La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Enjeux des transports & développement durable en Ile-de-France CRTE Ile-de-France Journée débats Les structures de gouvernance en Ile-de-France 29 juin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Enjeux des transports & développement durable en Ile-de-France CRTE Ile-de-France Journée débats Les structures de gouvernance en Ile-de-France 29 juin."— Transcription de la présentation:

1 1 Enjeux des transports & développement durable en Ile-de-France CRTE Ile-de-France Journée débats Les structures de gouvernance en Ile-de-France 29 juin 2010

2 2 Les grandes institutions des transports collectifs

3 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 3 De nombreux niveaux de décisions et de consultations en matière de transports publics … Etat Objectifs généraux de la politique des transports publics et politique incitative Définition de la réglementation sociale et des règles de sécurité et de contrôle technique Contrôle de leur application. Élaboration du schéma multimodal de services collectifs de transport de voyageurs et du schéma multimodal de services collectifs de transports de marchandises. Organisation des transports par le syndicat des transports de lIle-de-France. Régions Organisation des transports ferroviaires régionaux Organisation des transports routiers non urbains de personnes dintérêt régional Élaboration du plan régional (services réguliers non urbains dintérêt régional) Organisation des transports de voyageurs en Ile-de-France à travers le STIF Départements hors IDF (compétences sur les transports interurbains et scolaire hors zone urbaine) Organisation des transports routiers non urbains de personnes Élaboration du plan départemental (services réguliers et services à la demande) Transport ferré ou guidé non urbain dintérêt local Communes et communautés dagglomérations hors IDF Organisation des transports urbains de personnes Élaboration du plan de déplacements urbains Syndicat Paris Métropole (108 collectivités) La réforme des collectivités territoriales va modifier le poids relatif de chacune et leurs capacités dans les transports Débat sur leurs compétences, qui doit durer un an, va clairement leur demander de les redéfinir Réflexion sur la fiscalité locale, réforme de la taxe professionnelle en premier lieu

4 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 4 … daménagement du territoire Etat Politique daménagement du territoire au niveau national par lÉtat après consultation des régions et des départements Schéma des services collectifs Contrat de Plan État Région (CPER) Région Avis sur schéma national daménagement du territoire Elaboration du schéma régional daménagement du territoire Élaboration et approbation du plan régional CPER Départements Avis et association à lélaboration du schéma régional daménagement du territoire puis approbation Consultation sur lélaboration et lapprobation du plan régional CPER Communes Avis, association à lélaboration et approbation sur le schéma régional daménagement du territoire pour les communes chefs-lieux darrondissement, les communes de plus de habitants et les groupements de communes compétents Consultation des communes chefs-lieux et des communes de plus de habitants sur lélaboration et lapprobation du plan régional CPER

5 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 5 Le STIF est lautorité organisatrice en Ile-de-France Syndicat des Transports dIle-de-France Première autorité organisatrice des transports de la région en 1959 couvrant un territoire restreint Extension des compétences à lensemble de la région en 1991 Entrée de 5 représentants de la région Ile-de-France au conseil dadministration et centralisation des financements au STIF en 2001 Décentralisation du STIF (sortie de l Etat) et nouvelles compétences en 2005 par la loi de décentralisation du 13 août 2004 Une spécificité de lIle-de-France Pour organiser les services de transports collectifs, le STIF : Fixe les relations à desservir, Désigne et contractualise avec les exploitants, Définit les modalités techniques dexécution ainsi que les conditions générales dexploitation et de financement des services et, sous réserve des compétences reconnues à Réseau ferré de France et à la RATP en tant que gestionnaires de linfrastructure Veille à la cohérence des programmes dinvestissement Arrête la politique tarifaire Crée les titres de transports

6 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 6 Pour lextension des réseaux et lamélioration de loffre, le STIF : Approuve les nouvelles infrastructures (schéma de principe) Assure les investissements de qualité de service et le financement dexpérimentations En matière de prévision et de planification, le STIF : analyse les déplacements et leur évolution mesure lopinion des habitants (baromètre de satisfaction) La loi de décentralisation du 13 août 2004 a accordé de nouvelles compétences au STIF Organisation de nouveaux services de transport services spéciaux scolaires services de transport à la demande services réguliers fluviaux de transport de voyageurs Possibilité dassurer directement la maîtrise douvrage des infrastructures de transport Définition et révision du plan de déplacement urbain Possibilité de déléguer des compétences à des autorités organisatrices de proximité (à lexception de la fixation des tarifs) Possibilité demprunter Possibilité de fixer les taux du versement de transport dans la limite des taux plafonds fixés par la loi nationale

7 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 7 Budget des transports collectifs en Ile-de-France Région + 8 départements Entreprises et organismes publics et privés Autres dépenses (dépenses scolaires, fonctionnement,…) Versements directs aux opérateurs par les usagers (avant remboursement par employeurs) Budget primitif 2010 du STIF : 8,029 milliards en fonctionnement 0,484 milliard en investissement Etat

8 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 8 Comparaisons européennes (données 2003)

9 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 9 Le STIF anime des réflexions stratégiques sur les orientations des transports collectifs dans le cadre de la révision du SDRIF Le SDRIF est un document qui définit, pour une durée denviron vingt cinq ans, lavenir possible et souhaitable de la région Île-de-France aménagement de lespace (destination générale des différentes parties du territoire, localisation des grandes infrastructures de transport et des grands équipements, localisation préférentielle des extensions urbaines, des activités industrielles, artisanales, agricoles, forestières et touristiques) évolutions sociales, économiques et environnementales ambitions et moyens pour le développement de la région (habitat, transports, développement économique, préservation de lenvironnement, implantation des grandes infrastructures et des équipements dimportance régionale) Le SDRIF doit respecter les principes généraux des articles L. 110 et L du code de lurbanisme (principe déquilibre, de mixité sociale et fonctionnelle, protection et valorisation de lenvironnement), les servitudes dutilité publique affectant lutilisation des sols et les dispositions nécessaires à la mise en œuvre de projets dintérêt général relevant de lÉtat et dopérations dintérêt national Il prend en compte les schémas de services collectifs (enseignement supérieur et recherche, culture, santé, information et communication, énergie, espaces naturels et ruraux, sport) Si le Gouvernement venait à créer des Directives Territoriales dAménagement (documents durbanisme dEtat de planification à long terme avec lesquels les documents de planification locale doivent être compatibles), Le SDRIF devrait être rendu compatible avec ces documents Les documents de planification suivants doivent être compatibles avec le SDRIF pour permettre permettant sa mise en œuvre : Le plan de déplacements urbains dÎle-de-France (PDUIF) Le schéma régional des infrastructures et des transports (SRIT) Les schéma de cohérence territoriale (SCOT) ou à défaut les plans locaux durbanisme (PLU)

10 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 10 Une démarche de révision du SDRIF de 1994 inédite Le schéma directeur de 1994 a été élaboré par les services de lEtat sous lautorité du Préfet de la région dIle-de-France et en concertation avec les collectivités territoriales, les organismes socioprofessionnels et associatifs Il remplaçait le précédent schéma directeur de 1976 Il est approuvé le 26 avril 1994 La loi du 4 février 1995 a transféré la responsabilité de la révision du SDRIF à la Région dIle-de-France Pour garantir la prise en compte des enjeux nationaux et préserver le caractère opposable du SDRIF, la loi a prévu que lEtat serait associé tout au long de son élaboration La procédure de révision est ouverte et close par un décret en Conseil dEtat La Région dIle-de-France a officiellement demandé en juin 2004, au Gouvernement louverture de la révision du SDRIF Le décret en Conseil d'Etat du 31 août 2005 a ouvert la procédure de révision Le Gouvernement a confié en septembre 2005 un mandat au Préfet de la région dIle-de-France précisant les objectifs et les orientations de lEtat pour la révision du SDRIF Le projet de SDRIF a été arrêté par le Conseil régional le 15 février 2007 Les chambres de commerce franciliennes ont émis un avis consultatif négatif sur le projet de SDRIF en juin 2007 Lenquête publique sest déroulée doctobre à décembre 2007 après avis des 8 Conseils généraux d'Île-de- France, par les organismes consulaires, par le Conseil économique et social régional, par le ministre en charge de l'environnement et par le ministère de l'équipement La commission d'enquête a rendu son rapport en juin 2008 et a émis un avis favorable Le projet de SDRIF, amendé par la Région en fonction du rapport de la commission d'enquête, a été définitivement adopté par le Conseil régional d'Île-de-France le 25 septembre 2008 Le projet de SDRIF transmis à l'Etat est dans lattente dune approbation par décret en Conseil d'Etat Le SDRIF 1994 reste en vigueur à ce jour

11 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 11 Le STIF a un rôle danimation du contrat de plan Etat-région dans le domaine des transports collectifs Les projets dinvestissement sont planifiés dans le Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (adopté par lEtat et la région Ile-de-France) Ils sont financés dans le cadre du contrat de plan Etat-région (CPER) Par conséquent, leurs financements ne transitent pas par le STIF Les projets sont décidés par le Conseil du STIF qui en particulier adopte un schéma de principe (version du projet tenant compte de la concertation préalable) et un avant-projet (document élaboré après lenquête publique) Les différentes étapes dun projet dinfrastructure nouvelle, dextension ou daménagement de lignes existantes, depuis leur conception jusquà leur mise en œuvre, sont donc pilotées par le STIF

12 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 12 Le PDU est élaboré et révisé par le STIF pour le compte des collectivités qui le constituent Principaux textes applicables : articles 28, 28-1, 28-3 et 28-4 de la LOTI Le PDU définit les principes de lorganisation des transports de personnes, de marchandises, de la circulation et du stationnement Il vise à assurer un équilibre durable entre les besoins en matière de mobilité et la protection de lenvironnement et de la santé Il a comme objectif un usage coordonné de tous les modes de déplacements ainsi que la promotion des modes les moins polluants et les moins consommateurs d énergie Il précise les mesures daménagement et dexploitation à mettre en œuvre afin de renforcer la cohésion sociale et urbaine et daméliorer laccessibilité des personnes handicapées ou à mobilité réduite Les services de lEtat sont associés à son élaboration Avis des conseils municipaux et des conseils généraux ainsi que des organes délibérants des groupements de collectivités territoriales ayant compétence en matière de déplacements Avis du représentant de lEtat dans la région IdF et du préfet de police Projet de plan arrêté par délibération du conseil régional d IdF sur proposition du STIF Evaluation et, le cas échéant, révision au terme dune période de 5 ans

13 13 Les autres acteurs des transports collectifs

14 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 14 LEPIC « Société du Grand Paris » LEPIC SGP instauré par la loi du 3 juin 2010 relative au projet « Grand Paris » est le maître douvrage du projet Grand Paris jusquà épuisement de ses compétences Il va concevoir et élaborer le schéma densemble et les projets dinfrastructures du réseau Grand Paris Il est chargé de la réalisation du réseau Grand Paris (infrastructures et matériels roulants) Il peut conduire des opérations daménagement ou de construction autour des gares La SGP assiste le représentant de lEtat dans la région pour la mise en cohérence des contrats de développement territorial

15 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 15 Les gestionnaires des infrastructures Réseau Ferré de France (RFF) pour les infrastructures ferroviaires EPIC propriétaire et gérant des infrastructures ferroviaires françaises Facturation à la SNCF des redevances dutilisation RATP pour la majorité des infrastructures du réseau métro exploité par la RATP (métro, RER, dépôts dautobus et de tramway) depuis la loi du 8 décembre 2009 Le STIF ne gère plus les infrastructures et devient propriétaire de lensemble du matériel roulant en vue de louverture à la concurrence

16 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 16 Les opérateurs chargés de lexploitation des réseaux de transport public RATP (Entreprise publique nationale) réseau de métro et de tramway 2 lignes de RER bus sur 266 lignes dans la zone centrale monopole SNCF (Entreprise publique nationale) réseau de chemin de fer 5 lignes de RER dont 2 partagées avec RATP monopole Opérateurs privés dans le cadre dOPTILE (association de 93 opérateurs de bus privés) bus et autocars sur lignes en grande couronne titulaires de droits exclusifs sur leurs lignes

17 17 Les évolutions du cadre réglementaire

18 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 18 Lorganisation des transports collectifs de voyageurs en Ile-de-France relève dun régime juridique dérogatoire par rapport aux autres régions Droit commun : LOTI (1982) et Loi SAPIN (1993) Compétence des transports locaux aux autorités organisatrices responsables des communes ou des périmètres de transport urbain qui peuvent assurer elles-mêmes ou sous-traiter la fourniture des services de transport Deux modes de gestion des services de transport possibles soit exploitation directe par l AO en régie soit délégation de service public : attribution transparente par appel d offre et contrat entre l AO et l exploitant définissant la consistance des services, les tarifs à pratiquer, les conditions financières, les obligations des parties vis à vis des usagers…) Droit applicable en Ile-de-France jusquen 2009 Régime du décret du 14 novembre 1949 inscriptions au plan de transport relevant dautorisations administratives unilatérales de durée illimitée monopole RATP sur son réseau de 1948 et application du décret de 1949 pour autres services monopole SNCF pour les lignes du réseau ferré national un service ne peut être supprimé quaprès dédommagement du transporteur Ordonnance de 1959 attribuant la responsabilité de lorganisation des transports au STIF qui a compétence sur lensemble de la région et des huit départements La loi du 8 décembre 2009 relative à lorganisation et à la régulation des transports ferroviaires prévoit les conditions dapplication de la réglementation européenne en Ile-de-France et du régime déjà en vigueur dans les autres régions

19 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 19 LUnion Européenne impose désormais une libéralisation des transports ferroviaires Le règlement européen d « Obligation de Service Public » (OSP) du 27 octobre 2007 est entré en vigueur en France le 3 décembre 2009 et marque une ouverture à la concurrence concernant le transport ferroviaire régional Ce règlement va permettre aux régions, en tant quautorités organisatrices du transport, de lancer des appels doffres si elles le souhaitent Létat de louverture du marché est très différent selon les pays (très peu ouvert en France) Dans quasiment tous les pays dEurope, lopérateur national historique couvre la majorité voire la totalité du marché Avec louverture progressive à la concurrence, le marché ferroviaire régional européen devrait donc évoluer progressivement durant la période transitoire de 10 ans du règlement OSP

20 Nom de la société - nature de la mission - date Ce rapport est destiné aux membres du comité dentreprise 20 La loi du 8 décembre 2009 vise à préparer en Ile-de- France louverture à la concurrence Nouvelles conditions pour lattribution par le STIF des contrats de service public Échéances de louverture à la concurrence pour les services existants au 3 décembre 2009 le 31 décembre 2024 pour les services réguliers de transport routier le 31 décembre 2029 pour les services réguliers de transport par tramway le 31 décembre 2039 pour les autres services réguliers de transport guidé (métro, RER, Transilien) à échéance des conventions en cours (et avant le 31 décembre 2024) pour les services de transport scolaires, les services de transport à la demande, les services de transport des personnes à mobilité réduite et les services réguliers de transport public fluvial de personnes Confirmation du rôle dautorité organisatrice pour le STIF Choix dexploiter les nouveaux services en régie ou en délégation de service public Pleine propriété des matériels roulants qui appartenaient jusquen 2009 à la RATP Responsabilité de la gestion des infrastructures reconnue à la RATP Mission distincte du rôle dexploitant Pleine propriété des infrastructures qui appartenaient jusquen 2009 au STIF Compétence limitées par les compétences reconnues à RFF sur les réseaux ferroviaires


Télécharger ppt "1 Enjeux des transports & développement durable en Ile-de-France CRTE Ile-de-France Journée débats Les structures de gouvernance en Ile-de-France 29 juin."

Présentations similaires


Annonces Google