La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES 60 ANS DE RADIO-CANADA – TÉLÉ De 1977 à 1981 Cliquez pour avancer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES 60 ANS DE RADIO-CANADA – TÉLÉ De 1977 à 1981 Cliquez pour avancer."— Transcription de la présentation:

1 LES 60 ANS DE RADIO-CANADA – TÉLÉ De 1977 à 1981 Cliquez pour avancer

2 À l’automne 2012, la télévision de Radio-Canada aura 60 ans.
À l’automne 2011, la Société Radio-Canada fêtait ses 75 ans d’existence. À l’automne 2012, la télévision de Radio-Canada aura 60 ans. Star Québec poursuit donc son hommage à la télévision de Radio-Canada avec ce sixième diaporama couvrant la période de 1977 à 1982. Ces années restent marquantes, non seulement en raison des émissions qu’on y a présentées, mais aussi à cause du premier référendum sur la souveraineté du Québec !

3 Angèle Coutu et Jean Besré
1977 – 1980 JAMAIS DEUX SANS TOI S’inspirant des relations hommes-femmes, Guy Fournier a imaginé cette comédie de situation mettant en scène Rémi Duval (Jean Besré), agent d’assurances, et son épouse Francine (Angèle Coutu), femme au foyer qui veut s’émanciper, sous les bons conseils de son amie Marie-Josée Lafleur (Micheline Lanctôt). C’est pourquoi elle engage un homme de ménage gay, Bernie Lacasse (Serge Thériault). Angèle Coutu et Jean Besré Les Duval sont les parents de deux ados: un garçon, Christian (Stéphane L’Écuyer), et une fille Dominique (Valérie Gagné).

4 Trois animateurs se sont succédés à la barre de l’émission :
1977 – 1987 CONTRECHAMP Cette émission d’affaires publiques était produite dans les studios de Québec. Chaque semaine, dans un reportage de 30 minutes sur un sujet d’actualité, on reconstitue les faits d’un événement marquant accompagné de témoignages. Trois animateurs se sont succédés à la barre de l’émission : Pierre Beausoleil (1977 à 1979) Florian Sauvageau (1979 à 1981) Anne-Marie Dussault (1981 à 1987) Anne-Marie Dussault

5 Jacques Piperni et Johanne Garneau
1977 – 1980 ANIMAGERIE Le monde des animaux est ouvert aux enfants avec cette émission. D’ailleurs, les prénoms des deux personnages forment le mot « animaux » : Anne (Johanne Garneau) et Nimo (Jacques Piperni). Anne et Nimo rencontrent toute une variété d’animaux et parlent avec eux, question d’en savoir plus sur leur façon de vivre. Jacques Piperni et Johanne Garneau

6 1977 – 1981 TÉLÉMAG Il s’agit d’une émission d’affaires publiques comme Radio-Canada en a fait sa spécialité au cours de ses 60 ans d’existence. On s’attarde particulièrement à l’actualité internationale. Les deux premières années, de 1977 à 1979, l’émission fut animée par Pierre Nadeau. Il fut ensuite remplacé par Pierre Olivier qui poursuit l’aventure de 1979 à 1981. Pierre Olivier

7 Paul Hébert et Monique Aubry
1978 – 1981 RACE DE MONDE Sorti de la plume de Victor-Lévy Beaulieu, ce téléroman raconte l’histoire d’Abel Beauchemin (Jean-Luc Montminy), dont les modestes parents Charles et Mathilde (Paul Hébert et Monique Aubry) ont quitté le Bas du Fleuve pour s’installer à Montréal où ils peinent à joindre les deux bouts. Paul Hébert et Monique Aubry Deux mondes se rencontrent lorsqu’Abel tombe amoureux de Catherine Picard (Claire Bourbonnais) qui vient d’une famille aisée.

8 Jacques Boulanger et Gene Kelly
1978 – 1987 SUPERSTAR Une émission de variétés avec un concept différent, voilà ce que nous offre l’animateur Jacques Boulanger. À chaque émission, il reçoit un artiste-vedette. Avec lui, en entrevue, Jacques Boulanger retrace des moments marquants de sa carrière. Jacques Boulanger et Gene Kelly Les entrevues sont entrecoupées de numéros de variétés et par la visite d’invités-surprises. Les grands noms de chez-nous, comme Dominique Michel et Gilles Latulippe, y sont passés, mais également des vedettes internationales comme Gene Kelly et Nana Mouskouri.

9 1978 DUPLESSIS Le premier ministre du Québec Maurice Duplessis a marqué l’histoire de la province. Pas étonnant qu’on lui ait consacré une série dramatique racontant sa vie et sa carrière. Dans le rôle-titre, Jean Lapointe livre une performance criante de vérité, dans une réalisation de Mark Blandford et sur des textes de Denys Arcand. Tout y passe: des scandales éclaboussant les libéraux d’Alexandre Taschereau jusqu’à sa mort à Schefferville, en passant par la création de l’Union Nationale. Jean Lapointe

10 Marc Labrèche et Mario Lirette
1978 – 1982 TÉLÉJEANS Cette émission s’adressait aux adolescents et présentait tant des reportages sur différents sujets que des numéros de variétés. Tout ça est également agrémenté d’entrevues avec les personnalités admirés des adolescents et de chroniques de toute sorte. C’est d’ailleurs dans le cadre de cette émission que Stéphan Bureau a fait ses débuts comme chroniqueur de bandes dessinées. À l’animation, on retrouve Mario Lirette et Jacques Lemieux. Marc Labrèche et Mario Lirette

11 1978 – 1984 TERRE HUMAINE C’est à Mia Riddez que l’on doit les textes de ce téléroman, l’un des plus populaires de son époque, qui raconte l’histoire de la famille Jacquemin, une famille rurale moderne. La série s’ouvre sur la passation d’un vieux bien. Jean-François, le petit-fils (Raymond Legault) veut devenir propriétaire de la ferme, mais Pépère Léandre (Jean Duceppe) croit qu’elle doit revenir d’abord à son fils Antoine (Guy Provost). Guy Provost, Marjolaine Hébert, Denyse Chartier, Raymond Legault et Jean Duceppe

12 Sylvie Léonard et Jean Duceppe
1978 – 1984 TERRE HUMAINE D’autres intrigues se succèdent au fil des ans. C’est ainsi que tout le public est ému par la mort de Jean-François dans un accident de chasse. Aussi, on est touchés par les amours d’Anick (Sylvie Léonard), que Pépère appelle sa « petite fleur », avec son cousin adoptif Michel (Alain Gélinas). Sylvie Léonard et Jean Duceppe N’oublions pas non plus d’autres personnages comme le plus jeune de la famille, Martin (Jean-Jacques Desjardins), ainsi que Berthe (Dorothée Berryman) mariée au boulanger Laurent Dantin (Serge Turgeon).

13 1978 NOËL Radio-Canada nous a souvent offert une programmation spéciale fort réussie à l’occasion du temps des fêtes. L’une des éditions les plus marquantes date sûrement du 24 décembre 1978. Cette année-là, dans le cadre des « Beaux dimanches », on présente le grand ténor italien Luciano Pavarotti qui chante les plus grands airs de Noël. Pour ce récital mémorable enregistré devant 3500 personnes en l’église Notre-Dame de Montréal, il est entouré des Disciples de Massenet, des Petits Chanteurs du Mont Royal et d’un orchestre symphonique. Luciano Pavarotti

14 Un match Canadiens – Nordiques
1979 CANADIENS – NORDIQUES En 1979, la Ligue Nationale de Hockey accueille une nouvelle équipe: les Nordiques de Québec. Le premier match de Québec contre les Canadiens de Montréal est présenté à « La soirée du hockey » le 13 octobre 1979. Jamais le hockey n’aura autant fait jaser le Québec. Des familles sont divisées par la rivalité qui opposent les deux équipes et qui atteint son apogée en 1987 alors qu’un but d’Alain Côté est refusé lors d’un match éliminatoire. Les vedettes de l’époque sont Mario Tremblay, Michel Goulet, Daniel Bouchard et le coach Michel Bergeron. Un match Canadiens – Nordiques

15 Serge Lama et Denise Bombardier
1979 – 1983 NOIR SUR BLANC En 1979, Denise Bombardier devient la première femme au Québec à assumer seule l’animation d’une émission d’affaires publiques. Certaines, comme Michelle Tisseyre à « Aujourd’hui », l’avait fait en duo… De plus, « Noir sur blanc » était présentée en direct. Serge Lama et Denise Bombardier Elle y offre surtout des entrevues avec des personnalités marquantes, comme le premier ministre du Canada Pierre-Elliott Trudeau, mais aussi des vedettes populaires comme Serge Lama.

16 Roger Joubert, Benoît Marleau, Denise Filiatrault et Paul Berval.
1979 – 1982 CHEZ DENISE En plus de tenir le rôle principal de cette comédie, Denise Filiatrault signait aussi les textes. Tous les personnages sont donc sortis de sa tête : le barman Jean-Paul (Benoît Marleau), le chef français Firmin Lapalisse (Roger Joubert), son assistant italien Federico Morelli (Paul Berval), le plongeur Patrice alias « tabanouche » (Normand Brathwaite) et la serveuse Thérèse (Louisette Dussault). Roger Joubert, Benoît Marleau, Denise Filiatrault et Paul Berval.

17 Denise Filiatrault et André Montmorency
1979 – 1982 CHEZ DENISE Denise Dussault gère un restaurant avec beaucoup de doigté et d’humour. Avec ses employés et ses amis, elle vit les aventures les plus loufoques. L’un des personnages les plus pittoresques est celui du coiffeur Christian Lalancette (André Montmorency), un gay efféminé dont le patois « Souffrance » a marqué l’histoire de notre télévision. Normand Brathwaite et Sophie Lorain (fille de Denise Filiatrault) ont fait leurs débuts à la télé dans cette émission. Denise Filiatrault et André Montmorency

18 LA FINE CUISINE D’HENRI BERNARD
1979 – 1982 LA FINE CUISINE D’HENRI BERNARD Si les émissions de cuisine ont souvent été dirigées par les femmes jusqu’ici, les choses ont changé avec l’arrivée d’Henri Bernard, professeur de cuisine qui a sévi à Radio-Canada pendant trois ans. Sa cuisine raffinée fut sa marque de commerce et il publia même un livre portant le même titre que l’émission. Henri Bernard

19 1979 – 1983 POP CITROUILLE Une émission jeunesse alternant les sketches et les chansons, voilà de quoi était faite cette émission. Plusieurs comédiens ont participé à l’émission, dont Denis Bouchard, Ghyslain Tremblay, Normand Brathwaite, Angéla Laurier, Michèle Deslauriers, Denyse Chartier, André Cartier et plusieurs autres… Denyse Chartier, André Cartier, Ghyslain Tremblay et Michèle Deslauriers C’est dans le cadre de cette émission que Normand Brathwaite créa avec le groupe Soupir la chanson sur les « Larmes de métal »…

20 Marc Labrèche et Raymonde Gagnier
1980 – 1982 BOOGIE WOOGIE ‘47 Fort du succès de « La petite patrie », l’auteur Claude Jasmin récidive avec ce nouveau téléroman se déroulant à l’été de Plusieurs citadins de Montréal passent leur été à Pointe-Calumet. À l’époque où le boogie-woogie est la danse à la mode, les jeunes adultes se retrouvent pour s’amuser. Marc Labrèche et Raymonde Gagnier Toute l’histoire tourne autour de Clovis Jobin (Marc Labrèche), le héros de la série où l’on retrouve également Denis Bouchard, Jean Brousseau, Larry-Michel Demers et Louise Rémy.

21 1980 L’OISEAU DE FEU « Les beaux dimanches » n’ont jamais cessé de nous offrir de grandes œuvres culturelles. En 1980, on nous présente ce ballet. Spectacle multimédia avant le nom, il présente des scènes de danse avec Claudia Moore, Louis Robitaille et Jean-Marc Lebeau, mais aussi des scènes animées par les dessins de Frédéric Back. Claudia Moore

22 1980 RÉFÉRENDUM Lorsque le Parti Québécois a été élu en 1976, c’était avec la ferme intention de réaliser la souveraineté du Québec. En 1980, on annonce un référendum. Tout le Québec est divisé par deux mots: OUI ou NON. Le 20 mai, après une campagne référendaire houleuse, le peuple fait son choix: NON à 59,56%... Les images que la télévision transmettent émeuvent. Rappelez-vous ce jeune père tenant son bébé dans les bras et pleurant à chaudes larmes. Le premier ministre René Lévesque est plus encourageant en nous disant: « À la prochaine fois ! » René Lévesque

23 1980 LES YVETTE Curieusement, durant la campagne référendaire, deux anciennes animatrices de Radio-Canada seront au cœur d’une polémique. La ministre péquiste Lise Payette compare la femme de Claude Ryan à une « Yvette », prénom donné à une petite fille docile dans les manuels scolaires. Michelle Tisseyre Lise Payette Ces propos insultent une grande partie des femmes qui se réunissent avec Michelle Tisseyre. Sous le vocable des « Yvette », elles militent pour le clan du NON.

24 Monique Richard, Lucie St-Cyr et Antoine Durand
1980 – 1988? TAPE-TAMBOUR Cette émission jeunesse, présentée les avant-midis de la semaine, mettait en vedette Lucie St-Cyr dans le rôle de Coucouli, Antoine Durand dans celui de Ripinson et Monique Richard dans le rôle de Tirelou. Ce trio vivait des aventures remplies d’humour et offrait quelquefois des chansons. Monique Richard, Lucie St-Cyr et Antoine Durand

25 LA COURSE AUTOUR DU MONDE
1980 – 1984 LA COURSE AUTOUR DU MONDE C’est dans le cadre de cette émission que plusieurs jeunes adultes ont pu apprivoiser le cinéma. Le concept de ce concours est simple: des jeunes parcourent le monde et doivent créer, à l’aide d’une caméra, un reportage chaque semaine. Ce reportage est noté par des juges et les candidats se retrouvent en fin de saison pour élire comme vainqueur celui qui a le plus de points. Reine Malo Cette émission européenne fut présentée à Radio-Canada avec Reine Malo comme animatrice de la portion québécoise.

26 1980 – 1986 LE TEMPS D’UNE PAIX Rarement une série aura fait autant l’unanimité ! Ce téléroman de Pierre Gauvreau se déroule entre les deux grandes guerres mondiales dans la région de Charlevoix, mais aussi à Québec, chez le notaire Fournier (Gérard Poirier). Le temps d’une paix Sur sa ferme, la veuve Rose-Anna St-Cyr (Nicole Leblanc) voit au bien-être des siens: son fils Lionel (Daniel Gadouas), mémère Bouchard (Monique Aubry) et Ti-Coune (Denys Paris).

27 Nicole Leblanc, Jean Besré, Denys Paris et Monique Aubry
1980 – 1986 LE TEMPS D’UNE PAIX Rose-Anna se fait courtiser par Joseph-Arthur Lavoie (Pierre Dufresne), propriétaire du garage du village et ennemi politique de Siméon Desrosiers (Paul Hébert). Le 31 octobre 1984, la mort subite de Pierre Dufresne plonge l’équipe dans le deuil et la série est arrêtée. La course pour trouver un nouveau Joseph-Arthur est lancée. L’action reprend en 1985 avec Jean Besré dans la peau du soupirant de Rose-Anna. Nicole Leblanc, Jean Besré, Denys Paris et Monique Aubry

28 Aline Desjardins et Gérard-Marie Boivin
1981 – 1983 REPÈRES Lorsque l’émission débute en 1981, Gérard-Marie Boivin en est le seul animateur. L’émission prend son envol lorsqu’il s’adjoint une co-animatrice, Aline Desjardins. Ce magazine est axé sur la consommation, sur l’environnement et sur la qualité de vie. On y traite de différents sujets. Aline Desjardins et Gérard-Marie Boivin

29 Claude Dubois et Donald Lautrece
1981 – 1985 LAUTREC Après avoir obtenu un énorme succès avec le « Donald Lautrec Chaud » au début des années 70, Donald Lautrec récidive avec cette nouvelle émission de variétés axée sur la chanson : « Lautrec 81 », « Lautrec 82 », « Lautrec 83 » et ainsi de suite… Les plus grandes vedettes de l’heure, comme Claude Dubois et Nanette Workman, sont invitées à l’émission. À l’ère de l’avènement des vidéoclips, il présente aussi des bouts de films où les artistes chantent leurs hits dans une mise en scène. Claude Dubois et Donald Lautrece

30 1981 CRAC ! Frédéric Back est reconnu comme l’un de nos grands cinéastes d’animation. C’est Radio-Canada qui lui a permis de faire ses preuves en l’engageant pour le service de l’animation. C’est là qu’’il crée le court-métrage « Crac ! », l’histoire d’une chaise berçante… Crac ! En plus de lui permettre de travailler sur ses projets personnels, Radio-Canada s’est prévalu des services de Frédéric Back pour créer l’animation de plusieurs émissions. En 1981, « Crac ! » remporte un Oscar, honneur que Back reçoit à nouveau en 1987 pour « L’homme qui plantait des arbres ».

31 1981 LES PLOUFFE Une nouvelle mode voit le jour: un film tourné pour le cinéma est prolongé en une série télé. Cette première revient aux « Plouffe » tiré du roman de Roger Lemelin. Dans la même lignée, d’autres titres suivront. La famille Plouffe vit au pied de la Pente Douce à Québec et vivent une vie bien ordinaire. C’est Nicole Martin qui interprète la chanson-thème, « Il était une fois des gens heureux ». Émile Genest, Juliette Huot, Gabriel Arcand, Denise Filiatrault, Serge Dupire et Pierre Curzi

32 1981 BONNE ANNÉE ROGER En 1981, le « Bye-Bye » change de nom… pour une année seulement… Claude Meunier et Pauline Martin font partie des artistes qui jouent cette année-là dans « Bonne année Roger ». L’émission de fin d’année demeure célèbre pour une raison: un nombre important de plaintes est enregistré au sujet d’un sketch aux allures racistes. Une jeune femme présente à ses parents son nouvel amoureux noir. Pour le mettre à l’aise, le père lui propose de s’asseoir par terre, comme dans les tribus africaines… Pauline Martin, Véronique LeFlaguais, Claude Meunier et Robert J.A. Paquette

33 Jacques Boulanger et Boucane
1981 – 1985 ALLÔ BOUBOU Après « Boubou », Jacques Boulanger est de retour à l’animation quotidienne d’une émission de variétés. Toujours présentée en direct, l’émission permet à des artistes de venir performer devant public pour faire la promotion de leur nouvel album ou de leur nouveau spectacle. On y présente aussi des chroniques. Jacques Boulanger et Boucane Pour cette émission, l’animateur est accompagné d’une mascotte, un canard qui répond au nom de Boucane.

34 1981 – 1984 KLIMBO Derrière une vitre, face à la caméra, Kliment Dentchev, alias Klimbo, dessine des histoires aux enfants. Cette émission jeunesse a d’abord vu le jour en Bulgarie, d’où est originaire l’artiste. Il a donc transposé son savoir et son talent au Canada. Kliment Dentchev

35 Pierre Nadeau, Madeleine Poulin et Simon Durivage
1981 – 1997 LE POINT Chaque jour, après le « Téléjournal », les trois journalistes vedettes (Pierre Nadeau, Madeleine Poulin et Simon Durivge) revisitent l’actualité en proposant des reportages qui vont plus en profondeur sur un sujet donné. Il s’agit habituellement du sujet le plus chaud du jour. Pierre Nadeau, Madeleine Poulin et Simon Durivage D’autres animateurs, comme Jean-François Lépine et Raymond St-Pierre, animeront l’émission avant qu’elle ne soit fusionnée avec le « Téléjournal ».

36 Voici en vrac d’autres émissions présentées au cours de cette période.
Les as : Téléroman de Victor-Lévy Beaulieu (1977 – 1978) mettant en vedette Alpha Boucher, Marc Legault et Lionel Villeneuve. À cause de mon oncle : En héritant de leur père, Luce (1977 – 1979) (Andrée Boucher) et Rita Ouellet (Monique Joly) doivent aussi subvenir aux besoins de leur vieil oncle Procule Ouellet (Maurice Beaupré). Telle est la prémice de cette comédie de situation.

37 Tel quel : Émission d’affaires publiques
(1977 – 1983) animée par le journaliste Gil Courtemanche, qui deviendra plus tard un romancier célèbre. Le procès d’Andersonville: Cette mini-série scénarisée par (1978) Jean-Louis Roux raconte la guerre entre les sudistes et les nordistes. Caroline : Catherine Bégin est la vedette de ce (1979 – 1980) téléroman qui raconte l’histoire d’une célibataire de 40 ans qui vit sa vie comme bon lui semble.

38 L’ingénieux Don Quichotte:
(1980 – 1981) Série jeunesse où Robert Gravel personnifie le héros Don Quichotte aux côtés de Jean-Pierre Chartrand et Normand Chouinard. Bof et cie : Émission jeunesse qui présente des (1981 – 1983) clowns dans les coulisses d’un cirque avec Pierre Beaudry, Sylvie Léonard et Michèle Deslauriers. Les girouettes : Téléroman se déroulant dans la (1981 – 1983) région du Richelieu et mettant en vedette Lionel Villeneuve, Jacques Galipeau, Muriel Dutil et plusieurs autres.

39 Une présentation de Star Québec
À suivre… Une présentation de Star Québec En collaboration avec Joke Joce (www.jokejoce.com)


Télécharger ppt "LES 60 ANS DE RADIO-CANADA – TÉLÉ De 1977 à 1981 Cliquez pour avancer."

Présentations similaires


Annonces Google