La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L enjeu de l orientation professionnelle Outil de valorisation des compétences chez la personne handicapée Dr Eric MeunierLiège, le 15 février 2007 CRT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L enjeu de l orientation professionnelle Outil de valorisation des compétences chez la personne handicapée Dr Eric MeunierLiège, le 15 février 2007 CRT."— Transcription de la présentation:

1 L enjeu de l orientation professionnelle Outil de valorisation des compétences chez la personne handicapée Dr Eric MeunierLiège, le 15 février 2007 CRT Tinlot

2 Selon lOCDE, le coût de lincapacité de travail serait double de celui du chômage. Selon lOCDE, le coût de lincapacité de travail serait double de celui du chômage.

3 Les personnes handicapées ont beaucoup plus de mal à trouver et à conserver un emploi. Les personnes handicapées ont beaucoup plus de mal à trouver et à conserver un emploi. En 2002, parmi les personnes handicapées, le taux demploi était de 40,6 % En 2002, parmi les personnes handicapées, le taux demploi était de 40,6 % alors quil sélevait à 55,8 % pour lensemble de la population. alors quil sélevait à 55,8 % pour lensemble de la population.

4 Il convient: Il convient: Danalyser la problématique de lincapacité de travail Danalyser la problématique de lincapacité de travail notamment le faible taux de reprise au travail surtout après une période dincapacité longue. notamment le faible taux de reprise au travail surtout après une période dincapacité longue.

5 Lincapacité de travail en belgique 1. concerne davantage les femmes et les ouvriers 1. concerne davantage les femmes et les ouvriers 2. Elle varie fortement dun arrondissement à lautre et est relativement corrélée à la proportion douvriers mais pas automatiquement au taux de chômage 2. Elle varie fortement dun arrondissement à lautre et est relativement corrélée à la proportion douvriers mais pas automatiquement au taux de chômage 3. Le taux dabsentéisme est en hausse entre 2001 et 2003 (une augmentation de 5% =+/- 11 jours/ an) 3. Le taux dabsentéisme est en hausse entre 2001 et 2003 (une augmentation de 5% =+/- 11 jours/ an)

6 4. Le taux dabsentéisme est paradoxalement plus bas chez les travailleurs « âgés » mais lorsquils sont malades, cest pour des périodes plus longues; 5. On peut sortir dune incapacité de travail dans les deux ans. Mais ensuite, cest plus problématique. 6. Les travailleurs plus âgés font appel proportionnellement moins aux possibilités de reprise de travail à temps partiel, pourtant nombreuses. 4. Le taux dabsentéisme est paradoxalement plus bas chez les travailleurs « âgés » mais lorsquils sont malades, cest pour des périodes plus longues; 5. On peut sortir dune incapacité de travail dans les deux ans. Mais ensuite, cest plus problématique. 6. Les travailleurs plus âgés font appel proportionnellement moins aux possibilités de reprise de travail à temps partiel, pourtant nombreuses.

7 Laugmentation du nombre dinvalides est due les maladies psychiques (1/3 des ITT) les maladies psychiques (1/3 des ITT) les pathologies locomotrices. les pathologies locomotrices.

8 La personne handicapée confrontée à de multiples intervenants Le médecin du contrôle médical Le médecin du contrôle médical Le médecin-conseil Le médecin-conseil Le médecin-traitant Le médecin-traitant Le médecin du travail Le médecin du travail Le médecin de lOnem Le médecin de lOnem Le médecin du Forem Le médecin du Forem Le médecin de lAwiph Le médecin de lAwiph le MC de lassureur-loi, le Fonds des Maladies professionnelles, le Fonds des accidents de travail et le Service public fédéral pour les personnes handicapées le MC de lassureur-loi, le Fonds des Maladies professionnelles, le Fonds des accidents de travail et le Service public fédéral pour les personnes handicapées En cas de recours au tribunal du travail, interviennent en plus le médecin de recours, le médecin expert En cas de recours au tribunal du travail, interviennent en plus le médecin de recours, le médecin expert lINAMI, le Conseil médical invalidité, le médecin inspecteur, le Collège des médecins directeurs lINAMI, le Conseil médical invalidité, le médecin inspecteur, le Collège des médecins directeurs

9 Toutes ces instances, on le devine, sont souvent hermétiques entre elles, isolées. Lassuré reçoit des avis divers, parfois incohérents, avec pour résultat, quil se décourage et se voit renforcé dans son attitude d « assisté social ». Toutes ces instances, on le devine, sont souvent hermétiques entre elles, isolées. Lassuré reçoit des avis divers, parfois incohérents, avec pour résultat, quil se décourage et se voit renforcé dans son attitude d « assisté social ».

10 Nécessité dun bilan pluridisciplaine Approche que par définition, ne peuvent réaliser les différents intervenants rencontrés par la personne handicapée Approche que par définition, ne peuvent réaliser les différents intervenants rencontrés par la personne handicapée

11 Objectifs Apporter une synthèse Apporter une synthèse Favoriser la dynamique de réinsertion Favoriser la dynamique de réinsertion Impliquer la personne dans un projet Impliquer la personne dans un projet

12 En recherchant à Cerner au mieux la pathologie Cerner au mieux la pathologie Apprécier les répercussions fonctionnelles Apprécier les répercussions fonctionnelles Situer le handicap par rapport à lactivité professionnelle exercée Situer le handicap par rapport à lactivité professionnelle exercée Définir le contexte social et psychologique Définir le contexte social et psychologique Approcher le potentiel de reconversion en terme de qualification et daptitudes Approcher le potentiel de reconversion en terme de qualification et daptitudes

13 Il simpose surtout si lintéressé et le médecin-conseil manquent déléments objectifs pour étayer lopportunité même de la rééducation pour préciser le type dactivités compatibles avec les capacités du candidat.

14 CRT Centre de formation professionnelle pour handicapés physiques Centre de formation professionnelle pour handicapés physiques Centre dorientation professionnelle spécialisée (OPS) Centre dorientation professionnelle spécialisée (OPS)

15 2 types de bilan de compétences Le test dadmission à une formation qualifiante dans une des sections du CRT Le test dadmission à une formation qualifiante dans une des sections du CRT Le bilan dorientation professionnelle Le bilan dorientation professionnelle

16 Test dadmission Le médical senquiert des aptitudes physiques à lemploi Le médical senquiert des aptitudes physiques à lemploi Lentretien psychologique Lentretien psychologique Un testing des connaissances de base Un testing des connaissances de base Des tests de pré-requis dans la section Des tests de pré-requis dans la section

17 Objectifs du test dadmission Définir le potentiel du candidat afin de déterminer sil pourra mener à bien la formation et sinsérer professionnellement à lissue de la période de formation Définir le potentiel du candidat afin de déterminer sil pourra mener à bien la formation et sinsérer professionnellement à lissue de la période de formation

18 Centre OPS À vocation pluridisciplinaire: À vocation pluridisciplinaire: Coordonné par 1 médecin Coordonné par 1 médecin Une psychologue Une psychologue Une assistante sociale Une assistante sociale Des référents pédagogiques Des référents pédagogiques

19 Qui sont les demandeurs? Médecin-conseils des mutuelles Médecin-conseils des mutuelles Awiph Awiph Médecins experts Médecins experts

20 Quand envisager lorientation Le plus tôt possible, à condition que Le plus tôt possible, à condition que Le handicap soit stabilisé Le handicap soit stabilisé Le deuil de lancien métier soit opéré et quil permette de développer un projet de reconversion Le deuil de lancien métier soit opéré et quil permette de développer un projet de reconversion

21 Buts Cerner les capacités résiduelles ou non exploitées Cerner les capacités résiduelles ou non exploitées Stimuler lindividu Stimuler lindividu Mobiliser ses compétences et rentrer dans une dynamique positive Mobiliser ses compétences et rentrer dans une dynamique positive

22 Bilan pluridisciplinaire Bilan socio-professionnel Bilan socio-professionnel Bilan médical Bilan médical Bilan psychologique Bilan psychologique Bilan des acquis pédagogiques Bilan des acquis pédagogiques Bilan des compétences et des aptitudes professionnelles Bilan des compétences et des aptitudes professionnelles Bilan des capacités relationnelles Bilan des capacités relationnelles

23 Bilan socio-professionnel Situation familiale Situation familiale Parcours scolaire Parcours scolaire Parcours professionnel Parcours professionnel Mode de vie actuel Mode de vie actuel

24 Bilan médical Définir le handicap avec ses limitations et contre-indications Définir le handicap avec ses limitations et contre-indications Y intégrer les antécédents et pathologies annexes Y intégrer les antécédents et pathologies annexes Ouvrir un champ dactivités possibles sur un plan médical Ouvrir un champ dactivités possibles sur un plan médical Lors dun entretien complémentaire, définir les objectifs du bilan dOPS Lors dun entretien complémentaire, définir les objectifs du bilan dOPS

25 Bilan psychologique Lentretien Lentretien Les tests Les tests

26 Lentretien Retracer le parcours du candidat tant au niveau professionnel que familial Retracer le parcours du candidat tant au niveau professionnel que familial Amener le candidat à définir les causes du handicap Amener le candidat à définir les causes du handicap Cerner la motivation Cerner la motivation

27 Les tests Définition dun profil psychologique (via le PNP) Définition dun profil psychologique (via le PNP) Recherche de problématiques psychologiques Recherche de problématiques psychologiques Verifier ladéquation des composantes psychologiques avec une réinsertion Verifier ladéquation des composantes psychologiques avec une réinsertion Mesure de lefficience intellectuelle, Mesure de lefficience intellectuelle, QI verbal et QI performance QI verbal et QI performance

28 Bilan des acquis pédagogiques Tests de mathémathiques et de français Tests de mathémathiques et de français Les qualifications sont souvent en contradiction avec lanamnèse du parcours scolaire Les qualifications sont souvent en contradiction avec lanamnèse du parcours scolaire Niveau primaire Niveau primaire Permet également de définir un potentiel dapprentissage Permet également de définir un potentiel dapprentissage

29 Le test de mathématiques Échantillonnage significatif supérieur à 2000 Échantillonnage significatif supérieur à 2000 Appréciation donnée sur cet indicateur statistique mais également pondérée sur base dautres données apportées par le bilan pluridisciplinaire Appréciation donnée sur cet indicateur statistique mais également pondérée sur base dautres données apportées par le bilan pluridisciplinaire

30 Le test de français Touche lorthographe spontanée et préparée Touche lorthographe spontanée et préparée Bénéficie dun échantillonnage significatif interne Bénéficie dun échantillonnage significatif interne Sintéresse: Sintéresse: À la fluidité de lecture à voix haute À la fluidité de lecture à voix haute Au recopiage dun texte typographiquement complexe Au recopiage dun texte typographiquement complexe À la compréhension à laudition. À la compréhension à laudition.

31 Bilan des aptitudes socio- professionnelles Réalisé dans les ateliers du centre Réalisé dans les ateliers du centre Permet une observation des comportements Permet une observation des comportements Permet une observation des répercussions fonctionnelles du handicap Permet une observation des répercussions fonctionnelles du handicap Permet une confrontation à une auto-évaluation Permet une confrontation à une auto-évaluation Définit des aptitudes à un apprentissage Définit des aptitudes à un apprentissage

32 Sont investigués Respect des consignes Respect des consignes Méthodologie de travail Méthodologie de travail Facultés dadaptation Facultés dadaptation Vitesse dexécution Vitesse dexécution Observation des comportements Observation des comportements Facilité dintégration à un groupe Facilité dintégration à un groupe

33 Nos objectifs Etablir un bilan de compétences Etablir un bilan de compétences Analyser les capacités de réinsertion Analyser les capacités de réinsertion Clarifier ou définir un projet professionnel Clarifier ou définir un projet professionnel Corréler ce projet professionnel avec le bilan de compétences Corréler ce projet professionnel avec le bilan de compétences Proposer des modalités pratiques pour finaliser la réinsertion. Proposer des modalités pratiques pour finaliser la réinsertion.

34 Le colloque pluridisciplinaire Permet dappréhender le handicap dans sa globalité et den définir les contraintes Permet dappréhender le handicap dans sa globalité et den définir les contraintes Cerne les dispositions psychologiques et la motivation Cerne les dispositions psychologiques et la motivation Définit un bilan de compétence Définit un bilan de compétence Permet une discussion sur les résultats aux tests et sur les entretiens avec les référents pédagogiques Permet une discussion sur les résultats aux tests et sur les entretiens avec les référents pédagogiques

35 Lentretien final Par le coordinateur de lOPS avec la personne concernée Par le coordinateur de lOPS avec la personne concernée Communique les conclusions du bilan et la pertinence dun processus de réinsertion Communique les conclusions du bilan et la pertinence dun processus de réinsertion Clarifie le projet professionnel Clarifie le projet professionnel Définit les modalités pratiques Définit les modalités pratiques

36 Propositions concrètes Reclassement direct (contact avec lentreprise ou le médecin du travail) Reclassement direct (contact avec lentreprise ou le médecin du travail) Contrat dadaptation en entreprise Contrat dadaptation en entreprise Un module démergence Un module démergence Un module de préformation Un module de préformation Formation Professionnelle Formation Professionnelle En centre spécialisé En centre spécialisé Au Forem, IFAPME,Aux classes Moyennes, dans un enseignement traditionnel... Au Forem, IFAPME,Aux classes Moyennes, dans un enseignement traditionnel...

37 Le rapport dOPS Outil pour le médecin-conseil Outil pour le médecin-conseil Le médecin-conseil est donc un relais et il importe de revoir le bénéficiaire à court terme Le médecin-conseil est donc un relais et il importe de revoir le bénéficiaire à court terme

38 Outil de valorisation des compétences Nécessite une approche pluridisciplinaire Nécessite une approche pluridisciplinaire Doit tenir compte de lauto-évaluation et de la motivation de la personne handicapée Doit tenir compte de lauto-évaluation et de la motivation de la personne handicapée Prend du temps et a donc un coût Prend du temps et a donc un coût Requiert un suivi longitudinal Requiert un suivi longitudinal Doit sadapter à lévolution de la personne Doit sadapter à lévolution de la personne

39 Outil de valorisation des compétences Oui, sil permet de tenir compte des différents aspects dun bilan pluridisciplinaire Oui, sil permet de tenir compte des différents aspects dun bilan pluridisciplinaire Oui, sil permet à la personne de sy référer pour évoluer dans son processus de réinsertion Oui, sil permet à la personne de sy référer pour évoluer dans son processus de réinsertion

40 Une réinsertion réussie permet à l'assuré de retrouver une participation active dans la société. Pour ce faire, il a besoin dun accompagnement cohérent débouchant sur des décisions conformes. Une réinsertion réussie permet à l'assuré de retrouver une participation active dans la société. Pour ce faire, il a besoin dun accompagnement cohérent débouchant sur des décisions conformes.

41


Télécharger ppt "L enjeu de l orientation professionnelle Outil de valorisation des compétences chez la personne handicapée Dr Eric MeunierLiège, le 15 février 2007 CRT."

Présentations similaires


Annonces Google