La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maison de lenvironnement de Franche-Comté Conférence de presse, 8 juin 2010 Un plan pour la Loue : points de vue, attentes et propositions des associations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maison de lenvironnement de Franche-Comté Conférence de presse, 8 juin 2010 Un plan pour la Loue : points de vue, attentes et propositions des associations."— Transcription de la présentation:

1 Maison de lenvironnement de Franche-Comté Conférence de presse, 8 juin 2010 Un plan pour la Loue : points de vue, attentes et propositions des associations de protection de lenvironnement et de pêche

2 1.Rappel des faits : une très grave mortalité piscicole, une très grave atteinte à la biodiversité 2.Des causes multiples à léchelle du bassin versant 3.Restaurer la Loue, en développant des politiques globales à léchelle du bassin versant Sommaire

3 1 - Rappel des faits : une très grave mortalité piscicole, une très grave atteinte à la biodiversité > Une très grave mortalité piscicole - toutes les espèces sont touchées : truites, ombres, chabots, loches franches, blageons, etc. - mortalité estimée ce jour de 60 à 80 % des poissons de la source de la Loue à Quingey - des fonds des cours deau englués dans un tapis algal (dont des Cyanobactéries), asphyxiés, - crustacés, insectes (trichoptères, éphémères, etc.), fortement atteints, - des écosystèmes anéantis provisoirement ou définitivement. > Une très grave atteinte à la biodiversité La réponse des autorités responsables est largement en deçà des enjeux et risques démontrés par cette mortalité.

4 1 - Rappel des faits : une très grave mortalité piscicole, une très grave atteinte à la biodiversité > Des effets sur la qualité de leau - les Cyanobactéries : des organismes à lorigine de pollutions toxiques, difficiles à prévoir et contrôler, - mai 2010 : mort dun chevreuil (25 Kg) en amont de Lods, après son abreuvage : intoxication par des neurotoxines relarguées par les Cyanobactéries. - des neurotoxines et des hépatotoxines aux effets graves pour des doses faibles, voire très faibles

5 1.Rappel des faits : une très grave mortalité piscicole, une très grave atteinte à la biodiversité 2.Des causes multiples à léchelle du bassin versant 3.Restaurer la Loue, en développant des politiques globales à léchelle du bassin versant

6 2 - Des causes multiples à léchelle du bassin versant > Dégradation de la qualité de leau - à lorigine directe des proliférations de Cyanobactéries, une eutrophisation. Un excès dazote, mais surtout de phosphore, sous forme de sels minéraux (nitrates et phosphates). - un printemps 2010 avec une pluviométrie faible et des niveaux des eaux précocement et durablement bas. - une pollution de fond variée : - polluants tels que pesticides, solvants, médicaments, etc. - métaux lourds - sels déversés sur les routes hivernales Des causes multiples, anthropiques, se cumulant avec une météorologie défavorable, mais aussi certainement des effets de seuil et des synergies. Le développement actuel des Cyanobactéries représente sans doute laboutissement de ces différentes agressions.

7 2 - Des causes multiples à léchelle du bassin versant Contrat de rivière Loue

8 2 - Des causes multiples à léchelle du bassin versant > Dégradation des caractéristiques physiques et chimiques du bassin versant - artificialisation des milieux, réduction des petits milieux humides (marais, mares, prairies humides, etc.) drainages - une activité agricole trop intense et déséquilibrant les cycles écologiques : élevage bovin et porcin

9 2 - Des causes multiples à léchelle du bassin versant Contrat de rivière Loue

10 2 - Des causes multiples à léchelle du bassin versant > Dégradation des caractéristiques physiques et chimiques du bassin versant - des activités humaines participant aux pollutions : eaux domestiques riches en phosphates (lessives, matières organiques dégradées en STEP, etc.), métaux lourds Des évolutions lourdes pour les écosystèmes depuis plus de cinquante années. Une transformation systémique, globale du bassin versant de la Loue.

11 1.Rappel des faits : une très grave mortalité piscicole, une très grave atteinte à la biodiversité 2.Des causes multiples à léchelle du bassin versant 3.Restaurer la Loue, en développant des politiques globales à léchelle du bassin versant

12 > Des productions agricoles en équilibre avec le bassin versant - des conditions délevage plus respectueuses de lenvironnement : porcheries sur paille, en qualité biologique, limitant les apports de protéagineux importés ; - nécessité de maîtriser limpact du cheptel bovin ( actuels) et porcin ( « places » actuelles), soit une pollution équivalente de habitants pour le phosphore ; Des solutions existent pour assurer une activité agricole viable pour lagriculteur et soutenable pour lenvironnement. - vers un label spécifique, protégeant ces activités tant pour les productions laitières que de viande ; - pour une distribution locale.

13 3.Restaurer la Loue, en développant des politiques globales à léchelle du bassin versant > Des activités à faire évoluer au quotidien, exemples : - mieux se protéger des molécules industrielles, des métaux lourds, issus dune multitude dactivités ; - supprimer les phosphates dans toutes les lessives, sur tous les bassins versants de la Loue, du Doubs et du Dessoubre ; - réduire les surfaces imperméables (parkings, etc.), retarder le plus possible le cheminement de leau vers la mer ; - améliorer la gestion des molécules toxiques utilisées dans le cadre industriel ; - restaurer les petits milieux humides, zones éponges, garantissant des débits plus réguliers de la Loue.

14 3.Restaurer la Loue, en développant des politiques globales à léchelle du bassin versant > Des activités à faire évoluer au quotidien, exemples : - améliorer les réseaux et lassainissement des collectivités, mise en conformité, contrôles réguliers de la qualité (application de la réglementation) ; Des solutions, individuelles et/ou collectives, existent permettant un mode de vie satisfaisant, tout en étant soutenable pour la Loue et les rivières du massif du Jura. - réduire les consommations deau issue de la rivière en développant la récupération des eaux pluviales ; - accepter dutiliser les routes hivernales, moins et moins vite et réduire ainsi leur salage, à niveau de sécurité égal : utilisation du train, etc.

15 3.Restaurer la Loue, en développant des politiques globales à léchelle du bassin versant > Les outils existants - des aides conventionnées en relation avec des pratiques plus respectueuses pour lenvironnement - des engagements internationaux pour leau et la biodiversité, avec des déclinaisons locales : Natura 2000, Trame verte et bleue, Directive cadre Eau, SDAGE, SAGE et CLE, Au-delà de la PAC, des solutions existent pour favoriser cette évolution obligée de lagriculture, en équilibre avec les bassins versants - développer les formations initiale et continue, vers une reconsidération des sols, des végétaux et les milieux naturels

16 3.Restaurer la Loue, en développant des politiques globales à léchelle du bassin versant > Une ambition franc-comtoise pour la Loue Politique de leau : le contrat de rivière Loue (échéance 2011) doit impérativement être reconduit, avec des objectifs amplifiés et, surtout, la volonté partagée de faire aboutir ses décisions. Aspects agricoles : des solutions existent, complémentaires des précédentes, pour favoriser une évolution obligée de lagriculture Un plan de sortie de crise : les solutions proposées seules permettront de revoir un jour la Loue en bonne santé. Le contexte du réchauffement climatique actuel en renforce encore plus la pertinence.

17 Merci de votre attention.


Télécharger ppt "Maison de lenvironnement de Franche-Comté Conférence de presse, 8 juin 2010 Un plan pour la Loue : points de vue, attentes et propositions des associations."

Présentations similaires


Annonces Google