La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SEANCE 2 Représentation numérique de linformation Lycée Louis Vincent Lundi 4 novembrer 20131.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SEANCE 2 Représentation numérique de linformation Lycée Louis Vincent Lundi 4 novembrer 20131."— Transcription de la présentation:

1 SEANCE 2 Représentation numérique de linformation Lycée Louis Vincent Lundi 4 novembrer 20131

2 Contenu de la séance 1: 2 Lundi 4 novembre 2013 Représentation binaire: Les entiers signés. Le complément à 2. Codage des nombres réels.

3 Les entiers signés Problème : on a vu dans la séance 1 comment étaient codés les entiers « positifs » en base 2, mais comment coder des entiers négatifs ? Lundi 4 novembre Une solution envisageable est que le premier bit soit considère comme un bit de signe et le reste des bits comme la valeur absolue du nombre, codée de la manière vue dans le cours précèdent. Un nombre commençant par 0 serait positif et un nombre commençant par 1 négatif. Exemples : Quels nombres codés sur 8 bits par : = et = 79 Il y a deux zéros, lun positif et lautre négatif. Il faut donc gérer légalité. On perd donc une valeur !

4 Les entiers signés Combien dentiers relatifs peut-on coder sur 2 bits ? Sur 3 bits ? Sur 4 bits ? Lundi 4 novembre valeurs Base Base valeurs On peut donc coder les entiers relatifs de – 3 à 3 15 valeurs On peut donc coder les entiers relatifs de – 4 à 4. Sur n bits, on code 2 n – 1 valeurs. Cette solution nest pas retenue pour le codage des entiers relatifs !

5 Le complément à 2 Principe : on souhaite coder un nombre relatif x en utilisant n bits. Deux cas de figure se présentent : Soit x est positif, dans ce cas on utilise la représentation binaire usuelle vue à la première séance sur le codage. Soit x est négatif, dans ce cas on utiliser pour représenter x, le codage binaire su nombre entier naturel (x + 2 n ). Exemples : codage sur un octet (8 bits) Le nombre 115 (positif), sera codé : Le nombre – 115 étant négatif, sera remplacé par : = – = 141 soit : Dans la pratique, pour coder – 115, on procède de la manière suivante : Coder 115 : Complément à 1 (inversion de tous les bits) : Ajouter 1 : Lundi 4 novembre

6 Retour à la base 10 Méthode : de la base 2 à la base 10. Pour convertir un nombre binaire en complément à 2 sur n bits, dans la base dix, on procède de la façon suivante : On sépare le premier bit s des n – 1 bits suivants. Ces n – 1 bits représentent, en binaire usuel, une valeur positive v. La valeur de ce nombre est alors : v si s = 0. v2 n1 si s = 1 Exemples : quels sont les entiers relatifs codés sur 4 bits ? Lundi 4 novembre : = 0 10 donc v = 0 – 2 4 – 1 = 0 – 8 = – 8

7 Codage des nombres réels Lundi 4 novembre

8 Codage des nombres réels Un nombre est représenté sous la forme s×m×2 n où : s est le signe du nombre (+ ou -) m sa mantisse (un nombre à virgule, compris entre 1 inclus et 2 exclu). n son exposant (un entier relatif). L'exposant peut être positif ou négatif. Cependant, la représentation habituelle des nombres signés (complément à 2) rendrait la comparaison entre les nombres flottants un peu plus difficile. Pour régler ce problème, l'exposant est décalé, afin de le stocker sous forme d'un nombre non signé. Ce décalage est de 2 e (e représente le nombre de bits de l'exposant) ; il s'agit donc d'une valeur constante une fois que le nombre de bits e est fixé. Lundi 4 novembre

9 Codage des nombres réels Exemple : Quand on utilise 64 bits pour représenter un nombre à virgule, on utilise : 1 bit pour le signe, le signe + est représenté par 0 et le signe - par bits pour lexposant (lexposant n est un entier relatif compris entre et 1 023, on le représente comme lentier naturel n , qui est compris entre 1 et 2 046). 52 bits pour la mantisse (La mantisse m est un nombre binaire à virgule compris entre 1 inclus et 2 exclu, comprenant 52 chiffres après la virgule. Comme cette mantisse est comprise entre 1 et 2, elle a toujours un seul chiffre avant la virgule et ce chiffre est toujours un 1 ; il est donc inutile de le représenter et on utilise les 52 bits pour représenter les 52 chiffres après la virgule). Les chiffres de la mantisse sont à multiplier par les puissances successives, négatives de 2 ( 2 1, 2 2, …, 2 52 ) Remarque : Les deux entiers naturels 0 et pour l'exposant sont réservés pour des situations exceptionnelles (+, -, etc.). Lundi 4 novembre

10 Codage des nombres réels Exemple 1 : quel nombre est codé sur 32 bits sachant que lon réserve alors : 1 bit pour le signe. 8 bits pour l'exposant (donc un décalage de 127) 23 bits pour la mantisse Lundi 7 octobre sn = exposantm = mantisse X = (-1)×2 n – 127 ×( … ) Or n = = 180 X = (-1) × – 127 × 1, X - 1, ×


Télécharger ppt "SEANCE 2 Représentation numérique de linformation Lycée Louis Vincent Lundi 4 novembrer 20131."

Présentations similaires


Annonces Google