La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MASTER 2 / S4 C3-1 DIDACTIQUE HISTOIRE 14/02/2013 Patrick MORALES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MASTER 2 / S4 C3-1 DIDACTIQUE HISTOIRE 14/02/2013 Patrick MORALES."— Transcription de la présentation:

1 MASTER 2 / S4 C3-1 DIDACTIQUE HISTOIRE 14/02/2013 Patrick MORALES

2 EN PREAMBULE … 1.Lenseignement de lhistoire à lécole primaire ne va pas de soi. 2.Lenseignement de lhistoire est fortement marqué par son temps… 3. Lenseignement de lhistoire à lécole primaire a toujours poursuivi des objectifs autres que la connaissance du passé.

3 - Où est-ce ? - Je sais pas. Si, cest en France ! - Pourquoi dis-tu cela ? - Cest ça (il montre le drapeau). - Oui, cest en France mais où ? - Cest au temps des Romains. - Pourquoi ? - A cause de ça (il montre la colonnade). - Mais, cest une photographie. Elle date de notre époque. - Ah bon ? Ils ont pas changé tout ça ? - Quoi donc ? - Le décor. Dans une classe de CE2 1.Lenseignement de lhistoire à lécole primaire ne va pas de soi.

4 Comment, drôle, vous ne savez pas le nom des trois fils de Dagobert… mais vous ne savez donc rien de rien… mais vous voulez donc être toute votre vie un être inutile à la société ! 2. Lenseignement de lhistoire est fortement marqué par son temps…

5 3. Lenseignement de lhistoire à lécole primaire a toujours poursuivi des objectifs autres que la connaissance du passé.

6 Année 1910

7 Année 1960

8 Année 2010

9 Lorientation des programmes et leurs enjeux. Les finalités Jusquen 1969 :Construction dun imaginaire collectif. Comprendre et aimer la patrie. Recourir à limagination par limage et à la mémorisation par le récit :Enjeux : connaître les grandes lignes de fait de notre histoire. Acquérir des méthodes. Méthodes : Activités déveil. Travail de recherche dexploitation et danalyse :Enjeux : Intégrer lélève dans la collectivité nationale. Méthodes : Activités déveil auxquelles sajoutent le travail de mémoire et le support des frises chronologiques :Enjeux : connaître notre héritage historique, assimiler le patrimoine politique et culturel de la France. Méthodes : Leçons et sujets détudes. Apprentissage des méthodes danalyse de documents. 2002:Enjeux : connaître les traits caractéristiques des grandes périodes de lhistoire de France. Construction dune mémoire sociale (patrimoine) et nationale ouverte sur lévolution européenne. Méthodes : leçons apprentissage des méthodes spécifiques. Importance de la maîtrise de la langue

10 1.Constats de linspection générale Ce que disent les textes BO 2008 et Programmation et progression : quelle différence ? 4.Ce que proposent les manuels 5.Les sites sur le net 6.Trame de préparation modélisable 7.Quelques ressources iconographiques

11 Rapport de linspection générale octobre 2005 : a) Organisations et contenus : Les manuels sont très anciens. Les programmations sont très formelles ; elles sont soit erronées soit mal - ou peu- faites. Peu de synthèses Ignorance des nouveautés des programmes (la fin de lesclavage et les femmes sous la Révolution…) Absence de concepts très précis. b) Les leçons : On parle beaucoup mais on ne travaille pas sur la langue (pas de redressement orthographique, pas dexposé). Le débat ; il a fait son apparition dans les IO de Il nest pas identique dans toutes les disciplines ; il y a un débat spécifique en citoyenneté. En histoire ces : « confrontations de documents » selon des sources différents. Seuls des enseignants le font. On lit beaucoup mais il sagit dune lecture peu encadrée (on linterrompt souvent au milieu et surtout il y a lerreur sur la nature du document – le support cest le manuel qui nest pas un document historique -). Production décrits : peu de textes rédigés (photocopies et résumés), pas de cartes, peu de schémas en histoire. Pas décrit spécifique en histoire (temporalité, présent historique et concordance des temps). c) Les cahiers : pas corrigés et mal tenus. De plus, il ny a jamais la démarche (il y a le résumé) ; on ne montre pas en quoi un document est traité en histoire. Un cahier dhistoire devrait être un cahier avec une frise, où apparaît la trace de la démarche de lélève et du maître. Les IO disent dapprendre une démarche.

12 3. Ce que disent les textes (à peu près tout…) BO 2008 et 2012

13

14 DÉCOUVERTE DU MONDE : cycle 2 1- Se repérer dans le temps : Les élèves apprennent à repérer lalternance jour-nuit, les semaines, les mois, les saisons. Ils utilisent des outils de repérage et de mesure du temps : le calendrier, lhorloge. Ils découvrent et mémorisent des repères plus éloignés dans le temps : quelques dates et personnages de lhistoire de France ; ils prennent conscience de lévolution des modes de vie.

15

16

17

18

19 Bulletin officiel n° 1 du 5 janvier 2012 Découverte du monde : Se repérer dans lespace et le temps Au cycle des apprentissages fondamentaux, les élèves acquièrent des repères dans le temps et lespace et des connaissances sur le monde. Ces repères sont construits en partant de situations simples de la vie quotidienne et du milieu proche et connu. Les élèves dépassent leurs représentations initiales par lobservation et la manipulation. Ils mènent des investigations qui les amènent à décrire leurs observations et à maîtriser un vocabulaire de plus en plus précis. Une courte trace écrite pouvant inclure des croquis légendés est indispensable pour permettre aux élèves de mémoriser les connaissances et le vocabulaire associés. Les élèves découvrent et utilisent les fonctions de base de lordinateur et commencent à acquérir les compétences constitutives du brevet informatique et internet (B2i). Des liens sont proposés avec les progressions déducation physique et sportive et dinstruction civique et morale.

20 Des tableaux donnent des rep è res aux é quipes p é dagogiques pour organiser la progressivit é des apprentissages Les connaissances et comp é tences acquises dans la classe ant é rieure sont à consolider LES progressions ont é t é construites pour concilier un continuum chronologique et des dominantes : Le CE 2 : couvre toutes les p é riodes du programme. Le CM 1 : coh é rence th é matique et balaie sur diff é rentes p é riodes des questions relatives à la religion, au rôle de l É glise ou au pouvoir. LE CM 2 : est centr é sur l é poque contemporaine dont il est indispensable de conna î tre les principaux rep è res. Les questions choisies sont d ordre plus politique ou institutionnel : l affirmation de la R é publique, les deux conflits mondiaux, la cinqui è me R é publique et la construction europ é enne. Bulletin officiel n° 1 du 5 janvier / 34 Histoire

21 Pour chaque p é riode, des rep è res sont indiqu é s. Ces rep è res sont é tudi é s, puis m é moris é s, car ils constituent une liste de personnages et d é v é nements repr é sentatifs de chacune des p é riodes base d une culture commune et s articuleront avec l histoire des arts. Chaque sujet é tudi é donne lieu à l é laboration d un é crit : Un r é sum é, un r é cit, un commentaire de document avec vocabulaire La trace é crite est à m é moriser L enseignement de l histoire permet des approches interdisciplinaires : pour permettre une meilleure gestion du temps pour participer à la ma î trise de capacit é s transversales, é tude d oeuvres en lien avec l enseignement de l histoire des arts avec le programme de fran ç ais lectures de textes et production d é crits de nature diverse (r é cit, trace é crite, commentaire de documents … ). L é tude de la construction europ é enne et des institutions r é publicaines se fait é galement en lien avec l enseignement de l instruction civique et morale.

22

23 PROGRAMMATION ET PROGRESSION : QUELLE DIFFÉRENCE ? PROGRESSIONS, PROGRAMMATIONS Trois notions différentes : Le principe idéal de progression est quà chaque séance il y ait du nouveau, sappuyant sur ce qui est déjà connu et maîtrisé. Eu égard à lhétérogénéité des élèves et des classes, la mise en œuvre dun tel principe est souvent malaisée. Il convient donc tout dabord de distinguer dans lorganisation de lenseignement pendant lannée scolaire trois notions différentes : le programme, la progression, la programmation.

24 a. Le programme Il est organisé autour des grandes composantes de lensei­gnement (...). Il établit une liste de notions à faire étudier. Il ne se préoccupe pas de lordre selon lequel ces activités sont menées dans la classe. b. La progression Élaborée par les professeurs en fonction de leur projet, elle établit un ordre dans les apprentissages, un itinéraire et des étapes parmi les notions, tout en tenant compte de points de passage obligés (…). Elle sefforce de déterminer un enchaînement précis des séquences, de façon à éviter lempilement et la juxtaposition des notions. Elle ménage également, entre les séquences, des temps de synthèse qui permettent de dresser avec les élèves le bilan des acquis (…). c.La programmation Elle se préoccupe de la distribution chronologique des séquences retenues dans le cadre de la progression et prend en compte le calendrier scolaire (il est essentiel que des séquences ne soient pas coupées par des vacances (…)). On sattache à préserver une indispensable souplesse, permettant de faire varier le rythme des apprentissages selon les réactions, les difficultés et les intérêts des élèves. (…) La programmation ne peut sétablir quen fonction de la classe et de ses spécificités. Les principes de progression, en revanche, peuvent être précisés. » (Accompagnement des programmes du cycle central (5° et 4°), Direction des lycées et collèges, CNDP, 1996)

25 Pour résumer : Le programme est la liste des connaissances et des compétences, sans ordre particulier. La progression comprend un enchaînement de séquences, apportant un ordre dans les apprentissages, un itinéraire, des passages obligés, des temps de synthèse, des bilans. La programmation consiste à placer les apprentissages, prévus dans lordre de la progression, dans le cadre du calendrier scolaire.

26 4. Ce que proposent les manuels (à peu près tout et beaucoup trop…)

27

28 78:3 = heures dhistoire par an

29 120 séquences…

30 Il existe des manuels uniques pour tout le cycle.

31 Il existe aussi des sites internet … pratiques- * parents/themes/ce2/section/4/ là vous trouverez les IO décortiquées histoire CM2 *** 1ere-guerre-mondiale des fiches de prep *** histoire de l'art c'est *** POUR LE CYCLE 2


Télécharger ppt "MASTER 2 / S4 C3-1 DIDACTIQUE HISTOIRE 14/02/2013 Patrick MORALES."

Présentations similaires


Annonces Google