semestre 2012

12 12 / 16 Le 30 novembre 2012 Le poids de limmigration : sources Contribuables Associés 6,8 millions Les immigrés et leurs enfants représentent 6,8 millions de personnes, soit 11 % de la population métropolitaine, dont sont âgées de moins de 18 ans soit 15%, ont plus de 18 ans 72,8 Mds deuros Si les 11 % dimmigrés cotisaient en fonction de la moyenne nationale, leur contribution se monterait à 72,8 Mds deuros 71,8 Mds deuros Bilan des dépenses concernant limmigration : 71,8 Mds deuros. deux tiers 15 % de la population de moins de 18 ans est responsable denviron deux tiers des actes de délinquance. 5,8 Mds deuros La part des assurances-chômage versées aux immigrés est de 5,8 Mds deuros. Pour déterminer le nombre des actifs sur lensemble de cette population, à partir des données de liNSee, nous avons soustrait de ces personnes : La tranche des plus de 65 ans : personnes. Les inactifs non étudiants de la tranche 18 – 65 ans : 23 %, soit personnes. 3 millions Restent personnes, chiffre arrondi à 3 millions de personnes qui ont ou cherchent activement un emploi.

13 13 / 16 Le 30 novembre 2012

14 14 / 16 Le 30 novembre 2012 dapurer la dette en douceur saccage social cercle vertueux Lobjectif politique est dapurer la dette publique en douceur et sans saccage social de la population française, pour rétablir le cercle vertueux et lorthodoxie budgétaire. Le défi technique est de viser en 2018 un retour à léquilibre budgétaire (déficit zéro) et la résorption à lhorizon 2025 de 50 % environ du capital-dette initial (soit 30 % du PIB 2025). 3 leviers principaux Cet assainissement des finances publiques passera par lutilisation de 3 leviers principaux : Economies PROGRESSIVES Economies PROGRESSIVES sur les mauvaises dépenses de budget entre 5 et 70 Milliards / an (gel budget UE, fraudes sociales, coût de la décentralisation, coût de limmigration, gains du non sauvetage de lEuro et des aides aux états de la ZE, etc…); 1) Monétisation Banque de France Monétisation par la Banque de France pour un TOTAL de 100 Milliards /an (5 % du PIB 2012) dont + 90 Milliards /an pour générer des excédents budgétaires ventilés en: 2) AMORTISSEMENT AMORTISSEMENT direct et progressif du capital-dette (stock) pour 45 Milliards / an (2,5 % du PIB), qui consiste à stériliser une fraction de la dette. REMBOURSEMENT REMBOURSEMENT de la charge de la dette imputé dans le budget (flux), pour 45 Milliards /an (2,5 % du PIB), dégressif à partir de RELANCE économique RELANCE économique : + 10 Milliards /an imputés dans le budget, pour soutenir la réindustrialisation, lemploi, lactivité,…la consommation et au final les recettes fiscales.

15 15 / 16 Le 30 novembre 2012 lesclavage pour dette Pour éviter à tous les Français « lesclavage pour dette». le suicide économique et social de la France, leuthanasie des épargnants, des retraités et des salariés, périmètre global de la dette REMARQUE : Il nest pas dans les attributions habituelles dun chef de lEtat de gérer le budget des collectivités locales, toutefois en ces temps de crise où linsolvabilité est générale, lEtat est au final le garant en dernier ressort ; en conséquence, il sera introduit dans le plan de désendettement, le périmètre global de la dette des administrations publiques françaises (ou « APu ») : État, administrations centrales, administrations de la Sécurité Sociale et administrations locales. Francisation ou nationalisation de la dette publique Une opération de « Francisation ou nationalisation de la dette publique » défendu par exemple par Jean-Michel Quatrepoint pour diversifier nos gisements de ressources financières, par des incitations fiscales fortes à linvestissement des Français, qui contribueront ainsi au refinancement de la dette souveraine, à lindépendance et à la solvabilité de létat. Ce qui aura également lavantage de sécuriser lépargne populaire. Volume attendu : 50 Milliards / an. 3)

16 16 / 16 Le 30 novembre 2012 Alain CSIKEL vous remercie


Télécharger ppt "1 / 16 Le 30 novembre 2012. 2 / 16 Le 30 novembre 2012 Deuxième réunion thématique organisée pour nos militants avec comme sujet : Pourquoi le FN propose."

Présentations similaires


Annonces Google