La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BOUDDHISME. 1. Signification du nom Veut dire lilluminé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BOUDDHISME. 1. Signification du nom Veut dire lilluminé"— Transcription de la présentation:

1 BOUDDHISME

2 1. Signification du nom Veut dire lilluminé

3 2. Divinité(s) La notion dun dieu créateur est absente de la plupart des formes du bouddhisme, mais la vénération et le culte du Bouddha historique (Siddhartha Gautama) joue un rôle important dans le Theravada et particulièrement dans le Mahayana où le Bouddha est presque considéré comme un dieu.

4 3. Symbole(s) principal(aux) Le symbole le plus important des symboles bouddhistes. Cette roue représente l'enseignement du Bouddha de même que le cycle sans fin du Samsara (le cycle des renaissances). La roue du Dharma:

5 … Ce symbole est utilisé aujourd'hui à travers le monde pour représenter le bouddhisme. C'est un symbole de confiance et de paix. Les cinq couleurs représentent les différentes aura du Bouddha au moment de son illumination. Le drapeau de la communauté Bouddhiste :

6 … La représentation de Bouddha

7 … Les racines du lotus sont dans la vase, sa tige est dans l'eau et sa fleur flotte majestueusement sur l'eau. Ceci représente la progression de l'âme au travers le matérialisme, en passant par l'eau de l'expérience avant d'atteindre le soleil de l'illumination. La fleur de lotus :

8 … Le stupa fût construit dès les premiers temps du bouddhisme. Il représente généralement l'illumination de la conscience du Bouddha. Il commémore la mort du Bouddha. Yeux du Bouddha Le stupa :

9 … Le moulin à prières:

10 … Illustrés sur plusieurs stupas, ils représentent les yeux du Bouddha qui regarde dans les quatre directions, symbolisant son omniscience (capacité de tout voir partout et de tout savoir). Les yeux du Bouddha :

11 … C'est en Inde qu'on peut la voir en de très nombreux endroits essentiellement voués au culte. Autant pour les hindous que pour les bouddhistes, elle signifie la chance, la bonne fortune. svastika La Svastika :

12 4. Fondateur Siddharta Gautama (prince) (-569 à - 480) Fils du Roi Suddhodana et de la reine Maya. Il eut une jeunesse et une enfance choyée.

13 … Le prince fut élevé dans le plus grand luxe et la plus grande attention. À 28 ans, Siddarta sort pour la première fois de son palais. Il fait trois autres sorties par la suite. Au cours de ses sorties, il fait 4 rencontres:

14 Siddharta fait quatre rencontres La vieillesse

15 … La douleur et la souffrance

16 … La mort

17 … Lindigence (grande pauvreté)

18 .. Ces rencontres lui font alors réaliser une réalité quil ignorait. La vieillesse, la maladie et la mort lui permettent de voir les aspects les plus sombres de la vie humaine, tandis que la joie du moine qui avait tout abandonné, lui fait comprendre que le bonheur ne repose pas sur la richesse mais sur quelque chose de différent.

19 … Suite à cette prise de conscience, Siddharta quitte définitivement le palais et commence sa quête. Il suit dabord quelques maîtres qui le déçoivent par leurs pratiques ascétiques. Alors il se lance sur le chemin de la méditation jusquà ce quil parvienne à lillumination, cest là quil devient Bouddha.

20 … Il décide alors de communiquer aux autres la vérité suprême quil vient de découvrir. Sa première intervention publique a lieu à Bénarès et reste connue comme «le discours de Bénarès». Il a très vite des disciples qui le suivent.

21 … Quand le groupe est assez nombreux, Siddharta envoie ceux-ci enseigner sa nouvelle doctrine le «bouddhisme». Il passe le reste de sa vie à annoncer et à former des groupes de fidèles. Il meurt après avoir enseigné pendant 44 ans.

22 4. Époque 6 ème siècle avant Jésus Christ

23 Lieu dorigine Le bouddhisme est né en Inde

24 Contexte de fondation (social et politique) Le bouddhisme naît dans le contexte de l'Inde védique (les Vedas sont des livres sacrés très respectés). L'Inde est marquée par un système de castes. Différents maîtres développent leur vision de la moksha (libération finale), et présentent un moyen de l'atteindre. Différentes notions de lhindouisme se verront remaniées dans le bouddhisme comme le concept de réincarnation, de karma, le statut de dieux comme Brahma.

25 6. Récits, écrits sacrés La transmission de la parole du Bouddha s'est faite oralement pendant de longtemps avant que les premiers textes ne soient rédigés. Bouddha n'ayant rien écrit lui même, ce sont les moines qui, depuis environs 2500 ans, conservent les textes sacrés et les récits qui se rapportent à la doctrine bouddhiste.

26 … Les textes sacrés bouddhistes Theravada ont été écrits à partir de 35 av. J-C. Ils sont composés de 3 recueils appelés « Tripitaka » dont la traduction est « Triple Corbeille ». Ils contiendraient les discours authentiques du Bouddha et les règles monastiques.

27 Tripitaka

28 7. Foi, croyances, doctrine fondamentale Doctrine qui prend racine dans la tradition hindoue. Le bouddhisme a conservé de lhindouisme les notions de samsara (cycle des renaissances) et de karma (chaque acte posé provoque des conséquences dans cette vie ou dans une vie future).

29 Les quatre nobles vérités Les 4 nobles vérités sont le fondement du bouddhisme, à partir desquelles le bouddha a atteint léveil, les voici: La souffrance fait partie de lexistence humaine. La cause de la souffrance est le désir. La solution pour affranchir cette souffrance est lextinction du désir. Il existe une méthode qui mène à la libération (le noble sentier octuple).

30 La souffrance fait partie de lexistence humaine: Les humains sont toujours en contact avec toutes sortes de souffrances: la maladie, la mort, la naissance… La séparation davec les choses que nous aimons provoque aussi de la souffrance. Le bouddha dit que les moments de joie sont temporaires et que leur disparition entrainent la souffrance.

31 La cause de la souffrance est le désir: La source de la souffrance est le désir égoïste des humains. Si une personne désire quelque chose, cest quelle est insatisfaite de sa condition. Le bouddha dit que lhumain souffre dun manque, ce qui est une source de frustration. Cette frustration motive les hommes à désirer très fort, les humains deviennent donc esclave de cette soif de désirs.

32 La solution pour affranchir cette souffrance est lextinction du désir. Le nirvana est lextinction des souffrances ce qui implique le détachement et le renoncement aux désirs (pas de désirs = pas de souffrances) Le nirvana implique denrayer les désirs comme la convoitise, la haine, les plaisirs sensuels et suggère une sérénité inébranlable.

33 Il existe une méthode qui mène à la libération (le noble sentier octuple ). Il propose une voie pour atteindre le nirvana. Le sentier octuple comprend la voie à suivre et un mode de vie qui vise à passer de ce monde de souffrance à la vérité ultime, le nirvana. Il comprend huit principes.

34 8. Rites (rituels) Seront abordés dans les différentes formes de bouddhisme.

35 9. Prières

36 10. Fêtes Les fêtes bouddhistes privilégient les jours de pleine lune et se rattachent généralement à un calendrier lunaire.

37 … À chaque année, le 7 août, les moines nettoient la statut géante du temple de lest de Nara. La statue géante du Bouddha mesure 18 mètres de haut et 8 mètres sous le sol, elle a été sculptée dans un seul tronc de santal blanc.

38 … Le 8 avril, on célèbre le festival des fleurs, ou Wesak, cette fête marque la naissance de Bouddha. On dépose des fleurs et on arrose les statuettes de Bouddha de thé sucré (Amacha).

39 … Le 8 décembre, on célèbre le jour du Bodhi (qui veut dire intelligence ou connaissance parfaite), lillumination de Bouddha.

40 … Le 15 février, jour du Nirvana, on célèbre son décès qui aurait eu lieu au Népal en av. J. C.

41 11. Règles Le Noble sentier octuple: huit principes sur le chemin de léveil. Ils sont regroupés sous trois piliers. Sagesse Pensée juste Compréhension juste

42 … Moralité Parole juste Action juste Travail juste

43 … Concentration Effort juste Attention juste Concentration juste

44 12. Principaux courants Bouddha (6 ième siècle avant Jésus Christ) Communautés bouddhiques en Inde (6 ième au 3 ième siècle avant Jésus Christ) Schisme Le Petit Véhicule Le Grand Véhicule (2 ième siècle avant J. C.) (1 er siècle avant J. C.)

45 Petit Véhicule (ou Theravada): a été créé suite aux divergences des doctrines survenues au sein de la communauté bouddhique.

46 Suite Les moines anciens ne voulaient pas assouplir les règles monastiques pour répondre aux besoins des laïcs (qui est indépendant de toute religion) qui voulaient eux aussi atteindre la libération finale. Les moines puristes ont donc décidé de former une petite communauté indépendante qui met laccent sur la vie monastique et sur le renoncement.

47 Lieux dimplantation du Theravada Sri Lanka Birmanie Laos Cambodge Thaïlande

48 Rituels du Theravada Ses adeptes sont reconnus par leur stricte observance de lenseignement du Bouddha qui sont consignés dans les Tripitaka. Lidéal à atteindre est lArhat, ce qui veut dire le plus haut niveau de spiritualité. LArhat est libéré du cycle des renaissances.

49 Suite Les adeptes du Theravada désirent atteindre le nirvana (libération du cycle des renaissances) par leur attitude morale. Il sagit dune quête individuelle remplie de sagesse et de méditation visant latteinte de la libération finale.

50 Caractéristiques particulières Les moines theravadins de lAsie du sud- est sont reconnaissables par leur robe et leurs cheveux rasés.

51 Grand Véhicule (ou Mahayana): Ses adeptes disent que la vie monastique nest pas lunique condition requise pour atteindre la libération. La délivrance nest donc pas accessible seulement aux moines.

52 Lieux dimplantation du Mahayana Japon Tibet Viet Nam Chine Corée

53 Rituels du Mahayana Le Mahayana prêche la libération de tous les êtres vivants, il favorise les attitudes de « compassion », de « don » et de « bienveillance ». Leur rituel principal est la dévotion à Bouddha par la remise doffrandes lors de leur visite au temple.

54 Caractéristiques particulières Nimpose pas les contraintes dune vie monastique. Forme de bouddhisme pratiqué par les occidentaux.

55 Suite des principaux courants Le Petit Véhicule Le grand Véhicule Le bouddhisme Le bouddhisme tibétain zen (8 ième siècle (12 ième siècle après J. C.) après J. C.) Tibet, Mongolie Japon

56 Bouddhisme zen Secte bouddhique japonaise fondée par un moine indien, Bodhidharma. Le terme zen réfère à celui de méditation. La vie monastique est le mode de vie idéal pour la pratique de cette forme de bouddhisme

57 Lieu dimplantation du bouddhisme zen Japon

58 Rituels du bouddhisme zen Létude des textes sacrés est inutile, seule la méditation silencieuse importe et ce, dans la position assise « zazen » (position quavait Bouddha lors de lillumination).

59 Caractéristiques particulières Le « zen » a beaucoup influencé lart (peinture, jardins, design…). Lart zen revêt une simplicité et une sensibilité à la nature.

60 Bouddhisme tibétain Mélange e du Grand Véhicule et de croyances de la région himalayenne.

61 Principaux pays dimplantation du bouddhisme tibétain Tibet Bhoutan Népal Mongolie

62 Rituels du bouddhisme tibétain Les moines portent une robe de couleur safran et vivent dans des monastères. Leurs rituels sont à la base d'une quête intérieure profonde.

63 ... Les laïcs (qui est indépendant de toute religion) vont réaliser des rituels dans le but d'améliorer leur existwence actuelle ou celles à venir.

64 … Les rituels sont les suivants: La méditation La récitation de mantras (formules sacrées) Réalisation de mandalas Étude des tantras (textes sacrés ésotériques).

65 Caractéristiques particulières Le bouddhisme tibétain a à sa tête un personnage important: le dalaï-lama (signifie océan de sagesse). Il représente le chef politique et spirituel du pays (le Tibet).

66 Dalaï-Lama

67 13. Objets sacrés Le Kor-Ten: le moulin à prière

68 … Le cylindre du kor-ten (moulin à prière) contient un papier sur lequel sont inscrites les prières. Le fidèle le fait tourner dans le sens des aiguilles dune montre. Faire tourner le cylindre équivaut à la récitation de ces prières.

69 … Le mâlâ: le chapelet

70 … Le mâlâ est composé de 108 perles et il permet au fidèle de compter le nombre de fois où il prononce un mantra (formule condensée formée d'une ou d'une série de syllabes répétées de nombreuses fois suivant un certain rythme.) ou le nom de Bouddha.

71 … Drapeaux de prière

72 … Les drapeaux de prière sont composés de morceaux de tissu et suspendus à des fils en formant des longues banderoles qui flottent au vent. Les drapeaux sont imprimés de prières ou dimages de divinités et servent à protéger les temples et bénir lenvironnement dans lequel ils se déploient.

73

74 … Le mandala:

75 … Le mot mandala signifie « cercle » et représente symboliquement lunivers parfait. Le mandala peut être peint ou érigé sur une surface plane à laide de grains de sable.

76 … La mandala répond à des règles de construction très strictes et est très long à élaborer. Quand il est fait à laide de grains de sable, on le détruira une fois terminé pour rappeler le caractère impermanent de lexistence.

77 14. Lieux de culte La pagode (peut être différente dun pays à lautre). C'est la forme qu'a prise le stupa dans le monde chinois.

78 … Temple bouddhiste

79 … Stupa L'origine du stupa est pré-bouddhique. Il s'agit dune montagne funéraire en forme de dôme contenant les restes d'un défunt.

80 … Le stupa, contient généralement des reliques de Bouddha ou d'un saint homme est plein à l'intérieur et constitue un lieu où les dévotions s'effectuent par le biais d'une circumambulation (tourner autour dun symbole) dans le sens solaire autour du monument en récitant des mantras et en faisant tourner un moulin à prière.

81 16. Clergé Le clergé bouddhiste se compose de personnes qui se sont retirées du monde profane ( est profane tout ce qui n'est pas sacré) pour se consacrer exclusivement à la vie religieuse. Il est permis aux membres du clergé d'entretenir une vie familiale... Tous les moines ont le crâne rasé et sont vêtus d'une simple robe ressemblant à une soutane. Dans les temples, le personnel religieux se consacre activement à l'étude des écritures saintes et à la méditation…

82 17. Nombre de fidèles On estime à environ 400 millions de fidèles.

83 Petit lexique Mantra: formule condensée formée d'une ou d'une série de syllabes répétées de nombreuses fois suivant un certain rythme.


Télécharger ppt "BOUDDHISME. 1. Signification du nom Veut dire lilluminé"

Présentations similaires


Annonces Google