La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 1 Pratiques sportives & régulation posturale LMAP J-F. Stein Laboratoire Mouvement, Action & Performance DSS INSEP DU : "Handicaps.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 1 Pratiques sportives & régulation posturale LMAP J-F. Stein Laboratoire Mouvement, Action & Performance DSS INSEP DU : "Handicaps."— Transcription de la présentation:

1 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 1 Pratiques sportives & régulation posturale LMAP J-F. Stein Laboratoire Mouvement, Action & Performance DSS INSEP DU : "Handicaps sensoriels et rééducation des troubles de l'équilibre" : 09/03/06

2 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 2 La pratique de certains sports améliore ou aide à maintenir un bon équilibre postural statique Amélioration de la posture = amélioration de la performance sportive Amélioration de la posture = diminution de la performance sportive

3 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 3 Effets de chaussants sur le contrôle postural 1.Le chausson de gymnastique modifie-t-il la statique ? (PH Dantec, O Collot, M Potiron) 2.Le contrôle postural est-il affecté par lexpertise en ski ? (F Noé & T Paillard) 3.Golf : effets des modifications du CoP sur la distance et la précision du swing (KK Rambarran & M Kendall, 2001) 4.Rôle de la chaussure sur la pression plantaire et la cinématique du geste en escrime (MD Geil, 2002)

4 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 4 1.Poids de lentrée visuelle dans ce sport : augmentation significative de la longueur dexcursion du CoP et du LFS à la fermeture des yeux avec et sans chaussons, 2. Les deux situations plantaires, pied nu et pied chaussé, ne diffèrent pas les yeux ouverts, 3.Les yeux fermés, le port de chaussons antériorise la position du centre de pression et diminue le LFS, 4.Le chausson, protecteur des structures extéroceptives, semble ne pas pénaliser la régulation posturale par rapport au pied nu qui est, en revanche, souvent mal protégé des agressions du sol. Le chausson de gymnastique modifie-t-il la statique ? (PH Dantec, O Collot, M Potiron)

5 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 5 HLO = pas d'élévation HLI = 63, 5 mm (6°) HL2 = 127 mm (10°) CoP Golf : effets sur la distance et la précision du swing (KK Rambarran & M Kendall, 2001) Distance au drapeau Distance Un déplacement passif du CoP par surélévation des talons augmente la distance et la précision de frappe chez des golfeurs débutants (handicap 18) Fer 5 & bois Fer 5 Bois Fer 5 Bois

6 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 6 Le contrôle postural est-il affecté par lexpertise en ski ? (F Noé & T Paillard, 2005) 7 skieurs (NAT) et 7 (REG) : Rester le plus immobile possible sur une plateforme de force, Mesure de la surface du CoP (S en mm2) et de sa vitesse (V mm s -1 ). 1.Avec les yeux fermés (YF) et ouverts (YO), 2.Avec chaussures de ski (SKI) ou sans chaussures de ski (REF), 3.Dans une situation déquilibre stable (STA), 4.Dans 2 situations déquilibre instable : dans le plan sagittal (AP) et frontal (ML).

7 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 7 Dans la situation déquilibre stable (STA) sans chaussures de ski (REF) et avec (SKI) (REF) (SKI)

8 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 8 Dans la situation déquilibre instable (AP) sans chaussures de ski (REF) et avec (SKI) (REF) (SKI)

9 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 9 Dans la situation déquilibre instable (ML) sans chaussures de ski (REF) et avec (SKI)

10 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 10 Pression plantaire et cinématique du geste en escrime (MD Geil, 2002) Effets du port de chaussures différentes : normale et spéciale escrime Diminuer les pressions plantaires : traumatismes des tissus mous Maintenir les qualités du geste Figure 1. Pressions maximales moyennes normalisées par rapport au poids de corps (N/kg/cm2) moyennées sur tous les escrimeurs, les essais, pour chaque mouvement

11 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 11 Tableau 1. Pressions maximales moyennes (entre tous les sujets, les 2 pieds et les 4 essais) normalisées par rapport au poids de corps (N/kg/cm 2 ) Pression maximale MouvementChaussure escrime Chaussure normale Réduction de pression Fente 0,06110,051715,37 % Marche et fente 0,08050,062622,18 % Flèche 0,08620,063426,38 % Réduction de pression = (normale/escrime) x 100 Diminuer les pressions plantaires : causes de traumatismes des tissus mous

12 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 12 Déplacement vertical (m) _ _ chaussure escrime ___ chaussure normale Déplacement antéropostérieur (m) Figure 2. Déplacement représentatif de la main armée au cours d'un marche et fente avec les 2 modèles de chaussures. Maintenir les qualités du geste

13 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 13 Effets de la position de la tête et des conditions visuelles sur le contrôle de léquilibre inversé Standard (HS) Dorsiflexion (HD) Alignée (HA) Ventroflexion (HV) $ * diff signif avec HA + diff signif avec HV $ diff signif entre YO et YF pour la position considérée F. Asseman, Y. Gahéry, (CNRS LNIA), Neuroscience Letters, 375, Les réflexes tonics posturaux d'origine nucale et labyrinthique jouent un rôle essentiel en distribuant la tonicité musculaire sur les segments corporels en fonction des positions relatives de la tête et du tronc (T. Fukuda, 1984), 2.Les organes otolithiques sont moins efficients pour déterminer la verticale subjective quand la tête est à l'envers (H.A. Udo de Haes,1970), 3.Lancrage du point de fixation visuel correspondrait à la projection virtuelle du centre de gravité (G. Clément, T. Pozzo, A. Berthoz, 1988) *+*+ *+*+ *+*+ + * Durée de tenue YOYF $ *+ $ + Surface CoP

14 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 14 Régulation posturale en fonction du niveau de compétition en judo *.003 *.008 T. Paillard & al., (Fac. Méd., Lab. Physio., Toulouse) Br. J. Sports Med ; Le rapport longueur / surface = évaluation de lénergie dépensé par le sujet pour maintenir sa posture, (Gagey PM, & al., 1990) 2.Linformation visuelle prendrait de limportance avec lélévation du niveau de compétition.

15 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 15 Régulation posturale en fonction du niveau de compétition en judo *.003*.005 *.05 Spectre de fréquences des oscillations antéropostérieure (AP) 1.La variation de vitesse sur laxe antéropostérieur = évaluation du travail des muscles postérieurs du membre inférieur (Gagey PM, & al., 1990), 2.Lénergie spectrale totale (V 2 ) = amplitude des oscillations (Amblard B, et al.,1985), 3.Basses fréquences = régulation visuovestibulaire : boucle réflexe longue, (Horak FB & Nashner LM, 1986),

16 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 16 Régulation posturale en fonction du niveau de compétition en judo 1.Linformation visuelle prendrait de limportance avec lélévation du niveau de compétition, 2.La présence ou non de vision entraînerait un usage de la boucle réflexe longue (visuo-vestibulaire) pour assurer la régulation antéropostérieure de léquilibre statique selon le niveau de compétition, 3.Il existerait une correspondance entre le niveau de compétition et le niveau moteur pour pondérer le cadre de référence spatial (Isableu B, & al., 1997), 4.particulièrement entre les références perceptives et sensorimotrices (Euzet JP & Gahery Y., 1995).

17 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 17 Équilibre dynamique : anciens athlètes élites vs contrôles Piste : 5 m X 41,5 cm 2 plaques : 1 X 17 X 35 cm Test-retest : 1 semaine, 57 contrôles (38 – 57 ans) durée de réalisation =.90 ; durée de perte déquilibre =.71 Anciens élites ans Foot :28 Haltéro : 24 Course : 26 Tir : (0,8) (1,1) (1,0) (1,2) (1,9) (1,2) (0,2) (0,3) (0,4) (0,6) (0,4) * * * * * * H.P. Räty & al., (Dept. Public Health, Univ. Helsinki, Finland) Scand. J. Med. Sci. Sports, 2002, 12

18 J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 18 Les stratégies sensori-motrices des skate-boarders 10 sédentaires et 9 skate-boarders (10 ans de pratique) participent à un test déquilibre dynamique sur une plate-forme instable dans les conditions yeux ouverts (YO) et yeux fermés (YF), dans laxe sagittal. (Vicon 512, Oxford, UK). 1.Meilleure performance des skate- boarders en YO (.011) et YF (.OO7) 2.En YF, les distances parcourues par les skate-boarders > sédentaires : Tête :.027 Épaules :.014 Bassin : Référentiels : Support = proprioception => tactique ascendante : cheville Verticale gravitaire = vestibule => tactique descendante : ancrage de la tête CG = hanches = tactique bassin * * ** Sédentaires = descendante Skate-boarders = ascendante


Télécharger ppt "J-F. Stein, LMAP, DSS, INSEP 1 Pratiques sportives & régulation posturale LMAP J-F. Stein Laboratoire Mouvement, Action & Performance DSS INSEP DU : "Handicaps."

Présentations similaires


Annonces Google