La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CEFIEC Midi-Pyrénées 14 Novembre 2008 Eric Auziol Maître de conférences Laboratoire Praxiling, CNRS-Université Montpellier 3 Université de Nîmes

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CEFIEC Midi-Pyrénées 14 Novembre 2008 Eric Auziol Maître de conférences Laboratoire Praxiling, CNRS-Université Montpellier 3 Université de Nîmes"— Transcription de la présentation:

1 CEFIEC Midi-Pyrénées 14 Novembre 2008 Eric Auziol Maître de conférences Laboratoire Praxiling, CNRS-Université Montpellier 3 Université de Nîmes

2 1- A propos de la compétence 2- Pourquoi sintéresser aux situations de travail ? 3- Un dispositif danalyse des situations comme source dacquisition des compétences

3 1.1 Une notion plutôt quun concept Des acceptions différentes selon les locuteurs que masque un large consensus * le manager Un outil de gestion des RH * lenseignant Un complexe de savoirs et de savoir-faire quil sagit de faire acquérir ou de transmettre * le citoyen ordinaire (doxa) Etre compétent cest être un bon professionnel

4 1.2 Des définitions multiples Une origine bicéphale : Juridique Compétent =apte à se saisir de Synonyme de légitime

5 Problématiques de la dimension juridique de la compétence : Suffit-il dêtre légitime pour être compétent ? Peut-on être compétent sans être légitime ?

6 1.2 Des définitions multiples Une origine bicéphale : linguistique Grammaire générative de Chomsky 1969 La compétence désigne le système de règles intériorisées qui permet de comprendre et de produire un nombre infini de phrases inédites

7 Problématiques de la dimension générative de la compétence : Quentend-on par intériorisation de règles? Quelles sont les conditions pour que la compétence soit effectivement générative?

8 1.2 Des définitions multiples Quelques exemples pris dans le champ de la psychologie de léducation Bernard REY « Les compétences professionnelles en question » ESF 1999 « Quest-ce quune compétence ? En première analyse, on peut dire que cest le fait de savoir accomplir un ensemble de tâches défini de manière large ou circonscrite » (Rien sur la manière, proclamatif et injontif, comparable à un objectif)

9 « Ce qui caractérise une vraie compétence dans un domaine donné, cest la capacité à mobiliser à bon escient, les procédures que lon détient » Pour une infirmière, celle-ci sera dite compétente si elle parvient (capacité) à choisir, parmi la gamme des procédures quelle connait, ce qui convient à chaque situation professionnelle particulière. Gérard MALGLAIVE « Enseigner à des adultes » PUF 1990 « La compétence est la mise en œuvre dynamique dune combinaison de savoirs théoriques, savoirs procéduraux, savoir-faire et savoirs pratiques dans la réalisation efficace dune action précise dans une situation donnée, avec les moyens disponibles » (action, combinaison, situation, dispositif)

10 1.3 Ebauche dune synthèse Une notion à manier avec circonspection : un mélange dévidence et de complexité Surdéterminé par une recherche defficacité, plus un effet quun objectif Quelque chose qui dépend du dispositif de travail qui est mis en oeuvre Quelque chose qui se révèle, sobserve et se juge en situation Peu dindications sur les conditions de lacquisition (le processus est assez généralement passé sous silence)

11 2.1 les sources : Un nouveau modèle en philosophie de laction : laction située Modèle alternatif à la conception de laction fondée sur les idées de délibération et de planification reposant sur un acteur présenté comme coupé de son environnement. Lagent est présenté comme « baignant » dans un environnement et partageant les dimensions de laction avec les objets, les artéfacts, les non-humains de son environnement. Référence au Pragmatisme Dewey, à Goffman, à lethnométhodologie Garfinkel Le point de vue de Louis Quéré

12 « Une situation ne se réduit pas à lici et maintenant des circonstances spatiales et temporelles de laccomplissement de laction… Elle à un début, un milieu et une fin. Il arrive quil faille attendre son aboutissement pour savoir exactement ce quelle était… Ce nest pas nimporte quelle totalité temporelle; elle a une structure dintrigue. Une situation émerge quand quelque chose se noue… Etre situé, cest être inséré dans un espace structuré et aménagé et occuper une position dans un champ comportant des objets disposées dune certaine façon. » L. Quéré La situation toujours négligée Réseaux n°

13 2.1 les sources : Un concept clé de la phénoménologie et plus particulièrement des philosophies de lexistence « Cest pourquoi la notion essentielle de Sartre est celle de situation. La situation nest pas pour Sartre un concept parmi les autres mais lélément qui transforme tout… Une situation comprend toutes sortes de déterminations quelle fait tenir ensemble… » Gilles Deleuze in « Sartre ou le parti de Vivre » Grasset 1981

14 2.1 les sources : Une définition : Les dimensions retenues Un évènement fondateur Un fort niveau dimplication Un caractère spatial et temporel Une structure dintrigue Une entité globale où agents humains et objet font corps Une approche multiréférentielle Un support danalyse particulièrement pertinent

15 Evènement vécu d'une certaine durée, repéré, sinon délimité selon les coordonnées spatiales et temporelles, par des sujets, acteurs, agents, qui s'y trouvent impliqués (quelle personne ? A quel endroit ? A quel moment ?) Les situations sont toujours complexes et difficiles à analyser du fait des dimensions hétérogènes qu'elles comportent, (jeux antagonistes et conflictuels des volontés, des intentionnalités, des désirs, des fantasmes, des valeurs et des logiques propres aux différents partenaires, éventuellement communs à certains d'entre eux), appelant, en quelque sorte, une lecture multiréférentielle, de toute façon herméneutique. (Définition adaptée de J. Ardoino)

16 2.3 La pertinence de lanalyse des situations de travail Un objet de travail intellectuel collectif Objet de complexité par excellence Une approche du travail réel Une invitation à comprendre La découverte et lidentification des manifestations de la compétence (performance)

17 Lexemple du SASCO : Description S éminaire A nalyse S ituation CO mmunication Les règles et les phases Voir "La formation à la communication par l'analyse de situation"

18 Phase 1 : construction de la base commune au groupe pour travailler. Le témoignage est présenté de façon spontanée, autour dun problème rencontré ; il traduit le rapport direct de celui qui parle à cette pratique-là ; il sagit dun contenu professionnel, dans une situation professionnelle rapprochée dans le temps et inconnue des autres participants. Phase 2 : les participants posent des questions pour documenter la situation et doivent être très attentifs aux paroles dites et à tous les détails sur les circonstances et le contexte. Le narrateur de la phase 1 répond. Les participants ne doivent pas, à ce stade-là, trop interpréter la situation.

19 Phase 3 : échange entre animateur et participants (silence imposé au narrateur ) pour construire un inventaire des compétences, des enjeux, des ressources diverses … et ainsi faire construire une argumentation avec, peut-être, des précisions sur les outils de type méthodologique et théorique (ces conclusions peuvent être reportées à une séance suivante). Il sagit de la phase de construction des hypothèses. Phase 4 : le narrateur reprend la parole et donne son point de vue sur les échanges de la phase 2. Cette observation dautrui pour apprendre sur soi nous fait entrer dans une phase de métacognition sur le comment élabore-t-on nos formes de raisonnement, cest-à-dire les processus cognitifs à lœuvre dans lanalyse.

20 2 exemples Sujet : exploitations des stages Groupe de 10 élèves AS « Confrontation à une situation de fin de vie dun jeune patient » Groupe de 7 étudiants infirmiers « apprentissage et logique de production des soins » Activités proposées après le séminaire : Donner un titre, Ecrire la situation, Repérer les compétences en sappuyant sur le référentiel


Télécharger ppt "CEFIEC Midi-Pyrénées 14 Novembre 2008 Eric Auziol Maître de conférences Laboratoire Praxiling, CNRS-Université Montpellier 3 Université de Nîmes"

Présentations similaires


Annonces Google