La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Equilibre Nutritionnel ou comment saffranchir des régimes Philippe CHEVALIER Nutritionniste (MSc, DEA, PhD, HDR)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Equilibre Nutritionnel ou comment saffranchir des régimes Philippe CHEVALIER Nutritionniste (MSc, DEA, PhD, HDR)"— Transcription de la présentation:

1 Equilibre Nutritionnel ou comment saffranchir des régimes Philippe CHEVALIER Nutritionniste (MSc, DEA, PhD, HDR)

2 Rappels Nutrition Diététique Besoins de base, Aliments et Nutriments, Equilibre nutritionnel, Réserves corporelles, Diagnostic déséquilibre, Régimes, Diététique, Hygiène de vie

3 Tout être vivant, pour fonctionner, (maintien et transmission de la vie), a des besoins de base. Besoins de base

4 Besoins fondamentaux de deux sortes : Energie ( fonctionnement ), Structure ( construction de tissus, rénovation, réparation). Besoins de base Analogie du véhicule : carburant + carrosserie, pneus

5 Aliments - Nutriments Pour couvrir ses besoins de base (Energie + Structure), lorganisme a besoin de nutriments. Il trouve ces nutriments dans le milieu extérieur sous forme daliments.

6 Aliments - Nutriments Milieu extérieur: apports daliments Organisme: besoin de nutriments

7 Principaux Nutriments Glucides, Lipides, Protéines, Minéraux, Vitamines.

8 Glucides et Lipides permettent de couvrir surtout les besoins en Energie. Besoins de base

9 Les Protéines sont essentielles pour couvrir les besoins structuraux (construction de tissus, rénovation, réparation). Besoins de base

10 Vitamines et Minéraux ont un rôle de protection et de régulation. Besoins de base

11 Besoins nutritionnels journaliers Energie (kcal) Protéines (g) Enfant 4-9 ans Garçon a Fille ans Ado G a Ado F a Hom. Adulte Fem. Adulte200060

12 Besoins nutritionnels journaliers Ces besoins sont calculés sur des données moyennes de poids, de taille, dâge, mais aussi dactivité physique. Pour lénergie, des formules (basées sur poids, taille et âge) permettent de calculer le besoin minimum en énergie par jour et en situation de repos (métabolisme de base).

13 Besoins nutritionnels journaliers Le MB ou métabolisme basal (proche du métabolisme de repos) est modulé selon les activités physiques de la journée. Ex :Tranquille au lit : MB x 1 Regarder la télé : MB x 1.4 Marche rapide : MB x 5

14 Une des classifications des aliments est basée sur le contenu en nutriments et donc sur la couverture des besoins. Classification des aliments

15 Aliments énergétiques: surtout glucides, lipides Aliments constructeurs: surtout protéines, Aliments régulateurs / protecteurs: surtout minéraux et vitamines. Classification des aliments

16 Groupes alimentaires Feuilles, fruits Légumes Haricots, poisHuiles, graisses Céréales, tubercules Energétiques Protecteurs Constructeurs Viandes, poissons, laitages, œufs

17 Composition des aliments Pour 100g Eau Protéines Lipides Glucides Energie (g) (g) (g) (kcal) Steack haché Printanière légumes Yaourt brassé Bifidus Orange (pulpe) Pizza (Royale) Dessert Tiramisu

18 Apports = Besoins Equilibre nutritionnel Apport daliments en quantité suffisante pour équilibrer les besoins en nutriments.

19 1. Apports < Besoins lorganisme puise dans ses réserves. perte de poids, ralentissement / arrêt croissance 2. Apports > Besoins lorganisme fait des réserves. surcharge pondérale, obésité, problèmes de santé Déséquilibre nutritionnel

20 Réserves corporelles Principales réserves corporelles (correspondant aux besoins de base) : Energie surtout lipides (masse grasse) Sucres: environ 1/2 heure Structure protéines (masse musculaire).

21 Réserves corporelles Ladipocyte, cellule de stockage des lipides.

22 1. Mesure du poids et de la taille, 3. Estimation des masses corporelles: masse musculaire et masse grasse. 2. Calcul de l Indice de Masse corporelle (IMC): IMC = Poids en kg / Taille en mètre 2 si IMC > 25: surpoids, IMC > 30: obésité Diagnostic anthropométrique

23

24 Les régimes… Facile de maigrir…mais… difficile de ne pas reprendre du poids… Objectif : perdre du poids, en fait lexcédent de masse grasse.

25 Les régimes… Recherche Internet sur 2 mots clés: " Régimes Maigrir " références ! Plusieurs sites spécifiques: www:regimesmaigrir.com www:regime-maigrir.info www:regimemaigrir.net Liste de 45 régimes principaux…

26 Les principaux régimes Régimes hypocaloriques, Régimes dissociés, Régimes hyperprotidiques, Régimes hyperglucidiques, Régimes hyperlipidiques, Régimes à la mode, Régimes exotiques, magiques, farfelus…

27 Régimes hypocaloriques « on prend du poids parce que lon mange trop » Idéal : jeûne, grève de la faim…etc… Risque : fonte lipidique mais aussi dégradation des structures protéiques (organes)… Régime calories « strictes »: Dès le seuil calorique fixé, on stoppe les ingesta. Régime Dr Fricker (4 formules), Mayo Clinic (Unités-portions), Weight Watchers (Flexi-points).

28 Régimes dissociés Postulat jamais démontré : les aliments ne font grossir que par les combinaisons quils forment entre eux » (Drs Hay et Shelton). Régime différencié du Dr Ziegelbaum, Régime Montignac … (les mauvais glucides).

29 Régimes hyperlipidiques Allégation : en absence de sucres, lorganisme ne peut stocker les graisses. Régime Atkins, Régimes Low Carb, Go-Diet… Problème : si consommation excessive, donc trop dacides gras (AG), tout le gras non brûlé est stocké ! Danger niveau rénal, risques cardio-vasculaires

30 Régimes hyperprotidiques Théorie : brûler les graisses en conservant au maximum la masse musculaire. Dr Stillman (Quick Loss Diet) : manger à volonté tous les aliments autorisés. Avantage : sensation de faim diminue au bout de 48 heures (effet coupe faim et euphorisant des corps cétoniques). Régime rapidement très hypocalorique. Risque déshydratation (perte 4-5 litres, sem.1).

31 Régimes hyperprotidiques Régime hospitalier du Pr Creff: Redémarrer une activité physique modérée et prolongée pour utiliser les acides gras comme énergie, Apport de glucides minima mais suffisant pour épargner la masse maigre, Rééquilibrage alimentaire progressif. Modèle pédagogique: 421-GPL. Régimes US: Zone, Set-point, Protein-power, Diet-Cure….

32 Dukan Gourou…le régime à la mode PROTAL: Régime hyperprotidique en 4 phases P1: protéines pures (PP), P2: protéines pures en alternance légumes… Il y a quelques années, le docteur Dukan avait écrit un livre intitulé… « Les hommes préfèrent les rondes ». Il vient dêtre réédité… Le business: 20 millions deuros de chiffre daffaires (1 million de lecteurs du livre, éd. J ai Lu 6 ), site de coaching en ligne ( adeptes à 18 par mois), boutique en ligne (8 personnes coachées sur 10 achètent un panier moyen de 40, dont le son davoine…).

33 Régimes hyperglucidiques A base de produits végétaux: régimes céréales, fruits ou crudités, connotation spirituelle (jeûne partiel), régime végétarien, régime détox…. Difficiles à suivre, très hypocaloriques car très lassants et pas du tout équilibrés. Perte beaucoup deau, de muscle et peu de graisse. Régime Pritikin: pauvre en graisses et protéines animales, riche en glucides complexes et crudités.

34 Régimes exotiques… Régime astral, Régime des groupes sanguins, Régime Scarsdale, régime Mayo-niaise, Régime paléolithique, régime macrobiotique, Régime des cosmonautes, Régime soupe aux choux… etc…

35 Apport énergétique (kcal/j) des régimes étudiés, ANSES 2009

36 Efficacité des régimes « Plus le régime est sévère (en terme dapport calorique), plus il est pratiqué seul (sans activité physique) et plus il échoue rapidement. » « Pour maigrir avec un régime de façon efficace, il faut aller doucement et mettre son corps en mouvement. » Reprise de poids, un an après dans 80% des cas !

37 Efficacité des régimes «...quimporte le régime sil nest pas dangereux et si sa formulation est suffisamment astucieuse pour convaincre quelquun de sy tenir et de manger moins. » (Dr Sabatier)

38 Limite des régimes Outre les risques liés aux techniques damaigrissement, les régimes se heurtent à 2 types de problèmes nutritionnels.

39 Problème n°1 Le retour à la « normale » se traduit donc par une reprise de masse grasse… Lorganisme apprend à vivre avec ce quon lui offre et réduit ses besoins… (lorganisme tourne au ralenti, épargne)

40 Le « Yo-Yo » Apports caloriques Niveau des besoins Régime X, phase 1 Régime X, phase 2 Retour à la normale… Objectif Excès MG

41 Problème n°2 Nos réserves en glucose sont très faibles… Durant la phase damaigrissement, le cerveau continue de demander du glucose, le foie lui en fabrique à partir de certains acides aminés (constituants des protéines des muscles). Si la privation continue (> 15 j.), le cerveau utilisera les corps cétoniques (dérivés des lipides) pour épargner sa masse musculaire. Le cerveau marche au glucose !

42 Les risques des régimes «...il existe des risques cliniques, biologiques, comportementaux ou psychologiques liés à la pratique des régimes amaigrissants… » Rapport dexpertise collective, ANSES 2009 Pour éviter ses risques, un accompagnement spécialisé (médecin, endocrinologue, diététicienne, psychologue…) est fortement recommandé.

43 Labandon de la « solution régime » simpose dès lors que lon accepte de reconnaître que les possibilités de perte de poids sont à la fois limitées et variables selon les individus, et que cest le changement en profondeur du comportement alimentaire qui permettra léquilibre durable des nutriments et non linverse. ANSES 2009, rapport dexpertise collective (évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires damaigrissement)

44 Revenir à léquilibre… Revenir à léquilibre ne signifie pas revenir au modèle alimentaire initial, celui qui vous a fait grossir !

45 Revenir à léquilibre… 1. Etre motivé ! Décision mûrement réfléchie, qui implique un changement radical des habitudes alimentaires… 2. Appliquer quelques règles simples de diététique (cf. 2 de partie).

46 Attention aux illusions ! Rien nest gagné ni définitif. 3. Se fixer un objectif raisonnable de perte de poids…

47 Revenir à léquilibre… 4. Pratiquer une activité physique régulière: Aide à maintenir la masse musculaire, Augmente les besoins caloriques… Coefficient NAP (Niveau Activité Physique): Télévision = 1.35 Marche (5 km/h) = 3.7 Natation = 6.0

48 Revenir à léquilibre… « le sport ne fait pas maigrir… mais empêche le poids de revenir ! » « Lexercice physique, seul, ne crée pas la perte de poids, mais, associé au régime, il la facilite en épargnant la masse maigre ».

49 Maintenir léquilibre… 1. Apporter des aliments variés et en quantité suffisante pour équilibrer tous les besoins en nutriments. 2. Moduler les apports en fonction de son activité physique. 4. Eviter les tentations (pubs…) et grignotages… 3. Respecter les rythmes alimentaires, Ne pas sauter de repas (le pire !)

50 Maintenir léquilibre… Aide en ligne : www:mangerbouger.fr MADAM : Machine A Décoder les Aliments Mystérieux.

51 devant les mêmes situations, certains vont prendre du poids et dautres en perdre. devant les aliments, pour certains le moindre excès alimentaire va aller directement dans les cellules graisseuses alors que dautres brûlent sans effort tous ce quils mangent. Nous ne sommes pas égaux…

52

53 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Equilibre Nutritionnel ou comment saffranchir des régimes Philippe CHEVALIER Nutritionniste (MSc, DEA, PhD, HDR)"

Présentations similaires


Annonces Google