La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Zoonoses Maladies animales transmissibles à l'Homme Dr Michel GAGEY Institut National de Médecine Agricole 37000 Tours www.inma.fr.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Zoonoses Maladies animales transmissibles à l'Homme Dr Michel GAGEY Institut National de Médecine Agricole 37000 Tours www.inma.fr."— Transcription de la présentation:

1 Zoonoses Maladies animales transmissibles à l'Homme Dr Michel GAGEY Institut National de Médecine Agricole Tours

2 2 Les maladies infectieuses ont toujours été une des principales causes de mortalité dans le monde. Les maladies infectieuses ont toujours été une des principales causes de mortalité dans le monde. Les maladies infectieuses (1) Les maladies infectieuses sont provoquées par la pénétration dans l'organisme d'agents biologiques pathogènes (microbes) qui se multiplient et/ ou secrètent des toxines. Les maladies infectieuses sont provoquées par la pénétration dans l'organisme d'agents biologiques pathogènes (microbes) qui se multiplient et/ ou secrètent des toxines. Les agents pathogènes : Les agents pathogènes : Bactéries Bactéries Virus Virus Parasites Parasites Champignons Champignons Prions Prions Virus (grippe) Bactéries (Streptocoque)

3 3 Les maladies infectieuses (2) Des maladies entachées des grandes peurs : Des maladies entachées des grandes peurs : Du Moyen-âge (peste, choléra, …) Du Moyen-âge (peste, choléra, …) Du siècle passé (variole, …) Du siècle passé (variole, …) Des années passées (Sida, SRAS) Des années passées (Sida, SRAS) Des maladies souvent mal connues : Des maladies souvent mal connues : Quels agents ? Quels agents ? Quelle fréquence ? Quelle fréquence ? Quel mode de contamination ? Quel mode de contamination ? Quels symptômes ? Quels symptômes ? Quel traitement ? Quel traitement ? Quelle prévention ? Quelle prévention ? Variole

4 4 Environ 14 millions de décès dans le monde chaque année (dont 90% dans les pays en développement). Environ 14 millions de décès dans le monde chaque année (dont 90% dans les pays en développement). Mais ces maladies progressent dans les pays industrialisés ( + 10 à 20 % au cours des 15 dernières années). Mais ces maladies progressent dans les pays industrialisés ( + 10 à 20 % au cours des 15 dernières années). Six maladies expliquent 90 % de cette mortalité : Six maladies expliquent 90 % de cette mortalité : Sida (3,1 millions) Sida (3,1 millions) Infections respiratoires (3 millions de décès) Infections respiratoires (3 millions de décès) Maladies diarrhéiques (2,5 millions) Maladies diarrhéiques (2,5 millions) Tuberculose (2 millions) Tuberculose (2 millions) Paludisme (1 million) Paludisme (1 million) Rougeole ( ) Rougeole ( ) Sans oublier la mortalité imputée à certains cancers dont près de 15% sont d'origine infectieuse (hépatites +). Sans oublier la mortalité imputée à certains cancers dont près de 15% sont d'origine infectieuse (hépatites +). Les maladies infectieuses dans le monde

5 5 La France n'est pas épargnée par les maladies infectieuses. La France n'est pas épargnée par les maladies infectieuses. Les maladies les plus représentatives : Les maladies les plus représentatives : L'hépatite C ( personnes infectées dont près de la moitié l'ignore). L'hépatite C ( personnes infectées dont près de la moitié l'ignore). L'hépatite B ( porteurs chroniques); L'hépatite B ( porteurs chroniques); La grippe (2 000 décès imputables à la grippe pour une épidémie standard). La grippe (2 000 décès imputables à la grippe pour une épidémie standard). Le Sida ( séropositifs estimés – contaminations annuelles); Le Sida ( séropositifs estimés – contaminations annuelles); La tuberculose ( nouveaux cas). La tuberculose ( nouveaux cas). Les infections nosocomiales (7% des personnes hospitalisées) Les infections nosocomiales (7% des personnes hospitalisées) Les infections alimentaires ( infections). Les infections alimentaires ( infections). Les méningites bactériennes (700 cas – mortalité 15%). Les méningites bactériennes (700 cas – mortalité 15%). Les maladies infectieuses en France

6 6 Des groupes variées Maladies infectieuses Infections cutanées Infections alimentaires Infections sexuellement transmissibles Infections nosocomiales Zoonoses Infections cutanées Infections alimentaires Infections sexuellement transmissibles Infections nosocomiales

7 7 Des maladies qui ont de lavenir Des maladies qui ont de lavenir LOMS et le CDC évaluent à plus de 50 les agents pathogènes nouveaux identifiés depuis 30 ans. LOMS et le CDC évaluent à plus de 50 les agents pathogènes nouveaux identifiés depuis 30 ans. Plus de la moitié de ces agents sont responsables de zoonoses. Plus de la moitié de ces agents sont responsables de zoonoses. Ils sont à l'origine de plus de 30 nouvelles maladies bien identifiées à ce jour. Ils sont à l'origine de plus de 30 nouvelles maladies bien identifiées à ce jour. A ce jour, une trentaine despèces bactériennes et virales font lobjet dune surveillance rapprochée. A ce jour, une trentaine despèces bactériennes et virales font lobjet dune surveillance rapprochée. Une majorité de zoonoses Une majorité de zoonoses Sur les quelques agents pathogènes recensés pour lhomme, 61 % peuvent être à lorigine de zoonoses. Sur les quelques agents pathogènes recensés pour lhomme, 61 % peuvent être à lorigine de zoonoses. Très forte pression zoonotique sur lhomme. Très forte pression zoonotique sur lhomme. Les maladies infectieuses (3) OMS : Organisation Mondiale de la Santé CDC : Center for Diseases Control (Atlanta)

8 8 Les zoonoses Les zoonoses sont des infections (bactéries, virus, prions) et des infestations (parasites) qui se transmettent naturellement des animaux vertébrés (sauvages ou domestiques) à l'homme. Les zoonoses sont des infections (bactéries, virus, prions) et des infestations (parasites) qui se transmettent naturellement des animaux vertébrés (sauvages ou domestiques) à l'homme. [Du grec Zoôn, être vivant et nosos, maladie] Il ne s'agit donc pas uniquement des "maladies des animaux". Il ne s'agit donc pas uniquement des "maladies des animaux". Le terme "zoonose" s'applique à des maladies : Le terme "zoonose" s'applique à des maladies : Transmises directement entre animaux et hommes. Transmises directement entre animaux et hommes. Transmises indirectement via des vecteurs (arthropodes, denrées alimentaire d'origine animale) lorsque les animaux constituent les réservoirs identifiées des agents infectieux en cause. Transmises indirectement via des vecteurs (arthropodes, denrées alimentaire d'origine animale) lorsque les animaux constituent les réservoirs identifiées des agents infectieux en cause.

9 9 Quelques vérités … Les zoonoses sont nombreuses. Les zoonoses sont nombreuses. Elles varient dans le temps et l'espace et sont en constante évolution. Elles varient dans le temps et l'espace et sont en constante évolution. L'activité professionnelle (notamment le contact avec les animaux) est une manière fréquente de se contaminer. L'activité professionnelle (notamment le contact avec les animaux) est une manière fréquente de se contaminer. La connaissance de la chaîne de transmission permet de se protéger. La connaissance de la chaîne de transmission permet de se protéger. La protection peut s'envisager : La protection peut s'envisager : À la source de la contamination (prévention vétérinaire et police sanitaire). À la source de la contamination (prévention vétérinaire et police sanitaire). En appliquant des mesures d'hygiène des locaux et individuelles strictes. En appliquant des mesures d'hygiène des locaux et individuelles strictes. En portant des équipements de protection individuelle adapté au mode de contamination. En portant des équipements de protection individuelle adapté au mode de contamination. L'information des personnes exposées est une action fondamentale de prévention. L'information des personnes exposées est une action fondamentale de prévention.

10 10 Il était une fois … un éleveur… qui avait … qui avait …

11 11 Et si j'avais attrapé … Fièvre, frissons, courbatures, …. La leptospirose.. La leptospirose.. La fièvre Q. La fièvre Q. Le charbon. Le charbon. La brucellose. La brucellose. Une hantavirose. Une hantavirose. L'ornithose. L'ornithose. La tularémie. La tularémie. La rage. La rage. La Fièvre du Nil. La Fièvre du Nil Fièvre, frissons, courbatures, …. La leptospirose.. La leptospirose.. La fièvre Q. La fièvre Q. Le charbon. Le charbon. La brucellose. La brucellose. Une hantavirose. Une hantavirose. L'ornithose. L'ornithose. La tularémie. La tularémie. La rage. La rage. La Fièvre du Nil. La Fièvre du Nil Troubles neurologiques. La leptospirose. La rage. La maladie de Lyme. La brucellose. La Fièvre du Nil Troubles neurologiques. La leptospirose. La rage. La maladie de Lyme. La brucellose. La Fièvre du Nil Troubles cutanés. La maladie de Lyme. La maladie de Lyme. La pasteurellose. La pasteurellose. Le rouget du porc. Le rouget du porc. Le charbon. Le charbon. La tularémie. La tularémie. La gale. La gale. La teigne. La teigne Troubles cutanés. La maladie de Lyme. La maladie de Lyme. La pasteurellose. La pasteurellose. Le rouget du porc. Le rouget du porc. Le charbon. Le charbon. La tularémie. La tularémie. La gale. La gale. La teigne. La teigne Troubles cardiaques. La maladie de Lyme. La maladie de Lyme. La fièvre Q. La fièvre Q. La brucellose. La brucellose Troubles cardiaques. La maladie de Lyme. La maladie de Lyme. La fièvre Q. La fièvre Q. La brucellose. La brucellose Troubles respiratoires. La tuberculose. La tuberculose. Le charbon. Le charbon. L'ornithose. L'ornithose Troubles respiratoires. La tuberculose. La tuberculose. Le charbon. Le charbon. L'ornithose. L'ornithose Troubles digestifs. La salmonellose. La salmonellose. La listériose. La listériose. Le charbon. Le charbon. La leptospirose. La leptospirose Troubles digestifs. La salmonellose. La salmonellose. La listériose. La listériose. Le charbon. Le charbon. La leptospirose. La leptospirose

12 12 Au total, des troubles très variés … Aigus ou chroniques. Aigus ou chroniques. Bénins ou graves. Bénins ou graves. D'évolution courte ou prolongée. D'évolution courte ou prolongée. Non spécifiques d'une maladie particulière le plus souvent. Non spécifiques d'une maladie particulière le plus souvent.

13 13 En pratique … Chez un professionnel au contact des animaux, un tableau de maladie infectieuse … Chez un professionnel au contact des animaux, un tableau de maladie infectieuse … Doit systématiquement faire évoquer une zoonose. Doit systématiquement faire évoquer une zoonose. Doit s'accompagner de mesures simples : Doit s'accompagner de mesures simples : Rappeler son métier au médecin. Rappeler son métier au médecin. Rechercher des problèmes de santé animale, connus ou non. Rechercher des problèmes de santé animale, connus ou non.

14 14 Quelques zoonoses … Fiches zoonoses téléchargeables sur le site de l'INMA

15 15 La leptospirose Agent : bactérie. Agent : bactérie. Animaux malades : animaux de production et de compagnie. Animaux malades : animaux de production et de compagnie. Animaux vecteurs : rongeurs (urines). Animaux vecteurs : rongeurs (urines). Transmission : peau et muqueuses. Transmission : peau et muqueuses. Fréquence : 400 cas déclarés par an. Fréquence : 400 cas déclarés par an. Signes : "grippe", jaunisse, atteinte rénal, hémorragies, … Signes : "grippe", jaunisse, atteinte rénal, hémorragies, … Prévention : protection de la peau au contact des animaux vivants et morts, des eaux douces, lutte contre les rongeurs, vaccination. Prévention : protection de la peau au contact des animaux vivants et morts, des eaux douces, lutte contre les rongeurs, vaccination.

16 16 La fièvre Q Agent : bactérie. Agent : bactérie. Animaux malades : Toutes espèces, surtout ruminants. Animaux malades : Toutes espèces, surtout ruminants. Transmission : voie respiratoire (inhalation de poussières contaminées lors des avortements) Transmission : voie respiratoire (inhalation de poussières contaminées lors des avortements) Fréquence : 200 cas déclarés par an. Fréquence : 200 cas déclarés par an. Signes : "grippe", endocardite, risque d'avortement. Signes : "grippe", endocardite, risque d'avortement. Prévention : désinfections des locaux, se protéger lors des mises bas, des manipulations des déchets animaux. Prévention : désinfections des locaux, se protéger lors des mises bas, des manipulations des déchets animaux.

17 17 La brucellose Agent : bactérie. Agent : bactérie. Animaux malades : Toutes espèces de mammifères. Animaux malades : Toutes espèces de mammifères. Transmission : peau, muqueuse, tube digestif, voies respiratoires. Transmission : peau, muqueuse, tube digestif, voies respiratoires. Fréquence : 25 cas déclarés par an. Fréquence : 25 cas déclarés par an. Signes : fièvre nocturne (fièvre de Malte), atteinte de nombreux organes, altération de l'état général Signes : fièvre nocturne (fièvre de Malte), atteinte de nombreux organes, altération de l'état général Prévention : protection de la peau, mesures d'hygiène. Prévention : protection de la peau, mesures d'hygiène.

18 18 La tuberculose Agent : bactérie. Agent : bactérie. Animaux malades : Toutes espèces animales. Animaux malades : Toutes espèces animales. Transmission : peau, muqueuse, tube digestif, voies respiratoires. Transmission : peau, muqueuse, tube digestif, voies respiratoires. Fréquence : 50 cas déclarés par an d'origine animale. Fréquence : 50 cas déclarés par an d'origine animale. Signes : fièvre modérée, altération de l'état général, amaigrissement, atteinte rénale. Signes : fièvre modérée, altération de l'état général, amaigrissement, atteinte rénale. Prévention : protection de la peau, protection des voies respiratoires, mesures d'hygiène. Prévention : protection de la peau, protection des voies respiratoires, mesures d'hygiène.

19 19 La tularémie Agent : bactérie. Agent : bactérie. Animaux malades : animaux sauvages (rongeurs, lièvres). Animaux malades : animaux sauvages (rongeurs, lièvres). Transmission : peau, muqueuse, tube digestif, voies respiratoires. Transmission : peau, muqueuse, tube digestif, voies respiratoires. Fréquence : 20 cas déclarés par an. Fréquence : 20 cas déclarés par an. Signes : infection locale cutanée ou oculaire, infection généralisée avec forte fièvre. Signes : infection locale cutanée ou oculaire, infection généralisée avec forte fièvre. Prévention : protection de la peau et des muqueuses lors des contacts avec les animaux sauvages. Prévention : protection de la peau et des muqueuses lors des contacts avec les animaux sauvages.

20 20 La maladie de Lyme Agent : bactérie. Agent : bactérie. Transmission par les tiques Transmission par les tiques Contamination : peau (morsure de tique) Contamination : peau (morsure de tique) Fréquence : cas recensés par an. Fréquence : cas recensés par an. Signes : atteinte cutanée (érythème migrant), troubles neurologiques, articulaires, cardiaques, … Signes : atteinte cutanée (érythème migrant), troubles neurologiques, articulaires, cardiaques, … Prévention : protection de la peau vis-à-vis des tiques, répulsifs, surveillance prolongée des piqûres de tiques. Prévention : protection de la peau vis-à-vis des tiques, répulsifs, surveillance prolongée des piqûres de tiques.

21 21 Comment prévenir les zoonoses Des mesures collectives de prévention Des mesures collectives de prévention Hygiène générale de l'élevage : Hygiène générale de l'élevage : Nettoyage et désinfection des locaux et du matériel Nettoyage et désinfection des locaux et du matériel Stockage des déchets et des cadavres animaux dans un emplacement réservé, isolé et identifié. Stockage des déchets et des cadavres animaux dans un emplacement réservé, isolé et identifié. Formation et information du personnel Formation et information du personnel Mise en place de moyens appropriés : Mise en place de moyens appropriés : Eau potable, savon, essuyage à usage unique Eau potable, savon, essuyage à usage unique Trousse de première urgence (à définir avec le médecin du travail) Trousse de première urgence (à définir avec le médecin du travail) Armoires-vestiaires personnelles et distinctes entre vêtements de ville et vêtements de travail Armoires-vestiaires personnelles et distinctes entre vêtements de ville et vêtements de travail Vêtements de travail appropriés, en bon état, entretenus. Vêtements de travail appropriés, en bon état, entretenus. Equipements de protection individuelle adaptés, propres, entretenus et renouvelés (gants, filtres – masques à particules, lunettes) Equipements de protection individuelle adaptés, propres, entretenus et renouvelés (gants, filtres – masques à particules, lunettes)

22 22 Comment prévenir les zoonoses Des mesures individuelles de prévention Des mesures individuelles de prévention Réduire les sources de contamination possibles : Réduire les sources de contamination possibles : Porter des équipements de protection individuelle (notamment lors de l'utilisation des jets d'eau à haute pression). Porter des équipements de protection individuelle (notamment lors de l'utilisation des jets d'eau à haute pression). Porter des gants étanches pour les mises bas et les manipulations de cadavres et de déchets animaux. Porter des gants étanches pour les mises bas et les manipulations de cadavres et de déchets animaux. Respecter les règles d'hygiène : Respecter les règles d'hygiène : Se laver les mains (eau potable et savon) systématiquement: Se laver les mains (eau potable et savon) systématiquement: Après contact avec les animaux, leurs déchets et leurs déjections. Après contact avec les animaux, leurs déchets et leurs déjections. Avant les repas, les pauses, en fin de journée de travail. Avant les repas, les pauses, en fin de journée de travail. Ne pas boire, manger, fumer sur les lieux de travail. Ne pas boire, manger, fumer sur les lieux de travail. En cas de plaie : laver à l'eau et au savon. Désinfecter et protéger par un pansement imperméable. ET PENSER AU TETANOS ! (VACCIN ++) En cas de plaie : laver à l'eau et au savon. Désinfecter et protéger par un pansement imperméable. ET PENSER AU TETANOS ! (VACCIN ++) Changer de vêtements de travail en fin de journée. Changer de vêtements de travail en fin de journée. Précautions renforcées chez les femmes enceintes. Précautions renforcées chez les femmes enceintes.

23 23 Des maladies professionnelles ? Les zoonoses sont pour la plupart reconnue "Maladie Professionnelle " par les organismes d'Assurance Maladie (MSA) Les zoonoses sont pour la plupart reconnue "Maladie Professionnelle " par les organismes d'Assurance Maladie (MSA) Le reconnaissance habituelle est faite en référence à une liste pré-établie (tableaux) qui précise notamment les maladies reconnues et les travaux susceptibles de provoquer ces maladies. Le reconnaissance habituelle est faite en référence à une liste pré-établie (tableaux) qui précise notamment les maladies reconnues et les travaux susceptibles de provoquer ces maladies. La déclaration doit être faite par l'intéressé auprès de sa Caisse (salariés) ou de son Assureur (exploitants). La déclaration doit être faite par l'intéressé auprès de sa Caisse (salariés) ou de son Assureur (exploitants). Pour tout renseignement, contacter le service Santé- Sécurité au travail de la MSA. Pour tout renseignement, contacter le service Santé- Sécurité au travail de la MSA.

24 24 La réglementation Document d'évaluation des risques professionnels Document d'évaluation des risques professionnels Évaluation du risque biologique pour les travailleurs exposés. Évaluation du risque biologique pour les travailleurs exposés. Document de synthèse unique. Document de synthèse unique. Outil de référence pour mettre en place et suivre les mesures de prévention adaptées. Outil de référence pour mettre en place et suivre les mesures de prévention adaptées. Décret n° du 4 mai (protection des travailleurs contre les risques liés à une exposition à des agents biologiques) Décret n° du 4 mai (protection des travailleurs contre les risques liés à une exposition à des agents biologiques) Classement des agents biologiques Classement des agents biologiques Des mesures à prendre en fonction de l'évaluation des risques. Des mesures à prendre en fonction de l'évaluation des risques. Mesures à prendre pour réduire l'exposition, pour informer sur les risques, pour protéger les travailleurs, pour signaler le risque à d'autres intervenants (médecin du travail, inspecteur du travail, préventeurs). Mesures à prendre pour réduire l'exposition, pour informer sur les risques, pour protéger les travailleurs, pour signaler le risque à d'autres intervenants (médecin du travail, inspecteur du travail, préventeurs).

25 25 Des questions ? De l'eau, du savon, et des vêtements adaptés ! C'est simple, non ?


Télécharger ppt "Zoonoses Maladies animales transmissibles à l'Homme Dr Michel GAGEY Institut National de Médecine Agricole 37000 Tours www.inma.fr."

Présentations similaires


Annonces Google