La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Limites de loptimisation & performance des systèmes jean-françois toussaint université paris descartes hôtel-dieu, hcsp irmes 14 è jiqhs - P aris 27 11.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Limites de loptimisation & performance des systèmes jean-françois toussaint université paris descartes hôtel-dieu, hcsp irmes 14 è jiqhs - P aris 27 11."— Transcription de la présentation:

1 limites de loptimisation & performance des systèmes jean-françois toussaint université paris descartes hôtel-dieu, hcsp irmes 14 è jiqhs - P aris CIMS des gains encore possibles ?

2 limites de loptimisation & performance des systèmes des gains encore possibles ?

3 ? culture de qualité ou culture de performance ?

4 pourcentage de victoires et nombre de matches en saison numéros 1 mondiaux ATP %V nombre de matches joués

5 loi de Pareto distribution des scores et des prix W Deng 2012 New J Phys. 14 doi: / /14/9/ (a)Tennis: ATP and WTA (b)Golf: PGA and Ladies PGA (c)Tennis de table: ITTF (d)Volleyball: FIVB (e)Football: FIFA (f)Snooker: WPBSA (g)Badminton: BWF (h)Basketball: FIBA (i)Baseball: IBAF (j)Hockey: FIH (k)Handball: IHF (l)Escrime: FIE All black solid curves are power laws with exponential decay P(S) = a S exp(S/S c ) where is the power-law exponent and Sc corresponds to the characteristic turning point of the exponential decay

6 évolution IDH (indice de développement humain) et PIB (produit intérieur brut per capita, GDP) Milliards $ FranceUSA JE Stiglitz, A Sen, JP Fitoussi Rapport de la commission sur la mesure de la performance économique et du progrès social

7 quelles limites ? La tour de Babel Bruegel, 1563

8 Collectif 3D Stéphane Paoli France Inter 18/11/12

9 UN Overview 2004 Anne Lauvergeon, 2008 La 3 ème révolution énergétique énergie / espérance de vie

10 UNICEF 2004 dépenses de santé mortalité infantile NIG SIE CAM PAK VIE CUB FRACOL NORUSA

11 un changement du monde ? l'accélération dune crise écosystémique

12 ème siècle taux de croissance Chine Afrique ? Europe USA

13 Consommation des Soins & Biens Médicaux Taux de croissance CSBM & PIB France Pouvourville 2009 DREES LIR ESSEC x1,7 (%) ?? PIB : moyenne sur 5 années CSBM : 85% des dépenses de santé (210 Md = 11% PIB)

14 dépense de soins medicare outlays, USA C White 2012 NEJM /nejmp Slower growth in medicare spending Is this the new normal?

15 taux de mortalité MGH GS Meyer 2012 NEJM 366, % en raison de rendements décroissants, les prochains gains de mortalité pourraient se faire pour la 1 ère fois à des niveaux de coût non soutenables

16 réascension des taux de mortalité ? GS Meyer 2012 NEJM 366,23 Grèce médicaments non livrés (cétuximab, anticorps monoclonal cancer colon) coûts transférés aux patients Espagne fermeture des centres de coronarographie 2 à 3 j/sem maladies infectieuses

17 croissance ou plafond ?

18 Optimisation des potentiels Taux de croissance du PIB Minefi

19 Espérance de vie France sa croissance varie avec le temps létape la plus récente a été moins rapide Vallin & Meslé INED Déc 2010 Population & Sociétés, 473

20 plafonds despérance de vie Japon mois Le Monde AFP 3/9/2012 vulnérabilité des populations âgées ++ 85,9 ans en 2011 vs 86,4 ans en 2009 Fukushima mais pas seulement le taux de suicide augmente et la vague de chaleur de 2010

21 espérance de vie et économie Allemagne Bundesarbeitsministerium Statistischen Bundesamt 77 à 75 ans recul de 2 années pour les plus pauvres länder de lest recul + important - 3,8 ans (77,9 74,1ans)

22 maladies génétiques mucoviscidose USA médiane de vie Patient Registry Annual Data Report 18 oct : 38,1 ans 2011 : 36,8 ans

23 médecine personnalisée nouvelles perspectives de gain ? mucoviscidose mutation G551D kalydéco /an 90 malades potentiels 65 (>6 ans, non greffés) déficit en lipoprotéine lipase glybéra 1,2 M 100 patients effet 2 ans problème

24 comparaison des crises dow jones 1929, 1973, 2000, 2008 Dshort Commerzbank 2009

25 jalonner la descente

26 Effets de seuil ?

27 prévention quaternaire

28 primum non nocere

29 abaissement du seuil de détection impact de la précision technologique sévérité de la pathologie nombre de cas

30 incidence & mortalité de lembolie pulmonaire R Soylemez Wiener, 2011 Arch Intern Med. 171:831 introduction de langioscanner Taux pour adultes incidence mortalité

31 complications liées au surdiagnostic dEP R Soylemez Wiener, 2011 Arch Intern Med. 171:831 Taux pour adultes introduction de langioscanner hémorragies

32 cancer du sein

33 effect of 3 decades of screening mammography on breast-cancer incidence USA cancers du sein stades précoce et tardif , femmes 40 ans 30 dernières années 1,3 million de femmes surdiagnostiquées 2008 : plus de , soit 31% de tous les cancers du sein A Bleyer 2012 NEJM 367:1998

34 effect of 3 decades of screening mammography on breast-cancer incidence A Bleyer 2012 NEJM 367:1998 femmes > 40 ans

35 7 essais, patientes, comparent le dépistage avec ou sans mammographie aucun effet du dépistage sur la mortalité à 10 ans il pourrait diminuer la mortalité de 0,05% mais 30% de surdiagnostic et de surtraitement augmentation du risque absolu 0,50% Gøtzsche PC, 2011 Cochrane Database Syst Rev, CD001877

36 conserver la qualité du dépistage diminuer le surdiagnostic conserver la qualité du dépistage diminuer le surdiagnostic

37 volatilité des situations choix nouvellement contraints rapport inpes santé prévention 2010 scenarios dépendances et adaptations sante/pdf/etude_prospective_sante.pdf

38 merci de votre attention


Télécharger ppt "Limites de loptimisation & performance des systèmes jean-françois toussaint université paris descartes hôtel-dieu, hcsp irmes 14 è jiqhs - P aris 27 11."

Présentations similaires


Annonces Google