La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

30/04/20141 Plan HP: la formation des travailleurs sociaux des antennes Bernard DUTRIEUX Union des Villes et Communes de Wallonie Centre de Formation de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "30/04/20141 Plan HP: la formation des travailleurs sociaux des antennes Bernard DUTRIEUX Union des Villes et Communes de Wallonie Centre de Formation de."— Transcription de la présentation:

1 30/04/20141 Plan HP: la formation des travailleurs sociaux des antennes Bernard DUTRIEUX Union des Villes et Communes de Wallonie Centre de Formation de la Fédération des CPAS Mes remerciements aux participants à la formation sans qui le contenu ne se serait ni déployé et naurait trouvé dutilisation. Un merci particulier à Audrey et Sophie pour leurs notes.

2 2 Introduction Mise en évidence des acquis de la formation Quels enseignements peut-on tirer de la formation quant à laction initiée par le plan HP, y compris dans les communes où il ny a pas dantenne sociale? Entrer dans lexpérience Pistes de travail

3 3 Programme Le contenu de la formation – une heure Trois antennes sous la loupe – 45 min. Ce qui va bien – ce qui va moins bien - 20 min Trois problématiques centrales – ateliers de laprès-midi.

4 4 La formation des travailleurs sociaux Entrer dans le réseau Entrer dans le projet Entrer en relation Commu- niquer Les usager s Négocier Administrer Le projet Les valeurs La mission Le premier entretien Les acteurs

5 5 Compétences à développer 1. Agir dans le cadre du plan régional 2. Développer et utiliser un réseau 3. Développer la relation avec les habitants 4. Accompagner les usagers dans leur projet

6 6 1. Agir dans le cadre du plan Connaître le Plan et entrer dans laction Maîtriser les concepts quant à la concertation (Marion Muls – RTA) Deux difficultés Les communes ont parfois des objectifs différents voire des agendas cachés La mission du travail social: orienter et non pas accompagner: comment fixer la limite?

7 7 La carte de pensée de lantenne sociale Tout ce quil faut avoir à lesprit Avoir une vision globale Agir dans une approche systémique

8 8 La carte de pensée – nos questions Quest-ce que nous croyons? Quest-ce que nous voulons? Quest-ce que nous faisons? Quels sont nos moyens? De quoi avons-nous besoin?

9 9 La carte de pensée - suite Lantenne La structure La publicité La formation Le réseau Réunion publique Guide des aides Premier entretien Le chef de projet Le resp. concertation La commune Le bourgmestre Le Collège Réunions DIIS UVCWAuto-formation Contacts Recherche Les habitants

10 10 2. Développer et utiliser un réseau Avoir un bon carnet dadresse, la base dun travail social généraliste La mission = orienter et non pas traiter au fond Insérer nécessite une démarche multi- directionnelle En matière de logement: disposer dun grand nombre de solutions possibles

11 11 Le réseau Lantenne Privé Associatif Habitants Commune Région Educ perm Police locale DGATLP Administration FLW Sociétés agréées AIS SWL Urgence transit CPAS Service social Bourgmestre Tourisme ATPrimes Collège SN, APIC,… Généraliste Spécialisé Insertion Enfants Familles PROJET Histoire De vie ¨Propriétaires Gérants campings Enfance Forem Informel Santé Insertion DIIS Comité daccomp. Local Agent de concert Chef de projet

12 12 3. Développer la relation avec les habitants Compétence centrale dans un plan qui nimpose pas et postule la mise en projet des habitants Compétence centrale tenant compte: Des caractéristiques dune partie du public (social, psychologique, santé, légal, etc.); Des histoires personnelles; Des valeurs des habitants; De la méfiance à légard des services sociaux. Examen de quelques outils vus avec F. Defert (PNL)

13 La carte nest pas le territoire Nous percevons le monde au travers de nos filtres (physiologiques, psychologiques, éducationnels, etc.) Entrer dans lexpérience de lautre. Exemples: les gens du voyage les retraités Etablir le rapport Attitude: lempathie Outils: la reformulation – la synchronisation

14 Tout comportement répond à une intention positive Entrer en relation daide, cest découvrir lintention positive. Les êtres humains font ce quils croient bon pour eux. Recherche dune vie dans la nature Eviter les coûts du logement Être propriétaire de son logement même sil est modeste Conserver un réseau amical Ne pas quitter sa commune Vivre caché Garder ses animaux de compagnie Fuir le regard Refuser de revivre une expérience traumatisante …. Attitude: le respect - le non jugement

15 Le premier entretien Au départ, peurs de mal faire et représentations sont à lœuvre pour une partie du groupe Construction collective du premier entretien Objectif du premier entretien 1. Etablir le contact, faire connaissance; 2. Rassurer la personne, la famille (objectifs de la Région, de la commune, etc.): départ sur base volontaire avec incitants; 3. Informer de manière générale sur le contenu du plan et la mission le l'antenne sociale: travail d'accompagnement, d'orientation, etc. Le troisième point se fera dans la mesure du possible. Il pourra être reporté à une deuxième entretien. Tenir compte de la dynamique de la rencontre et de sa durée.

16 Apréhender quelques aspects du fonctionnement de la personne Les méta-programmes Dans le temps/à travers le temps Accord/désaccord Global/détail Palio… Les croyances: préjugés, convictions, jugements… Critères: ce qui est important pour elle Valeurs: ce qui vient chapeauter les critères Repérer et valider les émotions Comment repérer? Ce quil faut en faire! HYPOTHESE: La restructuration du champ (Rogers)

17 Apréhender quelques aspects du fonctionnement de la personne (suite) La restructuration du champ (Rogers) «Le reflet et la reformulation renvoient à linterlocuteur la part cachée, enfouie, de sa réalité. Lapparition de lautre rapport a un certain effet de choc et accentue une prise de conscience plus réfléchie et déjà plus objective de la situation» (Roger Mucchielli, la relation daide en face à face).

18 18 4. Accompagner les usagers dans leur projet Postulats: Les départs se font sur une base volontaire Les solutions sont par nature individuelles Pour réussir, un projet doit répondre à quelques caractéristiques (outils vus avec Fabienne Defert et Etienne Marlier)

19 Les conditions de réussite dun projet 1. Sous son contrôle (un objectif pour soi-même et qui ne dépende pas exclusivement de tiers): Que veux-tu? 2. Vérifiable sensoriellement Comment sauras-tu que tu as atteint ton objectif? Que verras-tu? Quentendras-tu? Que sentiras-tu? Que diras-tu? (VAKOG) 3. Contextualisé: QQQCO (P) 4. Affirmé positivement (aller vers un état désiré et non séloigner dune situation problème) 5. Ecologique: le projet est en accord avec les valeurs de la personne. Les effets secondaires sont gérables par la personne. 6. Fixation détapes 7. Quelles ressources sont nécessaires?

20 La situation insatisfaisante 1. Lidentité: quest-ce qui pose problème à qui? 2. Le lieu: lenvironnement 3. Le temps: pour combien dannées? 4. Lampleur: qui concerne-til? Quel est son développement prévisible? Quel est le budget? Le changement nest possible que sil y a au départ une situation insatisfaisante ressentie. Il importe de cerner cette situation. Attention: la situation insatisfaisante nentraîne pas automatiquement un projet.

21 Négocier Avec les usagers – avec les partenaires Trois grands paramètres: le temps: ex. des gens fatigués dattendre signeront (mais appliqueront-ils?) Linformation, cest une source de pouvoir Le pouvoir: dans le travail social, cest un enjeu caché (les campings: un problème politique) Paramètres pour une négociation réussie: Les objectifs de toutes les parties sont définis et pris en compte, chacun sy retrouve Négociation win/win Chacun sait ce quil doit apporter (condition préalable) Louverture aux propositions de lautre partie

22 22 Bilan à ce moment Nous avons progressé dans le développement des compétences visées 1. Les objectifs du plan sont mieux connus mais il reste des connaissances à mieux maîtriser 2. Le réseau proche devient progressivement opérationnel 3. Lévaluation montre que le rapport aux usagers se noue de manière favorable 4. Des départs se concluent ici et là. Les premiers effets sont visibles.


Télécharger ppt "30/04/20141 Plan HP: la formation des travailleurs sociaux des antennes Bernard DUTRIEUX Union des Villes et Communes de Wallonie Centre de Formation de."

Présentations similaires


Annonces Google