La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONCEPTION xxxxxxx FIA SPV INCENDIE Connaissance des besoins en eau Durée 1h.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONCEPTION xxxxxxx FIA SPV INCENDIE Connaissance des besoins en eau Durée 1h."— Transcription de la présentation:

1 CONCEPTION xxxxxxx FIA SPV INCENDIE Connaissance des besoins en eau Durée 1h

2 LES BESOINS EN EAU 1 : Besoins en eau 2 : Les réseaux deau 3 : Différents types de réserves 4 : Les hydrants 5 : Activité applicative

3 1 : Quel sont les moyens que les sapeurs pompiers utilisent pour éteindre un incendie ? 2 : A quoi sert un château deau ? 3 : Où les sapeurs pompiers peuvent ils trouver de leau pour leurs missions dextinctions ? 4 : Quelle quantité deau faut il pour éteindre un incendie ? 5 : Quelle est la distance entre 2 poteaux dincendies ? 6 : A quelle hauteur maximale les pompes peuvent elles aspirer ?

4 Circulaire du 10 décembre 1951 la durée moyenne dun sinistre est de 2 heures. les SP doivent disposer dun débit minimal de 60 m³ / heure (débit de 2 grosses lances) soit 120 m³ pendant 2 heures. cette eau est disponible soit : - à partir du réseau de distribution deau potable - des points deaux naturels - des points deaux artificiels

5 2 : Les réseaux deau : Les conduites d'adduction d'eau, mises en place par les communes, par l'intermédiaire de syndicats mixtes ou de sociétés, afin de fournir l'eau potable ou d'arrosage aux administrés, sont également utilisées comme source d'eau pour la lutte contre les incendies Les conduites d'adduction d'eau, mises en place par les communes, par l'intermédiaire de syndicats mixtes ou de sociétés, afin de fournir l'eau potable ou d'arrosage aux administrés, sont également utilisées comme source d'eau pour la lutte contre les incendies

6 Pour cela, il faut installer sur ces conduites dont le diamètre doit être égal ou supérieur à 100 mm, des prises d'eau appelées hydrants Pour cela, il faut installer sur ces conduites dont le diamètre doit être égal ou supérieur à 100 mm, des prises d'eau appelées hydrants

7 Conduites d'adduction d'eau Conduites d'adduction d'eau 1. Continuité et maillage de plusieurs conduites permettant un écoulement de l'eau dans tous les sens 1. Continuité et maillage de plusieurs conduites permettant un écoulement de l'eau dans tous les sens

8 2. Canalisation partant d'un réservoir jusqu'en bout de conduite en cul-de-sac ( Un seul sens de circulation de l'eau) 2. Canalisation partant d'un réservoir jusqu'en bout de conduite en cul-de-sac ( Un seul sens de circulation de l'eau)

9 PRINCIPE D'ALIMENTATION DES HYDRANTS, DES CONDUITES D'ADDUCTION D'EAU DES VILLES POUR LES ENGINS- POMPES PRINCIPE D'ALIMENTATION DES HYDRANTS, DES CONDUITES D'ADDUCTION D'EAU DES VILLES POUR LES ENGINS- POMPES

10 3 : Différents types de réserves : On trouve dans la nature différents points deau naturels utilisables par les sapeurs pompiers, les canaux, les rivières, les mares, les étangs, etc… a) Réserves naturelles Cependant, ils doivent répondre à un certain nombre de critères pour pouvoir être exploités : -Être accessibles en toutes circonstances par les engins pompes ; -Posséder une hauteur géométrique daspiration (niveau entre le plan deau et laxe de la pompe) de 8 mètres maximum ; -Avoir un éloignement maximum du risque à défendre de 400 mètres

11 Pour exploiter un point deau naturel, celui ci doit comporter certaines dispositions : - une plate-forme balisée de 12 m² (4 m x 3 m) pour les moto- pompes et de 32 m² (8 m x 4 m) pour les engins pompes ; -un parapet de 30 cm ; - une pente de 2 cm / m pour lévacuation de leau ; Ces aires aménagées seront signalées par lexploitant ou la commune et répertoriées par les SDIS

12 Étang Plate forme daspiration aménagée.

13 Cours deau Plate forme daspiration aménagée.

14 b) Réserves et points deaux artificielles : Capacité minimale de 120m 3. Doivent assurer une défense suffisante contre un risque moyen situé dans un rayon de 400m. On peut trouver : - les piscines - les barrages - les citernes souples -Les citernes rigides - les citernes enterrées etc…

15 Ouvrage aménagé sur cours d'eau ou nappes phréatiques dont la hauteur par rapport au sol doit être inférieure à 8 mètres ( Théorique maxi = 10m) POINTS D'EAU ARTIFICIELS

16 Canalisation enterrée dans le sol jusqu'à la nappe phréatique dont la hauteur par rapport au sol est inférieure à 8 mètres. (maxi Théorique = 10m.) Canalisation enterrée dans le sol jusqu'à la nappe phréatique dont la hauteur par rapport au sol est inférieure à 8 mètres. (maxi Théorique = 10m.) POINTS D'EAU ARTIFICIELS

17 BASSIN AMENAGE POINTS D'EAU ARTIFICIELS

18

19 NOTA: Dans les points d'eau naturels et artificiels statiques, (bassin, réservoir, etc...), on puise l'eau et on la refoule en pression dans les tuyaux, par l'intermédiaire d'un engin pompe. Dans les points d'eau naturels et artificiels statiques, (bassin, réservoir, etc...), on puise l'eau et on la refoule en pression dans les tuyaux, par l'intermédiaire d'un engin pompe. On dit que l'on "met en aspiration". On dit que l'on "met en aspiration".

20 4 : Les hydrants UN HYDRANT EST UN HYDRANT EST Une bouche ou un poteau d'incendie, Il doit être alimenté convenablement en débit et en pression Une bouche ou un poteau d'incendie, Il doit être alimenté convenablement en débit et en pression

21 Conditions : Débit supérieur ou égal à 17 l/s. Conditions : Débit supérieur ou égal à 17 l/s. Avec les hydrants, on se sert de la pression existante, si elle est suffisante, on peut alimenter directement les lances, sinon, on utilise un engin- pompe pour "relever" la pression au niveau nécessaire Avec les hydrants, on se sert de la pression existante, si elle est suffisante, on peut alimenter directement les lances, sinon, on utilise un engin- pompe pour "relever" la pression au niveau nécessaire On dit que l'on "met en refoulement" On dit que l'on "met en refoulement"

22 d'un demi-raccord Keyser mâle de diamètre 100 m/m. d'un demi-raccord Keyser mâle de diamètre 100 m/m. dun carré de manœuvre. dun carré de manœuvre. Elle se présente: Elle se présente: sous un couvercle métallique de protection. sous un couvercle métallique de protection. 1. LA BOUCHE D'INCENDIE DE 100 mm

23 Exceptionnellement, elle peut être équipée d'un raccord A.R. Exceptionnellement, elle peut être équipée d'un raccord A.R. C'est-à-dire d'Aspiration- Refoulement. C'est-à-dire d'Aspiration- Refoulement.

24 NOMENCLATURE DE LA BOUCHE D'INCENDIE de 100 mm. Couvercle métallique de protection. Couvercle métallique de protection. Carré de manœuvre. Carré de manœuvre. orifice d'ouverture de coffre. orifice d'ouverture de coffre. Demi-Raccord Keyser de 100 mm Demi-Raccord Keyser de 100 mm Incongelabilité du coffre. Incongelabilité du coffre. Corps de prise. Corps de prise. Tige de vanne. Tige de vanne. Incongelabilité. Incongelabilité. Clapet de vanne. Clapet de vanne.

25 2. LE POTEAU D'INCENDIE DE 100 mm. MODÉLE PONT A MOUSSON. MODÈLE BAYARD.

26 NOMENCLATURE D'UN POTEAU D'INCENDIE Volant de manœuvre. Volant de manœuvre. Coffre de Protection. Coffre de Protection. Vis d'ouverture de coffre. Vis d'ouverture de coffre. Prise latérale Demi-raccord de 65. Prise latérale Demi-raccord de 65. Prise latérale Demi-raccord 100. Prise latérale Demi-raccord 100. Corps de prise. Corps de prise. Tige de vanne. Tige de vanne. Plaque de trottoir. Plaque de trottoir. Coffre de réglage. Coffre de réglage. Système de renversement. Système de renversement. Incongélabilité. Incongélabilité. Tube allonge. Tube allonge. Clapet de vanne. Clapet de vanne. Coude à patin. Coude à patin.

27 5 : Activité applicative

28 De quelle quantité deau doivent disposer les sapeurs pompiers pour un risque courant ? les SP doivent disposer dun débit minimal de 60 m³ / heure (débit de 2 grosses lances) soit 120 m³ pendant 2 heures. la durée moyenne dun sinistre est de 2 heures.

29 Le réseau dadduction deau peut-être disposé de deux façons, quelle sont-elles ?

30 Un P.I. est alimenté par un château deau situé à une cote de + 20 m. Quelle est la pression statique à lhydrant ?

31 Quels types de réserves deau les sapeurs pompiers peuvent-ils utiliser ? Les réserves naturelles et artificielles

32 Plate forme daspiration aménagée. Quel doivent-être les caractéristiques de cette plate forme daspiration ? - un parapet de 30 cm ; - une pente de 2 cm / m pour lévacuation de leau ; - être balisées et avoir une surface de 32 m² (8m x 4m)

33 Demi-Raccord Keyser de 100 mm Demi-Raccord Keyser de 100 mm Tige de vanne. Tige de vanne. Carré de manœuvre. Carré de manœuvre. Incongelabilité du coffre. Incongelabilité du coffre. Clapet de vanne. Clapet de vanne. Couvercle métallique de protection. Couvercle métallique de protection. Complétez les flèches

34 Volant de manœuvre. Volant de manœuvre. Vis d'ouverture de coffre. Vis d'ouverture de coffre. Prise latérale Demi-raccord de 65. Prise latérale Demi-raccord de 65. Tige de vanne. Tige de vanne. Incongélabilité. Incongélabilité. Clapet de vanne. Clapet de vanne.

35 FIN Document réalisé par Sébastien DUPUIS janvier 2007 SDIS 86


Télécharger ppt "CONCEPTION xxxxxxx FIA SPV INCENDIE Connaissance des besoins en eau Durée 1h."

Présentations similaires


Annonces Google