La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'eau et la Santé Indicateurs, épidémiologie E. Fournier, Observatoire Régional de la Santé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'eau et la Santé Indicateurs, épidémiologie E. Fournier, Observatoire Régional de la Santé"— Transcription de la présentation:

1 L'eau et la Santé Indicateurs, épidémiologie E. Fournier, Observatoire Régional de la Santé

2 Sommaire ORS : qui sommes-nous ? Les données L'épidémiologie : les différents types d'études 2 exemples : épidémie de gastro-entérites, INVS 2001 facteurs de risques de la Leptospirose en France, INVS 2002

3 Les ORS Création des ORS au début des années 80 Association à but non lucratif Un ORS par région 22 ORS en métropole et 4 en Outre-Mer Regroupés depuis 1988 au sein d'une fédération nationale : la FNORS

4 Nos missions Amélioration de l'information sur la santé et sur les besoins des populations Valorisation des connaissances disponibles

5 L'ORSPEC Création : personnes Partenaires : départementaux : Conseil Général, villes, inspection académique, DDASS… régionaux : Conseil Régional, ARH, DRASS… Nationaux : Ministère de la Santé, INSERM, FNORS

6 Les producteurs de données Centers for Disease Control and Prevention : Institut National de Veille Sanitaire : (tableaux de bord des MDO, BEH…) WHO / OMS: + les sites spécifiques : Centre National de Référence des Leptospires : Institut Pasteur

7 Les banques de données nes/pascal/3mpdp.php : portail INIST- CNRS, dernière maj de la base Pascal nes/pascal/3mpdp.php : base documentaire de la Banque de données en Santé Publique BDSP : PubMed, base de la littérature biomédicale

8 Système de surveillance définition précise de l'indicateur (ex. : cas confirmés si sérologie positive avec titre >=1:100) homogène dans le temps de la population surveillée du mode de recours aux soins (hôpital, médecins libéraux, SOS médecins, pompiers…) des modalités d'enregistrements quelles informations, comment, sources d'informations : professionnels de santé, laboratoires d'analyse biomédicales, service de police…) système continu et systématique

9 Système de surveillance Surveillance passive : les sources d'information informent la structure sans être relancée (MDO) Surveillance active : la structure chargée de centraliser les informations recueille directement les informations auprès des sources Surveillance semi-active : les sources informent la structure chargée de centraliser les informations mais celle-ci les relance périodiquement

10 L'épidémiologie

11 Les questions La consommation d'aluminium dans l'eau de boisson est-elle un facteur de risque pour la survenue de la maladie d'Alzheimer ? La pratique d'activités de loisirs aquatiques augmente-t-elle le risque d'avoir une Leptospirose ? La consommation d'eau du robinet est-elle liée à l'apparition des cas de gastro-entérites observés dans un village ?

12 L'épidémiologie Définition : Étude de la distribution des problèmes de santé et de leurs déterminants dans les populations humaines, cette étude ayant pour but la prévention des problèmes de santé

13 L'épidémiologie Distribution : fréquence du problème, sa variation en fonction des différents paramètres : temps, espace, âge, sexe… Problèmes de santé : maladies, handicap, traumatismes, suicides, indicateurs cliniques (poids..)…

14 L'épidémiologie Déterminants : facteurs environnementaux (agents chimiques : polluant de l'air, de l'eau…), habitudes de vies (vie professionnelle, alcool, tabac…), génétiques… Population = le groupe, pas l'individu

15 Epidémiologie Quelle est l'importance d'un problème de santé dans une population donnée ? épidémiologie descriptive ex : nombre de cas de Leptospirose en Poitou-Charentes

16 La Leptospirose Maladie infectieuse (spirochète) 1986 : fin de la déclaration obligatoire surveillance actuelle par le Centre National de Référence (CNR) des Leptospires (Institut Pasteur)

17 Évolution de la Leptospirose en Poitou-Charentes

18 Épidémiologie Quelle est la cause d'une maladie (/d'un événement) ou quels sont ses facteurs de risque ? Épidémiologie étiologique ou analytique Ex. : Facteurs de risques de la Leptospirose en France Origine(s) de la recrudescence des cas de gastro-entérites observée dans une commune française ?

19 Les types d'études Études de cohortes prospectives rétrospectives Études cas-témoins Études transversales

20 Types d'études Point d'observation

21 Exemple d'une étude épidémiologique Épidémie de gastro-entérite à Cryptosporidium Dracy-Le Fort, Saone et Loire (71) Septembre 2001 InVS DRASS de Bourgogne CIRE Dijon

22 Les faits signalement aux autorités sanitaires d'une augmentation des cas de gastro-entérites dans une commune de Saône et Loire en septembre 2001

23 Méthode Recueil de l'activité totale de consultation pour gastro-entérites auprès de tous les généralistes Étude de cohorte rétrospective auprès de tous les foyers inscrits sur l'annuaire Analyse microbiologique des selles Enquête environnementale

24 Définition Cas certains : survenue de 3 selles liquides ou plus par 24 heures + vomissement Cas probables : 1 ou 2 selles liquides + douleurs abdominales

25 Résultats Passage de 1 à 13% des motifs de consultations pour gastro-entérites taux d'attaque dans la population de 62 % (51 % de cas certains + 11 % de cas probables) les personnes ayant consommé de l'eau du robinet avaient 2 fois plus de risque que les autres d'avoir une gastro-entérites taux d'attaque élevé chez les non- consommateurs (31%)

26 Enquête environnementale résultats non conformes pour 25 % des 228 analyses réalisées pendant l'épidémie, avec un maximum de 64% pendant 1 semaine contamination bactérienne du réseau d'eau potable (coliformes totaux + fécaux) recherche positive de Cryptosporidium

27 Origine contamination pollution du réseau d'eau problèmes structurels du réseau d'eau : interconnexion de 7 puits particuliers (6 non potables) interconnexion avec le réseau d'eau épuré produite par une station d'épuration (protégée par une valve, un clapet anti-retour et un disconnecteur à zone de pression réduite) interconnexion avec le réseau d'eau de la station non protégée. Alimentation d'un robinet situé au niveau du silo à boues


Télécharger ppt "L'eau et la Santé Indicateurs, épidémiologie E. Fournier, Observatoire Régional de la Santé"

Présentations similaires


Annonces Google