La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Politique monétaire dans la zone euro Rôle de la politique monétaire Objectifs et instruments Comportements.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Politique monétaire dans la zone euro Rôle de la politique monétaire Objectifs et instruments Comportements."— Transcription de la présentation:

1 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Politique monétaire dans la zone euro Rôle de la politique monétaire Objectifs et instruments Comportements des autorités monétaires –Indépendance et crédibilité –Règle de Taylor Politique monétaire dans la zone euro –Cadre –Application et conformité avec la règle de Taylor

2 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Rôle de la politique monétaire Contrôler la stabilité macro-économique –Stabilité des prix –Pour une croissance élevée et durable Ancrer les anticipations des agents économiques

3 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Modèle keynésien simplifié Courbe de Phillips Courbe IS simplifiée, linéarisée autour dun point déquilibre Avec:

4 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Modèle keynésien simlpifié (2) Courbe IS simplifiée, linéarisée autour dun point déquilibre Courbe de Phillips Avec:

5 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Objectifs et instruments Optique prix: taux dintérêt directeurs, taux dintervention sur le marché monétaire permet dinfluencer le coût de refinancement des banques et, donc, les taux dintérêt pratiqués par celles-ci Optique volume: Coefficient de réserve des banques émission de monnaie de base permet dinfluencer le volume de monnaie en circulation

6 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Comportement des autorités monétaires Indépendance et crédibilité –Le dosage des politiques budgétaires et monétaires (policy mix): tâches du gouvernement et de la BC –Difficulté du « fine tuning » budgétaire et seignorage inflatoire –Conflit entre objectifs de plein emploi et de stabilité des prix: dans certains cas, la maîtrise de linflation impose une politique monétaire restrictive alors que lon est déjà dans un ralentissement conjoncturel –Le gouvernement est plus attaché aux problèmes de court terme et donc au problème de lemploi: il nest pas crédible pour lutter contre linflation –Les anticipations sont importantes: si elle ne sont pas ancrées sur un comportement anti-inflationniste de la BC, elles multiplient le problème –Conclusion: depuis les années 90: indépendance de la BC

7 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Séquence des effets d un choc sur la courbe IS

8 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Comportement des autorités monétaires Règle de Taylor –Taux dintérêt nominal de court terme = + Inflation attendue + Taux dintérêt réel de court terme dont les effets sont neutres sur léconomie (Inflation attendue - Objectif dinflation) (PIB potentiel - PIB effectif) / PIB potentiel Avec : g=h=0.5

9 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP En termes numériques, cette règle était évaluée comme suit par Taylor : Taux dintérêt nominal de court terme = 2% + Inflation attendue (Inflation attendue - 2%) Output gap

10 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Raisonnement approximatif, vu de lextérieur Variation du taux dintérêt nominal de court terme = Variation de linflation (Croissance du PIB - Croissance du PIB potentiel) On ne connaît pas le taux dintérêt déquilibre pris en compte par la BC.

11 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Etat stationnaire Doù, selon la courbe de Phillips et la courbe IS : Hypothèses

12 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Règle de Taylor Importance des poids associés aux objectifs –Les poids indiquent une pondération des objectifs (ex.: BCE et FED) –Les poids indiquent la réactivité de la BC (volatilité des taux dintérêt plutôt que de linflation et loutput gap) –Les poids tiennent compte de loutput gap comme indicateur avancé de linflation dans le cas dun choc sur IS –Plus h est élevé moins lerreur sur r déquilibre est importante Voir « Exemple numérique : Taylor rule » et « Taylor rule level»

13 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Règle de Taylor Output gap et inflation anticipés –Politique backward looking (situation observée actuellement), exemple : on connaît linfaltion avec un mois de retard et le PIB trimestriel avec trois mois de retard. –Politique forward looking: on utilise des indicateurs prévisonnels avancés ou des prévisions. –Politique backward looking associée avec une politique souvent plus restrictive (Budesbank, BCE vs. FED)

14 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Source derreurs Lobservation de loutput gap (très grande incertitude sur la mesure) Lanticipation de lOG et de linflation (exemple : choc temporaire sur le prix de lénergie en 2000, loutput potentiel dans la nouvelle économie) Les canaux de transmission de la politique monétaire et lefficacité de celle-ci

15 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Recent Experience: U.S will be 18th year of the Long Boom First and second longest peacetime expansions in U.S. history –1991-, –Recession in between was short and mild Inflation has been low and stable No period of macroeconomic stability like this before –17 years before this ( ) had 5 recessions –Before 1982 in recession 35 percent of the time –Since 1982 in recession less than 4 percent of the time

16 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Pour cent Croissance du PIB (données trimestrielles)

17 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Pour cent Output gap avec trend HP pour le PIB potentiel GDP

18 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Why the Increased Stability? Good luck? – No big shocks like the 1970s? But shocks were big several times Late 1980s credit crunch 1998 currency crises, Now viewed as favorable supply shocks –Change in the economic structure? Services, inventories, high-tech new economy Good policy? –Fiscal policy? Deficit reduction and elimination? Keynesian counter-cyclical policy?

19 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP U.S. monetary policy has changed More reactive to changes in inflation –federal funds rate rises by twice as much when inflation rises: 75 versus 150 basis points This more prompt, more reactive policy, has kept inflation from rising, thereby preventing recessions. For example, compare the funds rate changes in the late 1980s and the late 1960s

20 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Inflation rate Smoothed inflation rate (4 quarter average) : Funds rate was 4.8% : Funds rate was 9.7%

21 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Many other Experiences Inflation/Output Stability Before and After Inflation Targeting (percent) Source: Cecchetti and Ehrmann(1999) Period inf growth Before: After: Difference Australia Canada Chile Finland Israel New Zealand Spain Sweden U.K.

22 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Use of Policy Rules in Practice Of course, no policy rule can be followed mechanically –Special factors –Need to estimate potential GDP growth But can be used as a guideline in many cases Or, more complex actions are approximated by a simple rule. Example, inflation forecast targeting Useful for private sector too

23 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Interest rate hitting zero problem Downward spiral… To estimate likelihood of hitting zero and getting stuck, put simple policy rule in policy model and see what happens: –pretty safe for inflation targets of 1 to 2 percent Modify simple rule: –Interest rate stays near zero after the expected crises (Reifschneider and Williams (1999))

24 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Policy Rule Constant Real Interest Rate Interest rate Inflation rate 0 Target The Downward Spiral Problem

25 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Should central banks try to break stock price bubbles? Add a stock price term to simple policy rule –simulations show that reacting to this term increases output and inflation variability But some sharp changes in asset prices may require discretionary increases in liquidity –1987 stock market crash in U.S. –1998 reaction to change in risk premium...

26 Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Politique monétaire dans la zone euro Cadre –Objectif : inflation < 2%, maintenue à moyen terme –Pas de référence à loutput gap, pas prioritaire –Premier pilier: M3 croissance 4.5% à moyen terme –Deuxième pilier : large éventail dindicateurs, y compris projections macro- économiques Application : à lire


Télécharger ppt "Facultés des sciences économiques et sociales FUNDP Politique monétaire dans la zone euro Rôle de la politique monétaire Objectifs et instruments Comportements."

Présentations similaires


Annonces Google