La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril 2012 1 Pour modifier la date : Menu « Affichage », « En-tête et pied de page ». Personnaliser.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril 2012 1 Pour modifier la date : Menu « Affichage », « En-tête et pied de page ». Personnaliser."— Transcription de la présentation:

1 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Pour modifier la date : Menu « Affichage », « En-tête et pied de page ». Personnaliser vos informations de date. Cliquer sur « Appliquer partout ». Pour modifier le bloc système dinformation patient : Menu « Affichage », « Masque », « Masque de titre ». Cliquer dans le bloc texte. Modifier le texte. Gestion dune épidémie à Entérobactérie Productrice de Carbapénémase (EPC) 8éme Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière – 5 avril 2012

2 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril

3 3 Courbe épidémique carbapénémases Ile de France janvier 2010-août 2011 (CCLIN Paris-Nord) Couleur : cas groupés Blanc: cas isolé Recos HCSPF ERG Diffusion CCLIN des Recos APHP 2009 Recos HCSPF rapatriés Circulaire DGS-EPC

4 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Rappel des faits à lHôpital Lariboisière Fernand Widal Fin novembre 2010, un patient venant de Milan en Italie (non hospitalisé depuis 6 mois) est hospitalisé dans le service N°1 pour une intervention programmée : il nest pas dépisté à son arrivée et lEOH nest pas alertée. Le 26 décembre, ce même patient est dépisté fortuitement et est porteur dune KPC : le patient est en chambre seule avec mise en place des Précautions complémentaires contact, il est organisé un dépistage hebdomadaire de tous les patients du même secteur qui reviennent négatifs pendant 3 semaines. Le 25 Janvier 2011, le patient retourne en Italie Le même jour, le prélèvement dune patiente du même service est positif (cas secondaire) : elle est transférée dans le service N° 2 au regard de ses besoins spécifiques le 1 er février 2011 –mise en place des Précautions Complémentaires Contact –chambre seule et sectorisation dans le service –formation et information des professionnels de santé –dépistage hebdomadaire de la patiente et des patients alentour Survenue dune épidémie (1)

5 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Rappel des faits à lhôpital Lariboisière Fernand Widal Les 13, 14, 16 et 21 février 2011 : 4 nouveaux cas dans le service N°1 : Mise en place du personnel dédié Les 22 et 23 février 2011: 4 nouveaux cas dans le service N°2 : Mise en place du personnel dédié Le 7 mars 2011: 1 nouveau cas dans le service N°1 Survenue dune épidémie (2)

6 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Nouveaux cas dans les 2 services Cas Index Cas 2nd Personnel dédié Personnel dédié

7 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Sur quelle réglementation nous sommes - nous basés pour prendre en charge ces patients ? Note dinformation technique InVS / RAISIN aux responsables des C-CLIN et coordination des réseaux BMR du 18/06/2004 Prévention de lémergence des entérobactéries résistantes à limipenème par carbapénémase. CLIN Central-APHP. Février Rapport relatif à la maîtrise de lémergence et de la diffusion des entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG) dans les établissements de santé français. Haut Conseil de la santé publique. Commission spécialisée « Sécurité des patients : infections nosocomiales et autres évènements indésirables liés aux soins et aux pratiques ». Mai Maîtrise de la diffusion des bactéries commensales multirésistantes aux antibiotiques importées en France lors de la prise en charge de patients rapatriés ou ayant des antécédents dhospitalisation à létranger. Haut Conseil de la santé publique. Commission spécialisée « Sécurité des patients : infections nosocomiales et autres évènements indésirables liés aux soins et aux pratiques ». Novembre Circulaire N°DGS/RI/DGOS/PF/2010/413 du 6 décembre 2010 relative à la mise en œuvre de mesure de contrôles des cas importés dentérobactéries productrices de carbapénémase (EPC). Instruction du 26 Août 2011 relatives aux mesures de contrôle des cas importés dentérobactéries productrices de carbapénémase (EPC)

8 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Quavons-nous mis en place face à cette épidémie? (1) Mise en place dune organisation sur lhôpital (1) Le signalement des cas aux autorités sanitaires (ARS, CCLIN) Mise en place du plan local lors dune épidémie La constitution et réunion dune cellule de crise avec : –Le CCLIN Paris Nord et lEOH de lAPHP –Le Directeur de lhôpital –La Direction des soins –LEquipe Opérationnelle dHygiène –Les chefs de services, les cadres et les médecins des services concernés pour déterminer et contrôler la mise en place de mesures spécifiques.

9 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Mise en place dune organisation sur lhôpital (2) La gestion des entrées: arrêt transitoire des admissions sur les 2 secteurs pour juguler et maîtriser lépidémie tant que la mise en place dun secteur indemne nétait pas possible avec ajournement de 2 gardes de spécialité La gestion des sorties pour éviter la diffusion de lépidémie dans dautres établissements ou dautres services: –Retour à domicile possible pour tous les patients après information des patients et des proches avec une plaquette explicative –Transferts des patients contact dans dautres services ou établissements possibles après 3 Ecouvillons Rectaux négatifs (soit un délai de 3 semaines) Le « re captage » des patients sortis, par un système dalerte informatique lors de tout mouvement du patient (réadmission ou consultation) pour la mise en place de précautions et pour assurer un suivi épidémiologique Un large relais de linformation auprès de tous (CME, CHSCT, réunions dencadrement, réunions de services, …) Quavons-nous mis en place face à cette épidémie? (2)

10 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Quavons-nous mis en place face à cette épidémie? (3) Mise en place dune organisation dans les services concernés en simultané (1) Une organisation des soins en 3 secteurs géographiques dans chaque service concerné avec personnel médical et paramédical dédié à chaque secteur : –Le secteur des patients porteurs (cas) avec séparation physique et affiches dinformation –Le secteur des patients « contact » –Le secteur des patients « indemnes » Isolement géographique en chambre seule avec signalement et affichage des précautions sur la porte de la chambre des patients: les patients contact sont considérés comme des patients porteurs de BMR avec mise en place des Précautions Complémentaires Contact Une fiche de transmissions EOH / Service renseignée pour chaque patient cas et contact et placée dans le dossier de soins patient Limitation des mouvements du patient avec mesure du Bénéfice / Risque concernant sa santé physique ou mentale Instauration dune liste des patients contacts depuis ladmission du 1 er patient porteur identifié : Importance de la traçabilité du parcours du patient

11 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Mise en place dune organisation dans les services concernés en simultané (2) Formation et information des professionnels de santé des services 1 et 2 avec mise en place des Précautions de niveau supplémentaire aux Précautions Complémentaires de type contact Information des services transversaux pour le respect des mesures de précautions lors des mouvements indispensables du patient (Plateau médico- technique, de rééducation, consultation, brancardage…) Information des services receveurs en cas de transfert nécessité par une urgence (bloc, SSPI, scanner…) Information du patient et de ses proches avec éducation à lhygiène des mains (remise de maquette pédagogique du CCLIN Paris Nord) Dépistages épidémiologiques hebdomadaires par écouvillon rectal –Des cas –Des contacts Information des prescripteurs: éviter dans ce contexte lutilisation de carbapénèmes Quavons-nous mis en place face à cette épidémie ? (4)

12 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Nos Outils de prévention et dinformation sur le Groupe Hospitalier

13 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril

14 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril

15 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril

16 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril

17 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril ORGANISATION des soins 1 ère étape en 2 secteurs: cas et contact Plateau de rééducation HDJ Secteur des cas Secteur des contacts Arrêt des entrées et des transferts, Sorties à domicile possible

18 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril ORGANISATION des soins 2ème étape en 3 secteurs: cas,contact et indemne Plateau de rééducation Secteur des cas Secteur des contacts Secteur indemne Création dun secteur indemne et transferts possibles des contacts après 3 ER négatifs

19 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril ORGANISATION des soins: 3ème étape en 2 secteurs - Fusion secteur contact et indemne Plateau de rééducation Secteur des cas Secteur indemne Fusion des secteurs indemne et contact après 15 à 20 ER négatifs des patients contact et levée des PCC

20 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Suivi des patients « cas » présents et de leur positivité KPC dans les 2 services

21 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Au total : 1 patient index et 10 contaminations secondaires sur 2 secteurs dhospitalisation sur une période de 2 mois ½ Un courrier de la part du médecin de lEOH concernant les précautions et lintervention du CCLIN ont parfois été nécessaires pour la prise en charge de ces patients anciennement porteurs dans dautres structures La dernière patiente porteuse est sortie le 26 septembre 2011 Le suivi de cette épidémie a duré 10 mois mais reste actif grâce au système dalerte informatique en cas de réadmission ou de consultation des patients afin de mettre en place des précautions ou dassurer un suivi épidémiologique Bilan de lépidémie (1)

22 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Bilan de lépidémie (2) Les patients porteurs –11 cas dépistés: 11 portages digestifs dont 1 avec colonisation urinaire et 1 avec infection urinaire –10 patients porteurs se sont négativés avant leur sortie ou après leur retour à domicile –La durée du portage a varié de 6 semaines à 5 mois Les patients contact 191 patients contacts recensés: 65 % des patients contacts ont été dépistés au moins 1 fois Tous les patients contacts dépistés sont négatifs –71 patients contacts ont été isolés en chambre seule avec mise en place des PCC sur les 2 secteurs –1500 dépistages (par écouvillon rectal) ont été effectués dans le cadre du suivi de cette épidémie

23 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Limpact sur lorganisation hospitalière et les services –Offre de soins diminuée en cas darrêt transitoire des admissions et des sorties avant 3 écouvillons rectaux négatifs –Pertes financières Perte dactivité des services Augmentation des coûts : personnel de suppléance (Heures supplémentaires, Intérim, service de suppléance), augmentation des coûts en matériel à usage unique –Difficulté à transférer les patients : réticence des services de lits daval à accepter les patients porteurs même sils se sont négativés et à accepter les patients contacts même sils ont eu 3 dépistages négatifs –Augmentation de la durée moyenne de séjour Bilan de lépidémie (3)

24 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Limpact sur les patients –Isolement des patients mal vécu avec un retard possible dune prise en charge spécifique –Augmentation de la durée moyenne de séjour Limpact sur les soignants –Isolement des soignants dans les secteurs dédiés mal vécu –Augmentation de la charge de travail dans les autres secteurs –Cette épidémie a suscité beaucoup dinquiétudes et de questionnements sur les risques de ce germe sur leur propre santé: intervention de lEOH à 3 reprises en CHSCT Bilan de lépidémie (4)

25 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril Maitrise des risques de diffusion face à une suspicion dEPC Appliquer la stratégie officielle retenue face aux risques de diffusion des EPC sur le territoire national (circulaire N° DGS/RI/DGOS/PF/2010/413 du 6 décembre 2010) ACCUEIL DIRECT dans un service, SANS PASSER PAR LES URGENCES de tout patient hospitalisé suite à un transfert direct ou à rapatriement sanitaire depuis un établissement de santé hors du territoire national ou dun patient hospitalisé à létranger dans lannée précédente ISOLEMENT PROPHYLACTIQUE systématique en chambre seule avec mise en place des mesures Précautions Complémentaires de type Contact (PCC) dès larrivée du patient (Prévention de la transmission croisée: SFHH avril 2009) jusquau résultat du dépistage DÉPISTAGE systématique par écouvillon rectal ou coproculture à la recherche dun portage digestif dEPC INFORMATION de léquipe médicale et paramédicale devant assurer la prise en charge du patient

26 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril –Quand un seul patient est dépisté positif : faut- il se contenter de mettre en place les Précautions Complémentaires Contact comme cela est préconisé ou aller au-delà (sectorisation et personnel dédié) Mais est- ce possible ? –Un laps de temps de 1 à 3 semaines entre le contact possible et le dépistage du portage pose la question de la sensibilité du dépistage Quelle conduite à tenir pendant cette période (nombre et rythme de dépistages et temps de maintien des PCC pour les patients contacts)? Quand et comment alléger le dispositif ? –La consommation des carbapénèmes a doublé depuis 2003 à lAPHP Comment mieux gérer lutilisation des carbapénèmes? Des questions…

27 V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril TABLE RONDE NOUVELLES BMR ET HYGIENE HOSPITALIERE: Que faut – il adapter?


Télécharger ppt "V. Chauvin - Congrès Biologie et Hygiène Hospitalière - 5 avril 2012 1 Pour modifier la date : Menu « Affichage », « En-tête et pied de page ». Personnaliser."

Présentations similaires


Annonces Google