La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Samedi 6 octobre 2012 Visite du palais Royal dAranjuez.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Samedi 6 octobre 2012 Visite du palais Royal dAranjuez."— Transcription de la présentation:

1

2 Samedi 6 octobre 2012 Visite du palais Royal dAranjuez

3

4 Extérieur du Palais Royal

5 La construction de ce palais ainsi que de l'ensemble monumental qu'il jouxte fut commencée par Philippe II et achevée par Charles III, raison pour laquelle ils présentent une grande variété de styles. Le palais se caractérise par sa façade où prédominent le blanc et le rouge. Propriété de loisir à ses origines, il acquit son aspect monumental sous le règne de Philippe II, bien que son aspect actuel date d'après la restauration de Charles III qui y ajouta une grande place d'armes. Le palais est de style Herrera. Le plus remarquable reste sa façade ornée des statues des trois rois qui ont participé à sa construction. L'escalier avec balustrade de style rococo, œuvre de Bonavía, et le salon de Porcelaine aux murs couverts de ce matériau sont d'une importance capitale de par leur beauté et leur maestria. Il compte de nombreuses salles luxueuses parmi lesquelles on peut citer le cabinet arabe et le salon de porcelaine. De nombreuses toiles sont exposées au sein de ce palais pour la plupart réalisées par des peintres espagnols et italiens tel que Luca Giordano. Lescalier dhonneur a été construit sous le règne de Philippe V par Giacomo Banavia.

6 Jardins (Pas de photos de lintérieur)

7 Jardins magnifiques

8

9 Marie sol notre guide

10 Une des rares photos touvée sur la toile Appartements Proches du Palais

11 Arrivée sur Toléde et découverte de lAlacazar

12 Photos de Tolède prises depuis lautocar

13 Avant de visiter Tolède, il est 14 h et nous passons à table

14 Excellent restaurant Entrée

15 Le café se prend en terrasse

16 Toujours le tour panoramique

17 Place de la mairie

18

19 Cathèdrale Sainte Marie de Tolède Tympan de la Cathédrale

20 Les armes de Tolède Visite de la cathédrale

21 La cathédrale Sainte-Marie de Tolède est le siège de l'archevêché du même nom, qui possède le titre de primat d'Espagne, et ce depuis les Wisigoths qui avaient fait de la ville leur capitale politique et religieuse. L'édifice actuel fut bâti en style gothique à compter de 1226, à l'emplacement de l'ancienne grande mosquée de la cité. Aujourd'hui encore, la cathédrale de Tolède domine la ville impériale de sa haute flèche, et appartient au cercle des plus prestigieuses cathédrales espagnoles. Elle est classée sur la liste du patrimoine mondial de lUNESCO depuis 1986, au même titre que l'ensemble du centre historique de la ville. Une première cathédrale fut construite au vie siècle par le premier évêque de la ville, saint Eugène, sous le règne du roi wisigoth Récarède 1er. Néanmoins, peu après la prise de la ville par les Musulmans en 712, ces derniers font bâtir à cet emplacement une mosquée qui sera plusieurs fois modifiée et agrandie. En 1085,Alphonse VI de Castille reconquiert la ville. Les capitulations prévoient que les Maures pourraient rester sur place et continuer à pratiquer leur culte dans les temples existants. En décembre 1085, Alphonse VI convoque les Cortes de Castille à Tolède, et décision y est prise de restaurer le siège ecclésiastique de Tolède, avec le rang d'archevêché. Le plan de la cathédrale de Tolède s'inspire de celui de Notre Dame de Paris ou de Saint-Etienne de Bourges, en adoptant une structure à cinq nefs, double déambulatoire et un transept s'inscrivant dans la largeur totale des nefs. L'édifice mesure 120 mètres de long sur 59 de large, et la nef principale s'élève à 44,50 mètres, soutenue par quatre-vingt-huit piliers. Construite à l'origine dans un style gothique rayonnant, la lente évolution des travaux (début xiiie siècle-fin xve siècle) de la nef et de la façade a conduit à l'aspect actuel du bâtiment, qui représente en quelques sorte toute l'évolution du style gothique dans la péninsule.

22

23 En face de l'autel principal repose le chœur le plus beau parmi les cathédrales européennes, réalisé pour loger le clergé de la Cathédrale : Archevêque, chanoine et chapelains du chœur. II est composé de stalles basses réalisées du côté droit par Alonso Berruguete et du côté gauche par Felipe Bigamy. Les stalles hautes furent prises en charge par Rodrigo Aleman entre 1489 et 1495 et représentent les épisodes de la conquête de Grenade. À chaque latéral se trouvent deux grands lutrins de 1570 réalisés par Nicolas de Vergara el Viejo et son fils Nicolas de Vergara el Mozo. Au centre, lelutrin de l'aigle est de création allemande. Une belle sculpture gothique française du xive siècle présidant l'autel témoigne de la douceur et de la beauté de la Mère, appelée la Vierge Blanche. Une grille, ouvrage de Domingo de Cespedes entre 1541 et 1548, isole le chœur.

24

25

26 En 1900 avec le Cardinal Sancha, et pour plus de sécurité et vigilance, on habilita la pièce du Trésor sous la tour. On y trouve dans des vitrines plusieurs des principales œuvres d'orfèvrerie de la Cathédrale. Sur elles, les peintures pour les cartons des tapis qui seront plus tard élaborés dans la Fabrique de Sainte Barbe en Mais ce qui se détache le plus dans le Trésor est la grandiose Custode Processionnelle, commandée par le Cardinal Cisneros à Enrique de Arfe en 1515, qui abrite lustensoir ou petite custode, dans son intérieur. Celle ci fut acquise par le Cardinal Cisneros d'un legs de la Reine Isabelle la Catholique et selon la croyance populaire elle fut réalisée avec le premier or qui arriva d'Amérique. Enrique de Arfe exécuta cette custode d'après l'origine des tours de la cathédrale gothique et de la custode centrale du retable principal. Elle mesure 2,50 mètres de haut et elle est divisée en trois parties. Elle est composée de pièces unies par vis et elle contient 250 petites statues d'émail et d'argent doré. Elle est couronnée par une Croix de diamants réalisée en 1600 et un piédestal du xviie siècle siècle d'argent offert par le Cardinal-infante Louis Antoine de Bourbon. Parmi de nombreuses autres œuvres d'art de ce Trésor figure la Bible de Saint Louis des ateliers royaux français, qui fut offerte en 1258 à Alphonse X de Castille. D'autres œuvres importantes d'orfèvrerie sont également présentées dans les vitrines.

27

28 Visites des 2 synagogues

29 Synagogue Santa Maria la Blanca

30 Flâneries dans les rues piétonnes

31 Regroupement pour le départ

32 Avant de rentrer à San Lorenzo, et ce comme chaque soir, lapéritif est offert à tous les voyageurs

33 Dimanche 7 octobre 2012 La Granja de San ildefonso

34 Palais royal

35 La Place Royal de La Granja est situé sur le versant nord de la Sierra de Guadarrama, à environ 90 kilomètres de Madrid. Son nom vient d'un vieux moines du monastère de ferme segoviano Jeromes El Parral eues ici. Felipe V a pris sa retraite à cet endroit en 1724 et au cours des vingt prochaines années a magnifié les jardins et le palais, qui a été utilisé comme résidence d'été par tous ses successeurs jusqu'à Alfonso XIII. Récemment une Restauration : nous avons entrepris le réaménagement des collections dans les salons officiels revenons à l'époque de Philippe V. Ils sont des voûtes décorées de fresques d'intérêt avantageux, des boîtes et des meubles du XVIII et XIX. Ils soulignent également les laques, les peintures salle de Panini, et le musée de la tapisserie qui présente, entre autres, la série de l'Apocalypse, travailler bruselesa XVI siècle.

36 Pas de photos de lintérieur

37 Visite des jardins

38 Photo reprise sur internet permettant de montrer le jardin majestueux

39 Les jardins furent créés par larchitecte français René Carlier. Ils sont identiques aux jardins du XVIIIe siècle, formé de parterres et bosquets de végétations délimités par des parois formées de charmes, et les alignements d'arbres. Au XIXe siècle, l'introduction d'espèces nouvelles, en particulier conifères tels que les séquoias plantés monumentales, à la Collégiale Royale, dans les jardins de la pointe Middle. Statues en marbre blanc et des vases du XVIIIe siècle, ornent les parterres et allées du jardin, complétées par de grandes sculptures dans les fontaines, imitant plomb et de bronze peint. Ils insistent sur la Neptune, Apollon et Andromède dans la perspective plus large de Horse Racing; Cascade Anfítride, au Palais, et les huit rues, le panier, les Bains de Diane et de la renommée. L'eau qui alimente les fontaines vient d'un grand réservoir appelé The Sea, situé au-dessus du jardin. Par la force de gravité, comme au XVIIIe siècle, de l'eau atteint les fournisseurs 40 mètres de haut, comme la source de la renommée.

40 Fin des visites royales

41 Col de Navacerrada : Il sagit de la station de ski la plus proche de Madrid (60 km) et de Ségovie (72 km). Elle est divisée en deux zones différenciées : une zone haute avec des pistes de niveau moyen à élevé, et une zone basse, avec des pistes de niveau moyen et pour débutants. Ces tracés sont très protégés puisquils sétendent au milieu de pinèdes. La proximité despaces de grand intérêt offre la possibilité dun tourisme alternatif : La Granja, Ségovie, lEscurial, Rascafría, Fuenfría, etc.

42 Vues splendides lors de la descente du col vers Madrid Après midi libre à Madrid où nous nous promenons une dernière fois dans les quartiers de Plaza Mayor et Puerta dl sol

43 Sur la route de retour, lors dun arrêt technique vers 12 h nous avons pris notre dernier apéritif. Une satisfaction totale de la part des adhérents. Lundi 8 octobre 2012


Télécharger ppt "Samedi 6 octobre 2012 Visite du palais Royal dAranjuez."

Présentations similaires


Annonces Google