La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Amélioration de la pertinence de lhospitalisation par la procédure dadmission Evaluation des Pratiques Professionnelles Clinique de Saumery Août 2008 Dr.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Amélioration de la pertinence de lhospitalisation par la procédure dadmission Evaluation des Pratiques Professionnelles Clinique de Saumery Août 2008 Dr."— Transcription de la présentation:

1 Amélioration de la pertinence de lhospitalisation par la procédure dadmission Evaluation des Pratiques Professionnelles Clinique de Saumery Août 2008 Dr Antoine Fontaine

2 Enquête Pendant 8 mois, la clinique de Saumery a mené une enquête auprès de ses partenaires (équipes soignantes, psychiatres et patients) pour savoir comment ils appréhendaient et comprenaient le parcours dadmission à la clinique. Pendant 8 mois, la clinique de Saumery a mené une enquête auprès de ses partenaires (équipes soignantes, psychiatres et patients) pour savoir comment ils appréhendaient et comprenaient le parcours dadmission à la clinique. Pour la clinique, il sagissait daffiner le dispositif dadmission qui est situé au centre de son projet psychothérapeutique en croisant les représentations des équipes et des patients lorsquils demandent à venir à saumery. Pour la clinique, il sagissait daffiner le dispositif dadmission qui est situé au centre de son projet psychothérapeutique en croisant les représentations des équipes et des patients lorsquils demandent à venir à saumery. Pourquoi faire, dans quel but ? Se soigner oui ou peut-être, mais comment et avec qui ? Un temps délaboration nécessaire pour les accueillis comme pour les accueillants Pourquoi faire, dans quel but ? Se soigner oui ou peut-être, mais comment et avec qui ? Un temps délaboration nécessaire pour les accueillis comme pour les accueillants

3 Enjeux Le parcours dadmission Le parcours dadmission Choisir en connaissance de cause Choisir en connaissance de cause Pour une continuité des soins Pour une continuité des soins Cheminer vers un pays Cheminer vers un pays Une invitation psychothérapeutique Une invitation psychothérapeutique Mieux Connaître nos partenaires, usagers et professionnels Mieux Connaître nos partenaires, usagers et professionnels Profil des demandes Profil des demandes Elaboration des demandes Elaboration des demandes Motivations et motifs thérapeutiques Motivations et motifs thérapeutiques La procédure dadmission : intérêt ou emb û che ? La procédure dadmission : intérêt ou emb û che ? Connaître les délais Connaître les délais Evaluer la satisfaction des partenaires Evaluer la satisfaction des partenaires Actions daméliorations Actions daméliorations Transversalité : La place du club Transversalité : La place du club Perspectives de recherche Perspectives de recherche Vers un « label » psychothérapie institutionnelle ? Vers un « label » psychothérapie institutionnelle ?

4 Cheminer pour admettre Un parcours dadmission pour choisir en connaissance de cause. Liberté daller et venir… Un parcours dadmission pour choisir en connaissance de cause. Liberté daller et venir… Avant, pendant, après. Maintenir un lien entre des équipes, cest produire de la continuité de temps et despace Avant, pendant, après. Maintenir un lien entre des équipes, cest produire de la continuité de temps et despace Admettre, accueillir, être attentif à la souffrance en mal de pays. Une souffrance qui na souvent pas encore été admise par la famille, ni par les patients. Admettre, accueillir, être attentif à la souffrance en mal de pays. Une souffrance qui na souvent pas encore été admise par la famille, ni par les patients. Droit des douanes : « Admettre » correspond à la « faculté dintroduire des marchandises étrangères en franchise, sous la condition de les exporter après les avoir transformées » (Le Robert, 2005). Soigner cest protéger le pays, permettre à ses acteurs de travailler, leur laisser la possibilité de débusquer la « contrebande », des drogues illicites aux marchés de dupes inconscients en passant par les défenses psychotiques. Lapport dune plus-value à ce qui transite par chez eux. Droit des douanes : « Admettre » correspond à la « faculté dintroduire des marchandises étrangères en franchise, sous la condition de les exporter après les avoir transformées » (Le Robert, 2005). Soigner cest protéger le pays, permettre à ses acteurs de travailler, leur laisser la possibilité de débusquer la « contrebande », des drogues illicites aux marchés de dupes inconscients en passant par les défenses psychotiques. Lapport dune plus-value à ce qui transite par chez eux. Accepter ou refuser, surtout répondre : Pourquoi, comment, quand, dans quelles conditions ? Accepter ou refuser, surtout répondre : Pourquoi, comment, quand, dans quelles conditions ? Le parcours dadmission est un cheminement pour les accueillis comme pour les accueillants. Le parcours dadmission est un cheminement pour les accueillis comme pour les accueillants. Patients, professionnels et équipe de Saumery sont invités à réfléchir sur leurs motivations à demander et accepter une admission. Dépaysement douloureux et complexe. Transfert, transformation. Patients, professionnels et équipe de Saumery sont invités à réfléchir sur leurs motivations à demander et accepter une admission. Dépaysement douloureux et complexe. Transfert, transformation.

5 Méthodologie Lenquête porte sur les premières demandes dadmission Lenquête porte sur les premières demandes dadmission Chaque enquête (nominative) est constituée de 3 questionnaires identiques destinés Chaque enquête (nominative) est constituée de 3 questionnaires identiques destinés À léquipe soignante À léquipe soignante Au psychiatre Au psychiatre Au patient Au patient 450 questionnaires envoyés 450 questionnaires envoyés 150 à des correspondants réguliers. Taux de retour : 51 questionnaires sur 150 soit 34 % 150 à des correspondants réguliers. Taux de retour : 51 questionnaires sur 150 soit 34 % 300 distribués selon ordre darrivée des demandes. Taux de retour : 70 questionnaires sur 300 soit 23,3 % 300 distribués selon ordre darrivée des demandes. Taux de retour : 70 questionnaires sur 300 soit 23,3 % Taux d exploitation Taux d exploitation 121 questionnaires dont 112 exploitables pour lanalyse statistique, soit 92,56 % 121 questionnaires dont 112 exploitables pour lanalyse statistique, soit 92,56 % Répartis de la manière suivante : Répartis de la manière suivante : Biais de recrutement Biais de recrutement Si les correspondants continuent à adresser leurs patients, cest quils sont satisfaits. Résultats à priori favorables. Mais nous ne leur avions jamais demandé… Si les correspondants continuent à adresser leurs patients, cest quils sont satisfaits. Résultats à priori favorables. Mais nous ne leur avions jamais demandé… Equipes soignantes MédecinsUsagersTotal % % % ,56 %

6 Qui sont nos partenaires ? Profil des patients Profil des patients Les demandes dadmission concernent majoritairement des jeunes adultes (80 % ont en dessous de 35 ans) Les demandes dadmission concernent majoritairement des jeunes adultes (80 % ont en dessous de 35 ans) Ils sont domiciliés en Ile de France (60 %) (Augmentation des demandes et des admissions hors région) Ils sont domiciliés en Ile de France (60 %) (Augmentation des demandes et des admissions hors région) Ils souffrent de troubles psychotiques (75 %) associés à des éléments dépressifs (33 %) et/ou addictifs (12%). Ils souffrent de troubles psychotiques (75 %) associés à des éléments dépressifs (33 %) et/ou addictifs (12%). Ils bénéficient de lA.A.H. pour la moitié dentre eux. Ils bénéficient de lA.A.H. pour la moitié dentre eux. Lévolution de la pyramide des âges des patients hospitalisés entre 2003 et 2007 confirme la tendance au rajeunissement de la population accueillie. Lévolution de la pyramide des âges des patients hospitalisés entre 2003 et 2007 confirme la tendance au rajeunissement de la population accueillie. Profil des professionnels Profil des professionnels Les demandes viennent en majorité du Secteur public Les demandes viennent en majorité du Secteur public

7 Comment est faite la demande ? En concertation En concertation Le psychiatre (30 %), léquipe soignante (17%), le patient (17%), sa famille (13%) puis le psychologue (9 %) et enfin, lassistante sociale (6 %) Le psychiatre (30 %), léquipe soignante (17%), le patient (17%), sa famille (13%) puis le psychologue (9 %) et enfin, lassistante sociale (6 %) Démarche thérapeutique Démarche thérapeutique Lindication Saumery ne résulte pas dune simple prescription médicale ou dune démarche sociale ni dun séjour de post-cure. Lindication Saumery ne résulte pas dune simple prescription médicale ou dune démarche sociale ni dun séjour de post-cure. Projet qui se réfléchit dans un parcours de soin, inséré dans une démarche thérapeutique. Projet qui se réfléchit dans un parcours de soin, inséré dans une démarche thérapeutique. Existence dun écart entre usagers et professionnels Existence dun écart entre usagers et professionnels Les usagers valorisent la place de la famille et le caractère personnel de la demande Les usagers valorisent la place de la famille et le caractère personnel de la demande Les professionnels la sous-estiment Les professionnels la sous-estiment Valorisée et encouragée par le dispositif dadmission actuel Valorisée et encouragée par le dispositif dadmission actuel Les partenaires ont bien compris la nécessité de préparer les demandes dadmission. Les partenaires ont bien compris la nécessité de préparer les demandes dadmission. La commission dadmission doit réfléchir sur les relations entre équipe soignante et famille et penser les places de chacun dans le projet dhospitalisation à Saumery. La commission dadmission doit réfléchir sur les relations entre équipe soignante et famille et penser les places de chacun dans le projet dhospitalisation à Saumery. La pertinence de lhospitalisation saméliore quand une concertation préalable a eu lieu La pertinence de lhospitalisation saméliore quand une concertation préalable a eu lieu

8 Motivations des demandes - 1 Pour quelles raisons, professionnels et usagers pensent-ils à la clinique de Saumery ? (Analyse globale) Pour quelles raisons, professionnels et usagers pensent-ils à la clinique de Saumery ? (Analyse globale) 1° Référence à la psychothérapie institutionnelle (15,6 %) 1° Référence à la psychothérapie institutionnelle (15,6 %) 2° Style du travail (11,1 %) 2° Style du travail (11,1 %) 3° Collaboration régulière (10,9 %) 3° Collaboration régulière (10,9 %) 4° Possibilité dune longue durée de séjour (10,1 %) 4° Possibilité dune longue durée de séjour (10,1 %) 5° Réputation, Bouche à oreille (9,4 %) 5° Réputation, Bouche à oreille (9,4 %) 6° Nombreux ateliers (7,2 %) 6° Nombreux ateliers (7,2 %) 7° Connaissances personnelles (6,9 %) 7° Connaissances personnelles (6,9 %) Le choix de litem « psychothérapie institutionnelle » montre que létablissement est choisi pour ses références. Le choix de litem « psychothérapie institutionnelle » montre que létablissement est choisi pour ses références. La perception des partenaires est cohérente avec les objectifs de linstitution : proposer une hospitalisation psychothérapeutique. La perception des partenaires est cohérente avec les objectifs de linstitution : proposer une hospitalisation psychothérapeutique. Les items « style du travail » « connaissances personnelles », « collaboration régulière », « réputation, bouche-à-oreille » suggèrent une relation subjective avec létablissement. Les items « style du travail » « connaissances personnelles », « collaboration régulière », « réputation, bouche-à-oreille » suggèrent une relation subjective avec létablissement. Lon pourrait critiquer ces choix comme reflet dun manque de transparence, ils renforcent en fait la conception psychothérapique de linstitution. Les indications se posent manifestement à partir dun tissage relationnel (Transfert à linstitution ?) Lon pourrait critiquer ces choix comme reflet dun manque de transparence, ils renforcent en fait la conception psychothérapique de linstitution. Les indications se posent manifestement à partir dun tissage relationnel (Transfert à linstitution ?)

9 Motivations des demandes - 2 Les professionnels connaissent le travail effectué à la clinique. Ils demandent à linstitution un travail de nature psychothérapique qui demande du style, du temps, de limplication, de la collaboration (soin actif de longue durée). Les professionnels connaissent le travail effectué à la clinique. Ils demandent à linstitution un travail de nature psychothérapique qui demande du style, du temps, de limplication, de la collaboration (soin actif de longue durée). Les usagers motivent leurs demandes à partir de Les usagers motivent leurs demandes à partir de Réputation, psychothérapie institutionnelle, suggestion de la famille, longue durée de séjour, nombreux ateliers, et leur propre choix Réputation, psychothérapie institutionnelle, suggestion de la famille, longue durée de séjour, nombreux ateliers, et leur propre choix Place importante des familles (UNAFAM), site Internet et connaissances personnelles, hospitalisées ou non à Saumery). Place importante des familles (UNAFAM), site Internet et connaissances personnelles, hospitalisées ou non à Saumery). Ces résultats ouvrent la piste de nouvelles enquêtes : Ces résultats ouvrent la piste de nouvelles enquêtes : 1°Perceptions et représentations de la « psychothérapie institutionnelle » 1°Perceptions et représentations de la « psychothérapie institutionnelle » 2° Evaluation de la pertinence de lhospitalisation après-coup (transformation des parcours de soin, dé-shospitalisation, insertion, rechutes, devenir…) 2° Evaluation de la pertinence de lhospitalisation après-coup (transformation des parcours de soin, dé-shospitalisation, insertion, rechutes, devenir…) 3° Evaluation de la réputation : « label psychothérapie institutionnelle », spécificité Saumery ? 3° Evaluation de la réputation : « label psychothérapie institutionnelle », spécificité Saumery ?

10 Les attentes mesurables - 1 DMS et Soin Actif de Longue Durée (SALD) DMS et Soin Actif de Longue Durée (SALD) Nombre plus élevé dadmissions (2 X plus que La Borde pour 2 X moins de lits) Nombre plus élevé dadmissions (2 X plus que La Borde pour 2 X moins de lits) Les courbes comparées des DMS montrent un différentiel important entre la clinique de Saumery et les autres cliniques de psychothérapie institutionnelle du Loir et Cher. Les courbes comparées des DMS montrent un différentiel important entre la clinique de Saumery et les autres cliniques de psychothérapie institutionnelle du Loir et Cher. Nombreuses questions : Nombreuses questions : Pratiques différentes ? Pratiques différentes ? Davantage dhospitalisations séquentielles ? Davantage dhospitalisations séquentielles ? Pathologies moins lourdes ? Pathologies moins lourdes ? Moins de déménagement de patients sur le Loir et Cher ? Moins de déménagement de patients sur le Loir et Cher ? Plus grande efficacité ? Plus grande efficacité ? Moins dengagement transférentiel ? Moins dengagement transférentiel ? Partenariat plus actif ? Partenariat plus actif ? Pertinence de lindicateur DMS ? Pertinence de lindicateur DMS ? Hétérogénéité des pratiques de PI ? Hétérogénéité des pratiques de PI ?

11 Les attentes mesurables - 2 Collaboration régulière Collaboration régulière Elle correspond à ce qui se passe : échanges de pratiques, colloques, réunions de synthèses autour de patients communs. Pratique légitimée par nos partenaires demandeurs de poursuivre dans ce sens. Elle correspond à ce qui se passe : échanges de pratiques, colloques, réunions de synthèses autour de patients communs. Pratique légitimée par nos partenaires demandeurs de poursuivre dans ce sens. Nombreux freins logistiques : emplois du temps, effectifs, disponibilité, véhicules, tâches administratives… Nombreux freins logistiques : emplois du temps, effectifs, disponibilité, véhicules, tâches administratives… Nombreux ateliers Nombreux ateliers Cest lune des spécificités de Saumery. Les ateliers permettent de soccuper, de passer le temps, dêtre actifs, de rencontrer les soignants et les autres patients autrement quà travers le prisme de la maladie. Cest lune des spécificités de Saumery. Les ateliers permettent de soccuper, de passer le temps, dêtre actifs, de rencontrer les soignants et les autres patients autrement quà travers le prisme de la maladie. La palette dateliers joue un rôle attractif pour les usagers et les équipes soignantes, mais pas pour les psychiatres. La palette dateliers joue un rôle attractif pour les usagers et les équipes soignantes, mais pas pour les psychiatres.

12 Motifs thérapeutiques - 1 Cette question explore en partie les représentations des partenaires sur la nature du travail effectué à la clinique et ce quils en attendent. Cette question explore en partie les représentations des partenaires sur la nature du travail effectué à la clinique et ce quils en attendent. Séparation, rupture, éloignement 18,5 % Soin Actif de longue durée 16 % Mobilisation thérapeutique 13 % Psychothérapie 12 % Resocialisation 12 % Réapprentissage aux actes de la vie quotidienne 11 % Traitement séquentiel 8 %

13 Motifs thérapeutiques - 2 Lécart entre usagers et professionnels est remarquable. Lécart entre usagers et professionnels est remarquable. Les usagers expriment des attentes et des besoins concrets, pratiques. Ils attendent de lhospitalisation à Saumery quelle les aide à se remettre dans la vie quotidienne et à apprendre à penser leurs problèmes (psychothérapie). Les usagers expriment des attentes et des besoins concrets, pratiques. Ils attendent de lhospitalisation à Saumery quelle les aide à se remettre dans la vie quotidienne et à apprendre à penser leurs problèmes (psychothérapie). Leurs motivations appréhendent mieux que les professionnels la psychothérapie institutionnelle pratiquée à saumery. Leurs motivations appréhendent mieux que les professionnels la psychothérapie institutionnelle pratiquée à saumery. Les professionnels privilégient les représentations spatiales et temporelles Les professionnels privilégient les représentations spatiales et temporelles Distance géographique et longue durée des soins doivent permettre une mobilisation thérapeutique Distance géographique et longue durée des soins doivent permettre une mobilisation thérapeutique Psychothérapie et vie quotidienne apparaissent secondaires, à linverse des usagers. Psychothérapie et vie quotidienne apparaissent secondaires, à linverse des usagers. Léloignement doit être durable, mobilisateur, soutenir un processus de resocialisation. Léloignement doit être durable, mobilisateur, soutenir un processus de resocialisation. De quoi et de qui faut-il séloigner durablement ? De quoi et de qui faut-il séloigner durablement ? Dun milieu habituel (famille, hôpital, foyer, voisinage, faux amis, drogues…) qui serait envahissant ? La mise à distance apparaît pensée comme un outil thérapeutique en soi, qui permettrait de se retrouver. Nombre de patients en sont dailleurs convaincus. Mais cela suffit-il ? Dun milieu habituel (famille, hôpital, foyer, voisinage, faux amis, drogues…) qui serait envahissant ? La mise à distance apparaît pensée comme un outil thérapeutique en soi, qui permettrait de se retrouver. Nombre de patients en sont dailleurs convaincus. Mais cela suffit-il ? Cette question est dimportance, car la commission dadmission sinterroge régulièrement si ce travail psychothérapeutique de longue durée pour lequel la clinique est sollicitée est encore possible sur le secteur. Nos correspondants nous délégueraient-ils des soins quils ne pourraient plus faire faute de moyens ou de formation au transfert psychotique ? Cette question est dimportance, car la commission dadmission sinterroge régulièrement si ce travail psychothérapeutique de longue durée pour lequel la clinique est sollicitée est encore possible sur le secteur. Nos correspondants nous délégueraient-ils des soins quils ne pourraient plus faire faute de moyens ou de formation au transfert psychotique ? Quest ce quun travail psychothérapique en institution ? Que recouvre ce terme pour nos partenaires, pour nous ? Sagit-il de sentretenir avec un psychologue, dun traitement de groupe, quest ce que la psychothérapie institutionnelle ? Quest ce quun travail psychothérapique en institution ? Que recouvre ce terme pour nos partenaires, pour nous ? Sagit-il de sentretenir avec un psychologue, dun traitement de groupe, quest ce que la psychothérapie institutionnelle ?

14 Les modalités dadmission Les modalités dadmission sont connues par 85 % des professionnels, contre 45 % des usagers Les modalités dadmission sont connues par 85 % des professionnels, contre 45 % des usagers 83 % des professionnels ont déjà entendu parler des modalités dadmission contre 59 % des usagers 83 % des professionnels ont déjà entendu parler des modalités dadmission contre 59 % des usagers Les sources dinformation sont Les sources dinformation sont Professionnels : 85 % : Echanges professionnels et autre patient déjà hospitalisé Professionnels : 85 % : Echanges professionnels et autre patient déjà hospitalisé Usagers : 64 % Autre patient déjà hospitalisé et site Internet Usagers : 64 % Autre patient déjà hospitalisé et site Internet Confirmation du rôle du bouche-à-oreille, formel (échanges professionnels) ou informel (entre usagers) et de limportance des rencontres. Confirmation du rôle du bouche-à-oreille, formel (échanges professionnels) ou informel (entre usagers) et de limportance des rencontres.

15 Perception des critères prioritaires de la commission dadmission - 1 Nos exigences Nos exigences La psychothérapie institutionnelle est basée sur une médecine générale qui soccupe de reconstruire du corps, de la psyché, des relations familiales et sociales. La psychothérapie institutionnelle est basée sur une médecine générale qui soccupe de reconstruire du corps, de la psyché, des relations familiales et sociales. Un dossier complet témoigne dun investissement de qualité de la part des soignants référents. Un dossier complet témoigne dun investissement de qualité de la part des soignants référents. Laccompagnement, la continuité des soins et laccueil en seront facilités, le patient se sentant maintenu par un souci partagé entre deux équipes. Laccompagnement, la continuité des soins et laccueil en seront facilités, le patient se sentant maintenu par un souci partagé entre deux équipes.

16 Perception des critères prioritaires de la commission dadmission - 2 Les items sont répartis de façon homogène. Les exigences de motivation, de coopération et de partenariat sont comprises et repérées. Les items sont répartis de façon homogène. Les exigences de motivation, de coopération et de partenariat sont comprises et repérées. Les items suivants sont sous-évalués : Vaccinations, dossier somatique et administratif (7 %) ainsi que ladhésion au Club thérapeutique (4 %). En réalité, ils sont recommandés dès que ladmission du patient est programmée. Les items suivants sont sous-évalués : Vaccinations, dossier somatique et administratif (7 %) ainsi que ladhésion au Club thérapeutique (4 %). En réalité, ils sont recommandés dès que ladmission du patient est programmée. 1° Consultation de pré admission 15 % 2° Travail en partenariat actif entre les équipes 14 % 3° Présence de léquipe référente lors de la CPA 14 % 4 °Lettre de motivation 13 % 5 °Courrier médical 12 % 6° Participation et coopération de la famille 12 % 7° Engagement de léquipe référente à réaccueillir le patient en cas de difficultés 10 % 8° Adhésion au Club 4 % 9° Dossier somatique et vaccinations 4 % 10° Dossier social et administratif 3 %

17 Perception des critères prioritaires de la commission dadmission - 3 Lensemble des partenaires identifie les deux exigences suivantes : consultation de pré-admission (CPA), présence de léquipe soignante de référence. Lensemble des partenaires identifie les deux exigences suivantes : consultation de pré-admission (CPA), présence de léquipe soignante de référence. Les exigences de motivation, de coopération et de partenariat sont comprises et repérées. Les exigences de motivation, de coopération et de partenariat sont comprises et repérées. Les usagers ont une perception très différente de celle des professionnels : pour eux, la participation de leur famille, la transmission de leur dossier somatique et social ainsi que ladhésion au Club thérapeutique constituent des critères prioritaires dadmission. Les usagers ont une perception très différente de celle des professionnels : pour eux, la participation de leur famille, la transmission de leur dossier somatique et social ainsi que ladhésion au Club thérapeutique constituent des critères prioritaires dadmission. Les professionnels pensent que la lettre de motivation du patient est exigible, alors quelle ne lest pas. Les professionnels pensent que la lettre de motivation du patient est exigible, alors quelle ne lest pas.

18 La composition de la commission dadmission est-elle connue ? La conception hiérarchique est marquée : 70 % des partenaires associent les personnels suivants : un médecin responsable des admissions et des infirmiers (40%), lassistante sociale et le secrétariat médical. La conception hiérarchique est marquée : 70 % des partenaires associent les personnels suivants : un médecin responsable des admissions et des infirmiers (40%), lassistante sociale et le secrétariat médical. Seulement 5 % incluent les agents et les dames de services Seulement 5 % incluent les agents et les dames de services Seulement 6 % incluent les aides-soignantes Seulement 6 % incluent les aides-soignantes Reflet du fonctionnement institutionnel (polyvalence, polyphonie, souci de laccueil, individualisation thérapeutique, formation clinique, gestion des lits…), la composition de la commission dadmission semble méconnue par nos partenaires. Reflet du fonctionnement institutionnel (polyvalence, polyphonie, souci de laccueil, individualisation thérapeutique, formation clinique, gestion des lits…), la composition de la commission dadmission semble méconnue par nos partenaires. La commission dadmission doit communiquer son organigramme, son fonctionnement et insister sur limportance de la transversalité. La commission dadmission doit communiquer son organigramme, son fonctionnement et insister sur limportance de la transversalité.

19 Inconvénients du dispositif dadmission Le temps manque Le temps manque Pourtant demandeurs de collaboration, les professionnels manquent de temps et ont du mal à sorganiser. Les contraintes de services sont nombreuses. Pourtant demandeurs de collaboration, les professionnels manquent de temps et ont du mal à sorganiser. Les contraintes de services sont nombreuses. Nos partenaires pensent que les urgences sont impossibles Nos partenaires pensent que les urgences sont impossibles Contrairement aux idées reçues, les hospitalisations en urgence (semi - urgences) sont possibles. Comme le montre lanalyse du destin des 100 dernières demandes dadmission examinées par la commission dadmission [4 Avril – 8 Août 2008] soit 4 mois Contrairement aux idées reçues, les hospitalisations en urgence (semi - urgences) sont possibles. Comme le montre lanalyse du destin des 100 dernières demandes dadmission examinées par la commission dadmission [4 Avril – 8 Août 2008] soit 4 mois 67 1ères demandes + 33 demandes de patients File Active (= Connus de léquipe) 67 1ères demandes + 33 demandes de patients File Active (= Connus de léquipe) 50 % Admissions dont 33 en urgence ou semi – urgence). 50 % Admissions dont 33 en urgence ou semi – urgence). 24 % en cours 24 % en cours 14 % de refus 14 % de refus 12 % annulation 12 % annulation Taux dacceptation 86% Taux dacceptation 86% Taux de refus 14 % Taux de refus 14 %

20 Avantages du Dispositif dAdmission Professionnels et usagers placent le respect du choix et la responsabilisation comme principal avantage du dispositif dadmission. Professionnels et usagers placent le respect du choix et la responsabilisation comme principal avantage du dispositif dadmission. Les usagers perçoivent davantage que les professionnels limportance du dispositif dadmission sur laccueil et lambiance (hétérogénéité des pathologies) au sein de la clinique. Ce qui est normal puisquils vont y séjourner. Ils perçoivent également que le dispositif vise à travailler autrement lurgence, ce que les professionnels méconnaissent. Les usagers perçoivent davantage que les professionnels limportance du dispositif dadmission sur laccueil et lambiance (hétérogénéité des pathologies) au sein de la clinique. Ce qui est normal puisquils vont y séjourner. Ils perçoivent également que le dispositif vise à travailler autrement lurgence, ce que les professionnels méconnaissent. Le choix des autres items montre que les objectifs du dispositif dadmission sont bien évalués par nos partenaires (Palette homogène) : création de liens inter-équipes, accueil, mobilisation dynamique du projet, impact thérapeutique) Le choix des autres items montre que les objectifs du dispositif dadmission sont bien évalués par nos partenaires (Palette homogène) : création de liens inter-équipes, accueil, mobilisation dynamique du projet, impact thérapeutique)

21 La consultation de pré - admission Usagers et professionnels se sentent bien accueillis (100 %) Usagers et professionnels se sentent bien accueillis (100 %) Ils peuvent expliquer leurs motivations (100 % des professionnels, 86 % des usagers) Ils peuvent expliquer leurs motivations (100 % des professionnels, 86 % des usagers) Ils obtiennent des réponses à leurs questions (100 % des professionnels, 94 % des usagers) Ils obtiennent des réponses à leurs questions (100 % des professionnels, 94 % des usagers) Ils visitent la clinique avec dautres patients Ils visitent la clinique avec dautres patients Equipes : NON à 63 % Equipes : NON à 63 % Médecins : OUI à 60 % Médecins : OUI à 60 % Usagers : OUI à 63 % Usagers : OUI à 63 % La satisfaction est totale pour les professionnels La satisfaction est totale pour les professionnels 13 % des usagers ne sont pas satisfaits 13 % des usagers ne sont pas satisfaits

22 Les délais dattente La réponse à une demande écrite est < à 1 mois dans 100 % des cas La réponse à une demande écrite est < à 1 mois dans 100 % des cas entre la demande écrite et la visite de pré - admission est < à 2 mois dans 84 % des cas entre la demande écrite et la visite de pré - admission est < à 2 mois dans 84 % des cas entre la visite de pré - admission et ladmission est < à 2 mois dans 71 % des cas entre la visite de pré - admission et ladmission est < à 2 mois dans 71 % des cas entre la demande et ladmission est denviron < à 3 mois dans 70 % des cas entre la demande et ladmission est denviron < à 3 mois dans 70 % des cas 1/3 des partenaires considèrent que le délai dattente est trop long 1/3 des partenaires considèrent que le délai dattente est trop long 2/3 des partenaires considèrent que le délai dattente est convenable 2/3 des partenaires considèrent que le délai dattente est convenable

23 Satisfaction de la procédure dadmission Les professionnels sont satisfaits à 100 % des cas Les professionnels sont satisfaits à 100 % des cas 11 % des usagers sont peu satisfaits 11 % des usagers sont peu satisfaits Les exigences de la commission dadmission sont jugées irréalistes par 6% de médecins et par 10 % dusagers Les exigences de la commission dadmission sont jugées irréalistes par 6% de médecins et par 10 % dusagers Les équipes procéderaient de la même façon si elles en avaient la possibilité. Sauf 10 % des médecins. Les équipes procéderaient de la même façon si elles en avaient la possibilité. Sauf 10 % des médecins.

24 Conclusions - 1 Lenquête a permis de souligner lexistence dun écart entre équipes soignantes, médecins et usagers. Lenquête a permis de souligner lexistence dun écart entre équipes soignantes, médecins et usagers. Le dispositif dadmission a lobjectif dinterroger et de réduire les écarts entre léquipe de saumery, les partenaires professionnels et usagers. Le dispositif dadmission a lobjectif dinterroger et de réduire les écarts entre léquipe de saumery, les partenaires professionnels et usagers. Dans notre expérience, quand cet écart est trop grand, lindication dhospitalisation perd de sa pertinence. Dans notre expérience, quand cet écart est trop grand, lindication dhospitalisation perd de sa pertinence. Les indications dhospitalisation à saumery les plus pertinentes sont celles qui associent : Les indications dhospitalisation à saumery les plus pertinentes sont celles qui associent : Libre choix et responsabilisation du patient (HL, pré-admission) Libre choix et responsabilisation du patient (HL, pré-admission) Confiance dans une institution (bouche-à-oreille, réputation) qui a du « style » et qui est référencée à la psychothérapie institutionnelle. Confiance dans une institution (bouche-à-oreille, réputation) qui a du « style » et qui est référencée à la psychothérapie institutionnelle. Discussion préparatoire et élaboration collective du projet (équipes, familles, médecins). Discussion préparatoire et élaboration collective du projet (équipes, familles, médecins). Partenariat et collaboration active entre léquipe de saumery et ses partenaires. Partenariat et collaboration active entre léquipe de saumery et ses partenaires. Hospitalisation à visée psychothérapeutique, soin actif, de longue durée, à distance de chez soi, permettant de réapprendre les gestes de la vie quotidienne et de se resocialiser. Hospitalisation à visée psychothérapeutique, soin actif, de longue durée, à distance de chez soi, permettant de réapprendre les gestes de la vie quotidienne et de se resocialiser.

25 Conclusions - 2 La procédure dadmission permet : La procédure dadmission permet : De visiter la clinique avec son équipe référente (continuité des soins) et de vérifier lexistence de liens de partenariat inter-équipes. De visiter la clinique avec son équipe référente (continuité des soins) et de vérifier lexistence de liens de partenariat inter-équipes. De vérifier si la pathologie est adéquate au cadre. De vérifier si la pathologie est adéquate au cadre. Dexpliquer ses motivations, de poser des questions et davoir des réponses Dexpliquer ses motivations, de poser des questions et davoir des réponses De rencontrer dautres patients qui nous font visiter la clinique (transversalité) et font éprouver lambiance. De rencontrer dautres patients qui nous font visiter la clinique (transversalité) et font éprouver lambiance. De constituer un dossier médical et social complet De constituer un dossier médical et social complet De préparer lhospitalisation (accueil) De préparer lhospitalisation (accueil) De mobiliser les patients et les équipes De mobiliser les patients et les équipes

26 Conclusions - 3 Les partenaires (professionnels et usagers) sont globalement satisfaits de la consultation de pré - admission et de lensemble de la procédure en général. Les partenaires (professionnels et usagers) sont globalement satisfaits de la consultation de pré - admission et de lensemble de la procédure en général. Compte tenu dun délai dadmission (< à 3 mois dans 70% des cas) qui est jugé convenable pour les 2/3 des partenaires. Compte tenu dun délai dadmission (< à 3 mois dans 70% des cas) qui est jugé convenable pour les 2/3 des partenaires. Le positionnement « psychothérapie institutionnelles » de la clinique est repéré par nos partenaires Le positionnement « psychothérapie institutionnelles » de la clinique est repéré par nos partenaires La notion de psychothérapie implique un choix mutuel des patients et des soignants, choix qui paraît impensable dans le service public. La notion de psychothérapie implique un choix mutuel des patients et des soignants, choix qui paraît impensable dans le service public. Linstitution possède des degrés de liberté qui semblent constituer des éléments favorables pour la pratique psychothérapeutique. Linstitution possède des degrés de liberté qui semblent constituer des éléments favorables pour la pratique psychothérapeutique.

27 Conclusions - 4 Cette « liberté enviable » empêche peut-être nos partenaires dapprécier le travail effectué. Certains aspects de la procédure dadmission ne sont en effet pas compris ou insuffisamment repérés : Cette « liberté enviable » empêche peut-être nos partenaires dapprécier le travail effectué. Certains aspects de la procédure dadmission ne sont en effet pas compris ou insuffisamment repérés : Servir de levier de mobilisation y compris lors dun refus. Servir de levier de mobilisation y compris lors dun refus. Laccueil des urgences (plutôt des semi - urgences) est possible pour les patients connus des médecins référents, déjà hospitalisés et selon les places disponibles. Laccueil des urgences (plutôt des semi - urgences) est possible pour les patients connus des médecins référents, déjà hospitalisés et selon les places disponibles. La commission dadmission réunit deux fois par semaine (réunion de 2 heures) des professionnels des différents services (ensemble des médecins, infirmiers, secrétaires, assistante sociale, dames de service), dans un souci de transversalité. La commission dadmission réunit deux fois par semaine (réunion de 2 heures) des professionnels des différents services (ensemble des médecins, infirmiers, secrétaires, assistante sociale, dames de service), dans un souci de transversalité. La connaissance fantaisiste du prix de journée La connaissance fantaisiste du prix de journée

28 Actions daméliorations - 1 Politique de communication Politique de communication Créer sur le site Internet de la clinique une rubrique spécifique consacrée à lAdmission Créer sur le site Internet de la clinique une rubrique spécifique consacrée à lAdmission Mise à disposition de la procédure Mise à disposition de la procédure Mise à disposition en ligne des articles de référence disponibles. Mise à disposition en ligne des articles de référence disponibles. Mise à disposition des résultats de lEPP Mise à disposition des résultats de lEPP Communiquer sur les délais dadmission Communiquer sur les délais dadmission Communiquer sur lhospitalisation psychiatrique privée (missions, coûts, services rendus) et les caractéristiques du fonctionnement de la clinique de Saumery Communiquer sur lhospitalisation psychiatrique privée (missions, coûts, services rendus) et les caractéristiques du fonctionnement de la clinique de Saumery Politique damélioration de l Accueil Lors de la consultation de pré-admission Politique damélioration de l Accueil Lors de la consultation de pré-admission Coordonner les secrétariats administratif et médical avec laccueil du Club. Valoriser la fonction « guides touristiques » qui apparaît stratégique dans laccueil des patients entre eux Coordonner les secrétariats administratif et médical avec laccueil du Club. Valoriser la fonction « guides touristiques » qui apparaît stratégique dans laccueil des patients entre eux Mieux écouter les usagers, tenter de mieux répondre à leurs questions Mieux écouter les usagers, tenter de mieux répondre à leurs questions Etre plus accueillant avec les équipes qui accompagnent leurs patients Etre plus accueillant avec les équipes qui accompagnent leurs patients Mettre en place une procédure de satisfaction systématique de la consultation de pré – admission Mettre en place une procédure de satisfaction systématique de la consultation de pré – admission Politique damélioration Dossier Unique du Patient Politique damélioration Dossier Unique du Patient Améliorer le recueil des informations médicales (y compris somatiques, carnet de santé, vaccinations) et sociales Améliorer le recueil des informations médicales (y compris somatiques, carnet de santé, vaccinations) et sociales Systématiser un recueil de données épidémiologiques venant renseigner à la fois le DPA et la base de données épidémiologiques Systématiser un recueil de données épidémiologiques venant renseigner à la fois le DPA et la base de données épidémiologiques

29 Actions daméliorations - 2 Politique dévaluation des pratiques Politique dévaluation des pratiques Prolonger lenquête dans la durée de manière à la rendre significative (augmenter la taille de léchantillon) Affiner le questionnaire et éliminer les biais. Prolonger lenquête dans la durée de manière à la rendre significative (augmenter la taille de léchantillon) Affiner le questionnaire et éliminer les biais. Elaboration et mise en ligne dune version 2 du questionnaire. Elaboration et mise en ligne dune version 2 du questionnaire. Poursuite de lEPP, recueil des critiques. Poursuite de lEPP, recueil des critiques. Politique de Recherche Politique de Recherche Participer à la recherche sur la psychothérapie des psychoses en évaluant les effets de lhospitalisation sur les parcours de soin et les trajectoires de vie Participer à la recherche sur la psychothérapie des psychoses en évaluant les effets de lhospitalisation sur les parcours de soin et les trajectoires de vie Affiner les perceptions et les représentations des partenaires de la « psychothérapie institutionnelle » Affiner les perceptions et les représentations des partenaires de la « psychothérapie institutionnelle » Evaluation de la pertinence de lhospitalisation après-coup (transformation des parcours de soin, déshospitalisation, insertion, rechutes, devenir…) Evaluation de la pertinence de lhospitalisation après-coup (transformation des parcours de soin, déshospitalisation, insertion, rechutes, devenir…) Politique damélioration des systèmes informatisés Politique damélioration des systèmes informatisés Créer une base de données compatible entre les logiciels de qualité Blue Medi (si prolongation du contrat) et Hôpital Manager (R2 I) pour systématiser lexploitation et le croisement des données statistiques recueillies tout au long du parcours dadmission. Créer une base de données compatible entre les logiciels de qualité Blue Medi (si prolongation du contrat) et Hôpital Manager (R2 I) pour systématiser lexploitation et le croisement des données statistiques recueillies tout au long du parcours dadmission.

30 Articles de références (disponibles sur Internet) Antoine Fontaine : « Hôpital privé, hôpital public des liens nécessaires » in « Hôpital, silence ? » Pratiques en santé Mentale n° 3/1999 (coord.) François Echard, Nathalie Gisbert : « La Commission dadmission à la clinique de Saumery » in Hospitaliser ? PSYchIATRieS N° 148, Journées Nationales de l'A.F.P.E.P., Chailles, octobre 2006 Antoine Fontaine et usagers : « quest-ce quun club thérapeutique ? » Bulletin municipal Huisseau sur Cosson décembre Antoine Fontaine: « La commission des admissions » Clinique de Saumery (Procédure), document interne, Ref PC/QUA/05 indice 03 / 2008


Télécharger ppt "Amélioration de la pertinence de lhospitalisation par la procédure dadmission Evaluation des Pratiques Professionnelles Clinique de Saumery Août 2008 Dr."

Présentations similaires


Annonces Google