La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID1 e-learning ? Charles DUCHÂTEAU CeFIS Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID1 e-learning ? Charles DUCHÂTEAU CeFIS Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix."— Transcription de la présentation:

1 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID1 e-learning ? Charles DUCHÂTEAU CeFIS Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix rue de Bruxelles, 61 B-5000 NAMUR Tél : + 32 (0) Fax : + 32 (0) WEB : Une rapide incursion...

2 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID2 e-learning ? InternetFormation WEB réservoir d'informations hypertexte (média) Outils de communication et d'interaction a-synchrones : , forum, listes de diffusion synchrones : "chat", vidéo-conférence Les autres outils logiciels création (enseignant) exploitation (apprenant) Enseignement ou formation? rôle de l'Europe "tout au long de la vie" "just in time" Ouverture de l'université à des publics "exotiques" adultes engagés dans une vie professionnelle "étudier" n'est plus une activité à temps plein le temps est une denrée à ne pas gaspiller FAD campus virtuel plate forme e-learning......

3 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID3 Quelques rappels: enseigner???

4 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID4 Quelques rappels : enseigner???

5 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID5 Quelques constatations le e-learning, ce n'est pas convertir son syllabus au format pdf et obliger les étudiants à la télécharger... puis à l'imprimer e-learningformation à distanceuniversité "ouverte" utiliser tous les moyens adaptés (y compris technologiques) pour aider les étudiants à apprendre le e-learning est peut-être pour le moment à réserver à des publics particuliers les discours (y compris à l'université) sont peut-être plus nombreux que les réalisations on n'a jamais autant parlé d'apprentissage collaboratif, que depuis que les étudiants "travaillent à distance"

6 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID6 Quelques convictions Même si l'information est partout, la connaissance n'existe que dans la tête des humains Enseigner, c'est aider d'autres personnes à transformer de l'information en connaissance Le e-learning est une chance pour remettre celui qui apprend au centre du dispositif Dans un dispositif de e-learning, la fonction d'enseignant éclate en plusieurs rôles (parfois remplis par des personnes différentes) : spécialiste contenu, enseignant, tuteur,... Le e-learning est un dispositif (et pas un produit ou un site ou une plate forme ou... ) Dans le e-learning comme ailleurs, ce sont les qualités des humains qui sont prépondérantes e-learning est à écrire au pluriel

7 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID7 Quelques convictions Repartir de l'essentiel :faire apprendre quoi ? par qui ? où ? comment ? e-learning : quand ça vaut lecoup ! coût ! Eviter le piège de la fascination technologique faire les choses quand elles sont utiles, pas parce que la technologie le permet ne pas oublier les ATIC (anciennes technologies de l'information et de la communication) : syllabus, téléphone, tableau Se connaître, comme enseignant

8 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID8 Les hyper-textes, médias,... Sommes-nous vraiment tous devenus des hyper-lecteurs ? La mise en ligne de ressources attention : ceux qui apprennent ne maîtrisent pas encore ce qu'on veut leur faire apprendre attention : tous les réseaux mis en place par l'enseignant seront explorés séquentiellement par ceux qui apprennent L'enseignant travaille sur carte, l'apprenant chemine sur le terrain ! attention à faire des choses parce qu'on peut les faire et pas parce qu'il est plus efficace de les faire L'enseignant peut-il échapper à la fascination pour ce que permettent les outils?

9 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID9 Les plateformes d'EAD,... si le formateur n a pas d idées, ça ne change pas grand chose que cela soit à distance… et en utilisant une plateforme... il y en a beaucoup... +/- 250 recensées sur dérive habituelle : on veut mettre un cours en ligne... on finit par développer une plateforme d'EAD on peut faire du e-learning sans plateforme, et peut utiliser une plate-forme, sans faire du e-learning (mais c'est difficile) il y a aussi des outils génériques (pour le courrier électronique, pour créer/consulter des pages WEB, etc.) parler d'abord de plateforme, c'est mettre la charrue devant les boeufs... mais, ça peut être utile, dans une institution, pour aider à développer une culture commune

10 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID10 Les interactions "à distance" Les interactions mises en place attention : c'est à ce niveau que les coûts (essentiellement humains) explosent attention : le nombre d'interlocuteurs (concepteur, enseignant, tuteur, expert,...) risque de devenir un obstacle pour l'apprenant (et pour l'efficacité du dispositif lui même) La maîtrise par les apprenants des technologies et du dispositif de formation attention : il ne faut pas que le dispositif mis en place soit un obstacle à l'apprentissage souhaité attention à ne pas sous-estimer les difficultés liées aux usages des TIC et à ne pas surestimer les compétences des apprenants Pourquoi ne parle-t-on presque jamais de ce problème de maîtrise d'un certain nombre de compétences basiques pour l'usage des TIC (y compris pour le e-learning) ?

11 Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID11 L'efficience du e-learning ? dans le e-learning, l apprenant est plus actif la formation à distance, pour favoriser un travail autonome et un apprentissage efficace, cest coûteux mise au point des matériaux : OK (coûteux mais effet d'échelle) interactions ??? »(presque) tout passe par l écrit »guère d effet d échelle »guère de collaboration quand les apprenants sont novices et la matière technique Ce qui compte, c'est le rapport efficacité/coût profondeur, efficacité des apprentissages ressources (humaines) indispensables Est-on prêt à payer cette augmentation de l'efficacité (ou de la profondeur) des apprentissages ?


Télécharger ppt "Département Éducation et Technologie 3 février 2005Midis de la FUCID1 e-learning ? Charles DUCHÂTEAU CeFIS Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix."

Présentations similaires


Annonces Google