La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Guide de Bonnes Pratiques dHygiène en restauration collective Rencontre du 08 juin 2011 entre les rédacteurs et les personnes ressource en Restauration.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Guide de Bonnes Pratiques dHygiène en restauration collective Rencontre du 08 juin 2011 entre les rédacteurs et les personnes ressource en Restauration."— Transcription de la présentation:

1 1 Guide de Bonnes Pratiques dHygiène en restauration collective Rencontre du 08 juin 2011 entre les rédacteurs et les personnes ressource en Restauration Collective

2 2 Un GBPH cest un document : rédigé par les professionnels pour les professionnels utilisé sur une base volontaire validé par les autorités (nationales ou communautaires) pris en compte dans le cadre des contrôles et opposable qui détermine les dangers, les risques et la mise en place des moyens de maîtrise qui se veut didactique et pratique

3 3 - Un ouvrage rédigé par les professionnels pour les professionnels - Qui réalise une démarche de type HACCP au niveau collectif plutôt qu'individuel - Qui facilite l'application de la réglementation - Un outil de réflexion sur leur activité - Une formalisation du "savoir-faire" Ce quest un GBPH pour les professionnels

4 4 - Un moyen d'évaluer les risques propres à une filière - Un moyen de mieux appréhender les problèmes spécifiques du secteur concerné - Un outil de dialogue avec le professionnel - Son application est prise en compte lors des contrôles Ce quest un GBPH pour ladministration

5 5 GENERALITES de forme Tables des matières: numérotation des pages décalée Pictogrammes: OOO: confusion entre surveillance et vérification P : Mesure de « maîtrise » plutôt que « préventive » Erreurs de choix de pictogramme: ex. pages 9 Graphisme: - les 12 étapes du HACCP sont peu distinctes -Diagrammes de fabrication et numérotation des étapes non lisibles ou décalés en Open office Présentation en mode « paysage » à partir du 5.25 difficile à lire

6 6 REGLEMENTATION Sont absents: Règlement (CE) 1069/2009 (sous produits animaux) NS du 23 mai 2011 (commerce de détail)

7 7 BPH - Conception des locaux Ajouter: site Définir la MARCHE en AVANT dans lespace et le temps CF de stockage des denrées surgelées : présence dun instrument denregistrement régulier de température Plafonds et escaliers: facilement nettoyables Vestiaires: permettant la séparation des vêtements de ville et de travail Déchets: volume, revêtements et localisation adaptés Evacuation des effluents: dans les eaux usées y compris pour les quais

8 8 BPH – Tenue de travail Calot: non recevable même pour cheveux courts charlotte Nettoyage à préciser: qui, comment, quand

9 9 BPH – Plan de NET et DESINF Concerne tous les locaux, surfaces et matériels Spécificités si Marche en avant dans le temps Préalables: matériel propre et en labsence de denrées Qui fait? ajouter une colonne Fréquence non journalière ou par entreprise extérieure: enregistrement a minima Action corrective prioritaire: refaire laction avant tout

10 10 BPH – Plan de NET et DESINF Validation de lefficacité indispensable si: Changement de produits chimiques Réception de résultat danalyse microbiologique non conforme, sans cause évidente

11 11 BPH - Nuisibles Un plan de lutte présent dans toutes les cuisines: cuisines centrales, cuisines sur place et, offices satellites Mesure de maîtrise prioritaire: maintenir fermées toutes les ouvertures sur lextérieur ou les zones sales

12 12 BPH - GENERALITES Aptitude au contact alimentaire non évoquée

13 13 HACCP – Analyse des dangers : Ajouter chemin daccès aux: fiches de lANSES (ex AFSSA) Revoir lutilisation du terme « dangereux »: « Denrée dangereuse » définie dans le Règlement (CE) 178/2002 à voir si possibilité de ressemblances Absence de détermination préalable de FAMILLES de produits qui rend lanalyse des dangers incohérente (à voir si possibilité de ressemblances) Les études de dangers particulières en vue de modifier les limites critiques réglementaires ne peuvent être réalisées que dans les cas prévus par la réglementation (ex. Etudes ERCEM)

14 14 HACCP – Analyse des dangers Dangers biologiques: Utiliser Contamination secondaire plutôt que re-contamination Utiliser Persistance/survie plutôt que non décontamination La non séparation des zones chaudes et froides est plutôt une cause de prolifération Dans le traitement thermique, absence des notions de contamination initiale et réduction de charge(VP/VS/couples temps/T°) et dexemple: toutes cuissons dont sous-vide

15 15 HACCP – Analyse des dangers Dangers biologiques: Dans traitement physique absence dexemple: congélation, ionisation, filtration, lyophilisation… Bactéries pathogènes, pourquoi choisir ces 4: Salmonella, Staph.,C. Perfringes, Listéria mono. Staphylococcus aureus: Le blocage de la toxinogénèse si T<+10°C pour les préparations froides nest pas évoqué Le tableau des germes « témoins dhygiène » et « daltération » na pas de titre

16 16 HACCP – Analyse des dangers Dangers chimiques: Insuffisance dexemples ou peu appropriés: Histamine dans le thon sous toutes ses formes? Métaux lourds dans quoi?

17 17 HACCP – Analyse des dangers Dangers physiques: Absence des chutes des parties hautes: Écailles de peintures, Particules des sous pentes, Fragments de faux plafond Gouttes de condensation …….

18 18 HACCP Evaluation des dangers Absence de: Analyse des dangers par familles de produits Identification/justification, hiérarchisation et niveaux dacceptabilité des dangers Différence entre les types de dangers maîtrisables par: Le fournisseur La cuisine collective

19 19 HACCP par étape Généralités Ni la norme NF V ni son vocabulaire ne sont cités (seulement dans la mise en œuvre) Mesures préventives citées mais non reprises dans les tableaux

20 20 HACCP par étape Mise en œuvre des 12 étapes Linterprétation des 12 étapes est confuse: La numérotation nest pas reprise La mise en page nuit à la lecture Confusion possible entre « étape » : du HACCP (ex. Constituer une équipe…) et du process (ex. décongélation…)

21 21 HACCP par étape DIAGRAMMES de fabrication Absence de justification de leur choix Non réalisés par familles de produits Sans cohérence les uns par rapport aux autres: quelles étapes sont identiques/communes? Des étapes absentes: déballage, RR après cuisson sous-vide… Le terme « traitement » est imprécis Seules les T°de stockage PF sont indiquées et pas celles de cuisson ou de RR, par ex.

22 22 HACCP par étape 5.2. Achat des Matières premières Les dérogataires ne peuvent pas fournir les cuisines centrales agréées La référence au GEMRCN ne constitue pas une mesure préventive

23 23 HACCP par étape 5.3. Réception des Matières premières Absence de proposition des méthodes de mesure des températures: types de thermomètres, procédures dutilisation Absence de description du contrôle de létiquetage, de la durée de vie résiduelle

24 24 HACCP par étape 5.4.Stockage et destockage Absence de: Instrument denregistrement régulier des températures des CF de stockage des denrées surgelées maîtrise des températures de toutes les enceintes froides les jours de fermeture de la cuisine (WE, petites vacances…) Maîtrise de la durée de la manutention avant stockage Règle de stockage en CF négative (au sol?) Gestion des produits entamés

25 25 HACCP par étape 5.5. Décongélation Absence de: Prise en compte des exsudats Prise en compte des préconisations des fabricants Validation des méthodes de décongélation alternatives (Ex. sous leau courante) Description de la méthode de traçabilité

26 26 HACCP par étape 5.7.Traitement des produits crus: Légumerie Titre peu approprié: Le découpage des légumes nest pas une décontamination (légumerie) mais une étape de préparation froide (risque de contamination croisée)

27 27 HACCP par étape 5.8. Denrées animales Titre peu approprié: (voir titre du tableau) Cette étape fait « Doublon » avec dautres étapes: déconditionnement, préparations froides…. Le traitement des poissons crus, des carcasses et des produits au lait cru est cité mais nest pas pris en compte dans lanalyse des dangers

28 28 HACCP par étape 5.9. Préparations froides Absence de: P rise en compte des préparations préalables à la cuisson Maîtrise de la durée des manipulations pour éviter toute attente inutile Prise en compte de la température ambiante (maîtrise de la T° des locaux, des denrées, planning dorganisation,…)

29 29 HACCP par étape Cuisson et maintien au chaud Absence de: Maîtrise de la durée des manipulations pour éviter lattente après cuisson Cuisson sous vide: pas détape de mise sous vide Description des cuissons basse température T°<63°C ( idem 5.24) Confusion entre étapes 5.10, 5.23 et 5.24

30 30 HACCP par étape Service Cas particuliers des préparations de dernière minute: pourquoi 30 ?

31 31 HACCP par étape Évacuation des déchets et respect de lenvironnement Devenir des déchets non traités

32 32 HACCP par étape Allotissement Absence de: Maîtrise de la durée de lallotissement (30 ?)

33 33 HACCP par étape Etiquetage Erreurs de vocabulaire: Marque de salubrité Incohérence des critères de décision en matière détiquetage (jour de livraison?)

34 34 HACCP par étape Transport Absence de: détermination dune durée de vie (DLC) pour les produits en cours de décongélation pendant le transport

35 35 HACCP par étape Dressage des denrées en cuisine satellite Le couple temps-température est indissociable Pas de justification pour 1 heure à T° ambiante? Coquille dans tableau: « étude de dangers »

36 36 HACCP par étape 5.24 – Mesures spécifiques Steaks hachés: Absence de prise en compte des prescriptions du fabricant Absence de gestion des DLC intermédiaires (entamés)

37 37 HACCP CCP et PRPO PRPO 2 identique à plusieurs étapes (tous les stockages et transport) alors que les limites, moyens de surveillance et correction/actions correctives sont différentes, par nature Pas de distinction de choix entre CC, cuisine sur place et office

38 38 HACCP LIMITES Des « tolérances » sont prévues sans justification y compris quand elles ne sont pas compatibles avec les prescriptions réglementaires. Ex. Températures à réception > aux prescriptions réglementaires Les définitions des seuils de maîtrise, cibles et tolérances ne sont pas citées dans le glossaire Les températures prescrites par les fabricants ne sont pas prises en compte.

39 39 HACCP SURVEILLANCE Les moyens ne sont pas évoqués: méthode, outils, fréquence, opérateur, types denregistrements ….

40 40 HACCP CORRECTIONS et ACTIONS CORRECTIVES Absence en cas de: Non-conformité par rapport à des exigences réglementaires Refus/Destruction des denrées

41 41 HACCP VERIFICATION La métrologie des appareils de surveillance nest pas prévue Échantillons témoins: non conforme à lAM du 21/12/2009 Absence dexemple de plan dautocontrôles analytiques; Pas de détails sur la vérification par analyses Protocole utilisé pour les études de vieillissement nest pas conforme à celui décrit dans la NS du 23/05/2011

42 42 CONCLUSION GBPH non utilisable en létat POURQUOI? Pas dexemple des procédures et instructions Pas dexemple des modèles denregistrement de la surveillance Pas dexemple des corrections et actions correctives Dépassement des prescriptions réglementaires sans justification. Ne permettra pas aux professionnels qui voudront lutiliser de construire leur PMS sans aide

43 43 CONCLUSION Ce GBPH: Devra être revu avec le souci de respecter une architecture, un graphisme et une lisibilité soignés Pourra être dapplication partielle sous réserve de mise en œuvre de dispositions alternatives justifiées Devra déterminer les familles de produits Devra comporter une analyse des dangers cohérente sur la base des familles de produits, et des exemples de diagrammes documentés Les exemples auront une vocation pédagogique Cette présentation est un document de travail qui ne se veut pas exhaustif


Télécharger ppt "1 Guide de Bonnes Pratiques dHygiène en restauration collective Rencontre du 08 juin 2011 entre les rédacteurs et les personnes ressource en Restauration."

Présentations similaires


Annonces Google