La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Odette Raymond, M.Ed. Comment mes connaissances sur les troubles perturbant lapprentissage peuvent-elles influencer ma pratique enseignante ? 26 avril.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Odette Raymond, M.Ed. Comment mes connaissances sur les troubles perturbant lapprentissage peuvent-elles influencer ma pratique enseignante ? 26 avril."— Transcription de la présentation:

1 Odette Raymond, M.Ed. Comment mes connaissances sur les troubles perturbant lapprentissage peuvent-elles influencer ma pratique enseignante ? 26 avril 2012

2 1. Les différents troubles 2. Lévaluation différenciée 3. La législation 4. La divulgation 5. Les accommodements pour répondre aux besoins

3 Tous droits réservés © Odette Raymond, M.Ed., lewebpedagogique.com

4 Quels mots vous viennent à lesprit en entendant « trouble » ? En entendant « difficulté » ? 4 Tous droits réservés © Odette Raymond, M.Ed., 2012

5 Les troubles sont persistants et permanents. Ils ne sont pas liés à lintelligence ou à des facteurs socioaffectifs. Il sagit dinefficacité neurologique dans le traitement de différents types dinformation. Les difficultés…. 15 Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

6 Permanent D origine neurologique Occasionne des difficultés à l école, dans les activités parascolaires et au travail; de la gêne, de la honte, du découragement et une faible estime de soi Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

7 La personne travaille très fort et arrive à peu de résultats Elle échoue très souvent à cause de son trouble et non parce qu elle ne comprend pas la matière Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

8 « L'expression « troubles d'apprentissage » fait référence à un certain nombre de dysfonctionnements pouvant affecter l'acquisition, l'organisation, la rétention, la compréhension ou le traitement de l'information verbale ou non verbale. Ces dysfonctionnements affectent l'apprentissage chez les personnes qui, par ailleurs, font preuve des habiletés intellectuelles et essentielles à la pensée ou au raisonnement. Ainsi, les troubles d'apprentissage sont distincts de la déficience intellectuelle. »

9 Chaque personne veut faire partie du groupe et se sentir valorisée, autrement elle peut ne pas donner la meilleure performance, cest-à- dire celle qui équivaut à ses habiletés. Lenseignant et lemployeur doivent se concentrer sur les habiletés, les mettre en valeur, plutôt que de ne se concentrer seulement sur les incapacités amenées par le trouble dapprentissage, car tout individu a plusieurs forces et talents.

10 Par exemple, lattention est une des portes dentrée de lapprentissage, elle sert à : Recevoir linformation La traiter Lanalyser La comprendre La mémoriser Faire des liens Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

11 Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

12

13 Dys lexieorthographiecalculie Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

14 Histoire déchecs Difficulté à lire rapidement Manque de temps pour faire les travaux en classe Écart entre la qualité des idées et la qualité du français Attitude de réserve dans les travaux déquipe, ils nosent pas simpliquer lorsquils ont à lire ou à écrire Dans les examens, la réponse peut être cohérente, mais pas en lien avec ce qui est demandé Difficulté à passer dune série déléments au portrait global (nécessaire en composition, et en logique par exemple) Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

15 Diagnostic posé par un professionnel accrédité en tests standardisés Le diagnostic doit démontrer lexistence dune différence inattendue entre la capacité intellectuelle générale de la personne et son rendement scolaire actuel. Lincapacité de traiter certains types dinformations cause des problèmes académiques Consultez le site de lAssociation québécoise des troubles dapprentissage (AQETA) Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

16 de nature phonologique : La personne a de la difficulté à lire les bons sons (ex. : elle lit DALLON au lieu de BALLON) Ceci fait en sorte que la lecture est très hésitante et segmentée Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

17 de nature lexicale : Plusieurs mots qui ne se lisent pas et ne sécrivent pas comme nous les entendons (ex. : bien, soeur, femme, monsieur, citoyen, saison, et synonyme). Afin de les lire et de les écrire correctement, nous devons les mémoriser Tendance à tout lire au son. Absence de mémorisation des mots qui ont une orthographe spéciale, même si ces mots sont fréquemment utilisés (ex : chapeau, sœur) Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

18 Implique des problèmes au niveau : des productions écrites soit : lenteur dexécution, hésitations, fautes dorthographe, de conjugaison, de grammaire et danalyse, erreurs de copies et de découpages des mots, économies de syllabes, omissions et mots soudés Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

19 Implique des problèmes au niveau : Manipulation des chiffres et des opérations mathématiques De toutes les matières où larithmétique et le calcul sont impliqués Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

20

21

22 Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

23 (Source : Vincent, Annick, Md. Mon cerveau a besoin de lunettes) Neurologique Neurologique Permanent Permanent Génétique Génétique Touche 3 à 12 % des enfants et des adultes Touche 3 à 12 % des enfants et des adultes Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

24 Organisation Organisation Planification Planification Attention Attention Concentration Concentration Durée de létude Durée de létude NOUS POUVONS NOUS POUVONS Diminuer les distractions Diminuer les distractions Prolonger le temps Prolonger le temps Aider à développer des méthodes de travail Aider à développer des méthodes de travail Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

25 Demeurer attentive à une tâche (ex : écouter en classe, faire les devoirs, faire de la lecture, suivre une conversation) pour une longue période de temps. Ce qui peut être interprété comme un manque dintérêt Prêter attention aux détails Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

26 Se souvenir de ce quelle allait faire ou dire, ce quelle vient juste de lire ou découter spécialement si elle tente de mémoriser ces événements tout en faisant autre chose Arriver à lheure à ses rendez-vous Se mettre à la tâche, la poursuivre voire la terminer (procrastination) Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

27 Rester présente, car elle se laisse plus facilement transporter dans les rêveries, les pensées Se concentrer, car elle est facilement distraite par lenvironnement qui lentoure (ex : bruits dune voiture, crayon qui tombe part terre, tic- tac dune horloge, bruit dune page qui est tournée, claquement de talons de chaussures sur le plancher) Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

28 Sorganiser, planifier, gérer son temps Rester éveillée si elle ne se sent pas stimulée Retrouver ses effets personnels Rester en place (bouge constamment les pieds et/ou les mains, se tortille sans cesse, se lève) Rester assise Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

29 Respecter les règles établies, les consignes Arrêter de parler Écouter lorsquon lui parle Exécuter des tâches calmement (même lorsquelle est dans une situation où la tranquillité est requise ex. : en classe, lors dune réunion, dun examen…) Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

30 Association québécoise des troubles dapprentissage Troubles dapprentissage-Association canadienne Site de la D re. Annick Vincent sur le TDAH Canadian ADHD Resource Alliance Association canadienne pour la santé mentale 41 Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

31 interordre/ 41 Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,

32 Ces nouvelles populations demandent un travail de collaboration de tous les instants entre les différents intervenants qui gravitent autour d elles Le nombre de ces personnes est en croissance, nous devons donc ajuster nos interventions afin de bien les accueillir et dêtre en mesure de leur rendre les meilleurs services possible 43 Tous droits réservés Odette Raymond, M.Ed.,


Télécharger ppt "Odette Raymond, M.Ed. Comment mes connaissances sur les troubles perturbant lapprentissage peuvent-elles influencer ma pratique enseignante ? 26 avril."

Présentations similaires


Annonces Google