La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre I ORGANISATION DUN LABORATOIRE DE CHIMIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre I ORGANISATION DUN LABORATOIRE DE CHIMIE."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre I ORGANISATION DUN LABORATOIRE DE CHIMIE

2 I – DEFINITION Laboratoire de chimie : Local contenant des produits chimiques et des appareils, et dans lequel des réactions chimiques sont effectuées. Laboratoires construits différemment selon leur domaine d'activité

3 II – INSTALLATIONS DE BASE II.1 - Tables de travail ou paillasses Installations nécessaires : - tiges - source d'énergie - ventilation... Prévues en général pour le travail debout

4 La table des balances : spécialement conçue pour un travail sans vibrations

5 II.2 – Hottes ou sorbonnes Rôle des ouvertures d'aspiration: bonne ventilation lors du dégagement de gaz ou de vapeurs Rôle des vitres de sécurité en verre : protéger des projections et des explosions Robinetterie : disposée à l'intérieur de la hotte

6 Stockage de produits chimiques très divers (substances & préparations) conditionnés pour la plupart en petits volumes III – STOCKAGE DES PRODUITS CHIMIQUES Volumes en général : qq mL à qq dizaines de L

7 Certains produits peuvent réagir violemment les uns avec les autres donc A NE PAS STOCKER AU MÊME ENDROIT Produits stockés CORRECTEMENT IDENTIFIES

8 III.1 – Lieux de stockage * Magasin ou réserve Pour stockage à long et moyen termes * Etagères * Placards sous les paillasses * Armoires * Réfrigérateur

9 III Etagères Stockage des substances - contenues dans des bouteilles jusqu'à un litre - ne dégageant pas de vapeurs toxiques - Solvants inflammables en quantité 250 mL La quantité totale des solvants ne doit pas dépasser 5 litres.

10 III Armoire à solvants - stockage, dans le laboratoire, des bidons des solvants d'une contenance de 1 à 5 L La quantité totale ne doit pas dépasser 50 L. - ventilée

11 III Armoire aux acides/bases Elle doit être : -recouverte à l'intérieur de matière synthétique -ventilée

12 III Réserve de solvants Magasin ou réserve : stockage à long et moyen termes des solvants en bidons ayant des contenances entre 5 et 20 L. Totalité des bidons : volume de 500 à 2000 L Pièce équipée dun dispositif de protection contre lincendie

13 III Local de stockage des produits chimiques - Prévention et lutte contre l'incendie - Prévention et lutte contre les dispersions accidentelles - Ventilation et conditionnement d'air - Installations électriques et éclairage - Rayonnages ou étagères Mêmes mesures de sécurité que pour le labo. Isolé du bâtiment de laboratoire afin de limiter les risques de propagation d'incendie et lexposition du personnel

14 * Eviter le voisinage de produits incompatibles * Eviter le rangement en hauteur des flacons en verre contenant des produits corrosifs

15 III.1.6 – Réfrégirateur Substances volatiles Substances sensibles à la chaleur Pas de denrées alimentaires 2 risques principaux : - le risque d'incendie et/ou d'explosion - le risque d'intoxication par inhalation

16 III.1.7 – Stockage des bouteilles de gaz A l'extérieur du bâtiment de laboratoire

17 Le stockage en extérieur doit être réservé à cette fonction situé à distance des locaux occupés (une dizaine de mètres) construit en matériaux incombustibles couvert d'une toiture en matériaux légers, protégeant du soleil et des intempéries fermé à clef largement ventilé, par exemple au moyen d'une porte grillagée ouvrant vers l'extérieur muni de pancartes portant les identifications des gaz..

18 Toutefois, si nécessité de stocker à proximité immédiate du point d'utilisation Interdiction de fumer Interdiction dutiliser des feux nus Réduction des installations électriques au strict nécessaire (lampes sous enveloppe protectrice) Placement à l'extérieur de tout appareil susceptible de produire des étincelles Stabilité des bouteilles...

19 Situations de stockage non conformes

20 III.2 – Récipients de stockage - Diverses natures et formes bidon, bouteille, ampoule, berlingot, caisse, boîte, sac... - Différents matériaux d'emballage verre, plastique, métal, carton, papier...

21 III.3 – Etiquetage Il permet : - didentifier le produit - déviter tout malentendu et toute erreur de manipulation Etiquetage obligatoire De plus, létiquette est source dinformations.

22 Etiquetage correct doit - définir exactement le contenu du récipient - attirer l'attention sur les dangers potentiels du produit - attirer l'attention sur les précautions à prendre Deux types détiquettes : - produit préparé au laboratoire - produit commercial

23 III Produit préparé au laboratoire Points à inscrire sur l'étiquette : - le nom du produit / éventuellement la formule brute - le numéro du produit et de l'essai - la masse moléculaire - la pureté - les constantes physiques (point de fusion, point d'ébullition, densité, indice de réfraction, etc...) - la toxicité et danger potentiels - le nom du manipulateur - la date de mise en bouteille - la tare du flacon avec le couvercle.

24 EXEMPLE Figure 1 : Etiquette dun produit de synthèse au laboratoire Selon les exigences, la totalité de ces indications n'est pas toujours nécessaire.

25 III Produit commercial Symboles de risques Les risques particuliers du produit (R) Le nom et l'adresse du fabricant Le nom du produit Des conseils de prudence (S) Figure 2 : Etiquetage dun produit commercial

26 la lettre R : risque le chiffre le spécifie R et S ? Système détiquetage codé prescrit par la CE : lettre suivie d'un indice numérique LES PHRASES DE RISQUES R 1 Explosif à l'état à sec R 2 Risque d'explosion par le choc, la friction, le feu ou autres sources d'ignition la lettre S : conseils de prudence le chiffre les précise CONSEILS DE PRUDENCES S 1 Conserver sous clé S 2 Conserver hors de la portée des enfants

27 - Les indications figurant sur l'étiquette doivent être parfaitement lisibles. - Si on fractionne les produits, on multiplie les étiquettes : chaque récipient doit être ré- étiquetté conformément à l'étiquette d'origine. - Les étiquettes, en particulier celles des bouteilles, peuvent être protégées au moyen d'une bande adhésive transparente. Remarques :

28 III.4 – Pictogrammes ? Formes et couleurs varient en fonction de leur signification Reconnaître les pictogrammes sur les étiquettes des flacons !

29 Signification des symboles de risques F FACILEMENT INFLAMMABLE Danger : les vapeurs s'enflamment en présence d'une flamme, d'une étincelle à température ambiante. Précautions : tenir éloigné des flammes, étincelles et de toute source de chaleur

30 F+ EXTREMEMENT INFLAMMABLE Danger : les vapeurs s'enflamment en présence d'une flamme, d'une étincelle même en dessous de 0°C. Précautions : tenir éloigné des flammes, étincelles et de toute source de chaleur

31 O COMBURANT Danger : favorise l'inflammation de matières combustibles ou active un incendie. Précautions : éviter tout contact avec les matières combustibles

32 E EXPLOSIF Danger : explose en présence d'une flamme, d'un choc ou de frottements. Précautions : éviter les chocs, la friction, les étincelles et laction de la chaleur

33 Xn NOCIF Danger : provoque des lésions en cas d'absorption. Précautions : éviter tout contact avec le corps humain, y compris linhalation de vapeurs ; en cas de troubles, voir un médecin

34 T TOXIQUE Danger : provoque des lésions graves ou même la mort par inhalation, ingestion ou contact avec la peau. Précautions : éviter tout contact avec le corps humain et contacter immédiatement un médecin lors de troubles

35 T+ TRES TOXIQUE Danger : provoque des lésions mortelles par inhalation, ingestion ou contact avec la peau. Précautions : éviter tout contact avec le corps humain, y compris linhalation de vapeurs

36 C- CORROSIF Danger : provoque la destruction de tissus vivants par contact ou inhalation, corrode les matériaux. Précautions : éviter linhalation de vapeurs et le contact avec la peau, les yeux et les vêtements

37 Xi IRRITANT Danger : irrite la peau, les yeux et les voies respiratoires. Précautions : éviter le contact avec la peau, les yeux, ne pas inhaler les vapeurs

38 N DANGEREUX POUR L'ENVIRONNEMENT Danger : Dangereux si déversé dans l'environnement, perturbe gravement les systèmes écologiques. Précautions : ne pas déverser dans la nature ni dans les éviers.

39 III.5 – Panneaux III.5.1 – Panneaux d'interdiction Interdiction de fumer Flamme nue interdite et défense de fumer

40 Défense d'éteindre avec de l'eau Eau non potable Interdit aux piétons

41 Interdit aux véhicules de manutention Ne pas toucher Entrée interdite aux personnes non autorisées

42 Protection obligatoire de la vue Protection obligatoire de la tête III.5.2 – Panneaux d'obligation

43 Protection obligatoire des voies respiratoires Protection obligatoire de l'ouie Protection obligatoire de la figure

44 Protection obligatoire des pieds Protection obligatoire des mains Protection obligatoire du corps

45 Protection obligatoire contre les chutes Protection obligatoire pour piétons Obligatoire générale

46 III.5.3 – Panneaux d'avertissement de risques matières explosives matières toxiques matières corrosives risque biologique

47 champ magnétique important danger électrique matières radioactives

48 trébuchements chute avec dénivellation véhicules de manutention charges suspendues

49 III.5.4 – Panneaux zones radioactives

50 III.5.5 – Panneaux concernant le matériel ou l'équipement de lutte contre l'incendie

51 III.5.6 – Panneaux de sauvetage et de secours

52 III.5.7 – Couleurs d'identification des gaz

53


Télécharger ppt "Chapitre I ORGANISATION DUN LABORATOIRE DE CHIMIE."

Présentations similaires


Annonces Google