La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sécurité BF2. Etre Capable de mobiliser les connaissances pour garantir la sécurité de la pratique et des pratiquants - Sécurité des pratiquants, sécurité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sécurité BF2. Etre Capable de mobiliser les connaissances pour garantir la sécurité de la pratique et des pratiquants - Sécurité des pratiquants, sécurité"— Transcription de la présentation:

1 Sécurité BF2

2 Etre Capable de mobiliser les connaissances pour garantir la sécurité de la pratique et des pratiquants - Sécurité des pratiquants, sécurité de la pratique, sécurité d'un lieu de pratique : définition - Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

3 La sécurité Définition de la sécurité des pratiquants? Définition de la sécurité de la pratique? Définition de la sécurité d un lieu de pratique? A vous?

4 La sécurité Définition du Larousse Situation dans laquelle quelqu'un, quelque chose n'est exposé à aucun danger, à aucun risque, en particulier d'agression physique, d'accidents, de vol, de détérioration : Cette installation présente une sécurité totale. SituationSituation, état dans lesquels on n'est pas exposé au danger.étatestpasexposédanger Situation de quelqu'un qui se sent à l'abri du danger, qui est rassuré. TranquillitéTranquillité d'esprit inspirée par la confiance, par le sentiment de n'être pas menacéespritinspiréeconfiancesentimentêtrepas menacé Absence ou limitation des risques dans un domaine précis : Ils recherchaient la sécurité matérielle.

5 Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence). A vous?

6 Réf : Arrêté 20 juin 2003 modifié par l arrêté du 3 octobre 2005 fixant les modalités d encadrement et les conditions d organisation et de pratique de certaines activités physiques dans les centres de vacances et les centres de loisirs sans hébergement Moins de 6 ans : 1 animateur pour 5 enfants Plus de 6 ans : 1 animateur pour 8 enfants Personnel de surveillance de la piscine ou de la baignade. L animateur reste cependant responsable de son groupe. Le responsable du groupe doit : - signaler la présence de son groupe au responsable de la sécurité de la piscine ou de la baignade, - se conformer aux prescriptions de ce responsable et aux consignes et signaux de sécurité, - prévenir le responsable de la sécurité ou de l'organisation des sauvetages et des secours en cas d'accident. Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

7 Réf : Art. D1332-9, D et annexe 13-6 du code de la santé publique La capacité d'accueil de l'établissement distingue les fréquentations maximales instantanées (FMI) en baigneurs et en autres personnes. La FMI en baigneurs présents dans l'établissement ne doit pas dépasser 3 personnes pour 2 m2 de plan d'eau en plein air et 1 personne par m2 de plan d'eau couvert. Pour l'application du présent article, la surface des pataugeoires et celle des bassins de plongeon ou de plongée réservés en permanence à cet usage ne sont pas prises en compte dans le calcul de la surface des plans d'eau. Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

8 Enseignement dans les premier et second degrés, circulaire n° du Normes d'encadrement à respecter L'encadrement des élèves est défini par classe sur la base suivante : - à l'école élémentaire : l'enseignant et un adulte agréé, professionnel qualifié ou intervenant bénévole ; - à l'école maternelle : l'enseignant et deux adultes agréés, professionnels qualifiés ou intervenants bénévoles. Un encadrant supplémentaire est requis quand le groupe-classe comporte des élèves issus de plusieurs classes et qu'il a un effectif supérieur à 30 élèves. Dans le cas d'une classe comprenant des élèves de maternelle et d'élémentaire, les normes d'encadrement de la maternelle s'appliquent. Néanmoins, quand la classe comporte moins de 20 élèves, l'encadrement peut être assuré par l'enseignant et un adulte agréé, professionnel qualifié ou intervenant bénévole. Pour les classes à faibles effectifs, composées de moins de 12 élèves, le regroupement de classes sur des séances communes est à privilégier en constituant un seul groupe-classe pouvant être pris en charge par les enseignants. Lorsque cette organisation ne peut être mise en place, le taux d'encadrement pourra être fixé localement par l'inspecteur d'académie-directeur des services départementaux de l'Éducation nationale. Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

9 Enseignement dans les premier et second degrés, circulaire n° du Conditions matérielles d'accueil Pendant toute la durée des apprentissages, l'occupation du bassin doit être appréciée à raison d'au moins 4 m2 de plan d'eau par élève présent dans l'eau. Il est important d'assurer aux élèves la sensation de confort thermique utile au bon déroulement des activités d'enseignement. Qu'il y ait ou non ouverture concomitante du bassin à différents publics scolaires ou non scolaires, les espaces réservés aux élèves doivent être clairement délimités, compte tenu des exigences de sécurité des élèves et des impératifs d'enseignement. Les espaces de travail doivent être organisés sur les parties latérales des bassins et ne peuvent être réduits aux couloirs centraux. Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

10 Enseignement dans les premier et second degrés, circulaire n° du Surveillance des bassins La surveillance est obligatoire pendant toute la durée de la présence des classes dans le bassin et sur les plages, telle que définie par le plan d'organisation de la surveillance et des secours (POSS) prévu par l'article D du code du Sport. Elle est assurée par un personnel titulaire d'un des diplômes conférant le titre de maître nageur sauveteur conformément à l'article D du code du Sport (cf. annexe 2, § 4). Ces dispositions sont applicables à toute activité de natation impliquant des élèves (enseignement obligatoire, dispositifs spécifiques d'aide ou de soutien, accompagnement éducatif). Les surveillants de bassin sont exclusivement affectés à la surveillance et à la sécurité des activités, ainsi qu'à la vérification des conditions réglementaires d'utilisation de l'équipement et, par conséquent, ne peuvent simultanément remplir une mission d'enseignement. Ils sont qualifiés pour assurer les missions de sauvetage et de premiers secours. Aucun élève ne doit accéder aux bassins ou aux plages en leur absence. Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

11 Enseignement dans les premier et second degrés, circulaire n° du Second degrés 2.1 Rappel des normes d'encadrement à respecter L'enseignement de la natation est assuré par l'enseignant d'EPS responsable de la classe ou du groupe-classe comme pour toutes les activités support de l'EPS. Pour les groupes d'élèves non nageurs concernés par les actions de soutien, les modalités d'enseignement et d'encadrement doivent être adaptées afin d'atteindre l'objectif du socle. 2.2 Conditions matérielles d'accueil Pendant toute la durée des enseignements, l'occupation du bassin doit être strictement appréciée à raison d'au moins 5 m2 de plan d'eau par élève. La surface à prévoir nécessitera des ajustements en fonction du niveau de pratique des élèves, notamment au lycée. Qu'il y ait ou non ouverture concomitante du bassin à un public scolaire et non scolaire, les espaces réservés aux élèves doivent être clairement délimités, compte tenu des exigences de sécurité des élèves et des impératifs d'enseignement. L'espace attribué aux classes devra permettre pour des raisons pédagogiques et de sécurité un accès facile à au moins une des bordures de bassin. Les espaces de travail doivent être organisés sur les parties latérales des bassins et ne peuvent être réduits aux couloirs centraux. Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

12 Enseignement dans les premier et second degrés, circulaire n° du Second degrés 2.3 Surveillance des bassins La surveillance est obligatoire pendant toute la durée de la présence des classes dans le bassin et sur les plages, telle que définie par le plan d'organisation de la surveillance et des secours (POSS) prévu par l'article D du code du Sport. Elle est assurée par un personnel titulaire d'un des diplômes nécessaires pour assurer cette responsabilité (cf. annexe 2, § 4). Ce personnel est exclusivement affecté à cette tâche et, par conséquent, ne peut simultanément remplir une mission d'enseignement. Ces dispositions sont également applicables à toutes les leçons de natation (enseignement obligatoire, dispositifs d'aide ou de soutien, accompagnement éducatif, entraînements à l'AS, etc.) organisées dans le cadre du projet d'établissement. Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

13 Existe-t-il une réglementation précisant le nombre de nageurs que peut accueillir une ligne d'eau lors d'une séance d'entraînement ? Le cadre réglementaire de la natation sportive ne prévoit pas d'effectif maximum concernant la capacité d'accueil des nageurs dans une ligne d'eau. Il appartient aux associations de constituer des groupes permettant de garantir au mieux la sécurité et l'intégrité physique des nageurs. Pour ce faire, les éléments à considérer sont le niveau, l'âge des pratiquants et l'avis de l'équipe pédagogique qui prend en charge le ou les groupes. Les références réglementaires concernant l'organisation de la sécurité selon les effectifs (taux d'encadrement et surface par baigneur, jurisprudence).

14 Etre Capable de mobiliser les connaissances pour s'intégrer dans l'organisation de la sécurité - Organisation de la sécurité au sein de l'école de natation du club. - Rôle de chacun des intervenants dans le dispositif d'alerte et l'organisation de la sécurité, la conduite à tenir en cas d'accident, d'absence de l'encadrement…

15 Etre Capable de mobiliser les connaissances pour s'intégrer dans l'organisation de la sécurité - Comment est organisée la sécurité dans votre club ou école de natation? - Quel est votre rôle? celui des autres intervenants? dans le dispositif d'alerte et l'organisation de la sécurité Quelle est la conduite à tenir en cas d'accident?

16 Etre Capable de mobiliser les connaissances pour s'intégrer dans l'organisation de la sécurité Quest ce que le POSS? Le connaissez vous?

17 Etre Capable de mobiliser les connaissances pour s'intégrer dans l'organisation de la sécurité Le Plan dOrganisation de la Surveillance et des Secours (POSS) ou le Plan de sécurité Réf : Art. D322-16, A à A322-17, annexe III-10 du code du sport, arrêté du 14 sept Ces plans doivent obligatoirement être connus de tous les personnels permanents ou occasionnels de l'établissement. Cest lexploitant qui établit ces plans et qui doit s'assurer que les personnels sont en mesure de les mettre en application. Ils prennent place dans l'organisation générale de la sécurité de l'établissement. Ils regroupent l'ensemble des mesures de prévention des accidents liés aux activités aquatiques, de baignades et de natation et de planification des secours et ont pour objectif : - de prévenir les accidents liés aux dites activités (pour le POSS : par une surveillance adaptée aux caractéristiques de l'établissement ; pour le Plan de Sécurité : par une information adaptée aux caractéristiques de léquipement, à sa destination dusage et à ses usagers) - de préciser les procédures d'alarme à l'intérieur de l'établissement et les procédures d'alerte des services de secours extérieurs ; - de préciser les mesures d'urgence définies par l'exploitant en cas de sinistre ou d'accident.

18 Etre Capable de mobiliser les connaissances pour s'intégrer dans l'organisation de la sécurité Eléments communs du Plan de sécurité et du POSS Un descriptif accompagné dun plan densemble des installations situant notamment :- les bassins, toboggans et équipements particuliers ; - lemplacement des matériels de recherche, de sauvetage et de secours ; - les lieux de stockage des produits chimiques ; - les commandes darrêt des pompes et les organes de coupure des fluides ; - les moyens de communication intérieure et les moyens dappel des secours extérieurs ; - les voies daccès des secours extérieurs Eléments spécifiques du POSS Le plan densemble situe également : - les zones de surveillance - les postes de surveillanceLes caractéristiques des bassins et des zones dévolution du public ; Lidentification du matériel de secours disponible pendant les heures douverture au public ; Lidentification des moyens de communication dont dispose létablissement ;Le descriptif du fonctionnement général : - les horaires douverture au public ; - les types de fréquentation et les moments de forte fréquentation prévisibles.

19 Etre Capable de mobiliser les connaissances pour s'intégrer dans l'organisation de la sécurité En fonction des éléments précédents et pour chaque plage horaire identifiée correspondant à un même type d'organisation défini, le POSS détermine les modalités d'organisation de la surveillance. Il fixe ainsi le nombre et la qualification de la ou des personnes affectées à la surveillance des zones définies ainsi que le nombre de pratiquants pouvant être admis simultanément dans l'établissement de baignade pour y pratiquer les activités considérées.SimulationLe POSS peut prévoir l'organisation par l'exploitant d'exercices périodiques de simulation de la phase d'alarme, permettant l'entraînement des personnels aux opérations de recherche et de sauvetage.Connaissance par tousLe POSS doit être obligatoirement connu de tous les personnels permanents ou occasionnels de l'établissement.

20 Etre Capable de mobiliser les connaissances pour s'intégrer dans l'organisation de la sécurité Le BF2 doit assurer la sécurité de la pratique et des pratiquants - il veille à lhygiène de la pratique ; - il évalue les risques liés à l'activité et au public ; - il prévient les comportements à risque ; - il intervient en cas d'incident ou d'accident ; - il assure les premiers secours ; - il s'intègre dans le dispositif d'alerte ; - il réalise un sauvetage ; - il extrait de l'eau une personne en difficulté ; - il développe des compétences dans le domaine de la pluridisciplinarité de la "Natation".

21 Etre Capable dorganiser sa séance en sécurité en fonction des objectifs fixés - Les risques d'accident dans chacune des différentes disciplines du pass'sports de l'eau. - La prévention de ces risques

22 Etre Capable dorganiser sa séance en sécurité en fonction des objectifs fixés - Au sein de votre club, relevez les risques des nageurs de lentrée dans la piscine jusquau bassin - Quels sont les risques encourus dans chaque discipline du passsport de leau? Quels moyens avez vous de les prévenir?


Télécharger ppt "Sécurité BF2. Etre Capable de mobiliser les connaissances pour garantir la sécurité de la pratique et des pratiquants - Sécurité des pratiquants, sécurité"

Présentations similaires


Annonces Google