La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evlang Léveil aux langues à lécole primaire. LINGUA 1998 - 2001.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evlang Léveil aux langues à lécole primaire. LINGUA 1998 - 2001."— Transcription de la présentation:

1 Evlang Léveil aux langues à lécole primaire

2 LINGUA

3 Universitat Autònoma de Barcelona Istituto Universitario Orientale - Napoli Zentrum für Schulentwicklung (Graz)

4 Université René Descartes Paris 5 Université Stendhal Grenoble III Institut Universitaire de Formation des Maîtres de La Réunion

5 et en Suisse … Centre de Linguistique Appliquée de lUniversité de Neuchâtel Faculté de Psychologie et des Sciences de lEducation de lUniversité de Genève Institut pédagogique Neuchâtelois Institut Romand de Recherches et de Documentation Pédagogiques

6 Finalité de léveil aux langues Contribuer à la construction de sociétés solidaires, linguistiquement et culturellement pluralistes

7 Buts de léveil aux langues : On attend de léveil aux langues quil induise chez lélève des effets favorables dans trois dimensions : A) Le développement de représentations et dattitudes positives : 1) douverture à la diversité linguistique et culturelle 2) de motivation pour lapprentissage des langues ;

8 Buts de léveil aux langues : B) Le développement daptitudes dordre métalinguistique/méta­communicatif (capacités dobservation et de raisonnement) et cognitif facilitant laccès à la maîtrise des langues, y compris à celle de la ou des langues de lécole, maternelle(s) ou non (développement des aptitudes ou savoir faire) ;

9 Buts de léveil aux langues : C) Le développement dune culture linguistique (= savoirs relatifs aux langues) qui 1) sous-tend ou soutient certaines composantes des attitudes et aptitudes ci-dessus ; 2) constitue un ensemble de références aidant à la compréhension du monde multilingue et multiculturel dans lequel lélève est amené à vivre.

10 Objectifs : Début de référenciel les répartissant en fonction de deux compétences : la compétence à vivre dans une société multilingue et multiculturelle la compétence à apprendre les langues

11 Quelques exemples : Savoir quil y a entre les langues à la fois des différences et des ressemblances. Recourir, pour lanalyse dun énoncé en langue non familière, à des distinctions et mises en relation différentes de celles utilisées communément pour lanalyse de langues qui lui sont familières. Valoriser les personnes bilingues / plurilingues, indépendamment du statut des langues quelles maîtrisent. Déduire de lobservation doccurrences régulières dun élément dans plusieurs énoncés dune langue non familière un principe dorganisation syntagmatique. Discriminer des sons non familiers (les percevoir et ne pas les confondre avec dautres sons) dans des langues non familières, etc. Savoir que les langues - et les cultures - sont des mondes non-clos, partageant / échangeant des éléments en fonction de leur genèse historique ou des contacts que les populations ont pu entretenir.

12 Deux mots dhistoire … Années 80 - Royaume Uni – Language Awareness (Eric Hawkins) Années 90 – sur le continent – diverses expériences (Eveil aux langues, Eveil au langage et ouverture aux langues, aussi : Begegnung mit Sprachen, Sprach-und Kulturerziehung … )

13 Intention du programme Evlang Vérifier le bien fondé des attentes par le moyen (en trois ans): - de la mise en place dun cursus (1 à 1,5 année) – deux dernières années de lécole primaire - de lévaluation des effets

14 Activités développées : Production de supports didactiques Voir des supports Vite !

15

16

17

18

19 Evlang - Eveil aux langues Projet Socrates/Lingua CP FR-Lingua-LD Les langues, jour après jour Niveau 1 : premières découvertes Conception: Groupe de travail dEvreux : Christine Malot Rose-Marie Marchais Guylène Pin Martine Rousset Université René Descartes Paris V Michel Candelier

20

21 Evlang - Eveil aux langues Projet Socrates/Lingua CP FR-Lingua-LD Le Petit Chaperon Rouge Conception : Ecole de Provence, Marseille Bruno Pufal, Anne Barral, Marie-Louise Bial, Karine Borivent, Geneviève Chaudeaux, Françoise Favre, Michèle Lalande, Ketty Laroche, Sophie Laurent, Christiane Regaire, Brigitte Rouquerol, Nathalie Valère, Isabelle Villecroze Ministère de l'Education Nationale et de la Recherche Anne Guyon Université René Descartes - Paris V Michel Candelier, Dominique Macaire

22

23

24

25

26

27

28

29

30 Activités développées : Formation denseignants pour la mise en œuvre des cursus (2 à 3 jours de formation)

31 Activités développées : Evaluation quantitative et qualitative

32 Lapproche didactique : la « pédagogie de léveil » VidéoDiapos

33 suite

34

35

36 Les langues présentées dans les supports didactiques

37 Afrikaans Albanais Allemand Alsacien Anglais Arabe Basque Berbère Breton Bulgare Catalan Chinois Coréen Corse Créole Martinique Créole Réunion Créole haïtien Créole mauricien Croate Danois Espagnol Finnois Français Gaélique irlandais Galicien Gallois Grec Hébreu Hindi Hongrois Italien Japonais Judéo-espagnol

38 Kannada Khmer Kurde Latin Luxembourgeois Malgache Malinké Mandarin Mongol Mooré Nahuatl Néerlandais Norvégien Occitan Persan Polonais Portugais Portugais Brésil Romani Roumain Russe Serbo-croate Slovène Suédois Schwyzertütsch Swahili Tagalog Tamasheg Tamoul Tchèque Turc Vietnamien Wolof

39 soit 66 langues, dont … 11 langues dAfrique 14 langues dAsie 6 langues dAmérique …

40 Evaluation quantitative Institut de Recherche en Economie de lEducation de lUniversité de Dijon (IREDU – Sophie Genelot)

41 EvlangTémoins ESPAGNE8 mois ESPAGNE 13 mois ITALIE 13 mois LA REUNION 8 mois LA REUNION 13 mois FRANCE METROPOLE 8 mois FRANCE METROPOLE13 mois SUISSE13 mois TOTAL EvlangTémoins

42

43 Aptitudes métalinguistiques Discrimination - mémorisation 4 des 5 sous-échantillons en 13 mois Décomposition - recomposition 3 sous-échantillons sur 8

44 Hypothèse explicative : Les activités susceptibles de développer laptitude à décomposer – recomposer étaient généralement moins fréquentes que les activités découte.

45 Attitudes Intérêt pour la diversité Partout sauf 2 sous-échantillons en 8 mois Ouverture à ce qui est non familier 2 sous-échantillons sur 8

46 Hypothèse explicative : Louverture représente un engagement plus profond, plus difficile à atteindre que le simple intérêt.

47 Lampleur de limpact est généralement assez faible (cest couramment le cas dans de telles évaluations) Mais …

48 … leffet apparaît lié à la durée Y compris pour les variables pour lesquelles les effets sont rarement significatifs pour lensemble des classes, cest à dire pour une durée moyenne de 35 h

49 Durée - évolution des aptitudes 30 h40 h50 h60 h Discrimination - mémorisation Décomposition - recomposition

50 Durée - évolution des aptitudes 30 h40 h50 h60 h Discrimination - mémorisation Décomposition - recomposition

51 Durée - évolution des attitudes 30 h40 h50 h60 h Intérêt pour la diversité Ouverture à non familier

52 Durée - évolution des attitudes 30 h40 h50 h60 h Intérêt pour la diversité Ouverture à non familier

53 Pour les aptitudes : Lien indécis Niveau scolaire

54 Langue de lécole 1 sous-échantillon sur 8, et 1 « douteux » Cependant : Beaucoup denseignants expérimentateurs tendent à considérer que leffet sur les compétences en langue de lécole existe. Développement des compétences en langue de lécole

55 Hypothèse explicative : A ce niveau tardif de la scolarité primaire, la durée du cursus evlang nest pas de taille à renverser des tendances déjà fermement installées.

56 Désir dapprendre des langues En Suisse : Nombre de langues accru En France : Langues minorisées, langues de la migration

57 Léveil aux langues et les autres apprentissages un travail interdisciplinaire qui contribue au développement de compétences transversales

58 Contribution aux objectifs propres à : découverte du monde histoire éducation artistique éducation musicale mathématiques etc.

59 Développement de compétences transversales : comprendre /formuler un questionnement chercher des indices élaborer un raisonnement écouter lautre, coopérer présenter un point de vue

60

61 Projet Janua linguarum -La porte des langues Programme d'activités Centre Européen pour les Langues Vivantes Graz - Conseil de lEurope

62 Projet Janua linguarum -La porte des langues en France … La Porte des Langues:


Télécharger ppt "Evlang Léveil aux langues à lécole primaire. LINGUA 1998 - 2001."

Présentations similaires


Annonces Google