La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [0] Les crédits aux PME Etude de cas concrets Roger Cuignet, Senior Consultant ABB Philippe Degive, Fortis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [0] Les crédits aux PME Etude de cas concrets Roger Cuignet, Senior Consultant ABB Philippe Degive, Fortis."— Transcription de la présentation:

1 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [0] Les crédits aux PME Etude de cas concrets Roger Cuignet, Senior Consultant ABB Philippe Degive, Fortis Banque Christine Gérardy, Fortis Banque Journées détude 2004 pour les professeurs de sciences économiques Liège 2 mars – Tournai 10 mars – Bruxelles 17 mars

2 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [1] Plan Introduction théorique –Base de loctroi de crédit –Analyse du crédit Crédits à court terme –Formes de crédit –Cas Crédits à long terme –Formes de crédit –Cas

3 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [2] Base de loctroi de crédit Analyse du crédit Approche besoins CT et LT Introduction théorique

4 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [3] Confiance dans le demandeur de crédit – Octroi de crédit < credere Solvabilité de lentreprise Rentabilité et capacité de remboursement de lentreprise Liquidité de lentreprise Si crédits demandés à long terme: –Ordre de grandeur de lapport propre –Capacité de remboursement Base de loctroi de crédit

5 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [4] Garanties: calcul du risque selon règles dévaluation –Remarque: Les garanties ne sont pas toujours une condition nécessaire à loctroi de crédit => Le crédit nest pas octroyé en raison de la présence de garanties potentielles ; la première exigence est la capacité de remboursement Rémunération du risque Base de loctroi de crédit

6 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [5] Base de loctroi de crédit Analyse du crédit Approche besoins CT et LT Introduction théorique

7 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [6] Conversation avec le client –Découvrir le besoin –Estimer les capacités du demandeur de crédit –Estimer la valeur de lactif : visite sur place (si nécessaire, via un expert externe) Analyse du crédit

8 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [7] Analyse des données –Analyse du bilan/plan financier solvabilité liquidité (fonds de roulement) rentabilité –Faisabilité de la demande effort propre évaluation des garanties capacité à supporter les charges du crédit –Rentabilité générale du client pour la Banque Analyse du crédit

9 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [8] Base de loctroi de crédit Analyse du crédit Approche besoins CT et LT Introduction théorique

10 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [9] Besoins à court terme financement du cycle dexploitation doivent être financés par des crédits à court terme Besoins à long terme financement des investissements doivent être financés par des crédits à long terme Approche besoins CT et LT

11 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [10] Plan Introduction théorique –Base de loctroi de crédit –Analyse du crédit Crédits à court terme –Formes de crédit –Cas Crédits à long terme –Formes de crédit –Cas

12 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [11] Formes de crédit CT Crédit de caisse Avances à terme fixe (straight loan) Crédit descompte cédant Factoring

13 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [12] QUOI ? –Cest laccord donné par la banque à son client de pouvoir laisser son compte à vue en découvert jusquà une certaine limite fixée davance DUREE ? –En principe, pas de limite dans le temps –Durée déterminée dans certains cas, si une échéance officielle est fixée Crédit de caisse

14 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [13] OBJECTIF ? –Financement des besoins de trésorerie du client pour des objectifs professionnels TARIF ? –Base (aujourdhui 6.80 %) + marge (1 à 2 %) + provision (env. 0,25 % par trimestre sur la situation débitrice la plus élevée) –Pénalité de dépassement: 5% pro rata temporis Crédit de caisse

15 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [14] RISQUE ? Risque de 1 er rang –aucun contrôle sur lutilisation des fonds –non mobilisable pour la banque Faire attention aux crédits de caisse gelés Crédit de caisse

16 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [15] Formes de crédit court terme Crédit de caisse Avances à terme fixe (straight loan) Crédit descompte cédant Factoring

17 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [16] QUOI ? –Prêt dun montant déterminé accordé pour une durée fixe –Synonyme = straight loan MONTANT ? –Min. = ,- Avances à terme fixe

18 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [17] DUREE ? –Min. = 1 mois Max.= 6 mois –Exceptionnellement: pour des grandes entreprises et pour des montants très importants, des avances quotidiennes sont possibles (overnight) OBJECTIF ? –Financement des besoins de trésorerie pour des montants importants Avances à terme fixe

19 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [18] TARIF ? –Base (Euribor) + marge (1 à 3%) –Droit de tirage 60,- par avance –Encaissement des intérêts à léchéance UTILISATION ? –Mise à disposition sur le compte du client –En général, on accorde une ligne davances à terme fixe Avances à terme fixe

20 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [19] RISQUE ? –Cfr. Crédit de caisse: également risque de 1 er rang Avances à terme fixe

21 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [20] Formes de crédit court terme Crédit de caisse Avances à terme fixe (straight loan) Crédit descompte cédant Factoring

22 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [21] QUOI ? –Forme de crédit dans le cadre de laquelle la banque sengage à escompter, à sa convenance, les traites tirées par son client sur ses débiteurs à concurrence du plafond convenu et aux conditions convenues lors de louverture du crédit descompte. MONTANT ? –illimité Crédit descompte cédant

23 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [22] DUREE ? –Dans le cadre dune ligne: jusquà nouvel ordre, avec un préavis de 15 jours –Pour pouvoir être escomptées, les traites doivent avoir une durée restant à courir de 15 jours (sinon, remise à lencaissement) OBJECTIF ? –Préfinancement des recettes provenant du paiement de marchandises commerciales. Crédit descompte cédant

24 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [23] TARIF ? –Base (auj. 5,55 %) + marge env. 2 % + provision descompte 0,125 %. RISQUE ? –Risque de 2 ème rang: si non-paiement par le tiré à léchéance de la traite, la banque peut débiter son propre client du montant nominal de la traite (= exercice du droit de recours ). Crédit descompte cédant

25 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [24] Formes de crédit court terme Crédit de caisse Avances à terme fixe (straight loan) Crédit descompte cédant Factoring

26 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [25] Factoring Problèmes possiblesServices factoring pour le client :comme solution: Suivi des factures Administration des débiteurs Insolvabilité du client Assurance débiteurs Manque de liquidités Financement débiteurs

27 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [26] COMMENT ? Le factoring (ou laffacturage) seffectue via une autre société que la banque –ING, par exemple, fait appel aux services de IFB SA (International Factors Belgium) –Lentreprise cède toutes ses factures à la société de factoring Factoring

28 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [27] SERVICES DAFFACTURAGE –AMINISTRATION DES DEBITEURS : automatisation sommations, démarches juridiques, … –FINANCEMENT DES DEBITEURS : la plupart du temps à 80 % maximum des factures cédées via une ligne de crédit de caisse ou une avance en compte courant auprès de la banque avec une garantie de la société de factoring liée à la banque Factoring

29 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [28] SERVICES D AFFACTURAGE –ASSURANCE DEBITEURS : généralement exigée par la banque en cas doctroi davances est examinée pour chaque facture ou par chaque débiteur; peut être refusée –REMUNERATION DU FACTOR : travail sur mesure: dépend des montants par facture, du chiffre daffaires, du secteur, du pays du débiteur, … entre 0,15 % et 2 % du chiffre daffaires déclaré Factoring

30 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [29] CHACUN NENTRE PAS EN LIGNE DE COMPTE POUR LE FACTORING chiffre daffaires minimal , dispersion suffisante des clients volume daffaires en Belgique et/ou en Europe structure financière saine pas de mise en gage du fonds de commerce auprès dune autre institution financière... Factoring

31 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [30] Cas crédit court terme

32 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [31] 1. DESCRIPTIF DE LACTIVITE Activité de grossiste en véhicules automobiles neufs Achats en Belgique (importateurs, concessionnaires ou autres grossistes) Clients en grosse majorité professionnels italiens CA 35 milllions deuros/an, soit 2000 véhicules Marge brute moyenne EUR /véhicule Délai de paiement fournisseurs 10 jours environ, délai clients identique Nécessité dun stock tampon 2 millions deuros Cas BELAUTO

33 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [32] Cas BELAUTO 2. BESOIN DE FINANCEMENT Activité caractérisée par peu dinvestissements en actifs immobilisés Achats de véhicules TVA comprise et ventes hors TVA (ventes intra-communautaires) impliquent créances vis-à-vis TVA de 2 à 3 mois dencours, doù besoin de financement de ces créances Besoin de financement du stock tampon Créances clients compensées par dettes fournisseurs

34 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [33] Cas BELAUTO 3. PROBLEMES Activité à faible valeur ajoutée (uniquement arbitrage entre marchés sur les prix et délais de livraison constructeurs) Retournement de tendances possibles à brève échéance, doù risque de pérennité Clients non couverts par assurance crédits Faible solvabilité

35 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [34] Cas BELAUTO 4. REPONSE AU BESOIN Financement par asset based lending. Stocks et créances TVA à financer par lignes de crédit à court terme (crédit de caisse et/ou straight loan) spécifiques, avec contraintes dutilisation liées à lévolution des postes concernés Contrôles mensuels Pour créances TVA, besoin maximal = 21% (taux de TVA applicable aux achats) x EUR (ventes annuelle EUR – marge brute annuelle EUR ) x 3/11 (11 mois de travail, 3 mois dencours TVA au maximum) = EUR Vu qualité du débiteur (fisc belge) et déclarations en conformité avec les principes légaux en la matière, OK pour financement 100% Pour les stocks, financement de 40% du stock tampon soit EUR vu gage sur fonds de commerce de la banque sur 50% des stocks seulement et légère décote à appliquer en cas de vente

36 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [35] Cas BELAUTO En conlusion, proposition de : CT EUR , max 100% créances TVA (contrôle mensuel) CT EUR , max 40% stocks (contrôle mensuel) Garanties FC EUR (privilège sur actifs financés) et caution des associés EUR (vu faible solvabilité, collaboration utile si vente forcée et pour validité déclarations TVA)

37 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [36] Plan Introduction théorique –Base de loctroi de crédit –Analyse du crédit Crédits à court terme –Formes de crédit –Cas Crédits à long terme –Formes de crédit –Cas

38 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [37] Crédit dinvestissement Opération à tempérament (financement) Leasing Formes de crédit long terme

39 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [38] QUOI ? –Crédit à moyen ou long terme avec différentes possibilités relatives à lutilisation, au remboursement et à la revision du taux Crédit dinvestissement

40 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [39] DUREE ? –Min. = en principe à partir de > 1 an –Max. = dépend du bien à financer: terrains et immeubles15 ans installations, machines & équipements10 ans meubles et matériel roulant 5 ans immobilisé incorporel 5 ans fonds de roulement 5 ans Crédit dinvestissement

41 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [40] OBJECTIF ? –Financement dactifs nécessaires à lexercice de lactivité de lentreprise UTILISATION ? –Les fonds sont mis à la disposition du client sur base de documents probants (= factures et preuves de paiement) –Si le privilège du vendeur est établi, le fournisseur est payé directement Crédit dinvestissement

42 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [41] REMBOURSEMENT ? –Dégressif = capital fixe + intérêts sur capital ouvert ou constant = montant fixe composé du capital + les intérêts –Mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel –Anticipativement ou après terme échu Crédit dinvestissement

43 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [42] TARIFICATION ? –Sur base du taux dintérêt interbancaire LT = Prime Rate + marge –Les intérêts sont calculés selon la périodicité choisie (mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel) Le rythme de paiement des intérêts peut seulement être égal ou plus rapide que celui des remboursements du capital –Révision du taux possible après 3, 5 ou 10 ans ou taux fixe pour toute la période Crédit dinvestissement

44 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [43] CARACTERISTIQUES ? –Remboursements anticipés: pas possibles durant la première période de révision Ensuite: moyennant paiement de 6 mois de la rémunération de remploi –Montant minimal: à partir de ,- Crédit dinvestissement

45 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [44] CREDIT ROLL-OVER –Ligne davances à terme fixe avec plan damortissement –Tarif sur base de lEuribor + marge –Seulement pour les gros montants, à partir de 1,25 mio Crédit dinvestissement

46 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [45] Crédit dinvestissement Opération à tempérament (financement) Leasing Formes de crédit long terme

47 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [46] QUOI ? –Opération de crédit par laquelle la banque met à la disposition de son client une somme dargent que celui-ci promet de rembourser par des paiements périodiques réguliers DUREE –Déterminée suivant le montant et le but du prêt. Minimum 4 mois, maximum 84 mois Opération à tempérament

48 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [47] BUT ? –Financement à moyen terme de biens à objectif professionnel UTILISATION ? –Mise à la disposition de fonds directement au client moyennant remise des documents probants ou directement au fournisseur si privilège du vendeur. Opération à tempérament

49 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [48] REMBOURSEMENT ? –Mensualités constantes en capital et en intérêts, pour la première fois un mois après lutilisation du crédit TARIF ? –Taux de chargement mensuel établi sur base du Prime Rate + marge. Opération à tempérament

50 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [49] Crédit dinvestissement Opération à tempérament (financement) Leasing Formes de crédit long terme

51 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [50] QUOI ? –Le leasing est une forme alternative de financement. Il peut donner lieu au financement de coûts supplémentaires comme le transport, linstallation et la formation du personnel –Formule de crédit simple et souple qui nexige pas de formalités particulières ni de garanties –Les lignes de crédit auprès de la banque restent ainsi entièrement disponibles –Via les sociétés de leasing liées aux banques Leasing

52 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [51] SORTES ? - LEASING FINANCIER est comptabilisé à lactif et amorti selon les règles Deux conditions, sinon leasing opérationnel : le total des loyers doit reconstituer le montant investi option dachat: max 15 % Leasing

53 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [52] - LEASING OPERATIONNEL opération hors bilan est considéré comme une location et est donc comptabilisé directement dans les charges comme une charge entièrement déductible valeur résiduelle > 15 % Leasing

54 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [53] AVANTAGES DU LEASING par rapport au CREDIT DINVESTISSEMENT ou au FINANCEMENT à TEMPERAMENT –Pas dacompte exigé (sauf cas exceptionnels) –Pas de préfinancement de la TVA –Souplesse à la fin du contrat –Fiscalement: imputable plus rapidement dans les coûts (dans le off- balance) éviter le précompte immobilier dans certains cas Leasing

55 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [54] Cas crédit long terme

56 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [55] Cas NATUREX Description / Contexte Production de sirop biologique Les achats se font au niveau local Ventes aux grossistes en Europe et en Extrême-Orient Gestion et actionnariat familiaux Existe depuis déjà 10 ans

57 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [56] Cas NATUREX Chiffres clés

58 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [57] Cas NATUREX Besoins Investissement –Transformations –16 silos –Infrastructure –Total Inconnues : valeur de limmeuble, hypothèques existantes et mandats Demande : 100% financement

59 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [58] Cas NATUREX Proposition Equipement leasé sur 7 ans de Crédit dinvestissement sur 12 ans de Apport personnel de Garanties : Hypothèque Mandat notarié Compte tenu de la solvabilité du client, on peut envisager un mandat de

60 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [59] Cas starter

61 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [60] Cas SOFTCLEVER Description / Contexte Analyse Solution / Décision Suite

62 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [61] Cas SOFTCLEVER Description / Contexte Start up –Société qui vient dêtre créée par 2 jeunes diplômés informaticiens Activité : –Développement de logiciels pour la gestion de la production / lorganisation des ventes / la gestion financière pour les PME par une équipe de programmateurs (genre SAP)

63 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [62] Cas SOFTCLEVER Description / Contexte Besoin de financement : –Fonds de roulement : EUR Passerelle phase de développement et commercialisation En partie subventionnable ( EUR) après 24 mois –Bâtiment de lentreprise : EUR

64 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [63] Cas SOFTCLEVER Analyse Points faibles : –Pas dexpérience dans la gestion dune société –Secteur à risque : évolution rapide / innovations dans le domaine des applications –Forte concurrence de grandes pointures –Pas de track record concernant la rentabilité Conséquences : un apport personnel élevé est réclamé

65 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [64] Cas SOFTCLEVER Solution / Décision Avances : Crédit A : remboursable sur la base des subventions reçues Crédit B : période de franchise1a

66 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [65] Cas SOFTCLEVER Solution / Décision Garanties –Hypothèque 1R ad EUR –Mandat hypothécaire ad EUR –Gage fonds de commerce EUR –Renonciation créance subventions EUR

67 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [66] Cas SOFTCLEVER Suites Difficultés pour développer les logiciels –retard –budget insuffisant Difficultés de commercialisation –car trop de budget pour le développement –Entretemps nouvelle offre concurrence

68 Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [67] Cas SOFTCLEVER Suites Réaction de la banque : –Conversion mandats hypothécaires –Augmentation crédit fonds de roulement pour le développement et la commercialisation Moyennant cautionnement personnel –Assouplissement du plan de remboursement Cessation de paiement Faillite


Télécharger ppt "Fédération Financière Belge Journées détude 2004 [0] Les crédits aux PME Etude de cas concrets Roger Cuignet, Senior Consultant ABB Philippe Degive, Fortis."

Présentations similaires


Annonces Google