La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Place et intérêt de la médiation dans la prise en charge en ETP et la prévention chez les migrants Sié Dionou, médiateur de santé publique Dr Anne Simon,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Place et intérêt de la médiation dans la prise en charge en ETP et la prévention chez les migrants Sié Dionou, médiateur de santé publique Dr Anne Simon,"— Transcription de la présentation:

1 Place et intérêt de la médiation dans la prise en charge en ETP et la prévention chez les migrants Sié Dionou, médiateur de santé publique Dr Anne Simon, praticien hospitalier Service de Médecine Interne Pr S. Herson, Pôle Immuno-Infectieux-Inflammatoire Anne-Marie Ané, cadre supérieur de santé Direction des soins Groupe Hospitalier Universitaire La Pitié Salpêtrière – Charles Foix Médiateur intra-hospitalier & Migrant Journée de formation infirmier(e) VIH

2 La médiation : une définition « Processus de création, de récréation du lien social et de gestion dincompréhension (prévention ou règlement) qui reposent sur lautonomie des partenaires et dans lequel un tiers, impartial, indépendant et sans pouvoir de trancher : le médiateur favorise par lorganisation dentretiens confidentiels le rétablissement de la communication ou la solution de lincompréhension. »* * Définition adoptée à la suite d un séminaire sur la médiation sociale organisé par la France en 2000, réunissant les 15 membres de l Union européenne et des experts du Conseil de l Europe Expériences de Médiation

3 La médiation dans le service de Médecine Interne Historique : Début ETP pour patients VIH Face aux difficultés rencontrées liées à la pathologie VIH et à un nouvel exercice : lETP Supervision mensuelle avec psychanalyste : Projet de Médiation 2007 financé par Sidaction Face aux difficultés spécifiques rencontrées avec les patients migrants - Compréhensions culturelles Médiation culturelle individuelle et collective Public cible : Patients VIH + originaires dAfrique sub-saharienne suivis dans le service Objectifs : Améliorer la prise en charge & lefficience des processus de soins dans le service. Améliorer la qualité de vie des patients. Expériences de Médiation

4 La médiation dans le service de Médecine Interne Implantation : Travail en amont : Avec les soignants : suivi des consultations et activités (Médecin, Psychologue, IDE, AS, hospitalisations). - Identification des pratiques entre soignants et soignés, - Identification des difficultés des soignants Avec les patients : en individuel et collectif - Identifications des difficultés, besoins, perceptions Elaboration des outils de collecte de donnés, trame de consultation adaptés. Expériences de Médiation

5 Madame Z G-G 42 ans, Ivoirienne, Vit en France depuis 2000 VIH lors dune hospitalisation en réanimation pour pneumopathie excavée Soutiens : Sa sœur (informée ) Un ami ivoirien en France Mère en Côte dIvoire Chômage après démission Divorcée, vit seule 2 enfants Problématique : Mme refuse de prendre les ARV Irrégularité dans ses démarches de soins Médiation culturelle Cas clinique : suivi difficile PEC Expériences de Médiation 1.Plusieurs hospitalisations en urgence -Avicenne -Pitié Salpetrière -Tenon 2. Dégradation continuelle de son état général/qualité de vie

6 Entretien de médiation personnalisés avec la patiente, - Travail sur les représentations et peurs : un « sage » de son village avait prédit un envoutement avec un « leffet de destruction à bas feu de ta vie dans lavenir» quelle na pas pris en compte. Son problème médical lui a fait reprendre en considération cette « prophétie » « Avoir un trou dans le poumon ce nest pas anodin, cest plus quune maladie naturelle » Le tt ne peut pas être efficace contre cet effet. -Travail sur la représentation des ARV ressentis comme du poison « Jai fait une crise juste après un changement de médicament et je me suis réveillée à la Pitié » - Mise en évidence du projet dexorcisme au pays (son ami est déjà parti pour le préparer et identifier le féticheur) Entretien avec le médecin : -Traduction des représentations et de la méconnaissance de sa maladie (pas de lien entre IO et infection) de la patiente afin de saccorder sur la CAT -décision de changement de médecin -Consultation conjointe : Médecin – Mme B- Médiateur Expériences de Médiation

7 Les croyances prennent une place dautant plus importantes quil ny a pas de guérison : nécessité +++ de pédagogie avec la patiente (ETP) : Expliquer le choix des mots : guérir / soigner /Qualité de vie Expliciter la notion de temps dans la maladie chronique Expliquer la relation maladie/IO/virus Discussion du traitement pour quil soit encore mieux adapté nécessité +++ de respecter le choix de la patiente dune solution alternative Accompagner pour permettre que cette cérémonie soit la plus sure possible et sur place Négocier limplication de sa sœur dans le processus de soins avec laccord de la patiente pour laider Collaboration avec URACA et une consultation dethnopsychiatrie Retour à ladhésion aux soins sans exorcisme pour linstant Dernière CV indétectable

8 -Identifier leurs besoins, leurs difficultés, les facteurs limitant et /ou facilitant lapprentissage en ETP - Clarifier les représentations patients et entourage. - Repérer les émotions et favoriser leur expression. - Organiser le parcours de soins du patient en partenariat avec les soignants. - Expliciter la prise en charge médicale et de soins à lhôpital en général et pour le patient. Actions individuelles Actions collectives Patient et son entourage Démarche de Médiation - Faciliter le partage des expériences des patients entre-eux - Analyser pour développer des stratégies dadaptation à des situations nouvelles Outils et temps de rencontres -Ateliers co-animés avec IDE, diét, kiné - Supports pédagogiques Outils et temps de rencontres - Consultations de médiation

9 Ateliers pédagogiques mis en place en juin 2011 : intégration de lETP 10 à 24 participants par ateliers Thèmes abordés : –Préparation des vacances au pays (procréation et VIH, annonce de la séropositivité, prévention IST, paludisme) –Retour des vacances : Analyse des situations/problèmes rencontrés, démarches et stratégies développées. –Equilibre alimentaire et habitudes culturelles –Lactivité physique au service de ma santé –Vie affective et sexuelle. –Traitement et effets secondaires et si jétais à la place du médecin !! Méthode : –Annonce par affichage, flyers ; recrutement par les IDE, médecins. –Préparation en amont avec conducteur pédagogique –Travail en petits groupes sur des cas pratiques de mise en situation Résultats : –Renforcement des compétences dadaptation des patients –Renforcement des compétences des professionnels sur des thèmes pas toujours abordés en individuel imaginés « tabou » pour la population concernée. Du groupe de réflexion à latelier pédagogique Expériences de Médiation

10 10 Ateliers pédagogiques Préparation au retour transitoire pour les vacances acteur de leur santé, acteur de prévention « ici et là-bas ». acteur de santé Co animé avec IDE (ETP) Expériences de Médiation

11 Ateliers pédagogiques Equilibre alimentaire et habitudes culturelles au service de ma santé Co aminé avec les diététiciennes Expériences de Médiation

12 Atelier vie affective et sexuelle Objectifs : Renforcer les compétences et capacités danticipation et dadaptation : –Améliorer la qualité de vie affective et sexuelle des personnes séropositives –Appréhender et traiter les troubles sexuels en lien avec la séropositivité –Diminuer les risques auxquels les personnes séropositives exposent les autres et eux-mêmes Outils et méthodes : Travaux de groupe, brainstorming (Représentation et impact de la séropositivité, estime de soi, sexualité) Participants : Femmes,Hommes Co animé avec: IDE, Psychologues Co animé avec IDE(ETP),psychologue Expériences de Médiation

13 Actions individuelles Actions collectives Professionnels - Expliciter la démarche du médiateur. - Expliquer les problématiques auxquelles sont confrontées les patients. - Participer à lélaboration du diagnostic éducatif. - Faciliter la compréhension de situations particulières. Démarche de Médiation Outils et temps de rencontres - Transmissions orales et écrites après chaque séance (Nadis et diam). - Staffs pluridisciplinaires spécifiques. - Consultations conjointes : médecin – médiateur – patient.

14 sexe nombre de patients% Homme7249% Femme7351% Total145100% Patients suivis : Nouveaux et anciens Nombre de consultation =335 PathologiesNbre de patients VIH93 VIH/VHB4 VIH/VHC2 VHB7 VHC2 Autres37 Total145 Expériences de Médiation Pitié Salpêtrière :

15 Administratif 15 Annonce 2 Compréhension 38 Croyance/Repré sentation 9 Observance 30 Prise en charge 2 Nombre de nouveau patient inclus = 96 sur les 145 Nombre de patients par motif de recours Diagnostic de médiation évolutif !!!! En fonction des difficultés et événements Expériences de Médiation

16 ÉvaluationIndicateursOutilsÉchantillo n BiocliniqueCD4, CV, cholestérol, triglycérides Dossier médical informatisé N = 55 patients Qualité de vie Activité physique, douleur, santé psychique, perception de leur santé Échelle Mos VIH SF36* Comparaiso n avant et après la médiation N = 20 patients PédagogiqueCompétences dauto-soins, connaissances, compétences dadaptation à la maladie Dispositif dévaluatio n en ETP avant et après la médiation N = 20 patients * Traitement des données par URC GH La Pitié salpêtrière – Charles Foix ** R Gagnayre, C Marchand, C Pinosa, MF Brun, D Billot, J Iguenane. Approche conceptuelle dun dispositif dévaluation pédagogique du patient., Pédagogie Médicale, 2006; 7 : patients pris en charge sur 3 ans : Quelques essais dévaluation Mesure : avant et après médiation à J0 et M6. Évaluation - Méthode Expériences de Médiation Charge virale Evaluation de la qualité de vie : Amélioration des indicateurs avant et après la médiation Exemple de résultats pour un patient avant après

17 CDAG hors les murs de lhôpital : dans les lieux de vie des migrants Mise en place dun programme déducation à la santé et de dépistage du VIH dans le cadre dun parcours de soins intégrant dépistage de maladies cardiovasculaire (HTA, diabète, cholestérol), maladies virales (VIH, hépatites virales B et C) dans les foyers = Milieu de vie de grand nombre de migrants. Promotion et accompagnement au dépistage volontaire Soutien des personnes après lannonce Accompagnement pour linitialisation de la prise en charge Maintien dans la démarche de soins et soutien à lobservance des traitements à partir des sites de prise en charge Lhôpital se déplace chez vous ! Diabète HTA Cholestérol Hépatites B/C VIH Médecins, infirmières et médiateur de santé disponibles sur place pour vous écouter, accompagner Dépister, cest prévenir, cest se soigner. Un droit pour tous Plus besoin daller à lhôpital Des tests rapides, vos résultats en 30 mn. Tout gratuit et anonyme Démarche de médiation dans un processus de prévention, dépistage et accès aux soins Projet foyers de travailleurs migrants Expériences de Médiation

18 FOYERVIHTACholestérol totalGlycémie F VIH+16 résidents TA 164 résidents 3g/l3 résidents 1,5g/l F VIH+13 résidents TA 164 résidents 3g/l4 résidents 1,5g/l Total F1+F VIH+29 résidents TA 168 résidents 3g/l7 résidents 1,5g/l RESULTATS PARCOURS DE SOINS Expériences de Médiation

19 Intérêt et contribution de la médiation Accompagner pour mieux prévenir et/ou soigner Amélioration de laccès à la prévention et au dépistage –Facilitation de laccès des publics à la prise en charge par une meilleure utilisation de loffre de soins et de prévention –Interface avec les professionnels de la prévention et/ou du soin Amélioration de la qualité de prise en charge des patients : –Prise de conscience de la nécessité dun suivi médical et de soins réguliers. –Acquisition de compétences nécessaires pour vivre avec une maladie chronique. –Meilleure autonomie dans la prise en charge de leur santé. –Optimisation de lalliance thérapeutique (observance des traitements) –Satisfaction des patients : meilleure prise en charge et meilleure expression Expériences de Médiation

20 Intérêt et contribution de la médiation Faciliter le « Chercher à comprendre et à reconnaître lautre dans sa culture mais aussi dans ses difficultés de chaque jour ». Développement dune posture plus éducative et spécifique aux migrants : –Amélioration de la compréhension des situations des patients. –Meilleures connaissances des spécificités des migrants. –Acceptation de lexpertise du patient et de ce quil peut nous apprendre. –Compréhension mutuelle des patients et des professionnels de santé. Amélioration des pratiques médicales et de soins : –Prises de décisions médicales partagées. –Fluidité des organisations de soins. –Meilleure coordination des différents professionnels. –La constitution des outils de recueil et de suivi et la capacité de les faire évoluer Expériences de Médiation

21 EVOLUTION ET VALORISATION Poursuite de l expérience : Dans les autres services du COREVIH IDF Centre (Hôpital Pitié-Salpêtrière, Saint-Antoine, Tenon, Trousseau) Vers dautres pathologies et dans autres services. Partage dexpérience avec dautres COREVIH Communication au ministère de la santé, Universités, IFSI, congrès, colloques…. Expériences de Médiation

22 Médiation : Comment la décliner dans une autre structure sans poste spécifique?? Apprendre des associations communautaires en faisant appel à elles éventuellement en le formalisant (équipe dETP) Apprendre des patients eux-mêmes en favorisant des groupes de patients. Apprendre de notre expérience spécifique : et de celles des autres … : ( Collectif français de médiation en santé publique) Expériences de Médiation

23 23 La médiation est devenue une nécessité dans la prévention, le dépistage, laccès aux soins et la prise en charge de la population migrante. « Il n'y a pas deux personnes qui ne s'entendent pas, qui ne se comprennent pas, il y a seulement deux personnes qui nont pas discuté. » Proverbe Wolof CONCLUSION Expériences de Médiation

24 Féticheurs :( Fétiche, grigris, Wak, … ) Marabout … Pape … Pasteur… Le soignant doit explorer et/ou prendre en compte


Télécharger ppt "Place et intérêt de la médiation dans la prise en charge en ETP et la prévention chez les migrants Sié Dionou, médiateur de santé publique Dr Anne Simon,"

Présentations similaires


Annonces Google