La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Reconnaissance des Compétences Acquises en Formation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Reconnaissance des Compétences Acquises en Formation."— Transcription de la présentation:

1 La Reconnaissance des Compétences Acquises en Formation

2 I. Contextes

3 Contexte européen Conseil européen de Lisbonne (2000) Faire de lEurope « la société de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique au monde » Processus de Copenhague (2002) et communiqué de Bruges (2010) Pour atteindre cet objectif : Promouvoir lapprentissage tout au long de la vie et faciliter la mobilité des apprenants Améliorer la transparence, la reconnaissance et la qualité des compétences et des qualifications Rendre lenseignement et la formation professionnels plus accessibles, plus attractifs et mieux adaptés aux besoins du marché de lemploi

4 Contexte européen Cadres et outils européens communs pour atteindre ces objectifs Cadre Européen des Certifications (CEC) Système européen de crédits dacquis dapprentissage (ECVET) Europass : CV européen, Supplément au diplôme,, Supplément au certificat, passeport langues, et Europass Mobilité Idée centrale : « learning outcomes » Appropriation par les états membres

5 Contexte européen Trois types dapprentissage (définitions européennes) : L'apprentissage formel est généralement dispensé par des établissements d'enseignement ou de formation, avec des objectifs d'apprentissage structurés, une durée d'apprentissage et un soutien fourni. Il est intentionnel de la part de l'apprenant et entraîne une certification. L'apprentissage non formel ne relève pas d'un établissement d'enseignement ou de formation et ne mène généralement à aucune certification. Il est toutefois intentionnel de la part de l'apprenant et présente des délais, un soutien et des objectifs structurés. L'apprentissage informel résulte d'activités quotidiennes liées au travail, à la vie de famille ou aux loisirs. Non structuré, il n'entraîne généralement pas de certification. Dans la plupart des cas, il n'est pas intentionnel de la part de l'apprenant.

6 Le Cadre Européen des Certifications (CEC) ÉlémentsNiveauxSavoirAptitudes (SF)Autonomie/ responsabilité 8 niveaux Descripteurs génériques Exprimés en termes dacquis dapprentissage

7 Les ECVET

8 ECVET-2.jpg

9 Le Supplément au Certificat (Europass) Document qui complète le Certificat en décrivant de manière plus détaillée les qualifications obtenues et les compétences acquises Octroyé à toute personne ayant obtenu un Certificat de formation professionnelle ou un Titre de validation Pas de valeur légale mais outil de visibilisation et de transparence pour faire valoir ses compétences en Belgique ou à létranger

10 Contextes régionaux Appropriation des outils européens Développement doutils et de dispositifs régionaux en lien avec le contexte européen dans le cadre de collaborations inter-opérateurs Dispositif de Validation des Compétences Cadre Francophone des Certifications (en cours) Diverses expériences de mise en œuvre des ECVET Service Francophone des Métiers et Qualifications (SFMQ) Certification Par Unités (CPU) Reconnaissance des Compétences Acquises en Formation …

11 II. Description de la Reconnaissance des compétences acquises en formation

12 Définition Dispositif dévaluation et de certification des compétences acquises par les stagiaires au terme des unités dacquis dapprentissage qui jalonnent un parcours de formation. La réussite dune ou plusieurs épreuves dévaluation, qui se présentent sous la forme de mises en situation professionnelles reconstituées, donne droit à un certificat de compétences et au Supplément au certificat européen (EUROPASS). Ce dispositif, lancé en 2010 par le FOREM, en collaboration avec Bruxelles Formation et lIFAPME, vise à faciliter la mobilité des stagiaires et lapprentissage tout au long de la vie pour une meilleure insertion sur le marché du travail.

13 Méthodologie commune aux trois opérateurs publics de formation professionnelle (Forem, IFAPME, Bruxelles Formation) et proche de la Validation des compétences Évaluation dunités dacquis dapprentissage (ou de compétences) Mises en situation professionnelles reconstituées Tâches, critères, indicateurs, niveaux de réussite Délivrance dun certificat « commun » aux opérateurs Le certificat délivré constitue un « portefeuille de compétences » : Chaque unité dacquis dapprentissages (unité dévaluation) est valorisée sur le certificat La réussite dune seule unité suffit pour obtenir le certificat Le certificat est une « photographie » du niveau de compétences du stagiaire à un moment donné Linédit par rapport à lexistant

14

15

16 Epreuves basées sur des profils métiers/formations élaborés en collaboration avec les secteurs professionnels (via le REM de FOREM Conseil, le Consortium de Validation des Compétences, et, à termes, via le SFMQ) Intégration de cadre et doutils recommandés par lUnion européenne Cadre francophone des Certification (en cours) et CEC Unités dacquis dapprentissage (ECVET) Supplément au certificat Linédit par rapport à lexistant

17 Élaboration commune dépreuves entre opérateurs (carreleur) ; échange dépreuves entre opérateurs (employé administratif, magasinier) Effets de droit en cours entre les Certificats ReCAF et les Titres de la Validation des Compétences Obtention du Titre de compétence sur base dun dossier établissant la reconnaissance automatique dacquis dapprentissages (évalués dans les épreuves ReCAF) via des mises en correspondance (avec les acquis dapprentissage évalués dans lépreuve de validation des compétences)

18 Qualité du service délivré aux stagiaires en formation Transparence des certifications Soutien à la mobilité des stagiaires et des travailleurs Apprentissage tout au long de la vie : arrêts et poursuites de parcours de formation possibles à tous moments Adéquation accrue des compétences des stagiaires aux exigences du marché de lemploi Collaborations possibles avec les autres pays européens Augmentation de la qualité de la formation professionnelle Diminution des coûts de construction dépreuves (échanges dépreuves et construction communes) Clarification du parcours de lapprenant et du travail du formateur La plus value par rapport à lexistant

19 III. État des lieux

20 Épreuves opérationnelles Juin 2012 Aide-comptable Couvreur Magasinier polyvalent Electricien installateur (résidentiel et tertiaire) Conseiller en énergie Dispatcheur Employé administratif Maçon Peintre en bâtiment Carreleur Peintre industriel Secrétaire médical (sauf grille) Opérateur de production/maintenancier de 1 er niveau

21 Épreuves opérationnelles Juin 2012 Aide-comptable Couvreur Magasinier polyvalent Electricien installateur (résidentiel et tertiaire) Conseiller en énergie Dispatcheur Employé administratif Maçon Peintre en bâtiment Carreleur (avec BXL Formation) Peintre industriel Secrétaire médical (sauf grille) Opérateur de production/maintenancier de 1 er niveau

22 Épreuves prévues en 2012 Monteur en structure à ossature bois Opérateur de production des industries alimentaires Cariste Chauffeur poids-lourd Dessinateur en bâtiment Technicien en système dusinage Product Manager en tourisme Plafonneur (avec BXL Formation) Installateur de pompes à chaleur Conducteur offset Assistant dans ladministration du personnel

23 Certificats en 2011 Stagiaires passés par le dispositif : 546 Certificats remis au Forem : 514 Unités dévaluation certifiées : 2681

24 Certificats en 2012 Stagiaires passés par le dispositif : 546 Certificats remis au Forem : 514 Unités dévaluation certifiées : 2681

25 Actions réalisées en 2011 Opérationnalisation du Sharepoint ReCAF (http://ff- sharepoint.formation.forem/poc/default.aspx/recaf)http://ff- sharepoint.formation.forem/poc/default.aspx/recaf Opérationnalisation du dispositif de Reconnaissance des Acquis de Formation (RAF) : délivrance des titres de compétences équivalents aux épreuves ReCAF réussies Actions de communication : centres de formation, régions, Forem Conseil, partenaires nationaux et européens, presse, secteurs professionnels, colloque de lADMEE Étude qualitative dimpact auprès de 10 formateurs et de 10 anciens stagiaires (colloque de lADMEE)

26 Etude dimpact de la ReCAF Pour les stagiaires, la RECAF : Feedback sur leurs compétences : « ça permet de voir ce qui est bien acquis et maitrisé, et ce qui lest un peu moins » Reconnaissance de leurs compétences : « le certificat indique que jai les compétences recherchées par les entreprises » Source de motivation en formation : « on est plus assidu, on veut saméliorer, car on sait que la ReCAf va suivre » Pour les formateurs, la ReCAF : Feedback pour les stagiaires sur leurs compétences : « cest un service offert au stagiaire : par des critères objectifs, il voit ce quil est capable de faire ou pas » Moyen de mise à jour des formations : « ça remet en question dans un sens positif, pour lévolutivité des formations » Nouveau rôle de co-évaluateur : « la co-évaluation, ça crédibilise notre travail, car ça garantit une certaine neutralité dans lévaluation des épreuves »

27 Actions en cours en 2012 Création dune plateforme informatisée permettant : Reporting quantitatif (tableaux de bord) Veille qualitative (versions) Visibilisation des acquis maîtrisés dans la base de données des DE (JobPass) Lien avec la base de données de la VDC pour délivrance des titres équivalents Augmentation des actions de communication Partenariats accrus avec les secteurs professionnels

28 Collaborations avec les Secteurs Professionnels Participation dexperts du secteur dans les groupes de développement des épreuves Participation dexperts du secteur lors des sessions dévaluation (co-évaluation) Proposition dévolution de la méthodologie Reconnaissance du certificat par le secteur Liens avec les certifications sectorielles … Rencontre avec chaque secteur pour définir des modalités de collaboration à travers des fiches actions.

29 IV. Lélaboration et la passation des épreuves

30 1.Sur base du REM et du référentiel de Validation des Compétences, détermination dUnités dEmployabilité 2.Pour chaque UE, élaboration du référentiel de compétences Liste des compétences (= les activités de base du REM + compétences supplémentaires visées par la formation) Pour chaque compétence, liste des savoirs, savoir-faire et savoir-faire comportementaux (repris dans le référentiel de formation) 3. Pour chaque UE, élaboration du référentiel dévaluation : Regroupement des compétences en unités dévaluation (épreuves) Exemples : Aide-comptable : 1 UE composée de 7 USE = 7 épreuves Couvreur : 4 UE composées de 1 USE = 4 épreuves Élaboration des épreuves : étapes clés

31 Assistant dans ladministration du personnel 1 unité demployabilité composée de 3 unités significatives à évaluer : Elaborer et actualiser un support de suivi Saisir les éléments de la paie, contrôler les bulletins et établir les documents sociaux Accueillir les nouveaux salariés

32 4. Constitution dun groupe technique de construction : Responsable de Ligne de Produit Experts du métiers (formateurs) Experts méthodologiques 5. Construction des épreuves Consignes, situations professionnelles reconstituées, matériel, documents Document dévaluation (correctifs et grilles critériées) 6. Test des épreuves (et ajustements : clarté des consignes, temps, « sévérité », etc.) 7. Présentation des épreuves aux formateurs (intervention de la Formation Des Formateurs) 8. Construction dun éventuel 2 ème jeu dépreuves Élaboration des épreuves : étapes clés

33 Qui est évalué ? Tous les stagiaires (DE et travailleurs) qui ont suivi un parcours complet ou partiel de formation correspondant à au moins une unité de formation Quand ? En fin dunité de formation : pour la plupart des formations, les unités de formation correspondent aux unités demployabilité Délai de maximum 6 mois après la fin de la formation Par qui ? Le formateur principal et un co-évaluateur (un formateur du domaine ou du métier du centre de formation ou dun autre centre, ou un expert externe, ou un membre de lencadrement) Critères de désignation et de présence du co-évaluateur spécifiques à chaque formation Comment ? P-PAR-19 (procédure générale) et procédure de passation spécifique à chaque épreuve Passation des épreuves : principes

34 1. Avant lépreuve Le formateur signe la « Charte de confidentialité » En début dannée : commander le nombre approximatif de certificats vierges dont vous aurez besoin pour lannée ( 1 er jour de la formation : distribuer au stagiaire le document « Finalités de la formation » Quelques jours avant lépreuve : Envoyer la convocation/invitation au stagiaire Remplir le planning de passation dans le Sharepoint ReCAF Envoyer ou donner au stagiaire les consignes générales de passation Préparer le matériel et les documents utiles pour lépreuve Sharepoint\épreuve : Dossier stagiaire, Dossier évaluateur, Grille dévaluation

35 Passation des épreuves : principes 2. Pendant lépreuve Faire signer au stagiaire la « Charte de confidentialité » Expliquer oralement les consignes générales de passation Distribuer le matériel et les documents Gérer le temps Évaluer (éventuellement) en « live » en notant les résultats sur la grille critériée (mode grille vierge du Sharepoint) En cas de triche avérée : annulation et échec

36 Passation des épreuves : principes 3. Après lépreuve (gestion administrative) Encodage des résultats dans Sharepoint Enregistrer la grille critériée vierge sur son espace personnel Renommer le fichier pour les champs « date » et « centre » Remplir la grille selon la procédure dencodage Quand grille complétée pour une session dévaluation, la redéposer sur Sharepoint sous onglet « Résultats » avant le 05 du mois suivant la passation Chaque fois quune épreuve ou un groupe dépreuves (USÉ) est passé(e), encoder et envoyer les résultats Le certificat ne doit être imprimé quune seule fois (en fin de formation)

37 Passation des épreuves : principes 3. Après lépreuve (gestion administrative) Encodage des résultats dans Sharepoint Quand le certificat est imprimé, cocher la case « nouveau certificat délivré le… » Un certificat est imprimé et délivré si, en foin de formation, le stagiaire a réussi au moins une épreuve (USÉ). Si pas, il reçoit une attestation de formation Redéposer le fichier complété et finalisé sous longlet « Résultats » avant le 05 du mois suivant la passation Remettre ou envoyer le certificat et le Supplément au certificat Europass Les résultats « papier » des tests doivent être conservés dans le dossier pédagogique du stagiaire selon les même modalités

38 Passation des épreuves : principes 3. Après lépreuve (secondes passations et remédiation) Tous stagiaire doit avoir la possibilités de repasser chaque USÉ une seconde fois en cas déchec Si léchec est dû à des éléments extérieurs au stagiaire (panne technique…), lépreuve peut être repassée et ne sera pas comptabilisée Une remédiation doit pouvoir être organisée dans le centre (Attention, ne pas utiliser les épreuves ReCAF) Lépreuve peut être repassée dans un autre centre mais cest le centre dappartenance qui garde les « droits et devoirs » sur le stagiaire (encodage des résultats, comptabilisation des résultats, envoi du certificat…) La seconde épreuve doit être réalisée endéans les 6 mois qui suivent la première

39 Passation des épreuves : principes 3. Après lépreuve (Les réentrées) Si un stagiaire sort du parcours de formation, a reçu un certificat et ré entre plus tard dans la même formation pour continuer son parcours interrompu, il ne devra pas repasser les épreuves réussies précédemment. Il sera encodé dans IFGP sous un nouveau contrat et, lorsquil sortira à nouveau de la formation, recevra un nouveau certificat, complété, qui remplacera le premier. Si le stagiaire, pour lune ou lautre raison, nest plus couvert par son contrat de formation lorsquil passe sa ReCAF ex. : épreuve différée), un contrat spécifique ReCAF sera activé (COGOMA R01)

40 Passation des épreuves : les grilles dévaluation ou critériées 1. Critère : Qualité attendue du travail demandé à une épreuve De 2 à 6 critères par épreuve Exclusifs : épreuve réussie si tous les critères sont rencontrés Exemple : lappareil est correctement paramétré 2. Indicateur : Elément observable et précis permettant de déterminer si un critère est rencontré De 2 à 6 indicateurs par critère Non exclusifs : en général, 2/3 ou 3/4 des indicateurs doivent être réussis Exemple : (1) les vannes sont correctement positionnées (2) les crépines sont plongées dans les colorants 3. Niveau de réussite pour chaque indicateur : Seuil de réussite pour lindicateur Exemple : Toutes les vannes

41 Merci de votre attention


Télécharger ppt "La Reconnaissance des Compétences Acquises en Formation."

Présentations similaires


Annonces Google