La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LUAUP : LUnité dAccueil des Urgences Psychiatriques JML2008 PLAN : La structure des urgences psychiatriques. La structure des urgences psychiatriques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LUAUP : LUnité dAccueil des Urgences Psychiatriques JML2008 PLAN : La structure des urgences psychiatriques. La structure des urgences psychiatriques."— Transcription de la présentation:

1

2 1 LUAUP : LUnité dAccueil des Urgences Psychiatriques JML2008 PLAN : La structure des urgences psychiatriques. La structure des urgences psychiatriques. 1° Vocation – Législation 2° Quelques chiffres Présentation des équipes des urgences psychiatriques. Organigramme Présentation des différents interlocuteurs. 1° En amont et en aval Rôles des urgences psychiatriques. Laccueil - Lentretien infirmier - La consultation / Lhospitalisation - Documents divers (dossier, livret daccueil, fiche tel, fiche CMP ….) Conclusion.

3 2 Vocation L Unit é d Accueil des Urgences Psychiatriques est une structure f é d é rative des 3 secteurs psychiatriques du Pôle Psychiatrique Centre de la Conception. Cette structure a é t é cr éé e en Novembre1997sur la Timone. 2 exigences : 1 - Gouvernementale cf. circulaire ministérielle du 15 juin 1979 demandant la présence dune antenne psychiatrique dans chaque S.A.U 1 - Gouvernementale cf. circulaire ministérielle du 15 juin 1979 demandant la présence dune antenne psychiatrique dans chaque S.A.U 2 - Economique dans un but de diminuer les hospitalisations et par conséquent les temps dhospitalisation. 2 - Economique dans un but de diminuer les hospitalisations et par conséquent les temps dhospitalisation.

4 3 Quelques chiffres UAUP 3400 passages par an (292 /mois -10/ j ) dont 160 HDT. La structure est ouverte 24 / 24, 7/ 7, 365 jours par an.(1900 consultations et 1500 hospitalisations ) ( Chiffres 2007 ) Elle a pour vocation d accueillir des patients du secteur Centre des 5°,6°,7°et 10° arrondissements. Dans les faits, plus de la moiti é concerne d autres secteurs Elle a pour vocation d accueillir des patients du secteur Centre des 5°,6°,7°et 10° arrondissements. Dans les faits, plus de la moiti é concerne d autres secteurs En millions dentrées aux urgences générales dont 30% de cas psy ( 4 millions ) Les urgences somatiques : - SAU Nord : 220 entrées / j - SAU Conception : 190 entrées / j - SAU Sud : 100 entrées /j

5 4 Les pathologies les plus rencontrées sont : Lanxiété et les Syndromes anxio-depressifs Les dépressions Les troubles du comportements Les troubles délirants ( les pathologies psychotiques aigués et chroniques BDA ) Les TS ( IMV ) Addiction OH Les conduites toxicomaniaques Les phases aiguës représentant un petit pourcentage ( Chiffres 2007 ) ( Chiffres 2007 )

6 5 Destination des patients à la sortie : 47 % de RAD 35 % dhospitalisation ( Chiffres 2007 )

7 6 Présentation des équipes des urgences psy ORGANIGRAMME MEDICAL Médecin Coordonnateur Docteur HENRY J-M Praticien Hospitalier Dr LASALARIE - F Praticien Attaché-associé Dr BOYADJIAN S-A 2 Internes Externe

8 7 ORGANIGRAMME PARA MEDICAL Cadre Supérieur de Santé : CSS Madame CAIETTA P Cadre de Santé : CS Madame AMERIGO K 14 Infirmiers JOUR + 3 ASH + 6 infirmiers nuit Psychologue Suzanne BENICHOU Assistante Sociale Joëlle COLLARD Secrétaire Eliane CAUDA Eliane CAUDA

9 8 Présentation des différents interlocuteurs. En AMONT de lUAUP : Les patients arrivent par SAU – SAMU (15) – Pompiers (18) – Police (17) SAU – SAMU (15) – Pompiers (18) – Police (17) Autres Services MCO – Structures alternatives à lHospitalisation ( HJ, CMP, HN, HDS … ) Autres Services MCO – Structures alternatives à lHospitalisation ( HJ, CMP, HN, HDS … ) Médecins généralistes et psychiatres de ville Médecins généralistes et psychiatres de ville Lieux de vie, foyers, Maisons de retraite Lieux de vie, foyers, Maisons de retraite Famille, entourage ( Amis, voisins ) le patient lui-même. Famille, entourage ( Amis, voisins ) le patient lui-même. Les partenaires sociaux Les partenaires sociaux

10 9 En AVAL de lUAUP : Les patients partent vers des Secteurs hospitaliers publics, AP-HM ou pas Secteurs hospitaliers publics, AP-HM ou pas Secteurs hospitaliers privés ( cliniques,maisons de post cure, de repos.. ) Secteurs hospitaliers privés ( cliniques,maisons de post cure, de repos.. ) Lieux de vie, foyers, SAO, SAMU social (115 ) Lieux de vie, foyers, SAO, SAMU social (115 ) Structures alternatives à lHospitalisation ( HJ, CMP, HN, HDS … ), de suivi ambulatoire Structures alternatives à lHospitalisation ( HJ, CMP, HN, HDS … ), de suivi ambulatoire Médecins généralistes et psychiatres de ville Médecins généralistes et psychiatres de ville

11 10 Rôles des urgences psy. Les temps aux urgences psy se divisent en plusieurs parties : 3 temps dans le soin 3 temps dans le soin 1- Temps infirmier : Accueil Le 1° temps fort suivi de L Entretien infirmier Le 2° temps fort suivi de L Entretien infirmier Le 2° temps fort 2- Temps medico-infirmier 3-Temps de synthèse globale avec Consultations /Hospitalisations Le 3° temps

12 11 Laccueil. Le 1 er moment fort : le premier contact. Laccueil infirmier permet de : - connaître la demande, - connaître la demande, - connaître les antécédents, - connaître les antécédents, - observer le comportement. - observer le comportement. En règle générale, il en découle un entretien infirmier puis médical ( temps médico-infirmier ) en fonction de la demande : l intervention de la psychologue et/ou de lassistante sociale est quelque fois nécessaire l intervention de la psychologue et/ou de lassistante sociale est quelque fois nécessaire Il peut aussi y avoir pour diverses raisons ( répétition dentretien, fatigue, somnolence, agitation …) : - un entretien infirmier/médecin direct - un entretien infirmier/médecin direct - un entretien médical unique ( refus du patient de la présence infirmière ) - un entretien médical unique ( refus du patient de la présence infirmière ) - quelque fois il ny aura pas dentretien formalisé - quelque fois il ny aura pas dentretien formalisé

13 12 Laccueil téléphonique Laccueil téléphonique Une fiche téléphonique permet de : donner des conseils de tout ordre donner des conseils de tout ordre dorienter les patients dorienter les patients daider les familles en les rassurant daider les familles en les rassurant danticiper les arrivées des patients ( CI, problèmes somatiques.. ) danticiper les arrivées des patients ( CI, problèmes somatiques.. ) Cette fiche est à notre disposition afin de noter tous les appels reçus,de prendre quelques renseignements en vue dorganiser larrivée et laccueil du patient dans les meilleures conditions tant pour lui que pour léquipe.

14 13 Lentretien infirmier. Cest le deuxième temps fort aux urgences psy. Quest-ce que lentretien ? Cest un soin faisant partie du rôle propre de linfirmier, (Titre R4312 du code de la santé public décret du ) soin permettant de créer un lien avec une personne dans le but de lapaiser, de la rassurer, de faire évacuer voire même de faire décompenser (cest-à-dire faire éclater quelque chose qui était en attente). Lentretien peut se dérouler par le biais de différentes techniques : - lentretien directif, - lentretien semi-directif, - lentretien non directif.

15 14 L int é rêt Il propose un temps de parole et un temps d é coute permettant aux personnes que nous accueillons de dire leur(s) souffrance(s) et souvent leur impossibilit é à trouver eux-mêmes une solution adapt é e car ce qui fait l urgence n est pas tant le conflit mais plutôt la non-r é solution de ce conflit. L objectif : L entretien nous permet d é valuer l urgence en sachant qu il existe diff é rentes urgences : - l urgence r é elle (ce qui fait r é ellement urgence pour nous), - l urgence ressentie ( ce qui fait urgence pour la personne), - l urgence d é plac é e (ce qui fait urgence pour les diff é rents partenaires). Et essayer aussi de : - d é samorcer ce qui fait urgence, - faire é merger la probl é matique, - amorcer un soin qui se terminera ailleurs. Les personnes se pr é sentant aux urgences psy ou au SAU se retrouvent toutes dans une situation d urgence, mais il n y a pas pour autant une r é ponse urgente à faire ni pour autant urgence à r é pondre à leur demande.

16 15 Temps de synth è se globale Temps de synth è se globale La consultation /Lhospitalisation. La consultation /Lhospitalisation. Ce n est qu apr è s l entretien m é dical et é ventuellement l intervention de la psychologue et/ou de l A.S que l on proposera une orientation : ¤ Un Retour à Domicile apr è s consultation via le psy traitant, le g é n é raliste ou le CMP ¤ Une hospitalisation avec 2 cas : Le patient est consentant : il restera 24 à 48 h à l UAUP afin Le patient est consentant : il restera 24 à 48 h à l UAUP afin - d é viter la psychiatrisation en posant d embl é e une indication d hospitalisation en unit é traditionnelle. - de nous donner du temps pour avoir plus d é l é ments(par rapport à l é volution initiale) et pour proposer l orientation la plus adapt é e - de mettre les personnes momentan é ment à distance d une situation conflictuelle afin de pouvoir voir les choses sous un angle diff é rent. Le patient n est pas consentant : Il pourra se faire à partir des urgences un d é clenchement pour une Hospitalisation sous contrainte HDT – HO ( loi du 27 juin 1990 ) puis un d é part du patient vers le service, en fonction de son arrondissement de r é f é rence. Le patient n est pas consentant : Il pourra se faire à partir des urgences un d é clenchement pour une Hospitalisation sous contrainte HDT – HO ( loi du 27 juin 1990 ) puis un d é part du patient vers le service, en fonction de son arrondissement de r é f é rence.

17 16 Conclusion. Les urgences psy sont des structures qui permettent de traiter en urgence des patients en souffrance morale et psychique. La spécificité de cette structure permet davoir une écoute attentive et ciblée sur la demande des patients. Dans tous les cas lorientation se fera dans les meilleures conditions afin de préserver le patient dans son intégrité. Existe t-il une urgence psychiatrique ? Il est de bon ton de dire quil ny a pas durgence en psychiatrie!!!. On nous demande beaucoup plus souvent dintervenir en qualité de technicien de la relation plutôt quen spécialiste des pathologies mentales., car les situations que nous rencontrons sont souvent provoquées par un déséquilibre familial, social et/ou professionnel… La question reste entière !!!! La question reste entière !!!!

18 17 Lavenir : Lhorizon 2012 laisse entrevoir la création du BMT à la Timone avec le Pôle Urgences ( MCO, Psychiatrie, Pédiatrie )

19 18 Documents - reportages - Tableaux Dossier UAUP, livret accueil étudiants, fiche tel, fiche CMP Reportage sur le CPAO ( Urgences psy de Ste Anne à Paris 2002 ) Urgences psy de Toulouse ( 2004 ) Urgences psy de Bordeaux (2006)

20 19 U-A-U-P EVALUATION DES PATIENTS A LARRIVEE Patient Entourage Intervenant Médical DEMANDE DE SOINS Prise en charge Infirmière AVIS : (Accueil + Entretien) Psychologue Assistante Sociale Spécialisé Prise en charge médicale (Entretien) SYNTHESE GLOBALE DIAGNOSTIQUE, THERAPEUTIQUE, SOCIALE Hypothèse diagnostique infirmière, médicale et sociale Orientation du patient (en liaison avec les partenaires en aval)

21 20 U-A-U-P ORIENTATION DES PATIENTS A LA SORTIE Demande dévaluation Consultation U.A.U.P Problème Somatique SAU - Hospitalisation à lUAUP 24 à 48 h - Hospitalisation en unité conventionnelle - Retour à domicile et/ou proposition de suivi ambulatoire

22 21


Télécharger ppt "1 LUAUP : LUnité dAccueil des Urgences Psychiatriques JML2008 PLAN : La structure des urgences psychiatriques. La structure des urgences psychiatriques."

Présentations similaires


Annonces Google