La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contention Relevage Transport Contention, nom féminin Sens Immobilisation d'un membre du corps humain ou d'un animal afin de le soigner Synonyme maintien.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contention Relevage Transport Contention, nom féminin Sens Immobilisation d'un membre du corps humain ou d'un animal afin de le soigner Synonyme maintien."— Transcription de la présentation:

1 Contention Relevage Transport Contention, nom féminin Sens Immobilisation d'un membre du corps humain ou d'un animal afin de le soigner Synonyme maintien Relèvement, nom masculin Sens Fait de relever quelque chose, de le redresser. Synonyme rétablissement Transport, nom masculin Sens Action de transporter quelque chose ou quelqu'un d'un lieu à un autre. Synonyme acheminement Attèle Scoop Civière Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

2 Les qualités de base Établir un bon contact : Relations humaines. Bilan circonstancié. Bien connaître son matériel : Emplacement. Limites. Entretien. Maîtriser la technique : Formation régulière. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

3 Les limites du matériel MatérielMasse max.Précautions Chaise FW kgSans poignées > 100kg Civière FW kgBéquilles (toujours à 2) Scoop FW kgPortage latéral à 4 Scoop FW 65+ de 100 kgPortage latéral / 4ème trou Ferno KED159 kgSangles cuisses X Civière 71S (Mont)273 kgRemplacement scoop Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

4 Placement du Stifneck P osition du patient P rise de mesure Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

5 Le placement du matelas coquille S ur la civière de préférence (sol protégé). B ien répartir les billes + drap. L aisser de lespace aux oreilles, mouler les épaules mais libérer le sommet du crâne et la plante des pieds. R etirer les objets de compression (GSM, trousseau clefs, …). L aisser un accès veineux (les 2 bras). L aisser un accès visuel aux hémorragies. 1 er sanglage (en X à la tête) puis 1ère décompression. R esserrer les sangles puis 2ème décompression. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

6 Le placement dune attelle FERNO Bien répartir les billes. Centrer le membre (pied ou jambe). Immobiliser articulation aval et amont. Traction modérée continue jusquà la fin de lopération (placement des mains). Laisser un accès visuel aux hémorragies. Fermeture des velcros ouverture de la valve. 1ère décompression (4 à 7 pompages). Fermeture de la valve. Ajustage des velcros. Réouverture de la valve. Décompression. Fermeture de la valve. Contrôle du pouls. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

7 Technique de relevage : le scoop Mise à mesure (contrôle clics - max 4 trous). Séparation en mode protection du patient. Légère rotation en bloc (ceintures : scapulaire et pelvi- enne avec contact ). Glisser en vérifiant la tête. Fermer tête puis pieds. Sanglage aisselles intérieur puis extérieur. Variante pieds pour milieu différent. Déscoopage : pieds puis tête. Portage latéral si > à 4. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

8 Les positions de transport sur civière Position semi-assise. Position couchée (décubitus dorsal). Position Trendelenburg. PLS droite. Suspicion de fracture de la colonne. Problèmes respiratoire ou cardio- vasculaire. Problème d hypo-volémie, vagal. Problèmes dinconscience, nausée, alcoolémie. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

9 Quelques pièges Le collier rigide : Position patient - axe vue - main pliée - labsence de douleur. L attelle : Accès aux lésions - maintien tension - pieds - valves. Le scoop : Longueur (+ 1trou) - sangles aisselles - vêtements - lit – tête puis pieds. La chaise : Inconscient – poignées – stress – bras - pieds sous barre. Le KED : Stif neck, ordre sangles, bassin, femme en- ceinte, enfant. Le matelas coquille : tête – compressions - accès veine -sangles X. La prise Rautek : Impression de danger immédiat. Civière béquilles : Sens tête / pieds, poignées, présence à la tête, ridelles, roues tournées. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

10 Les 9 étapes dune intervention type 1 - L'appréciation du danger encouru (Zoom). 2 - Les mesures de sécurité et de protection. 3 - Le bilan primaire (état des fonctions vitales). 4 - L'appel éventuel à des renforts spécialisés. 5 - Les premiers gestes de secours vitaux (désobstruc- tion, aspiration. 6 - Le bilan secondaire (é- valuation tête vers pieds des lésions à protéger et/ou à stabiliser). 7 - Les gestes et les techni- ques de mise en condition en vue du relevage et du trans- port et l'assistance au méde- cin. 8 - La surveillance de la vic- time, I'évaluation répétée des fonctions vitales et l ac- complissement des gestes nécessaires. 9 - Le compte-rendu complet de l'intervention à l équipe médicale (service mobile d urgence, hôpital) et au prépo- sé du système d'appel unifié. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

11 Informations complémentaires Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

12 Le S c o o p Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

13 Définition : Cest une civière constituée par la réunion de deux demi- cadres en aluminium porteurs de palettes, permettant le relèvement automatique de patients les plus divers. Usages : Soit comme simple ramasse-corps, permettant le relèvement dun blessé et son transfert sur une civière dambulance ou sur un matelas-coquille. Soit pour plusieurs transferts successifs : elle peut, dans ce cas, être déposée sur une civière dambulance et maintenue sur celle-ci durant tout le transport (petits trajets). Précaution : La mise à longueur et la séparation des palettes seffectue à lécart de la victime. Si cela nest pas possible, intercaler son pied entre le scoop et la victime. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

14 A : Section « Tête » B : Section « Jambes » C : Levier de verrouillage de Longueur D : Cliquet douverture « tête » E : Cliquet douverture « Pieds » Utilisation duScoop Truc : Rivet central du scoop à la hauteur de loreille. ATTENTION Vérifier le bon verrouillage des deux leviers. Prendre soin de ne pas pincer le patient Pour clipser les deux parties, tenir le loquet. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

15 Réglage de la longueur du Scoop Pour OUVRIR le scoop, dabord les pieds puis la tête. A B C D E A : Axe oreille B : Ouvrir cliquet C : Maintenir D : Tirer vers soi E : Bon réglage F : Refermer cliquet FF B Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

16 Placement du scoop sous le patient Phase 2 : D'éclipser les deux parties du scoop. Phase 3 : Placer les 2 parties du scoop au côté du patient. Phase 4 : Mise sur son côté de la victime pour placer le scoop. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

17 Clipser dabord côté tête. Ensuite clipser Côté des pieds. Sangler la victime : Au thorax Niveau ceinture Dessous bassin Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

18 L e ollierollier e r v i c a l S t f n e c k C Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

19 Avantage de ce collier cervical : - immobilisation rigoureuse en position neutre. - facilité de rangement. - réglable. Inconvénients de ce même collier cervical : - difficultés de placement quand : - positions vicieuses (accident, …). - vêtements amples au niveau du cou. - position latérale de sécurité. - entretien difficile si pas fait immédiatement. ATTENTION : Un collier dune hauteur excessive causerait une hyper- tension. Un collier trop petit, une pression sur la gorge, une congestion de la face et une augmentation de la pression intracrânienne ! Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

20 La dimension clé sur le patient est la distance entre une ligne imaginaire tracée sur lépaule, à lendroit ou repo- sera le collier, et la base du menton. Pour trouver le collier approprié, il suffit de mesu- rer avec les doigts la distance entre lépaule et le men ton du patient et de reporter cette dimension clé sur le collier. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

21 Les colliers « Stifneck »sont stockés à plat. Ils doivent être montés avant leur utilisation : Pour ce faire : faire coulisser la mentonnière de façon à insérer le plot noir dans le trou prévu à cet effet. Préformer le collier en roulant les extrémités sur elles- mêmes. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

22 Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007 Méthode de prise de mesure / taille : Même technique que pour le collier « Stifneck classique ». De lépaule au menton. Reporter la mesure, positi- onner le repère rouge dans lencoche correspondante, c est-à-dire régler le soutien du menton à la taille sélectionnée. Verrouiller les 2 côtés en appuyant sur les 2 languettes, ad hoc. Commencer par pas- ser la partie arrière du collier sous la nuque, et dès que la bande velcro réapparaît, po- ser correctement la pièce mentionnée et fixer. Si la personne est couchée dans « des saletés », replié le vel- cro vers lintérieur. ATTENTION

23 Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007 Récapitulatif 1. La tête de la victime doit être en position neutre. 2. La taille du collier cervical doit être adaptée à la victime. 3. Laxe tête – cou – tronc doit être respecté. 4. Le collier doit resté en place jusquà lhôpital. 5. Le Stifneck doit être placé fermement afin dobtenir une immobilisation parfaite.

24 L e s M a t l s a à d é p r e s s i o n s Les matelas à dépressions Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

25 Le matelas à dépression Le matelas à dépression est un brancard immobilisant qui convient lors de tous les transports. Son avantage spécifique est que, lors du transport de victimes souffrant de fractures, le matelas à dépression permet de les immobiliser. Avantages de ce type de matelas sont : 1. Effet immobilisant. 2. De forme variable. 3.Répartition de la charge. 4.Radio transparence.

26 Les avantages en détails : 1. Effet immobilisant : Les matelas à dépression a cette particularité de permettre une immobilisation rigoureuse des structures anatomiques fracturées, luttant ainsi efficacement contre la douleur et les aggravations dues aux-à-coups du transport. 2. De forme variable : Le matelas à dépression peut être transformé à volonté et permettre ainsi le transport de la victime dans la position la mieux adaptée à ses traumatismes. 3. Répartition de la charge : Quelle que soit la forme donnée au matelas, celui-ci va garantir une parfaite répartition totale des charges ; ca qui aura pour effet de répartir uniformément les effets des chocs dus au transport. 4. Radio transparence : Le matelas à vide nétant pas opaque pour les radios, le malade et le matelas peuvent être dirigés immédiatement dans la salle des rayons X pour un 1 er examen. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

27 Principe : Le matelas, lorsquil est souple, prend lempreinte du corps de la victime mais, une fois vidé de son air, devient une sorte de moule rigide. Il se compose dune chambre étanche à lair, remplie en partie de petites billes de polystyrène. La chambre de certains matelas possède deux prises dair avec bouchons ; une pour laisser lair ambiant dans la chambre et lautre équipée dune valve unidirectionnelle pour retirer lair. La chambre, elle-même, est protégée par un nylon fort. Les nouveaux modèles proposent des sangles fixes permettant une meilleure immobilisation. Formation Transport Médico Sanitaire Contention – Relevage - Transport © 2007

28 Principes dutilisation 1. Etendre le matelas. 2. Ouvrir la valve dadmission dair. 3. Répartir les billes de manière homogène. (très important) 4. Fermer la valve de sortie dair. 5. Ouvrir la valve de sortie dair. 6. Poser la victime sur le matelas (avec le scoop / pont) 7. Donner au matelas la forme désirée pour maintenir aux mieux les zones lésées. 8. Faire les bourrelets moulant la forme du corps de la victime. SAUF :au sommet de la tête au-dessus des épaules au bout des membres inférieurs ATTENTION Car risque de compression.


Télécharger ppt "Contention Relevage Transport Contention, nom féminin Sens Immobilisation d'un membre du corps humain ou d'un animal afin de le soigner Synonyme maintien."

Présentations similaires


Annonces Google