La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Place de lélectrothérapie dans la prise en charge du déconditionnement musculaire chez lIRC Christophe Rayez, Masseur-kinésithérapeute lEspace du Souffle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Place de lélectrothérapie dans la prise en charge du déconditionnement musculaire chez lIRC Christophe Rayez, Masseur-kinésithérapeute lEspace du Souffle."— Transcription de la présentation:

1 Place de lélectrothérapie dans la prise en charge du déconditionnement musculaire chez lIRC Christophe Rayez, Masseur-kinésithérapeute lEspace du Souffle TOURS Paris V, 16 avril 2010

2 Pourquoi la stimulation neuro-musculaire? Lhistoire dun déconditionnement systémique Une réponse spécifique à des contraintes spécifiques Pourquoi et comment cela fonctionne

3 Lhistoire dun déconditionnement Maladie Respiratoire Chronique Dyspnée (part respiratoire) Anxiété liée à la dypnée Sédentarisation Kinésiophobie Déconditionnement et myopathie Anxiété de la maladie Aggravation de la dyspnée (part musculaire) Dépression mineure Effondrement de la QDV Diminution de lEDV

4 Caractéristiques de base Âge Tabagisme Sévérité de la maladie Comorbidités Facteurs psychologiques

5 Effet du vieillissement Mutation génétique Wang et coll. Proc Natl Acad Sci U S A Mar 27;98(7): Epub 2001 Mar 13.

6 Effet du vieillissement La balance protéique Kimball et coll. Am J Physiol Endocrinol Metab 287: , 2004.

7 Effet du vieillissement La balance protéique Synthèse protéique Dégradation protéique

8 Effet du vieillissement Typologie et morphologie Koopman and coll. Am J Physiol Endocrinol Metab 292: , 2007.

9 Effet du vieillissement Typologie et morphologie Koopman and coll. Am J Physiol Endocrinol Metab 292: , 2007.

10 Effet du vieillissement Altération de la vitesse de contraction Plant et coll. Journal of Physiology (2002), 543.1, pp. 169–176

11 Effet du vieillissement Autres conséquences : – Perturbation de lhoméostasie des Ca2+ – Altération de la qualité musculaire – Diminution des capacités antioxydantes Plant et coll. Journal of Physiology (2002), 543.1, pp. 169–176

12 Effet du tabagisme Maria Montes et coll Chest 2008;133;13-18 Morphologie

13 Effet du tabagisme Diminution du diamètre des fibres Maria Montes et coll Chest 2008;133;13-18

14 Effet du tabagisme Maria Montes et coll. Chest 2008;133;13-18 Nakatani et coll. Jpn. J. Pharmacol. 2002, 157 – 163 Typologie musculaire

15 Effet du tabagisme Maria Montes et coll Chest 2008;133;13-18 Métabolisme

16 Les origines combinées chez lIRC Lhypoxémie, fatigue et conduction Dousset et coll. Am J Respir Crit Care Med Vol 164. pp 1476–1480, 2001

17 Les origines combinées chez lIRC Lhypoxémie et stress oxydant Koechlin et coll. Thorax 2005;60:834–841.

18 Les origines combinées chez lIRC Lhypoxémie et endurance Koechlin et coll. Thorax 2005;60:834–841.

19 Les origines combinées chez lIRC Lhypoxémie, autres effets – Altération de la transmission électrique transmembranaire – Altération du recrutement des unités motrices – Diminution de la FMVC ? – Diminution du rapport stimulation/réponse – Diminution de lendurance

20 Les origines combinées chez lIRC Linflammation systémique Debigaré et coll.Chest 2003; 124:83–89

21 Les origines combinées chez lIRC Linflammation systémique: – Activation du catabolisme protéique – Stimulation de lapoptose – Atrophie musculaire :perte de force et endurance

22 Les origines combinées chez lIRC Le stress oxydatif Couillard et coll. Am J Respir Crit Care Med Vol 167. pp 1664–1669, 2003

23 Les origines combinées chez lIRC Le stress oxydatif Couillard et coll. Am J Respir Crit Care Med Vol 167. pp 1664–1669, 2003

24 Les origines combinées chez lIRC Le stress oxydatif: – Altération de la balance oxydant/antioxydant – Diminution de lendurance – Diminution de la force musculaire – Diminution de la contractilité (Reid 1996)

25 Les origines combinées chez lIRC La corticothérapie, diminution de la force Walsh et coll. Thorax 2001;56:279–284

26 Les origines combinées chez lIRC La corticothérapie et force Decramer et coll. Eur Respir J 1997; 10: 417–423

27 Les origines combinées chez lIRC La corticothérapie: – Diminution de lendurance – Diminution de la force (diminution du nombre et du diamètre des fibres I et II) – Altération de la balance protéique

28 Les origines combinées chez lIRC La sédentarité et apoptose Alvar et coll. Am J Respir Crit Care Med Vol 166. pp 485–489, 2002

29 Les origines combinées chez lIRC La sédentarité, typologie Couillard et coll. Eur Respir J 2005; 26: 703–719

30 Une véritable myopathie

31 Le muscle du BPCO Diminution de volume -30% Bernard et coll.Am J Respir Crit Care Med Vol 158. pp 629–634, 1998

32 Le muscle du BPCO Diminution du diamètre des fibres Bernard et coll.Am J Respir Crit Care Med Vol 158. pp 629–634, 1998

33 Le muscle du BPCO Typologie glycolitique Gosker et coll. Eur Respir J 2002; 19: 617–625

34 Le muscle du BPCO Vascularisation : In addition, capillaries/fiber ratio was / in COPD, and / in healthy subjects (P < 0.001) En outre, le ratio de capillaires / fibre est de 0,83 + / - 0,05 dans la BPCO, et de 1,56 + / - 0,10 chez les sujets sains (p <0,001) Jobin et coll. J Cardiopulm Rehabil Nov-Dec;18(6):432-7.

35 Le muscle du BPCO Diminution de la force -15 à 40% Bernard et coll.Am J Respir Crit Care Med Vol 158. pp 629–634, 1998

36 Endurance diminuée Le muscle du BPCO Coronell et coll.Eur Respir J 2004; 24: 129–136

37 Le muscle du BPCO Moins vite Moins fort Moins longtemps

38 Facteur pronostique Pourquoi sintéresser au quadriceps? Marquis et coll. Am J Respir Crit Care Med Vol 166. pp 809–813, 2002

39 Facteur pronostique Pourquoi sintéresser au quadriceps? Points0123 VEMS %> ou = < ou = 35 DistTM6(m)> ou = < ou = 149 Dyspnée MRC IMC (Kg/m)> 21< ou = 21 Détermine la sévérité : quartile 1 : score 0-2 quartile 2 : score 3-4 quartile 3 : score 5-6 quartile 4 : score 7-10

40 Facteur pronostique Pouquoi sintéresser au quadriceps? quartile 1 : score 0-2 quartile 2 : score 3-4 quartile 3 : score 5-6 quartile 4 : score 7-10 Celli et coll.N Engl J Med 350;

41 Facteur pronostique Pourquoi sintéresser au quadriceps? Schols et coll. Am J Respir Crit Care Med Vol 157. pp 1791–1797, 1998

42 Diminue le taux de mortalité Pourquoi sintéresser au quadriceps? Puhan et coll. Respiratory Research 2005, 6:54

43 Diminue le risque de ré-hospitalisation Pourquoi sintéresser au quadriceps? Puhan et coll. Respiratory Research 2005, 6:54

44 Pourquoi sintéresser au quadriceps? Maladie Respiratoire Chronique Dyspnée (part respiratoire) Anxiété liée à la dypnée Sédentarisation Kinésiophobie Déconditionnement et myopathie Anxiété de la maladie Aggravation de la dyspnée (part musculaire) Dépression mineure Effondrement de la QDV Diminution de lEDV

45 Lélectrostimulation musculaire (ESM)

46 Intérêts de lESM Maintien de la masse musculaire Gerovasili et coll. Critical Care 2009, 13:R161

47 Intérêts de lESM Ordre de stimulation non sélectif/CV : Gregory et coll. Physical Therapy. Volume 85. Number 4. April 2005

48 Intérêts de lESM Ordre de stimulation non sélectif/CV : During electrostimulation, muscle fibres are activated without obvious sequencing related to type. Au cours de l'électrostimulation, les fibres musculaires sont activées sans séquençage évidentes liés au type. Jubeau et coll. Int J Sports Med Nov;28(11): Epub 2007 May 24.

49 Intérêts de lESM Ordre de stimulation des fibres I I I I I I III I II I I

50 Intérêts de lESM Capillarisation Laugmentation de la capillarisation est précoce sous électrostimulation (Hudlická. Am J Physiol 1982) les ratios capillaires / fibres musculaires dans le muscle vaste externe des patients atteints de BPCO sévère sont environ 47% inférieures (Jobin et al 1998)

51 Intérêts de lESM Augmentation de la GH Jubeau et coll. J Appl Physiol 104:75-81, 2008

52 Intérêts de lESM Peu de contre-indications Pas de sollicitation cardio-respiratoire : - intérêt pour les patients les plus sévères - intérêt pour les patients en exacerbation de leur pathologie respiratoire Pas de sollicitations articulaires Travail long : 20 au minimum Le travail musculaire est indépendant de la volonté du patient Matériel adapté au travail en chambre

53 Intérêts de lESM Consommation d'oxygène (11+/-3 versus 8+/- 2 mL min-1 kg-1 pour la CV) Ventilation / minute (23+/-4 versus 16+/-2 L min-1 pour la CV) Quotient respiratoire (0.96+/-0.02 versus 0.85+/-0.01 pour la CV)

54 Mais… Augmentation des lactates Jubeau et coll. J Appl Physiol 104:75-81, 2008

55 Mais… Augmentation de la souffrance musculaire Jubeau et coll. J Appl Physiol 104:75-81, 2008

56 Mais… Augmentation de la fatigue après séance Jubeau et coll. J Appl Physiol 104:75-81, 2008

57 Principes de lESM

58 Sens du courant et moyenne 0

59 Principes de lESM Relation temps/intensité

60 Principes de lESM Rhéobase et chronaxie

61 Principes de lESM Sommation temporelle

62 Principes de lESM La fréquence

63 Principes de lESM Paramètres des impulsions optimales : Rectangulaire efficacité (+ confort) Durée brèveconfort (+ efficacité) Moyenne nulle sécurité (+ confort)

64 Principes de lESM Principes pour les quadriceps : – Courant bidirectionnel à moyenne nulle – Durée dimpulsion à la chronaxie : 400µs – Fréquence HZ en train dondes : 20-40Hz : type I 40-60Hz : type II

65 Principes de lESM

66 Effets attendus de lESM Diminution de la fatigue Neder et coll.Thorax 2002;57:333–337

67 Effets attendus de lESM Amélioration du moment de force Neder et coll.Thorax 2002;57:333–337

68 Effets attendus de lESM Amélioration des performances max Neder et coll.Thorax 2002;57:333–337

69 Effets attendus de lESM Amélioration des performances max Neder et coll.Thorax 2002;57:333–337

70 Effet attendus de lESM Amélioration de lendurance Neder et coll.Thorax 2002;57:333–337

71 Effet attendus de lESM Amélioration du TDM6 Vivodtzev et coll. Chest 2006; 129:1540–1548

72 Effet attendus de lESM Amélioration de la force Vivodtzev et coll. Chest 2006; 129:1540–1548

73 Effet attendus de lESM Amélioration de la force Zanotti et coll. Chest 2003;124;

74 Effet attendus de lESM Amélioration de la QDV et dyspnée Vivodtzev et coll. Chest 2006; 129:1540–1548

75 Effet attendus de lESM Amélioration de la force Amélioration de lendurance Amélioration du TDM6 Diminution de la dyspnée Amélioration de la QDV Pas de fatigue centrale (Decorte et coll. 2010)

76 Interrogation sur lESM Le peu détude chez lIRC Études à faible cohorte Pas mieux que la CMV Modification de la typologie Quels paramètres Pour qui

77

78

79

80

81


Télécharger ppt "Place de lélectrothérapie dans la prise en charge du déconditionnement musculaire chez lIRC Christophe Rayez, Masseur-kinésithérapeute lEspace du Souffle."

Présentations similaires


Annonces Google