La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Première Guerre Mondiale: cadres de civilisation dans les territoires de Cervignano, Palmanova, S.Giorgio di Nogaro.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Première Guerre Mondiale: cadres de civilisation dans les territoires de Cervignano, Palmanova, S.Giorgio di Nogaro."— Transcription de la présentation:

1 Première Guerre Mondiale: cadres de civilisation dans les territoires de Cervignano, Palmanova, S.Giorgio di Nogaro

2 Notre travail a voulu focaliser lattention sur certains moments de la guerre : les premiers jours après lentrée en guerre de lItalie, 1916 lannée des batailles sur lIsonzo, la vie à larrière du front, la production littéraire 1917 leffondrement du front italien à Caporetto, Les répercussions vécues par la population civile dans les villages de la Bassa Friulana (le Bas Frioul) : les réfugiés, la population internée et émigrée de lIsontino et du Frioul.

3 Début du XIX° siècle: la plage de lEmpire Austro-Hongrois Centre de villégiature, lieu de tradition, cures, divertissement et relax 1872: construction dun hôpital marin pour les enfants 1892: inscription sur la liste officielle des lieux de soin de l'empire autrichien 1890: réalisation du Nouvel Établissement de bains 1900:Ies premiers hôtels –Villa Bianchi et Hôtel Fortino La lagune de Grado Les bersagliers entrent à Grado le 27 mai1915 au matin À cause du peu de profondeur de la lagune, il sera difficile aux bateaux torpilleurs et aux sous-marins de naviguer Sur lîle pendant le conflit, il y aura des hangars pour des hydravions

4 Le village devint un grand campement militaire permanent : Commandements, dépôts de blé et de munitions, dortoirs, hôpital de campagne. La population atteignit habitants Les blessés étaient accueillis dans les hôpitaux de campagne qui ne suffisaient plus. Janvier 1916: le médecin et professeur Tusini créa lUNIVERSITA CASTRENSE. Université de campagne pour rappeler sous les armes avec des cours accélérés de médecine et de chirurgie. San Giorgio di Nogaro occupait une position stratégique: près du front, avec dexcellentes voies de communication San Giorgio di Nogaro Le lendemain de linauguration (13 février1916) les cours de médecine commencèrent, avec plus de 365 étudiants, et se poursuivirent jusquau 30 mars1917.

5 ERNEST MILLER HEMINGWAY Il naquit le 21 juillet1899 dans l Illinois. Pendant la Grande Guerre il fut volontaire pour conduire les ambulances de la Croix Rousse. le 2 juillet1961 il se suicida. ADIEU AUX ARMES Le roman qui raconte quelques expériences personnelles de lécrivain, raconte une histoire damour et de guerre qui se déroule en Italie, avant, pendant, et après la bataille de Caporetto (1917) « LA GUERRE NE RÉUSSIT PAS À EMPÊCHER LA FORCE DE LA PASSION DE LAISSER VIVRE ENSEMBLE DEUX PERSONNES QUI SAIMENT » Giuseppe Ungaretti Journalisme de tranchée

6 Giuseppe Ungaretti Il naît en 1888 à Alessandria en Egypte -des études à Paris - lenrôlement volontaire - le retour du front –le séjour au Brésil –le retour en Italie Il meurt à Milan en1970

7 Di queste case non è rimasto che qualche brandello di muro Di tanti che mi corrispondevano non è rimasto neppure tanto Ma nel cuore nessuna croce manca è il mio cuore il paese più straziato Valloncello dell'Albero Isolato, il 27 agosto 1916 S. Martino del Carso De ces maisons il nest resté que quelques lambeaux de murs De tous ceux qui me correspondaient Il ne reste Presque personne Mais dans le cœur, il ne manque aucune croix Cest mon cœur le pays le plus déchiré

8 Come questa pietra del S. Michele così fredda così dura così prosciugata così refrattaria cos' totalmente disanimata Come questa pietra è il mio pianto che non si vede La morte si sconta vivendo Cima Quattro il 5 agosto 1916 Sono una creatura Je suis une créature Comme cette pierre de St Michel Aussi froide Aussi dure Aussi desséchée Aussi réfractaire Aussi complètement inanimée Comme cette pierre sont mes pleurs qui ne se voient pas La mort sexpie en vivant

9 LA BRIGADE CATANZARO ET DANNUNZIO

10 La Brigade Catanzaro était une brigade de larmée italienne et fut constituée le 1° mars 1915 à Catanzaro en deux régiments, le 141° et le142°. Les soldats (environ 6.000) qui en firent partie, étaient en majorité calabrais Quelques jours après le début de la guerre pour lItalie, elle fut envoyée dans le Frioul. De Juillet 1915 à septembre 1917 elle fut employée comme brigade dassaut sur le Karst et susa en soutenant de longs roulements dans les tranchées en première ligne, dans les secteurs les plus belliqueux. La brigade Catanzaro, fut retirée du front après les graves pertes subies le 23 et 24 mai 1917, et cantonnée à Santa Maria La Longa, dans le Bas Frioul, mais rapidement elle craignit de retourner au front. Quand la Brigade reçut lordre de retourner au front, le soulèvement éclata le 15 juillet à 22 h 30, par une violente fusillade. Quelques officiers furent tués et la troupe en révolte se prépara à assaillir la résidence où Gabriel DAnnunzio était logé. G.DAnnunzio dédia quelques vers au châtiment qui fut infligé aux soldats après la mutinerie : ….. Les fusiliers du détachement alignés, attendaient lordre, en tenant les yeux baissés, en fixant les pieds des malheureux, leurs grosses chaussures déformées qui saccrochaient au terrain comme des racines pivots. (…) vous êtes innocents ? (…) vous expiez la faute ? Ou vous expiez la Patrie contaminée, votre propre gloire contaminée ? Les armes brillèrent. (…) je mapprochais. Stupéfait, je reconnus les feuilles de lacanthe (…) DAnnunzio en juin 1920 la brigade fut dissoute. Elle fut considérée par le commandement italien et par celui autrichien comme une des Brigades la plus courageuse et la plus tenace.

11 CERVIGNANO La ville fut libérée le 24 mai 1915 par des bersagliers italiens qui entrèrent au son de la charge, accueillis par la population en fête et devint le siège du commandement de la III° Armée commandée par Emmanuel-Philibert de Savoie duc d'Aoste. Cervignano pendant la guerre subit des bombardements répétés de la part des autrichiens. Larmée Italienne dota la ville de différentes constructions en béton armé à usage défensif pour les susdits bombardements (des refuges qui sont en partie encore présents). Suite à la bataille de Caporetto ceux qui le purent, cherchèrent refuge en Italie centrale fut définie comme « de misère la plus noire et de triste abandon ». Le 30 octobre 1918 Trieste proclama son détachement de l'Autriche, alors les irrédentistes de Cervignano tinrent une réunion publique et décidèrent de proclamer un Comité de Santé Publique avec des pleins pouvoirs,dans lattente de l'armée italienne. Il fut donné lecture publiquement devant tous les citoyens de l'affiche qui est encore sculptée sur une plaque de marbre place de la Liberté

12 Vers la fin du mois de mars 1915 le 3° régiment de bersagliers de Livourne, ont campé près de Torre di Zuino, la population vit passer des colonnes de soldats, des bœufs, des camions, ces chevaux, et des files interminables de canons. Le 24 mai 1915 lItalie déclare la guerre à lAutriche. A Torre di Zuino furent installés trois hôpitaux de campagne dont un à Malisana, le tout sur une superficie de 6 hectares ; il y avait aussi un entrepôt de vêtements et léquipement de la 3° Armée contenant des piles duniformes militaires, des chaussures, des fusils et des gamelles. La guerre favorisa aussi la contagion de la malaria qui frappa particulièrement la population le 27 octobre1917 après la bataille de Caporetto les troupes italiennes se retirèrent vers San Giorgio di Nogaro en laissant les malades les plus graves dans les hôpitaux de Torre di Zuino. Avec l'arrivée des autrichiens une grande partie de la population, spécialement les jeunes fut réquisitionnée et transférée à Cervignano, à Palmanova et à Sevegliano sous le commandement de l'armée autrichienne. Pour éviter la transmission de la malaria les autorités sanitaires ordonnèrent aux civils de se transférer à Lignano. Le but était de créer une zone protégée de façon à empêcher aux troupes des autrichiennes en transit,dêtre contaminées. Quelques jours après, les exilés de Lignano furent reportés à Marano Lagunaire et à Carlino. Une grande partie fut frappée de la fièvre espagnole, ils supportèrent dindicibles souffrances, des difficultés et des privations et environ en un mois d'exil, environ trente habitants de Tour de Zuino moururent. La population subit une vraie décimation à cause des nombreuses maladies. Au total 199 civils soit 30 % des habitants moururent, dont certains navaient que quelques jours, et seulement 34 avaient plus de 60 ans. TORRE DI ZUINO

13 Palmanova avec ses casernes et son régiment de cavalerie Genova, était pour la logistique de guerre, un lieu de tri et déquipement pour les troupes en garnison sur le front. Elle devient lobjectif principale des attaques aériennes durant lété 1917, qui détruisirent divers édifices de la forteresse. En outre, des incendies furent déclenchés, sur ordre supérieur du commandement militaire italien, pour empêcher à lennemi, déjà entré sur le sol frioulan, de sapprovisionner. La présence des autrichiens se traduisit immédiatement par le recrutement des jeunes civils pour travailler sous les ordres autrichiens, et nombreux furent déportés dans des camps de concentration en Bohême. Les réfugiés furent nombreux dans la région : sur une population de habitants recensés en 1911 ; dans le district de Palmanova, environ personnes partirent comme réfugiées.

14 AVIONS - ARMEMENTS La Villar Perosa (dénomination officielle FIAT mod. 1915) est reconnue par beaucoup comme le premier pistolet mitrailleuse de l'histoire, elle représente plus correctement l'archétype qu'une « arme à feu portable apte à tirer, en tir automatique, avec des munitions de pistolet », Projetée à l'aube de la Première Guerre Mondiale, reconnue comme le premier pistolet mitrailleur employée en combat. Elle fut continuellement remaniée au cours du conflit et constitua l'arme de pointe des nouveaux Détachements d'Assaut italiens..Nieuport 11 « Bébé » - A partir dun avion projeté pour la vitesse, naquit un des plus célèbres avions de chasse du conflit, opérationnel avec de grands succès sur tous fronts. En Italie, où le « Bébé » fut construit sous licence de Macchi 646 exemplaires, il resta lavion de chasse standard jusqu'à l'été S.V.A août Après un vol de trois heures et demi, huit avions apparaissent dans le ciel de Vienne, en lançant des tractes et en prenant des photographies. Gabriele d'Annunzio, inventeur et animateur de l'entreprise, avait dirigé la formation du S.V.A. 5. Une grande partie de la renommée du S.V.A est liée au pacifique raid historique sur Vienne. L'avion était réellement une machine exceptionnelle pour son temps, parmi les meilleurs avion de reconnaissance-bombardiers légers du conflit et indubitablement, le meilleur des dernières années de la guerre.

15 ITINERAIRES DE LA GRANDE GUERRE Le Friuli Venezia Giulia, théâtre de heurts entre les deux armées ennemies durant la première guerre mondiale, peut être considéré comme un grand musée en plein air pour qui veut connaître de plus près lexpérience de la guerre de tranchée, une guerre de position faite de longues attentes et de petits avancements. Les itinéraires touristiques ont été construits il y a moins dun siècle par les mêmes soldats italiens et austro- hongrois qui vécurent longtemps entre les sentiers et le s chemins des tranchées. Bataille de juillet 1915-XII bataille octobre 1917, les lieux où se déroulèrent les conflits : Monte San Michele, Sabotino, Podgora, Sei Busi, San Martino del Carso, Doberdò, Gorizia et Caporetto. Théâtre de durs combats pendant deux longues années, le sommet du mont Saint Michel est tristement célèbre pour la mort de soldats italiens attaqués par surprise avec des gaz, une nouvelle et cruelle arme de guerre Les phases les plus dures de la guerre se sont passées sur la terre de frontière entre le Royaume dItalie et lEmpire des Habsbourg, un territoire montagneux très rude et difficile, les Alpes Juliennes

16 Sanctuaire de Redipuglia Réalisé en 1938, il garde les corps de morts de la Grande Guerre. La mémoire individuelle de la guerre ici devient collective, au delà des nationalités, des drapeaux.

17 Bibliographie- sitographie textes et sites consultés Aa.Vv.Percorsi della grande guerra,editoriale FVG 2008 Alessandro Baricco, Questa Storia, 2005 G.Bellinetti,San Giorgio di Nogaro-Capitale di Guerra ,Editreg Trieste 2008 F.Cecotti,Un esilio che non ha pari profughi, internati ed emigrati di Trieste, dell'Isontino e dell'Istria (LEG, 2001), A.De Bernardi,S.Guarracino,Tempi dellEuropa-tempi del mondo,edizioni scolastiche bruno mondadori 2004 G.Francescato,f.Salimbeni, Storia,lingua e società in Friuli,Il Calamo ed. Roma 2004 P.Gaspari,M.Mantini,S.Stok,I luoghi dimenticati della Grande Guerra-Gaspari editore-provinci a di Udine,2008 Massimo Isnenghi, I vinti di Caporetto nella letteratura di guerra, 1967 citato in Giardina, Sabbatucci, Vidotto, Profili storici, Edizione Laterza R.Luperini,P.Cataldi,L.Marchiani, F.Marchese, La letteratura come dialogo- la modernità dal 1881 al 1956, Palumbo editore 2009 Tito Maniacco,Storia del Friuli, Newton Compton editori,Roma 1985 G: NegrelloCaro Nonno Arti Grafiche Fulvio, Udine 2009 A.Prelli, Palmanova in fiamme, edizione del confine 2007 Torviscosa – Malisana, Associazione Primi di Torviscosa La Bassa Friulana nella Grande Guerra 1915 – 1918, Edizioni la bassa

18 Ont participé au projet Classe 5ApERICA ITC Einaudi prof.ssa P.Venturini Classe 5Aigea ITC Einaudi prof.ssa A.Danielis Classe 5ApT IPSSCT Mattei prof.ssa A.Riolo Classe 5Bpr IPSSCT Mattei prof.ssa F.Albanese Classe 5 D Liceo Einstein prof. A. Visintin Classe 5AoM IPSIA Malignani2000 prof.ssa M.R.Esposito


Télécharger ppt "Première Guerre Mondiale: cadres de civilisation dans les territoires de Cervignano, Palmanova, S.Giorgio di Nogaro."

Présentations similaires


Annonces Google