La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sport Books Publisher1 Chapitre 3. Sport Books Publisher2 Objectifs Décrire les structures macroscopiques et microscopiques du muscle. Expliquer la théorie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sport Books Publisher1 Chapitre 3. Sport Books Publisher2 Objectifs Décrire les structures macroscopiques et microscopiques du muscle. Expliquer la théorie."— Transcription de la présentation:

1 Sport Books Publisher1 Chapitre 3

2 Sport Books Publisher2 Objectifs Décrire les structures macroscopiques et microscopiques du muscle. Expliquer la théorie du glissement des filaments lors de la contraction musculaire. Distinguer les différentes fibres musculaires. Décrire les actions des groupes de muscles.

3 Sport Books Publisher3 Les différents types de muscles Les muscles représentent _________ (chez les femmes) et _________ (chez les hommes) de la masse corporelle. Trois types de muscles : Muscles squelettiques Muscles lisses Muscle cardiaque

4 Sport Books Publisher4 A. Les muscles squelettiques (striés) Relient les différentes parties du squelette grâce à un ou plusieurs ____________________. Durant la contraction musculaire, le muscle squelettique ___________et déplace les différentes parties du squelette. Grâce à une _______________________, la vitesse et la douceur dun mouvement peuvent varier. Il est activé grâce à des signaux transportés jusquau muscle par les nerfs (_____________________). Lactivation répétée dun muscle squelettique peut entraîner la __________. Biomécanique : évaluation du mouvement et du patron séquentiel de lactivation musculaire lors du déplacement des segments corporels.

5 Sport Books Publisher5 B. Les muscles lisses Situés dans les vaisseaux sanguins, la voie respiratoire, liris de lœil et la voie gastro- intestinale. ____________________________________. Leur fonction ___________________de plusieurs parties du corps afin de répondre à des besoins ponctuels. Ils ont une bonne ______________________. Leur activation est _____________________.

6 Sport Books Publisher6 C. Le muscle cardiaque Il a les caractéristiques à la fois du muscle squelettique et du muscle lisse. Sa fonction : assurer ________________ _______________________________ Lactivité contractile peut être graduée (comme pour le muscle squelettique). Il a une très bonne ______________________. Lactivation du muscle cardiaque est __________________ (comme pour le muscle lisse).

7 Sport Books Publisher7 Composition de la fibre musculaire squelettique (a)(b)(c)(d)

8 Sport Books Publisher8 Les fibres musculaires Cellules de forme cylindrique qui composent le muscle squelettique Chaque fibre est composée de plusieurs ___________________________. Chaque fibre est entourée dune membrane : ___________________________________. Un tissu conjonctif appelé ________________________ regroupe différentes fibres pour former des faisceaux. Chaque fibre contient une machine contractile et des organites. Les fibres sont activées par influx nerveux via leur _____________________________. Un groupe de fibres activées par un même nerf forme une ________________________. Chaque fibre a des _______________________________qui apportent des nutriments et éliminent les déchets.

9 Sport Books Publisher9 Synergies musculaires Agonistes (muscles moteurs initiaux) : - _____________________________________________________________ Antagonistes : - ______________________________________________________________ Synergistes : -_________________________________________________________ Fixateurs : _______________________________________________________________ _______________________________________________________________

10 Sport Books Publisher10 Lextension et la flexion du coude requièrent laction coordonée du biceps et du triceps. Extension du coudeFlexion du coude

11 Sport Books Publisher11 La machine contractile : Les sarcomères Unités contractiles Placées en séries (les unes derrière les autres) Deux types de myofilaments : - _________________: filament mince - ________________ : filament épais Chaque filament de myosine est entouré de six filaments dactine. Des ponts de myosine sont attachés aux filaments de myosine. Coupe longitudinale dune miofibrille (a) Au repos

12 Sport Books Publisher12 Vue microscopique grossie de sarcomères à lintérieur dune microfibrille.

13 Sport Books Publisher13 La machine contractile : Complexe actine-myosine (CAM) Formation du CAM : - Un nerf moteur génère un stimulus, activant ainsi la fibre - Les têtes des filaments de myosine s attachent temporairement aux filaments d actine Mouvement du CAM : - Similaire au « coup » dun aviron et au mouvement subséquent de lembarcation - Glissement des fibres dactine sur celles de myosine - Raccourcissement du sarcomère - Le raccourcissement de chaque sarcomère est additionnel (b) Contraction Coupe longitudinale dune myofibrille

14 Sport Books Publisher14 La machine contractile : Complexe actine-myosine optimal Les sarcomères doivent se trouver à une distance optimale les uns des autres. Pour la contraction musculaire, la distance optimale est de 0,0019 à 0,0022 mm. A cette distance, un nombre optimal de CAM se réalise. Si les sarcomères sont plus éloignés les uns des autres : - le nombre de CAM formé diminue moins de force musculaire produite. Si les sarcomères sont trop proches les uns des autres : - les CAM interfèrent les uns avec les autres quand ils se forment moins de force musculaire produite. Coupe longitudinale dune myofibrille (c) Extension forte (d) Contraction forte

15 Sport Books Publisher15 La machine contractile : Longueur optimale du muscle et angle darticulation optimal La distance entre les sarcomères dépend de létirement du muscle et de la position de larticulation. ___________________________________________________ ___________________________________________________. La force musculaire maximale sobserve à une angulation optimale du muscle. ___________________________________________________ ___________________________________________________.

16 Sport Books Publisher16 Tension musculaire pendant la flexion du coude à vitesse constante

17 Sport Books Publisher17 La machine contractile : Tendons, origine, insertion Pour que les muscles puissent se contracter, ils doivent être attachés aux os afin de générer un mouvement. Tendons : _____________________________________ _________________________________________________ Origine : _______________________________________ Insertion : ______________________________________

18 Sport Books Publisher18 Types de fibres musculaires Fibres à contraction lente : Oxydation lente (Type I) Fibres à contraction rapide : Glycolyse rapide (Type IIb) Oxydation rapide des glucides (Type IIa)

19 Sport Books Publisher19 (a) Fibres à contraction lente Idéales pour les contractions répétées durant des activités nécessitant un apport physique inférieur à _________________ _______________________________ Exemples : activités à bas régime, endurance.

20 Sport Books Publisher20 (b) Fibres à contraction rapide Capacité de force et de génération de __________________que celle des fibres à contraction lente. Idéales pour les activités pratiquées à haut régime. Exemples : sprint, saut, lancer.

21 Sport Books Publisher21 La biopsie musculaire Utilisée pour déterminer le type de fibre musculaire 1.Anesthésie locale par injection dans le muscle. 2.Incision dapproximativement 5-7mm réalisée sous la peau et le fascia du muscle. 3.Un segment de tissu ( mg), prélevé gr âce à laiguille de biopsie, est placé dans un composant OCT. 4.Léchantillon est réfrigéré dans de lisopentane à -180 ° C.

22 Sport Books Publisher22 Biopsie musculaire

23 Sport Books Publisher23 Linteraction nerf-muscle Lactivation du muscle squelettique est stimulée par lactivation neurale. Le système nerveux (SN) est subdivisé en deux parties : __________________ _______________________________________________________________ Le SN peut aussi être subdivisé selon ses fonctions : section motrice et section sensorielle. Section sensorielle : ______________________________________________ _______________________________________________________________ Section motrice : _________________________________________________ _______________________________________________________________

24 Sport Books Publisher24 Activation dune unité motrice et de ses systèmes innervés 1. Moelle épinière 2. Cytosomes 3. Nerf spinal 4. Nerf moteur 5. Nerf sensitif 6. Muscle et fibres musculaires

25 Sport Books Publisher25 Lunité motrice Les nerfs moteurs sétendent de la colonne vertébrale jusquaux fibres musculaires. _________________________________________________________ _________________________________________________________ Unité motrice : ____________________________________________. Toutes les fibres musculaires dune même unité motrice sont du même type. Les muscles qui exécutent des mouvements précis présentent _____________________________ne comprenant chacune que quelques fibres musculaires. Les mouvements moins précis sont éxécutés par des muscles formés de ______________________________, mais celles-ci comprennent chacune beaucoup de fibres.

26 Sport Books Publisher26 Principe du « tout-ou-rien » Lactivation dune unité motrice par un influx nerveux est générée selon le principe du « tout-ou- rien ». ________________________________________ ________________________________________ ________________________________________. Pour chaque unité motrice, un seuil spécifique dactivation doit être atteint.

27 Sport Books Publisher27 La coordination intramusculaire La coordination intramusculaire est la capacité dactiver des unités motrices simultanément. ________________________________________ ________________________________________ ________________________________________ ________________________________________ Le déficit de force : différence entre la force maximale assistée et la force maximale volontaire (avec entraînement : 10%, sans entra î nement : %).

28 Sport Books Publisher28 La coordination intramusculaire (suite) Les athlètes entraînés ont non seulement une masse musculaire plus importante que les sportifs non-entraînés, mais ils peuvent aussi ___________________________ _____________________________________________ Les athlètes entraînés sont plus rapidement limités lorsquils cherchent à développer leur force en modifiant la coordination intramusculaire. Les athlètes entraînés ne peuvent augmenter leur force quen ________________________________________

29 Sport Books Publisher29 La coordination intermusculaire Linteraction entre les muscles qui activent le mouvement de contraction (agonistes) et ceux qui sont responsables du mouvement opposé (antagonistes) est appelée la coordination intermusculaire. _______________________________________________ _______________________________________________. Afin que lentraînement soit bénéfique, les différents groupes de muscles peuvent être entraînés isolément. _______________________________________________ _______________________________________________.

30 Sport Books Publisher30 La coordination intermusculaire (suite) _______________________________________________ _______________________________________________ _______________________________________________ _______________________________________________ Un athlète bien entraîné est capable de transformer sa force potentielle en performance sportive.

31 Sport Books Publisher31 Ladaptation du muscle à lentra î nement de la force musculaire Lentraînement de la force musculaire augmente la performance dun individu grâce à une adaptation biologique qui se manifeste par un accroissement de la force corporelle. Le processus dadaptation se déclenche à des moments différents pour les systèmes fonctionnels affectés et les procédés physiologiques activés. Ladaptation dépend des niveaux dintensité atteints durant lentraînement et de la composition biologique globale de lathlète. Les enzymes sadaptent en quelques heures ; ladaptation de la circulation cardiovasculaire prend 10 à 14 jours.


Télécharger ppt "Sport Books Publisher1 Chapitre 3. Sport Books Publisher2 Objectifs Décrire les structures macroscopiques et microscopiques du muscle. Expliquer la théorie."

Présentations similaires


Annonces Google