La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Littérature de jeunesse Médiation Enjeux scolaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Littérature de jeunesse Médiation Enjeux scolaires."— Transcription de la présentation:

1 Littérature de jeunesse Médiation Enjeux scolaires

2 Constats du côté de lélève Carences lexicales et syntaxiques Fonction de communication langagière réduite Difficultés daccéder au langage dévocation Socialisation difficile pour un grand nombre denfants qui manquent de repères éducatifs structurants

3 Objectifs du côté de lenseignant Améliorer la maîtrise de la langue orale et écrite pour construire les apprentissages, pour développer la faculté de penser, accéder à la culture, réduire la violence, faciliter lintégration sociale

4 Constat du côté de la relation école/famille Difficulté à construire une culture commune aux enfants, aux familles et à lécole

5 Les constats du côté des élèves et les prescriptions du côté de lenseignant génèrent le plus souvent un éloignement… Quels rapprochements possibles?

6 Médiation (s) proposées face aux apprentissages langagiers Médiation linguistique Insécurité linguistique – Alain Bentolila Des enfants qui ne mobilisent pas la pensée faiblesses dans le langage dévocation Présence capitale de ladulte Médiation culturelle Insécurité Représentative – Serge Boimare Des enfants qui évitent de penser faillite de la fonction imageante Se servir du récit

7 Réduire léloignement Se rapprocher de lélève … avec le récit par lintermédiaire de ladulte littérateur ….. «Faire passer un message fort, constructeur de repères » S. Boimare

8 Pratique à mettre en œuvre Le réseau littéraire En quoi est-ce un dispositif de médiation ? Toute compréhension suppose une mise en relation, un tissage …(palimpseste) Dune lecture à lautre, dun moment à lautre, ce sont ces ponts différents qui peuvent se construire entre lœuvre lue et les œuvres engrangées dans la mémoire culturelle.

9 Le réseau littéraire Le rôle du maître est doffrir les conditions pour que cette mémoire, singulière et collective, sorganise en cases où se rassemblent des histoires présentant des points communs… « Cette histoire me fait penser à telle autre parce que.. »… Cases aux contenus évolutifs, cases perméables dans la mesure où une même histoire peut migrer dune case à lautre, au gré des rencontres et des éclairages variés portés sur elle…

10 Le réseau littéraire « Dans la classe les histoires sont appelées à avoir plusieurs vies et à contracter plusieurs mariages, mariages arrangés par le maître, mariage damour aussi » C. Tauveron

11 Le réseau littéraire C. Tauveron assigne quatre fonctions à la lecture en réseaux: 1.Permettre la construction de« La pensée en réseaux » – B. Devanne 2.Construire et structurer la culture qui alimentera la mise en relation 3.Résoudre les problèmes de compréhension – interprétation qui trouvent la solution dans dautres textes 4.Permettre, en tant que dispositif multipliant les voies daccès au texte, dy pénétrer avec plus de finesse, dy découvrir des territoires autrement inaccessibles, déclairer des zones autrement laissées dans la pénombre.

12 Tisser des liens littéraires Lélève, seul, ne peut pas le faire. Son bagage nest pas assez rempli ou structuré. Charge à lenseignant de construire le dispositif, daider lélève à faire mémoire et à construire les premières relations littéraires (tissage)… Construire les cadres référents de la littérature. Croire en la portée symbolique des textes… Lenseignant crée des liens forts (autour des auteurs, des illustrateurs, des textes..) et se rapproche inévitablement des préoccupations scolaires des élèves (dapprenant)

13 Formation des enseignants indispensable… Creuser les savoirs de lenseignant littérateur … Apprendre à garder sans dans « sa mire » les enjeux langagiers à conduire pendant ces temps de nourrissage…

14 Tisser des liens littéraires Pour faciliter le rapprochement, lenseignant doit emprunter une stratégie pédagogique en trois temps qui repose sur: Le temps de « modelage » - regarder, écouter « tisser » Le temps de la conduite guidée… « tisser » avec lenseignant, les autres élèves et surtout « tisser » avec lauteur… Le temps de la conduite autonome … « Tisse » sa vie de lecteur, dauditeur, de scripteur … La littérature est lobjet de médiation ….. jamais soumise à lévaluation…

15 Tisser des liens littéraires « La lecture en réseaux doit se penser (du côté de lenseignant) et se laisse penser (par les élèves). Cest sa difficulté et son charme ». C. Tauveron

16 Tisser des liens littéraires Deux grandes visées pour le maître: 1.Il travaille sur la posture des élèves, la manière daborder le texte. 2.Il poursuit des objectifs denseignement: activités comparatives; les élèves apprennent à décontextualiser les points communs et commencent à conceptualiser les éléments dune écriture littéraire (motifs, procédés rhétoriques, stratégies narratives …).

17 Pratiquer le réseau littéraire Rapprochement inévitable Des cadres de référence communs se construisent à partir: des personnages, dun motif littéraire, dun procédé décriture… La pensée se structure … Dans des messages forts dœuvres, dauteurs, dillustrateurs … Sautoriser à penser avec …

18 Réseau construit autour dune figure archétypale …. Logre..le repas des Atrides … le mythe de Chronos dévorant ses enfants.

19 Un beau jour logre annonce « Promis juré, jarrête de manger les enfants » Mais peut-on réellement lui faire confiance – B. Debecker « Promesse dogre » Sarbacane Benoît Debecker : "Promesse d'ogre" Sarbacane Un beau jour, l'ogre annonce : " Promis, juré, j'arrête de manger les petits enfants. " Mais peut-on réellement lui faire confiance...


Télécharger ppt "Littérature de jeunesse Médiation Enjeux scolaires."

Présentations similaires


Annonces Google