La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Dans les années 60, au grand scandale des philosophes, jai dit quHermès remplacerait Prométhée, cest-à-dire que la société de communication remplacerait.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Dans les années 60, au grand scandale des philosophes, jai dit quHermès remplacerait Prométhée, cest-à-dire que la société de communication remplacerait."— Transcription de la présentation:

1 1 Dans les années 60, au grand scandale des philosophes, jai dit quHermès remplacerait Prométhée, cest-à-dire que la société de communication remplacerait la société de production. Jai dû attendre longtemps, quinze à vingt ans, pour que cela arrive… (Michel Serres, Le virtuel est la chaire même de lhomme)

2 Favoriser lintégration des TIC en pédagogie universitaire : pour aller au-delà du PPT

3 3 Qui suis-je ?

4 4 Plan de la présentation Introduction La présence des TIC dans notre société. Les TIC changent-elles les façons denseigner à luniversité ? Les résultats dune enquête à lUniversité de Montréal. Les stades de lintégration des TIC en pédagogie universitaire. TIC et développement de compétences. Communiquer à lère des TIC : entre Hermès et Prométhée.

5 5 1.

6 6 Les TIC dans notre société

7 7 Omniprésence des TIC, tant à luniversité que sur le marché du travail, et ce, dans de plus en plus de domaines.

8 8 550 millions dInternautes dans le monde… 4,5 millions de Québécois 20 millions de Canadiens 600 milliards de pages Web 7,5 millions de nouvelles pages Web chaque jour…

9 9 Plus de 72 % des Canadiens disent avoir navigué sur Internet au cours du dernier mois.

10 10 Une étude de Média Metrix Canada révèle que les Canadiens sont ceux qui passent le plus de temps au monde à naviguer sur Internet…

11 11 Plus de 70 % des ménages sont branchés à Internet, et plus de 60 % le sont à « haute vitesse ».

12 12

13 13 reid.com Global Monitor

14 14 Et à luniversité ? Toutes branchées à Internet… Les étudiants figurent parmi les plus branchés au monde. En 2002, Statistique Canada indiquait que près de « 100 % » des jeunes Canadiens de 19 ans utilisaient Internet.

15 15 Enquête de la FEUQ Le nombre dordinateurs par étudiant dans les universités au Québec varie dun ratio de 1/8 (UQTR) à 1/92 (certaines facultés).

16 16 Selon la FEUQ… Les programmes « portables » sont rentables pour les universités.

17 17 Les TIC dans les salles de classe ? 45 millions de présentations PowerPoint chaque jour sur la Terre…

18 18 2.

19 19 Un jour, les gens apprendront à travers des circuits électroniques. (Marshall McLuhan, 1965)

20 20 Les TIC changent-elles les façons denseigner ?

21 21 La premi è re fois …

22 22 La x-i è me fois …

23 23 Car les TIC sont chronophages

24 24 Les étudiants sattendent aussi à trouver à luniversité la commodité, la rapidité et la facilité daccès à linformation rendue possible par les TIC.

25 25 À lère des TIC, cest enseigner à Antigone (Jean Anouilh).

26 26 Moi, je veux tout, tout de suite…

27 27 Mutation du rapport au savoir, de la façon dont on accède à la connaissance.

28 28 Avant… Le livre Le professeur

29 29 Maintenant… Internet

30 30 Anciennement ancrée dans une logique de diffusion du savoir, léducation doit maintenant affronter celle de la navigation du savoir.

31 31 Lenseignement dans la culture classique était fondé sur la pensée linéaire… Avec les TIC… la pensée associative, larborescence interactive.

32 32 Malgré nous, les TIC sont dans la salle de classe…

33 33 Être prof à lère des TIC, cest complexe, mais cela peut aussi être très stimulant.

34 34 3.

35 Bilan dune enquête auprès de 709 formateurs de lUniversité de Montréal

36 36Contexte Le Québec, un des États les plus branchés dans le monde. Dimportants investissements en TIC à luniversité. Nous navons pas un portrait exact de la situation sur le plan des TIC en pédagogie universitaire.

37 37Contexte Pour dépasser le discours sur les TIC en pédagogie universitaire : progresser de l'expérimentation articulée à la recherche méthodologiquement rigoureuse.

38 38OBJECTIFS 1. Brosser un portrait global des usages des TIC en pédagogie universitaire. 2. Mieux comprendre les facteurs qui favorisent ou inhibent lintégration des TIC.

39 39OBJECTIFS 3. Décrire la valeur pédagogique des TIC telle que perçue par les formateurs. 4. Identifier les besoins des formateurs.

40 40Méthodologie Enquête (en ligne/papier) auprès de 709 formateurs universitaires (professeurs, chargés de cours, superviseurs). Hiver 2004

41 41Méthodologie Données quantitatives analysées avec SPSS. Données qualitatives analysées avec NVivo 2.0

42 42 RÉSULTATS

43 43Répondants 15 facultés de lUniversité de Montréal 66 % : professeurs 34 % : chargés de cours et superviseurs

44 44Répondants

45 45Répondants 71 % utilisent les TIC pour lenseignement à luniversité. 90 % possèdent Internet à la maison.

46 46 Principaux types dusages

47 47Usages PowerPoint : 80 % WebCT : 28 % Communication électronique : 15 % Usages novateurs : 5 % (audio, vidéo, logiciels spécialisés)

48 48 Ce qui favorise lutilisation des TIC

49 49 Permet de gagner du temps. Améliore lenseignement (organisation, variété, accès aux ressources,etc.). Communication accrue avec les étudiants.

50 50 Ce qui inhibe lutilisation des TIC

51 51 Temps (75 %). Intérêt pour la discipline (67 %) Soutien technique (57 %). Équipements (40 %) Formation pédagogique (27 %). Pédagogie « déjà efficace » (25 %).

52 52 À noter La perception de « lintérêt » ou la « pertinence » pour la discipline vient au 2e rang des raisons pouvant justifier la non utilisation des TIC en pédagogie universitaire.

53 53Besoins Équipement et logiciels (34 %) Formation pédagogique (26 %) Soutien technique (10 %) Temps (6 %)

54 54 À noter Plusieurs répondants se plaignent de « létat des équipements ». Dautres souhaitent des équipements plus adaptés à leurs besoins (lunique plate-forme WebCT est souvent critiquée).

55 55 À noter Plusieurs répondants affirment que le soutien technique nest « absolument pas adapté aux réalités de lenseignement universitaire ».

56 56 À noter Certains semblent aussi résignés à ne plus pouvoir compter sur le soutien technique: « quant au soutien technique à lUdM, il y a longtemps que je ny crois plus… ».

57 57Conclusion De 2000 à 2004 : dimportants progrès (de 20 % à 71 % utilisent les TIC)

58 58Conclusion La présence exponentielle des TIC dans la société. Des « Ordis pour les profs ». Le CEFES (Centre détudes et de formation en enseignement supérieur)

59 59Conclusion PowerPoint : 40 millions de présentations dans le monde chaque jour… Danger : pédagogie expositive (on reproduit lenseignement traditionnel avec les TIC).

60 60Conclusion Le soutien technique ne semble pas adapté à la réalité de lenseignement à luniversité…

61 61Conclusion Les aspects psychosociaux jouent un rôle important dans lutilisation (ou non) des TIC.

62 62Conclusion Les formations proposées aux formateurs semblent mal adaptées à leur réalité : trop longues et offertes à des moments non adéquats.

63 63Conclusion Sur le plan méthodologique, les enquêtes « en ligne » facilitent grandement le traitement et lanalyse des données.

64 64 Pistes de solution Travailler sur les facteurs psychosociaux (montrer aux formateurs la réelle valeur ajoutée des TIC).

65 65 Pistes de solution Proposer des formations plus adaptées aux réalités des formateurs (plus courtes, soutenues par des modules dautoformation).

66 66 Pistes de solution Revoir le soutien technique proposé aux formateurs.

67 67 Pistes de solution Sensibiliser aux usages novateurs. Proposer dautres plate- formes aux formateurs.

68 68 4.

69 69 Étapes de lintégration des TIC

70 70 Motivation, intérêt… Utilisation personnelle. Maîtrise « minimale » des TIC. Utilisation à des fins de préparation. Utilisation les TIC pour communiquer. Utilisation en classe. Dépasser lutilisation de PPT. Utilisation des TIC par les étudiants.

71 71 Maîtriser les TIC…

72 72 Maîtriser les TIC TIC & planification (Word, Excel et PPT) TIC & enseignement (PPT +++) TIC & communication (courriel, forums) TIC & diffusion (déposer des documents sur le Web, faire des pages Web)

73 73 Maîtriser les TIC La logique de linstantanéité ne devrait-elle pas aussi être adaptée aux profs ?

74 74 Créer une page Web… en quelques minutes !

75 75 Mon premier atelier…

76 76

77 77

78 78

79 79

80 80

81 81

82 82

83 83

84 84 Aller au- delà de PPT

85 85 Pourquoi ?

86 86 Lexemple des HEC

87 87 5.

88 Optimiser lutilisation des moyens de communication électronique

89 89 Différents moyens de communication électronique

90 90 Facile dutilisation.

91 91 Groupe de discussion

92 92

93 93 Accès libre, en tout temps, pour lenvoi, la consultation et la rédaction de messages.

94 94 Possibilité dobtenir rapidement une information abondante sur plusieurs sujets et démettre des opinions.

95 95 Libre circulation de l'information.

96 96 Augmentation des ressources disponibles.

97 97 ASTUCE Réponses fréquentes, surtout lorsquelles sont encouragées.

98 98 Possibilité de garder une copie de tous les messages (archives).

99 99

100 100

101 101

102 102 ASTUCE PÉDAGOGIQUE

103 103 6.

104 104 Les TIC et le développement de compétences ?

105 Réussite éducative accrue des étudiants.

106 106 Ces impacts ont été mesurés à partir de tests réalisés par les chercheurs (résultats contestés parfois), à partir de tests standardisés, et aussi à partir dexamens officiels (nationaux).

107 107 Les TIC expliqueraient, dans certains contextes dutilisation, de 10 à 20 % de la variance dans les résultats scolaires.

108 Meilleurs apprentissages

109 109 Les études sur limpact des TIC sur lapprentissage sont nombreuses.

110 110 Les résultats des recherches traitent notamment de la quantité des apprentissages,

111 111 de la vitesse à laquelle ces apprentissages sont réalisés (par rapport au contexte « sans TIC »),

112 112 on apprend pour plus longtemps, et on apprend aussi moins de façon superficielle.

113 Motivation scolaire accrue.

114 Attitude plus positive face aux études, aux cours, aux formateurs.

115 Développement accru de la « flexibilité cognitive ».

116 Développement accru des habiletés cognitives supérieures (évaluer, etc.).

117 Développement accru de la pensée critique.

118 Communication accrue (prof- étudiant, mais aussi étudiant- étudiant).

119 119 rapidité, flexibilité, fréquence, quantité dinformations échangées/partagées, etc.

120 120 appartenance au groupe, rompre lisolement, etc.

121 Développement dhabiletés et de compétences de communication.

122 Collaboration accrue entre apprenants.

123 Collaboration entre linstitution et le milieu (travail, stage, etc.).

124 Types dapprentissages plus variés.

125 125 Également, possibilité dapprendre un contenu dynamique, en constante évolution.

126 Meilleurs stimuli pour favoriser les apprentissages (visuels, audio, etc.).

127 Apprentissages plus «signifiants», plus liés aux intérêts des apprenants.

128 Meilleure capacité de résolution de problèmes.

129 Meilleure utilisation de stratégies métacognitives ou de stratégies dapprentissage chez les apprenants.

130 Augmentation du temps consacré à lapprentissage, à létude, etc.

131 Développement de meilleures habiletés de recherche dinformation.

132 Développement de comportements prosociaux.

133 Diminution du décrochage.

134 Développement accru de lautonomie.

135 Développement de liens avec les connaissances antérieures.

136 Développement dune attitude plus positive face aux technologies.

137 Augmentation du plaisir lié au temps passé en classe.

138 Développement de buts dapprentissage.

139 Développement dune plus grande confiance en soi.

140 Développement dune image de soi (en contexte scolaire) plus positive.

141 Développement dune curiosité accrue.

142 Développement dun sentiment daccomplissement face aux tâches scolaires.

143 Meilleur développement de compétences.

144 Meilleure ouverture à la diversité linguistique et culturelle.

145 Sensibilité accrue et critique face aux enjeux sociaux.

146 146 Conclusion : le défi du juste équilibre


Télécharger ppt "1 Dans les années 60, au grand scandale des philosophes, jai dit quHermès remplacerait Prométhée, cest-à-dire que la société de communication remplacerait."

Présentations similaires


Annonces Google