La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evolution guide UTE 15-712-1 et maintenance préventive des installations Photovoltaïques 1 1 Installation photovoltaïque raccordée au réseau (Module maintenance)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evolution guide UTE 15-712-1 et maintenance préventive des installations Photovoltaïques 1 1 Installation photovoltaïque raccordée au réseau (Module maintenance)"— Transcription de la présentation:

1 Evolution guide UTE et maintenance préventive des installations Photovoltaïques 1 1 Installation photovoltaïque raccordée au réseau (Module maintenance) Version janvier 2013

2 2 Descriptif du module Introduction Retour dexpérience lié aux audits des installations Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : Norme UTE C ; Les nouvelles conditions dintégrations CEIAB. La maintenance préventive des installations photovoltaïques Exemples de disfonctionnements Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

3 entreprises QUaliPV auditées Premiers résultats Retour dexpérience lié aux audits des installations.

4 4 Principaux défauts majeures « EcM » : Connecteurs débrochables sans utilisation dun outil par construction ou par installation au niveau de londuleur, Présence de boucle dinduction, Non respect de la plage de tension admissible par londuleur. Principaux défauts mineurs « A » : Absence de signalisation obligatoire pour un générateur PV (selon préconisation du guide UTE C15 712), Présence de couple électrolytique, Mise en œuvre de la liaison équipotentielle. Retour dexpérience lié aux audits des installations.

5 5 Introduction Lessor rapide du marché photovoltaïque français ainsi que la croissance rapide du parc de générateurs PVR, nous amène à nous interroger sur la nécessité de : -prévoir la vérification, le contrôle et la maintenance préventive, de façon périodique, des installations réalisées à ce jour. -réaliser la maintenance curative des ouvrages présentant déjà un quelconque dysfonctionnent, entrainant un risque pour les biens comme pour les personnes, plus ou moins grave. Voir pour certains cas une perte de production aux conséquences irréversibles pour les exploitants. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

6 6 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les dispositions du présent guide sont applicables aux ouvrages dont la date de dépôt de demande de permis de construire ou à défaut la date de déclaration préalable de travaux ou à défaut la date de signature du marché, ou encore à défaut la date daccusé de réception de commande est postérieure au 1er Janvier Ce guide sapplique en complément des autres normes.

7 7 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Mise à la terre des installations Lorsque linstallation PV est raccordée au réseau public de distribution basse tension, pour les installations inférieure à 250KVA (*) dune manière générale, le schéma de liaison à la terre est de type TT (*) Lorsque linstallation PV est raccordée au réseau public de distribution HTA par lintermédiaire dun transformateur HT/BT, le schéma de liaison à la terre est de type TN ou IT. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

8 8 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Mise à la terre des installations Mise à la terre dune polarité de la partie continue Sur la partie continue les dispositions de protection contre les contacts indirects ne font pas appel au principe des schémas de mise à la terre. Le régime est dit « flottant » ce qui veut dire quaucune des polarités n est reliée à la terre. (la majorité des cas) Cependant, dans certains cas et pour des raisons fonctionnelles, cette mise à la terre directe ou par lintermédiaire dune résistance est nécessaire et donc admise sous certaines conditions: Voir et lire la suite dans ce cas particulierVoir et lire la suite dans ce cas particulier Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

9 9 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Mise à la terre des masses et éléments conducteurs Partie DC: Pour minimiser les effets dus à des surtensions induites, les structures métalliques de chaque module et les structures métalliques support (y compris les chemins de câbles métalliques) doivent être reliées à une liaison équipotentielle elle-même reliée à la même terre. Ces structures métalliques étant généralement en aluminium, il convient dutiliser des dispositifs de connexion adaptés (couple électrolytique). Les conducteurs en cuivre nu ne doivent pas cheminer au contact de parties en aluminium. La mise en œuvre de la mise à la terre de chaque module PV est réalisée conformément aux prescriptions du fabricant. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Couleur vert/jaune

10 10 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Mise à la terre des masses et éléments conducteurs Partie AC Lensemble des masses coté AC doit être relié à la terre par un conducteur de protection conformément au paragraphe et à la partie 5-54 de la NF C Rappel NFC : Si 0< Sph 16² alors Spe = Sph (cas général en résidentiel) Si 16² < Sph 35² alors Spe = 16² Si Sph > 35² alors Spe Sph/2 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

11 11 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Mise à la terre des masses et éléments conducteurs Onduleur: « La masse de londuleur doit être reliée à la liaison équipotentielle par un conducteur de section minimale égale à 6 mm² Cu ou équivalent, et au conducteur de protection de la partie AC. » Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

12 12 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Protection contre les chocs électriques (contact direct) Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR « Les armoires ou coffrets contenant des parties actives accessibles doivent pouvoir être fermés soit au moyen d'une clef, soit au moyen d'un outil, à moins qu'ils ne soient situés dans un local où seules des personnes averties ou qualifiées peuvent avoir accès. » « Lorsque les coffrets ou armoires ne sont pas situés dans un local où seules des personnes averties ou qualifiées peuvent avoir accès, cest le cas sur une installation résidentielle, une protection contre les contacts directs doit être assurée lorsquune porte daccès est ouverte (ou inexistante en résidentiel) en utilisant du matériel possédant par construction ou par installation, au moins le degré de protection IP2X ou IPXXB. »

13 13 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Protection contre les chocs électriques (contact direct) Cas particuliers de la TBTSécurité et TBTProtection Très peu rencontré sur installation de systèmes photovoltaïques raccordés réseau car U oc max est généralement supérieure à 30, 60 et même 120 V en courant continu et pour la partie AC généralement supérieure à 12, 25 et même 50 V (Uac onduleur et réseaux = 230 ou 400 V) Lire la suite cas particulier Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

14 14 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Protection contre les chocs électriques (contact indirect) Cas le plus fréquent: Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Autre cas

15 15 Protection contre les surintensités Partie DC UTE février 2008: Les modules des chaînes PV doivent être protégés contre leffet des courants inverses susceptibles de survenir en cas de défaut dans un module. Les modules supportant un courant inverse maximal I scr au moins deux fois leur courant de court-circuit (I scSTC ), Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Attention danger

16 16 Protection contre les surintensités Partie DC LUTE juillet 2010 tient compte notamment: de valeurs des courants inverses des modules pas toujours supérieur à 2xIscstc Vérifier sur les caractéristiques du module la valeur du courant inverse admissible Selon les cas, en cas de présence de câble de groupe, la nécessité ou pas de mise en œuvre de dispositifs de protections Remarque: Dispositifs de protection des chaines rarement nécessaires sur les installations < 3 KWC ce qui nest pas, dans certaines configurations, le cas dune installation de 9 KWC Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

17 17 Protection contre les surintensités Partie DC Caractéristiques des dispositifs de protection contre les surintensités Les dispositifs doivent pouvoir fonctionner pour des applications DC et donc répondre à certaines dispositions comme: -La tension assignée (> Uoc max géné) -Le courant assigné In correctement calculé -Le courant de fusion dans le cas d utilisation de fusible -Le pouvoir de coupure ( 1,25 x Iscstc de géné) -La température de fonctionnement -Marquage courant continu ou symbole --- Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

18 18 Protection contre les surintensités Partie AC -Raccordement DB § Dans le cas d'une installation raccordée au réseau par un branchement a puissance limitée, la section minimale des conducteurs raccordes aux bornes aval de l'AGCP est de 10 mm² Cu. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Liaison AC Section de raccordement bornes aval DB Mono 10mm² minimum

19 19 Protection contre les surintensités Partie AC - Raccordement DB plusieurs possibilités pour un souci technique ou économique : Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C KVA/ 15A Vers onduleur 3kW 10mm² Section adaptée : 2,5 ; 4 ou 6 mm² Appareillage adapté OU Vers onduleur 3kW Répartiteur Ou Connecteur réducteur Ou Fouet réducteur ……. 2,5, 4 ou 6 mm² 10 mm² 2,5 mm²

20 20 Protection contre les surintensités Partie AC -Protection contre les surcharges : Prendre en compte le courant emploi donné par le fabricant de londuleur ou à défaut 1,1 fois son courant nominal. Attention à lenvironnement du dispositif notamment une température ambiante élevée. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

21 21 Sectionnement et coupure Généralités: Lors du choix et de la mise en œuvre des dispositifs de coupure et de sectionnement entre linstallation PV et le réseau public de distribution, ce réseau doit être considéré comme la source et linstallation PV comme la charge. De même, coté DC londuleur est considéré comme la charge et le champ PV comme la source DC Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

22 22 Dispositif de sectionnement Pour permettre la maintenance des onduleurs PV, des moyens de sectionnement doivent être prévus par onduleur, à proximité, tant du côté continu que du côté alternatif (éviter au dessus). Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C R1(photo): un dispositif de sectionnement sur la partie DC doit être indépendant de londuleur et à proximité R2: sur la partie AC, un dispositif de sectionnement doit également se trouver à proximité en cas d éloignement du point de raccordement par exemple

23 23 Dispositifs de coupure durgence (généralités) Pour permettre les interventions de maintenance au niveau des boites de jonctions équipées de protections, un dispositif de coupure doit être prévu à lintérieur ou à proximité en aval de ces protections. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C MAUVAISBON

24 24 Dispositifs de coupure durgence (généralités suite) Les commandes des dispositifs de coupure durgence côté DC et côté AC doivent être facilement reconnaissables et rapidement accessibles. Les dispositifs de coupure durgence ne doivent pas être intégrés à londuleur. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

25 25 Dispositifs de coupure durgence (généralités suite) Ces dispositifs peuvent être des interrupteurs ou, des disjoncteurs ou, des contacteurs. La coupure durgence peut être assurée par une commande manuelle de lorgane de coupure ou par lintermédiaire dune action télécommandée (*). (*) : attention, dans des locaux dhabitations, les dispositifs de coupure durgence doivent être à action manuelle directe Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

26 26 Dispositifs de coupure durgence (Partie DC) Chaque alimentation donduleur doit pouvoir être coupée. Dans le cas donduleurs à entrées multiples, il est admis dassurer la coupure durgence par des dispositifs à commandes séparées. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Onduleur deux traqueurs mpp Coupure 1 Coupure 2

27 27 Choix et mise en œuvre des matériels Généralités La tension assignée demploi de tous les matériels de la partie DC doit être égale ou supérieure à la tension U ocmax R: UTE février 2008: Uocmax=1,15 x Uocstc UTE Uocmax=1,2 x Uocstc si Tamb inconnue Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

28 28 Travaux pratiques : Evolution de la NFC TP protection surintensités partie courant continu Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Caractéristique du générateur: 6600 Wc Module: 30 modules (10x3) 3 Onduleurs proposés Travail demandé: Réaliser le schéma unifilaire A quoi correspond les conditions Stc pour un module ? Choisir londuleur le plus adapté (parmi les trois propositions) Justifier la nécessité de la présence de fusibles de protections des chaines Déterminer la protection adaptée parmi les trois propositions Afficher la fiche TP

29 29 Travaux pratiques : Evolution de la NFC Méthode pour le choix de londuleur Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Vérification onduleurs Calcul de la variation de température par rapport à STC Calcul de la tension à vide max Calcul de la tension la plus basse en production Calcul de la tension la plus élevée en production Vérification onduleurs Calcul de Immp Impp = Voc max = Vmpp min = Vmpp max = ΔT =

30 30 Chute de tension (partie DC) UTE février 2008 : U/U max 3% à I scstc recommandé 1% UTE juillet 2010: U/U max 3% à I mppstc recommandé 1% Tension à prendre en compte : U mpp STC Résistivité du cuivre : ρ = 1,25 x ρ0 soit 0,023 /mm² La chute de tension à considérer est le cumul de la chute générée respectivement par les câbles de chaine, de groupes et principale Pv si existants Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

31 31 Protection contre les surtensions atmosphériques ou dues à des manœuvres Protection par équipotentialité Comme décrit par les diapos mise à la terre des masses et éléments conducteurs, un conducteur déquipotentialité doit relier toutes les structures métalliques des modules et les structures métalliques des supports de linstallation PV (y compris les chemins de câbles métalliques) en présence ou non de parafoudres. Ce conducteur doit être relié à la terre. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Section minimale 6mm 2 = ˜ Vers borne principale de terre

32 32 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Protection contre les surtensions atmosphériques Câblage possible 1) : Dans cette configuration, un système permettant la continuité de la liaison équipotentielle dans le cas de maintenance dun module doit être prévu. La liaison mise en place lors de lopération de maintenance devra être dune section minimale de 6 mm² Cu ou équivalent. pour une surface accessible conductrice supérieure 10 cm 2

33 33 Protection contre les surtensions atmosphériques ou dues à des manœuvres Protection par parafoudres: L= LC1+LC2+LC3 En cas de plusieurs onduleurs : Faire le calcul pour chaque onduleur Un exercice concret vous permettant dacquérir les connaissances nécessaires pour maîtriser les conditions dinstallation, le choix et la mise en œuvre de parafoudres vous sera proposé plus tard. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

34 34 Protection contre les surtensions atmosphériques ou dues à des manœuvres Conditions dinstallation des parafoudres côté DC Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

35 35 Choix et mise en œuvre des matériels Choix des parafoudres Les parafoudres installés sur la partie DC de linstallation PV doivent satisfaire aux exigences du guide UTE C Les onduleurs intègrent souvent des dispositifs de protection contre les surtensions. Ces dispositifs sont considérés comme remplissant la fonction parafoudre uniquement sils respectent les exigences du guide UTE C Dans le cas contraire, la protection doit être assurée par des parafoudres externes. La tension Up des parafoudres externes doit se faire en coordination avec les caractéristiques des dispositifs intégrés aux onduleurs. Le fabricant donduleur doit alors fournir les données nécessaires à la sélection des parafoudres. Les parafoudres doivent être installés de manière à pouvoir être vérifiés et isolés de la source PV. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

36 36 Choix et mise en œuvre des matériels Mise en œuvre des parafoudres Le raccordement des parafoudres sera effectué au plus court Si les parafoudres DC et AC sont dans des coffrets séparés, il est recommandé de minimiser la distance entre ces coffrets. Le raccordement à la borne de terre et aux bornes + et – du parafoudre seffectue avec un conducteur de section minimale égale à 6mm² Cu ou équivalent. Pour lefficacité du parafoudre la valeur de la prise de terre doit être la plus faible possible (voir préconisation fabricant) Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

37 37 Signalisation Identification Les principaux composants constituant linstallation photovoltaïque devront être identifiés et repérés par des étiquettes facilement visibles et fixées dune manière durable en correspondance avec les plans et schémas de linstallation : boîtes de jonction ; coffrets DC et AC ; câbles DC et AC (tenant et aboutissant avec repérage des polarités pour les câbles DC) ; onduleurs ; dispositifs de protection et sectionnement ; Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

38 38 Protection contre les surtensions atmosphériques Mise à la terre des masses Le contact entre la partie métallique et le dispositif de connexion doit éviter tout couple électrolytique, ou être de matériau tel que le couple électrolytique est inférieur ou égal à 0,30 V comme rappelé dans lannexe 1. Exemple : cosse cuivre étamé sur aluminium, rondelle bi-métal cuivre-aluminium, inox-aluminium… Vérifier le point de raccordement donné par le fabricant. Rondelle bimétal Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

39 39 Travaux pratiques : Evolution de la NFC TP protection contre les surtensions partie DC Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Caractéristique du générateur: 6600 Wc sur maison dhabitation Module: 30 modules (10x3) Lieu : à préciser sans paratonnerre Longueurs: Chaines 1 = 15m entre la boite de jonction au point le plus éloigné des modules Chaines 2 = 10m Chaines 3 = 16m La chaines N° 3 empreinte un chemin différent de celui de la chaine N°1 et N°2 Liaison principale PV = 25 m (boite de jonction groupe jusquà entrée onduleur) ? Travail demandé: Justifier la nécessité de la présence de parafoudre sur la partie DC (obligatoire et recommandé) Déterminer les caractéristiques des parafoudres (référence constructeur) Afficher la fiche TP

40 40 Guide de choix Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Calcul de Ng Aller chercher le Nk sur la carte annexe C NK = Ng= Nk/10= LLcrit Calcul de la longueur critique tableau 10 C : Lcrit = Calcul de la longueur cumulée : L = oui Parafoudre (s) obligatoire (s) côté dc

41 41 Choix et mise en œuvre des matériels Modules PV - La valeur du courant inverse I SCR des modules PV doit être au moins égale à deux fois I scSTC. Attention voir diapos protection contre les surintensités. -Tous les modules constituant un générateur PV doivent avoir les mêmes caractéristiques électriques. - La tenue en tension maximale des modules PV doit être supérieure à la tension UOCMAX Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

42 42 Choix et mise en œuvre des matériels Canalisations DC Pour les câbles PV Ce tableau vous indique le courant maximal admissible pour les câbles de chaine pour une °C à l âme de 90° lorsquils sont soumis à léchauffement direct des modules ou soumis au rayonnement solaire. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Section (mm²) Pour θ âme =90°C Intensité Echauffement direct Intensité Cheminement dans isolant thermique 1,51410,8 2,51914, , , ,

43 43 Choix et mise en œuvre des matériels Appareillages Tous les appareillages installés dans la partie DC doivent respecter les dispositions suivantes spécifiques aux installations photovoltaïques : Rappel: le courant assigné In doit être au moins égal à 1,25 I scSTC du circuit concerné à lexception de celui des dispositifs de protections contre les surintensités. la tension assignée demploi (Ue ) doit être supérieure ou égale à la tension maximale Uocmax du générateur photovoltaïque ces dispositifs doivent posséder le marquage utilisation en courant continu (indication « courant continu » ou symbole ). la température de fonctionnement au lieu dinstallation pouvant différer de la température spécifiée dans les normes produits, lutilisateur doit consulter la documentation du constructeur pour sélectionner les produits Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

44 44 Choix et mise en œuvre des matériels Appareillages Les appareillages installés dans la partie DC doivent être de type industriel, cest à dire conformes aux normes de la série NF EN : Les caractéristiques des interrupteurs, interrupteurs-sectionneurs, combiné- fusibles, doivent satisfaire à la catégorie demploi DC21B. Les caractéristiques des sectionneurs, doivent satisfaire à la catégorie demploi DC20. Les caractéristiques des contacteurs doivent satisfaire à la catégorie demploi DC1. Dans les locaux dhabitation, lusage dappareillage de type industriel est autorisé pour la partie de linstallation en courant continu. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

45 45 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Les parties courant continu et courant alternatif de linstallation peuvent cohabiter dans un même tableau, sil existe une séparation physique entre ces deux parties. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Plastron de séparation

46 46 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Pour la partie DC, il est impératif de protéger toutes les connexions ou dispositifs de sectionnement contre une ouverture en charge accidentelle ou non autorisée. A cet effet, à lintérieur des coffrets ou armoires, une signalisation «ne pas manœuvrer en charge» doit être apposée à proximité de ces dispositifs de sectionnement. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

47 47 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Dans les locaux accessibles aux personnes autres quaverties ou qualifiées (BA4 ou BA5) : -les dispositifs de connexion ne doivent être démontables quà laide dun outil par construction ou par installation ; -les appareils nayant pas de caractéristique de coupure en charge doivent nécessiter lutilisation dune clé, dun outil ou la manœuvre directe dun appareil ayant la caractéristique de coupure en charge. Remarques: les dispositifs évoqués sont notamment, les connecteurs, les sectionneurs fusibles, les parafoudres sur socles… Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

48 48 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Afin de garantir un bon niveau de sécurité, des dispositions constructives doivent être mises en œuvre pour éviter tout risque de court-circuit entre les conducteurs actifs internes aux boites de jonction et coffrets DC. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

49 49 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Toute intervention sur les boîtes de jonction situées directement en aval des câbles de chaînes de modules PV doit pouvoir être assurée en toute sécurité. Des connecteurs conformes à la NF EN doivent être prévus sur ces boites ou à proximité immédiate.. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

50 50 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Toutes les boîtes de jonction et coffrets de la partie DC, doivent porter un marquage visible et inaltérable indiquant que des parties actives internes à ces boîtes ou coffrets restent sous tension après sectionnement de londuleur PV Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

51 51 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Dans le cas dune habitation neuve, un emplacement toute hauteur dau minimum 700 mm de large, accessible en partie frontale, et ne comportant pas de poutraison en sa partie supérieure doit être prévue à partir du flanc droit ou gauche de la GTL, et ce afin dy implanter la GTL production PV. La GTL production doit au moins contenir les équipements suivants : les panneaux de contrôle (AGCP et comptage production) sils sont placés à lintérieur du logement ; les coffrets AC et DC lorsque londuleur est intégré dans la GTL ou situé à proximité. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

52 52 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Les AGCP production et consommation doivent être à proximité lun de lautre. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

53 53 Choix et mise en œuvre des matériels Ensembles dappareillages Dans le cas dune habitation existante, les matériels de linstallation photovoltaïque peuvent ne pas être installés dans la GTL. Note : Si londuleur nest pas installé à proximité de la GTL PV, le coffret de protection DC doit être installé au voisinage de londuleur et non dans la GTL PV. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

54 54 Choix et mise en œuvre des matériels Connecteurs Pour garantir la qualité de la connexion et limiter les risques darc électrique pouvant créer des incendies, chaque couple de connecteurs mâle femelle à assembler doit être de même type et même marque. Pour la partie d.c., les dispositifs de connexion accessibles aux personnes non averties ou non qualifiées ne doivent être démontables quà laide dun outil par construction ou par installation. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

55 55 Signalisation Identification en amont donduleur, sur le coffret d.c., une étiquette portant la mention « coupure durgence entrée onduleur » en lettres rouges sur fond jaune ; en aval donduleur, sur le coffret a.c., une étiquette portant la mention « coupure durgence sortie onduleur » en lettres rouges sur fond jaune ; disjoncteurs de branchement ; dispositifs éventuels de coupure durgence. Une étiquette portant la mention « Sectionnement général – Installation photovoltaïque » doit être apposée à proximité de l'Interrupteur-Sectionneur général AC placé en tête de l'installation photovoltaïque. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

56 56 Signalisation étiquetage Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

57 57 schéma et signalétique Boite raccordement sur la face avant des boites de jonction sur la face avant des coffrets d.c. sur les extrémités des canalisations d.c. à minima à lintérieur des boîtes de jonction et coffrets d.c. à proximité des sectionneurs-fusibles, parafoudres débrochables … Une étiquette de signalisation située à proximité du dispositif assurant la limite de concession en injection : AGCP (puissance limitée) ou linterrupteur- sectionneur (puissance surveillée). Une étiquette de signalisation située à proximité du dispositif assurant la limite de concession en soutirage : AGCP (puissance limitée) ou interrupteur- sectionneur à coupure visible (puissance surveillée). câbles d.c. et a.c. (tenant et aboutissant avec repérage des polarités pour les câbles d.c.) ; ). Coupure durgence entrée onduleur Coupure durgence sortie onduleur

58 58 Travaux pratiques : Evolution de la NFC Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Travail demandé: A laide des étiquettes mises à disposition, vous devez choisir et positionner correctement lensemble des signalétiques sur linstallation raccordée réseau. Extrait TP Etiquetage et signalisation

59 59 Coupure pour intervention de secours Si une coupure est exigée pour permettre lintervention des services de secours, celle-ci doit répondre aux principes suivants : coupure de l'alimentation de la consommation du bâtiment (Ex. : réseau de distribution publique) ; coupure de la partie AC du ou des onduleurs au plus près du point de livraison; coupure de la partie DC du ou des onduleurs au plus près des chaînes photovoltaïques ; Les organes de commande doivent être regroupés et leur nombre limité à deux. Le séquencement des manœuvres doit être indifférent. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

60 60 Prévention contre la dégradation des installations photovoltaïques Afin de prévenir la dégradation des installations PV due aux influences externes particulières et à la présence de courant continu, et malgré la mise en œuvre de mesures telles que limposition de la double isolation et de câbles mono conducteurs, des mesures complémentaires doivent être mises en œuvre sur la partie courant continu. Les mesures à appliquer sont décrites selon 6 cas ci-dessous et dépendent de : la mise à la terre ou non dune polarité DC pour des besoins fonctionnels dun générateur PV. La mise à la terre peut être directe ou réalisée à travers une résistance. la présence ou non dune séparation galvanique dans londuleur ou dans la partie courant alternatif. Note : Avec une séparation galvanique dans la partie a.c. de linstallation, le raccordement entre londuleur et le transformateur doit être entièrement flottant par rapport à la terre pour quune mise à la terre fonctionnelle dune polarité DC soit possible. Les différents casLes différents cas Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

61 61 Les nouvelles règles dintégrations photovoltaïques. Introduction: l'arrêté tarifaire du 4 Mars 2011 a donné de nouvelles règles et distingue les installations photovoltaïques intégrées au bâti, des installations photovoltaïques intégrées de manière simplifiée au bâti. Les critères techniques d'intégration ou d'intégration simplifiée au bâti sont complexes. C'est pourquoi le Comité d'Evaluation de l'Intégration Au Bâti (CEIAB) met à disposition deux listes, non exhaustives dans la mesure où elles sont établies sur demande volontaire de l'industriel ou du distributeur, afin de classer les systèmes d'intégration photovoltaïques comme éligibles au tarif d'intégration ou d'intégration simplifiée au bâti. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

62 62 Les nouvelles règles dintégrations photovoltaïques. lévolution des tarif de rachat : L'arrêté du 4 Mars 2011 fixe les nouvelles conditions d'achat de l'électricité produite par les installations utilisant l'énergie radiative du soleil, telles que visées au 3° de l'article 2 du décret n° du 6 Décembre Ce nouvel arrêté prévoit trois niveaux de tarifs distincts : Un tarif dit intégration au bâti Pour pouvoir bénéficier de ce tarif, doivent être remplies : - des conditions techniques précises d'intégration au bâti du système photovoltaïque (Annexes 2 et 5 de l'arrêté) ; - des conditions portant sur l'usage du bâtiment (Habitation, Enseignement, Santé, Autres) ; - des conditions de puissance nominale de l'installation et des autres installations en cours ou en projet sur le même bâtiment ou la même parcelle (puissance maximale de 9 kW ou 36 kW selon l'usage du bâtiment) Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

63 63 Les nouvelles règles dintégrations photovoltaïques. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Une nouvelle régulation du marché du photovoltaïque Après un moratoire & une période de concertation de plusieurs mois Décision politique de marquer une pause dans le développement du marché français LObjectif officiel 2020 de 5,4 GWc devient un plafond pour lactuel gouvernement ! Fin 2010, ERDF enregistrait plus de 4 GW de demandes de raccordement Cela se traduit dans les textes par un « objectif cible » de 500 MWc / an 100 MWc > résidentiel 100 MWc > non - résidentiel Le Tarif de lélectricité produite est révisé ( -20%) & ajustable ( trimestre) PPI = Programmation Pluriannuelle des investissements de production délectricité Les Objectifs 2020 seront révisable au second semestre 2012 Révison de la PPI (*) par le nouveau Parlement

64 64 Les nouvelles règles dintégrations photovoltaïques. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Quest-ce qui change avec le nouveau dispositif ? Un « outil ministériel » de régulation Remontée trimestrielle C.R.E. du nombre de demandes de raccordement à ERDF Plusieurs catégories dinstallations Toitures résidentielles Toitures non - résidentielles Centrales au sol Extension de la limite de puisssance de 3 KWc 9 KWC < 100 KWc = révision tarifaire / trimestre > 100 KWC = Appels doffres Nouveaux critères « techniques » dintégration Nouvelle grille tarifaire plus complexe

65 65 Type dinstallation Tarifs dachat du 01/10/2011 au 31/12/2011 c/kWh Résidentiel Intégration au bâti [0-9kWc] 40,63 [9-36kWc] 35,55 Intégration simplifiée au bâti [0-36kWc] 24,85 [36-100kWc] 23,61 Enseignement ou santé Intégration au bâti [0-9kWc] 33,25 [9-36kWc] 33,25 Intégration simplifiée au bâti [0-36 kWc] 24,85 [ kWc] 23,61 Autres bâtiments Intégration au bâti [0-9kWc] 28,82 Intégration simplifiée au bâti [0-36kWc] 24,85 [36-100kWc] 23,61 Tout type dinstallation [0-12MW] 11,38 Primes pour intégration, tarif dachat 40,63 c/kWh 24,85 c/kWh Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Prime dintégration en fonction de larrêté de 4 mars 2011, révision du tarif 1 er octobre 2011

66 66 Les nouvelles règles dintégrations photovoltaïques. Méthodologie Un des critères pour l'attribution de la prime d'intégration au bâti est que le système photovoltaïque soit installé dans le plan de la toiture. Pour une couverture totale d'un pan de la toiture, le Comité d'Evaluation de l'Intégration Au Bâti (CEIAB) considère que ce critère est toujours satisfait car les modules photovoltaïques définissent le plan de la toiture. En cas de couverture partielle d'un pan de toiture, le CEIAB définit : - le plan de la la toiture comme étant le plan tangent aux points hauts des éléments de couverture traditionnelle (hors éléments en saillie : faîtage, chatières, fenêtres de toit,...) - le plan du système photovoltaïque comme étant le plan tangent aux points hauts du champ de modules photovoltaïques (hors éléments en saillie : abergements, chatières ou éléments de ventilation du procédé,...) Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

67 67 Les nouvelles règles dintégrations photovoltaïques. Méthodologie Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Pour une couverture partielle : Le module doit assurer la fonction étanchéité Le système doit respecter une côte de dépassement extérieur Pour une couverture totale : c e critère est toujours satisfait car les modules photovoltaïques définissent le plan de la toiture - 60 mm – du 1 er Janvier au 31 Décembre mm – à partir du 1 er Janvier 2012

68 68 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Maintenance des installations photovoltaïques Les actions techniques minimales de maintenance doivent être envisagées durant le cycle de vie dune installation photovoltaïque pour maintenir ou rétablir linstallation dans un état dans lequel elle peut accomplir la fonction pour laquelle elle a été conçue. Toutes les opérations de maintenance doivent être envisagées avec pour priorité dassurer et de maintenir la sécurité des biens et des personnes.

69 69 Maintenance des installations photovoltaïques La maintenance préventive On distinguera les trois niveaux de maintenance suivant correspondant aux opérations de : maintenance conditionnelle, basées sur une surveillance des paramètres significatifs de linstallation ; maintenance prévisionnelle, exécutées en suivant les prévisions extrapolées de lanalyse et de lévaluation des paramètres significatifs de la dégradation du bien (ex. : corrosion) ; maintenance systématique, exécutées à des intervalles de temps préétablis et sans contrôle préalable de létat du bien ni de ses éléments constitutifs. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

70 70 Maintenance des installations photovoltaïques La maintenance préventive Pour les tous types dinstallations, hormis les locaux dhabitation individuelle non destinés à une occupation temporaire ou saisonnière, les trois niveaux de maintenance doivent être envisagés. Pour les locaux dhabitation non destinés à une occupation temporaire ou saisonnière, seul le niveau de maintenance systématique sera envisagé. Pour la maintenance systématique, la périodicité recommandée est dun an. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

71 71 Maintenance des installations photovoltaïques La maintenance préventive Les points relatifs à la sécurité des personnes et des biens sur le plan électrique sont les suivants : état général de linstallation ; vérification de labsence de corrosion ; état des câbles ; état des boites de jonction ; état des connexions ; resserrage des bornes sur tableaux électriques ; Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

72 72 Maintenance des installations photovoltaïques La maintenance préventive contrôle visuel et caractéristiques techniques des fusibles ; contrôle visuel du disjoncteur ; contrôle visuel des parafoudres ; essai des DDR ; vérifications des liaisons équipotentielles ; fonctionnement de la coupure durgence. Toutes ces actions doivent être envisagées dans le cadre dune maintenance systématique, et ce pour tous types de locaux. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

73 73 Maintenance des installations photovoltaïques La maintenance préventive Les points relatifs exclusivement à la sureté de fonctionnement sont les suivants : nettoyage des modules photovoltaïques ; vérification du maintien des conditions initiales de lenvironnement des modules PV ; maintien des conditions thermiques dexploitation des modules (aération en sous-face des modules) en fonction des prescriptions du fabricant ; Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

74 74 Maintenance des installations photovoltaïques La maintenance préventive vérification des mises à la terre fonctionnelles ; vérification du maintien des conditions dexploitation des locaux et du maintien de leur destination initiale ; dépoussiérage. Pour les locaux dhabitation équipés de modules photovoltaïques il convient pour assurer la sûreté de fonctionnement des installations PV de prévoir la maintenance sur la base du périmètre ci-dessus. Pour les ensembles industriels ou tertiaires, le maintien ou lamélioration de la sureté de fonctionnement de linstallation sont envisagés en fonction de la politique de maintenance de létablissement. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

75 75 Maintenance des installations photovoltaïques La maintenance préventive Des opérations de maintenance complémentaires sur le bâti sont à envisagées notamment lorsquelles sont relatives à : - la solidité-structure : fixations des modules, maintien des dispositions constructives, respect de la règlementation neige et vent, … Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

76 76 Maintenance des installations photovoltaïques La maintenance préventive Des opérations de maintenance complémentaires sur le bâti sont à envisagées notamment lorsquelles sont relatives à : -La couverture -lisolation - Létanchéité Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

77 77 La maintenance des installations photovoltaïques : La maintenance curative Au-delà de la maintenance préventive, un certain nombre dinterventions de dépannage visant à rétablir linstallation dans un état dans lequel elle peut accomplir la fonction pour laquelle elle a été conçue, devront être réalisées dans le respect des règles de lart. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

78 78 La maintenance des installations photovoltaïques : La maintenance curative En marge de cette maintenance curative, peuvent être envisagées, dune part, des opérations visant: à pallier lusure de certains matériels les adapter à lévolution des techniques, les adapter à des normes et règlements en vigueur, Dautre part, des opérations ayant pour but doptimiser linstallation existante. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

79 79 Rappel aux risques électriques et travail en hauteur Réaliser une opération dordre électrique comme non électrique présente un certain risque pour les opérateurs. -Ces personnes doivent être désignées, formées et habilités par leur employeur (décret septembre 2010, norme NF § 12.9). -Pour des opérations dordre non électrique sur des ouvrages photovoltaïques le symbole dhabilitation préconisé est BP (Norme NF 18510). -Pour des opérations dordre électrique sur des ouvrages photovoltaïques le symbole dhabilitation préconisé est BR. Travail en hauteur -Si les protections collectives ne sont pas possibles: obligation dutiliser des équipements de protection individuelle (E.P.I.) –Harnais de sécurité, –Longe (avec ou sans absorbeur) –Casque Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

80 80 TP Maintenance préventive Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Travaux pratiques : Maintenance Installation PV Travail demandé: Réalisez une visite de maintenance préventive sur linstallation proposée. Rédigez votre compte rendu de visite

81 81 Exemples de disfonctionnements Le risque dincendie: Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR

82 82 Un risque dincendie: -Mauvaise installation -Utilisation de matériels inadaptés (connecteurs, appareillages et protections) -Mauvais dimensionnement des organes de protections contre les courant inverses dans les chaines et les canalisations -Mauvaise estimation des courant max admissibles dans les canalisations (câbles de chaines, de groupes et principal PV) -… Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

83 83 La destruction des équipements Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

84 84 La destruction des équipements -Destruction par les surtensions atmosphériques (mauvais câblage, absence ou mauvaise installation déquipements de protections, absence de protection par équipotentialité … ) -Destruction des onduleurs (tension max dentrée à température minimale mal estimée, mise en service de champ de technologie amorphe,….) - Destruction liée au échauffements anormaux des équipements (surintensités, tension ou intensité nominale non pris en compte …) Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

85 85 Risque de brulure, délectrisation et délectrocution: -Risque de contact indirect (mise à des équipements de classe 1 non réalisée, absence partielle ou totale de prise de terre, pas déquipotentialité entre éléments conducteurs, etc.( Voir rapport récemment sortie par Consuel) -Risque de contact direct( absence de protection par obstacle, rupture de lisolation principale, mauvaise connexions,….) -Défaut disolement Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

86 86 Risque de brulure, délectrisation et délectrocution: -Risque de brulures (déconnection fortuite ou possible dans des locaux en présence de personnels non-avertis, absence de signalétiques explicites,…..) -Absence totale ou partielle détiquetage et de signalisation…… Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements Productio n photovolt aïque Coupure photovol taïque Coupure réseau de distribution

87 87 Mauvaise estimation du productible: Principales causes: -Mauvaise, voir inexistence dune étude et prise en compte de lenvironnent -Outil de dimensionnent non adapté (logiciel constructeur superflu) -…. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

88 88 Une production annuelle attendue non atteinte: -Mêmes causes que précédemment -Mauvais choix technologiques (Association champ PV et onduleur: décrochages erratiques) - ….. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

89 89 Les problèmes d étanchéités -Choix et mise en œuvre des abergements -Système dintégration en toiture inadapté aux différents types de toitures -Non respect des règles dart (DTU, guide technique, …..) Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

90 90 Enfin ne pas oublier, les problèmes financiers et juridiques: -Installations non terminées -Installations non fonctionnelles - installations non conformes -… De nombreuses installations aboutissent à un litige ou une action en justice. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

91 91 Pour éviter tous ces problèmes, entretenir et maintenir les installations photovoltaïques, il est nécessaire pour les acteurs concernés de posséder les aptitudes qualificatives mais aussi de respecter les règles dart définies par les normes NF,EN,UTE,….., DTU associés, avis techniques, prescription constructeur, etc. Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Exemples de disfonctionnements

92 92 Prévention contre la dégradation des installations photovoltaïques Cas n° 1 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Annexes

93 93 Prévention contre la dégradation des installations photovoltaïques Cas n° 2 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Annexes

94 94 Prévention contre la dégradation des installations photovoltaïques Cas n° 3 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

95 95 Prévention contre la dégradation des installations photovoltaïques Cas n° 4 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

96 96 Prévention contre la dégradation des installations photovoltaïques Cas n° 5 et 6 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

97 97 Cas particuliers: Conditions mise à la terre dune polarité de la partie continue pour des raisons fonctionnelles: une isolation galvanique entre la partie DC et la partie AC est exigée, elle peut être soit interne aux onduleurs, soit externe aux onduleurs. Lorsquelle est externe aux onduleurs, elle doit être réalisée au moyen dun transformateur par onduleur ou au moyen dun transformateur unique à plusieurs enroulements avec un enroulement séparé par onduleur. Il y a alors lieu de sassurer que les onduleurs utilisés sont compatibles avec ce type de mise en œuvre ; Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

98 98 Cas particuliers: Conditions mise à la terre dune polarité de la partie continue pour des raisons fonctionnelles: la mise à la terre de la polarité est réalisée en un point unique de la partie DC dun générateur PV, à proximité de lentrée DC de londuleur ou dans londuleur lui-même si celui-ci le permet. La mise à la terre est de préférence située immédiatement en amont du dispositif de coupure et de sectionnement de lentrée DC de londuleur pour conserver la liaison à la terre du champ même lors des phases de maintenance de londuleur ; Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

99 99 Cas particuliers: Conditions mise à la terre dune polarité de la partie continue pour des raisons fonctionnelles: lorsque la mise à la terre de la polarité DC est directe, pour se prémunir contre déventuels défauts à la terre en amont de cette mise à la terre une protection par coupure automatique est exigée pour éliminer tout courant de défaut circulant dans le câble de mise à la terre. Les mesures détaillées pour prévenir ce cas sont décrites au cas 2 ;cas 2 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C

100 100 Cas particuliers: Conditions mise à la terre dune polarité de la partie continue pour des raisons fonctionnelles: résistance, pour se prémunir contre déventuels défauts à la terre en amont de cette mise à la terre, une surveillance par contrôleur disolement est exigée. Les mesures détaillées pour prévenir ce cas sont décrites au cas 3 ;cas 3 Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C RETOUR

101 101 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Protection contre les chocs électriques (contact direct) Cas particuliers de la TBTS et TBTP Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR RETOUR

102 102 Les évolutions réglementaires applicables en 2011 : guide pratique UTE C Protection contre les chocs électriques (contact indirect) Autre cas: Pv (compétence électrique) – Maintenance des équipements PVR RETOUR


Télécharger ppt "Evolution guide UTE 15-712-1 et maintenance préventive des installations Photovoltaïques 1 1 Installation photovoltaïque raccordée au réseau (Module maintenance)"

Présentations similaires


Annonces Google