La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La reconnaissance des acquis dans les universités québécoises Enjeux et défis Professeur Henri Boudreault, département déducation et formation spécialisées,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La reconnaissance des acquis dans les universités québécoises Enjeux et défis Professeur Henri Boudreault, département déducation et formation spécialisées,"— Transcription de la présentation:

1 La reconnaissance des acquis dans les universités québécoises Enjeux et défis Professeur Henri Boudreault, département déducation et formation spécialisées, UQAM Professeur Martin Buteau, vice-recteur aux études et vice-recteur aux ressources informationnelles, Université de Sherbrooke Professeur Carol Landry, directeur général adjoint de la formation continue, Université Laval Professeur Henri Boudreault, département déducation et formation spécialisées, UQAM Professeur Martin Buteau, vice-recteur aux études et vice-recteur aux ressources informationnelles, Université de Sherbrooke Professeur Carol Landry, directeur général adjoint de la formation continue, Université Laval

2 Trois témoignages duniversités

3 À lUniversité de Sherbrooke Au cœur des réflexions dun groupe de travail depuis 2 ans Une politique sur la reconnaissance des acquis sur le point dêtre adoptée Plusieurs remarques… et craintes formulées jusquà maintenant Au cœur des réflexions dun groupe de travail depuis 2 ans Une politique sur la reconnaissance des acquis sur le point dêtre adoptée Plusieurs remarques… et craintes formulées jusquà maintenant

4 Une politique qui repose sur des principes Reconnaissance des acquis AccessibilitéEfficacitéConfidentialitéÉquitéRigueur

5 Accessibilité Toute personne qui fait une demande dadmission ou qui est admise à un programme de lUniversité de Sherbrooke peut soumettre un dossier aux fins de reconnaissance des acquis. –…au meilleur coût Toute personne qui fait une demande dadmission ou qui est admise à un programme de lUniversité de Sherbrooke peut soumettre un dossier aux fins de reconnaissance des acquis. –…au meilleur coût

6 Rigueur Toute reconnaissance des acquis sappuie sur des expertises (internes ou externes à lUniversité) qui en assurent la validité, la pertinence et léquivalence. –… à laide doutils appropriés et valides Toute reconnaissance des acquis sappuie sur des expertises (internes ou externes à lUniversité) qui en assurent la validité, la pertinence et léquivalence. –… à laide doutils appropriés et valides

7 Efficacité La reconnaissance des acquis est réalisée conformément à un processus de reconnaissance des acquis élaboré visant à assurer le bon déroulement du traitement et du suivi de la demande des candidates et des candidats, à lintérieur de délais raisonnables. –…effectuée par des ressources qui ont les compétences requises ; La reconnaissance des acquis est réalisée conformément à un processus de reconnaissance des acquis élaboré visant à assurer le bon déroulement du traitement et du suivi de la demande des candidates et des candidats, à lintérieur de délais raisonnables. –…effectuée par des ressources qui ont les compétences requises ;

8 Équité LUniversité devant se porter garante dune formation qualifiée « duniversitaire », les actions visant la reconnaissance des acquis et son processus sont entreprises dans un souci de justice et déquité envers les candidates et les candidats à la reconnaissance des acquis ainsi quenvers ces candidates et candidats et les étudiantes et étudiants qui nont pas fait appel à ce service. –…une banque de données assure une cohérence et une constance LUniversité devant se porter garante dune formation qualifiée « duniversitaire », les actions visant la reconnaissance des acquis et son processus sont entreprises dans un souci de justice et déquité envers les candidates et les candidats à la reconnaissance des acquis ainsi quenvers ces candidates et candidats et les étudiantes et étudiants qui nont pas fait appel à ce service. –…une banque de données assure une cohérence et une constance

9 Confidentialité Les informations échangées entre les divers responsables ou versées au dossier du candidat engagé dans un processus de reconnaissance des acquis demeureront confidentielles, à moins dun consentement écrit de celui-ci, le tout conformément aux dispositions juridiques pertinentes.

10 La collision des principes Reconnaissance des acquis AccessibilitéEfficacité ConfidentialitéÉquité Rigueur Lors de lapplication de ces principes, certains pourraient-ils entrer en collision?

11 À lUniversité Laval Projet de politique en 1997 Intégration au Règlement des études et décentralisation à la direction de chaque programme Quelques succès et suite : DEC-BAC; Passerelle; Cours compensateurs; BEP…. Projet de politique en 1997 Intégration au Règlement des études et décentralisation à la direction de chaque programme Quelques succès et suite : DEC-BAC; Passerelle; Cours compensateurs; BEP….

12 Trois défis parmi bien dautres Dispense ou validation? Technique ou processus? Quel référentiel ? Dispense ou validation? Technique ou processus? Quel référentiel ? Reconnaissance des acquis :

13 Exemple dun processus de reconnaissance des acquis Accueil (institutionnel et facultaire) Bilan des acquis (projets…) Montage du dossier (accompagnement) Entrevue de validation Évaluation des acquis Bilan du processus (reconnaissance, sanction, formation, suivi…) Accueil (institutionnel et facultaire) Bilan des acquis (projets…) Montage du dossier (accompagnement) Entrevue de validation Évaluation des acquis Bilan du processus (reconnaissance, sanction, formation, suivi…)

14 À lUQAM Un défi bien précis: la mesure Un exemple concret: la formation professionnelle. Les enjeux de la mesure Un défi bien précis: la mesure Un exemple concret: la formation professionnelle. Les enjeux de la mesure

15 Des conditions

16 Un référentiel « La compétence»

17 Compétences des programmes

18 Compétence professionnelle Élément clé de la compétence professionnelle

19 Un objet dexpérience Un produit Un service Un produit/service Un produit Un service Un produit/service

20 Un contexte Des fonctions Des situations Des tâches Des événements Des fonctions Des situations Des tâches Des événements

21 Un dispositif dexplicitation Page titre Affidavit Table des matières Concordance des situations avec les compétences Explication de la situation de travail Présentation des manifestations de la compétence professionnelle Présentation personnelle Présentation du contexte professionnel Façon de faire la tâche Jugement Terminologie Preuves CV

22 Lévaluation Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3

23 Des enjeux Un référentiel univoque et explicite Lévocation des objets de la compétence Lexplicitation des événements Laccompagnement à la formalisation Linstrumentation du jury Lobjectivité du jugement Un référentiel univoque et explicite Lévocation des objets de la compétence Lexplicitation des événements Laccompagnement à la formalisation Linstrumentation du jury Lobjectivité du jugement

24 1. Un référentiel univoque et explicite Programme

25 2. Lévocation des objets de la compétence Réalisation Action Personnages Décision Défi Événement Situation Niveau de formalité

26 3. Lexplicitation des événements Contexte Façon de faire Tâche Savoir Savoir-être Savoir-faire Langage

27 4. Laccompagnement à la formalisation Explicitation Évocation

28 5. Linstrumentation du jury (Considérants) 1.Partir de ce quils ont fait. 2.Éviter les répétitions ou les situations de copier et coller. 3.Fournir une ligne directrice (ensemble cohérent). 4.Faciliter le lien entre lexpérience et les références. 5.Utiliser un vocabulaire fonctionnel. 6.Fournir un «dossier doutils» qui reflète le concept de la compétence professionnelle. 7.Juger de lintelligibilité des explications. 8.Avoir des outils simples. 9.Utiliser le concept «situation de travail» pour remplacer celui de «lanecdote». 10.Être en mesure de juger équitablement et avec cohérence. 11.Choisir des compétences critiques de la référence. 12.Évaluer la «valeur plus» de lexpertise professionnelle. 13.Juger de la manifestation (attitudes) de lorganisation, la méthodologie, la débrouillardise, la communication, le jugement et linnovation. 14.Sassurer que les preuves sont utiles à la manifestation de la compétence professionnelle. 15.Fournir des points de repère (dossier doutils) pour guider. 16.Vérifier lutilisation de concepts univoques, explicites et fonctionnels. 17.Identifier le contexte de la situation de travail pour comprendre le sens des informations. 18.Évaluer la capacité de réflexivité et la capacité dutiliser des moyens pour manifester cette réflexivité ( Dossier doutils). 1.Partir de ce quils ont fait. 2.Éviter les répétitions ou les situations de copier et coller. 3.Fournir une ligne directrice (ensemble cohérent). 4.Faciliter le lien entre lexpérience et les références. 5.Utiliser un vocabulaire fonctionnel. 6.Fournir un «dossier doutils» qui reflète le concept de la compétence professionnelle. 7.Juger de lintelligibilité des explications. 8.Avoir des outils simples. 9.Utiliser le concept «situation de travail» pour remplacer celui de «lanecdote». 10.Être en mesure de juger équitablement et avec cohérence. 11.Choisir des compétences critiques de la référence. 12.Évaluer la «valeur plus» de lexpertise professionnelle. 13.Juger de la manifestation (attitudes) de lorganisation, la méthodologie, la débrouillardise, la communication, le jugement et linnovation. 14.Sassurer que les preuves sont utiles à la manifestation de la compétence professionnelle. 15.Fournir des points de repère (dossier doutils) pour guider. 16.Vérifier lutilisation de concepts univoques, explicites et fonctionnels. 17.Identifier le contexte de la situation de travail pour comprendre le sens des informations. 18.Évaluer la capacité de réflexivité et la capacité dutiliser des moyens pour manifester cette réflexivité ( Dossier doutils).

29 6. Lobjectivité du jugement (Outil)

30 Retour sur les défis Ressources humaines et financières Évaluation: critères, procédures et outils Reconnaissance sociale et professionnelle Harmonisation dans lUniversité et entre les universités Relations avec le Gouvernement, les ordres et associations professionnelles Ressources humaines et financières Évaluation: critères, procédures et outils Reconnaissance sociale et professionnelle Harmonisation dans lUniversité et entre les universités Relations avec le Gouvernement, les ordres et associations professionnelles

31 Voies de développement Concertation des universités pour développer quelques projets de RAC dans des domaines spécifiques (CREPUQ ) Dégagement par le MELS de budgets nécessaires pour le développement en matière de RAC Concertation des universités pour développer quelques projets de RAC dans des domaines spécifiques (CREPUQ ) Dégagement par le MELS de budgets nécessaires pour le développement en matière de RAC

32 Des commentaires?


Télécharger ppt "La reconnaissance des acquis dans les universités québécoises Enjeux et défis Professeur Henri Boudreault, département déducation et formation spécialisées,"

Présentations similaires


Annonces Google