La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 1 Marc ISABELLE CEA & IMRI (Univ. Paris-Dauphine) Les relations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 1 Marc ISABELLE CEA & IMRI (Univ. Paris-Dauphine) Les relations."— Transcription de la présentation:

1 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 1 Marc ISABELLE CEA & IMRI (Univ. Paris-Dauphine) Les relations entre entreprises et recherche publique en France dans une perspective internationale

2 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 2 Plan de la présentation Le contexte Le phénomène La controverse Le bilan

3 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 3 De la recherche à linnovation Le modèle linéaire de linnovation (born 1945, 1980) = linnovation est poussée par les avancées scientifiques Recherch e appliquée & Développ ement Nouveau x produits & procédé s Recherc he fondame ntale en principe, pas dinterférence science sphère économique Le contex te

4 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 4 Recherche et innovation : des liens complexes Dans la réalité (en particulier depuis années 1980) –multiples boucles de rétroaction –interdisciplinarité, recherche fondamentale orientée –la science se nourrit de la technologie Le contex te

5 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 5 Linnovation, moteur de la croissance économique Innovation = source des gains de productivité qui tirent la croissance innovation contribue pour 50-80% de la croissance du PIB Le contex te

6 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 6 Les connaissances, une ressource qui monte Rôle accru et désormais prépondérant du capital intangible pour la production de richesses Rendements croissants associés aux connaissances = –on peut les partager sans sappauvrir – transmettre à coût très faible –plus on les utilise, plus elles sapprécient –production de connaissances est cumulative rendement social de la R&D près de 2x supérieur au rendement privé ressources traditionnelles (capital, travail, énergie) Le contex te

7 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 7 Les relations entreprises - recherche publique : une impulsion politique USEurope Bayh-Dole act (1980) économie de la connaissance (2000) France : loi recherche et innovation (1999), train de mesures depuis 2005 (pôles de compétitivité, ANR, AII, RTRA, etc.) Objectif 1 =mise en phase réactivité rapidité du transfert facteur de compétitivité des entreprises / compétitivité nationale, dattractivité des territoires, de croissance économique Objectif 2 =levier de financement de la recherche publique recherche publique vis-à-vis demandes Le contex te

8 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 8 Un phénomène multiforme Multiplicité des formes dinteraction – formelles (R&D collaborative, contractuelle, en consortium) vs. informelles (séminaires, contacts personnels) – R&D vs. commercialisation (licences) Les raisons = – technologies transférées embryonnaires, non intégrées – savoir-faire, connaissances tacites complémentaires transfert par licence sèche difficile – transferts « remontants » Le phénom ène Le contex te

9 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 9 Un phénomène en croissance (1) Mesure nécessairement multicritères Gestion (US) – universités disposant dun TTO = 25 en en 1995 Coopérations (US) – nombre de University-Industry Research Centres = 60% sur décennie 1980 Le phénom ène Le contex te

10 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 10 Un phénomène en croissance (2) Financement (US) – financement par les entreprises de la R&D des universités = $630 M en 1985 $1896 M en 1998 (reste modeste en proportion 7%) Commercialisation (US) – dépôt de brevets par les universités = 458 en en 1998 – redevances brutes de licences Top 20 Universités = $202 M en 1996 $588 M en 2004 Le phénom ène Le contex te

11 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 11 Qui simplique dans ces relations ? Côté entreprises, majoritairement = – les grandes – celles qui ont une activité de R&D propre – secteur pharmacie relations plus difficiles avec les PME non high-tech Côté OPR = – davantage les grands organismes public de recherche finalisée que les universités faiblesse en France car secteurs high-tech pèsent peu dans structure industrielle Le phénom ène Le contex te

12 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 12 Pour les entreprises – recrutement de jeunes scientifiques et ingénieurs – accès à des moyens techniques de pointe – amélioration des compétences Les bénéfices de ces relations Pour les OPR – financements pour embaucher du personnel – mise à disposition de matériels, échantillons – suggestion de nouveaux thèmes de recherche importance des bénéfices indirects et génériques Le phénom ène Le contex te

13 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 13 Les produits de ces relations Les outputs traditionnels des activités de recherche – publications, thèses Des embryons de technologies – prototypes, nouveaux produits, nouveaux procédés, logiciels Des brevets moins fréquents que publications (normal) mais pas marginaux de quoi satisfaire tous les partenaires Le phénom ène Le contex te

14 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 14 Les impacts sur la recherche publique (1) Modification substantielle des programmes de recherche Davantage de recherche appliquée – mais recherche fondamentale pas réduite de façon importante Quadrant de Pasteur étendu avec dimension PI leffet skewness existe, dû principalement à la course aux financements Le phénom ène La controve rse Le contex te

15 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 15 Les impacts sur la recherche publique (2) Normes de la science ouverte bousculées appropriation des résultats (brevets, droits dauteur) généralisée délais / restrictions de publication fréquents limitations dans les échanges scientifiques, y compris entre chercheurs du labo Le phénom ène La controve rse Le contex te

16 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 16 Propriété intellectuelle dans la recherche publique Une montée en puissance (« The patent explosion ») - extension du domaine de brevetabilité (vivant, logiciel) - encouragement au dépôt de brevet Les OPR assument la gestion de leur PI - y compris recherche financée sur fonds fédéraux (US) - abolition du privilège du professorat (Japon, Allemagne) Le phénom ène La controve rse Le contex te

17 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 17 Une privatisation de la recherche publique ? Base de connaissances scientifiques et technologiques publique privatisée (commune + libre accès)(fragmentée + accès payant) tragédie des anti-communs = ralentissement + renchérissement de linnovation ( coûts de coordination) Le phénom ène La controve rse Le contex te

18 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 18 Les retombées économiques (1) Réactivité des OPR face aux demandes des entreprises = – brevets des entreprises citent de + en + les publications de la recherche publique – vs. brevets déposés par universités US depuis 1980 correspond à des brevets de faible qualité Vitesse de transfert des nouvelles technologies = – étude US réduction 7 6 ans pendant décennie 1990 – vs. au CEA, durée entre dépôt de brevet et accord de licence ne sest pas raccourcie Le phénom ène La controve rse Le contex te Le bila n

19 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 19 Les retombées économiques (2) Le phénom ène La controve rse Le contex te Le bila n Financements – commercialisation de technologies (licences / vente de PI) rapporte peu… quand elle nest pas déficitaire – contrats de recherche rapportent davantage lois statistiques des valeurs de brevets très asymétriques seuls les gros portefeuilles de brevets peuvent être rentables

20 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 20 En synthèse Le phénom ène La controve rse Le contex te Le bila n Relations entreprises - recherche publique peuvent être très vertueuses pour les partenaires Mais pas encore de réponse définitive quant à lintérêt de ces relations pour linnovation et la croissance économique

21 Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 21 MERCI !


Télécharger ppt "Tribune « laboratoires» LES 4èmes RENCONTRES SynergEtic – 16 Novembre 2006 – AUDENCIA - Nantes 1 Marc ISABELLE CEA & IMRI (Univ. Paris-Dauphine) Les relations."

Présentations similaires


Annonces Google