La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Lettre de lInfectiologue Immunopathologie Homéostasie de linfection VIH CROI 2002 - Daprès F. Miedema, Amsterdam, Pays-Bas, abstract S11, actualisé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Lettre de lInfectiologue Immunopathologie Homéostasie de linfection VIH CROI 2002 - Daprès F. Miedema, Amsterdam, Pays-Bas, abstract S11, actualisé"— Transcription de la présentation:

1 La Lettre de lInfectiologue Immunopathologie Homéostasie de linfection VIH CROI Daprès F. Miedema, Amsterdam, Pays-Bas, abstract S11, actualisé ; M. Mc Cune, San Francisco, États-Unis, abstract S12, actualisé ; J. Kovacs, Bethesda, États-Unis, abstract S10, actualisé ; A. Perelson, Los Alamos, États-Unis, abstract S9, actualisé Thymus Périphérie Production des LT CD4CD8 Déplétion CD4 Production Mécanismes de compensation (homéostasie) Prolifération CD4 VIH Prolifération des LT (turnover) Mort des LT CD4 ActivationInfection ThymusPériphérie 1

2 La Lettre de lInfectiologue Réponses immunes anti-VIH CROI Daprès B. Autran, Paris, abstract L3, actualisé ; D. Douek, Bethesda, États-Unis, abstract LB7, actualisé Activation des cellules dendritiques sécrétion dIL-12 Les cellules CD4 anti-VIH : premières infectées et détruites Infection des cellules CD4 anti-VIH Présentation du VIH par les cellules dendritiques aux cellules CD4 anti-VIH Stimulation de la réponse CD4 Th1 anti-VIH sécrétion dIL-2 sécrétion dIFN Stimulation de la réponse CTL (CD8) anti-VIH 2

3 La Lettre de lInfectiologue Réponses immunes anti-VIH Évolution des réponses immunes anti-VIH CROI Daprès B. Autran, Paris, abstract L3, actualisé Réponses CD4 anti-VIH Réponses CD8 anti-VIH Primo-infection Infection chronique Sous HAART CD4 anti-VIH rapidement infectées et détruites Non restaurées Stimulées par le virus Diminuées car la charge virale diminue VIH Rebond viral Stimulation transitoire Stimulation transitoire 3

4 La Lettre de lInfectiologue Réponses immunes anti-VIH Réponses CD4 anti-VIH CROI Daprès B. Palmer, Denver, États-Unis, abstract 208, actualisé ; G. Carcelain, Paris, abstract 501, actualisé ; D. Scott, Paris, abstract 211, actualisé Détectables sous HAART, quel que soit le test utilisé Fréquences faibles quel que soit le stade de linitiation du traitement Test ELIspot-IFN (p24) SFC/10 6 cellules Sensibles à la réplication virale 32 patients, CV : 20 à 1, copies/ml corrélation inverse entre les réponses CD4 anti-VIH (IS-p24) et la CV plasmatique (ARN copies/ml) r = - 0,69, p < 0,0001 Patients traités en infection chronique (n = 63) Patients traités en primo-infection (n = 16) 79 patients, durée de traitement 1-3 ans, CV < 200 copies/ml 132 ± ± 157 4

5 La Lettre de lInfectiologue Réponses immunes anti-VIH Réponses CD8 anti-VIH Comparaison sang/ganglion CROI Daprès M. Altfeld, Boston, États-Unis, abstract 107, actualisé Test ELIspot-IFN * Moyenne SFC/10 6 celllules Fréquence de réponse Moyenne de peptides reconnus Sang** 434 ± 523 1/15 29 Ganglion** 731 ± 750 5/15 33 p < 0,01 * Peptides 9AA ** r = 0,92 ; p = 0,001 Pré-HAART (n = 16) Sous HAART (n = 5) Nombre de peptides reconnus Pré-HAARTSous HAART Rebond viral p < 0,05 p = 0,001 Sang Ganglion 5

6 La Lettre de lInfectiologue Réponses immunes anti-VIH Réponses CD8 anti-VIH chez les asymptomatiques long terme (ALT) CROI Daprès B. Autran, Paris, abstract L3, actualisé ; Y. Sun, Paris, abstract 226, actualisé CD8 anti-gag** Moyenne SFC/10 6 cellules Fréquence de peptides VIH reconnus Peptides reconnus/peptides testés x 100 % CD8 + tet + -gag77-85 ALT (n = 20)* Progresseurs (n = 10) 1,4 %0,25 % %33 % p 0,025 NS * Infection 6 ans, CD4 > 600/mm 3 sans traitement ** Panel de 49 peptides de 9AA testés 6

7 La Lettre de lInfectiologue Réponses immunes anti-VIH Réponses CD4 anti-VIH chez les asymptomatiques long terme (ALT) CROI Daprès B. Autran, Paris, abstract L3, actualisé ; V. Martinez, Paris, abstract 212, actualisé Infection 6 ans, CD4 > 600/mm 3 sans traitement r = 0,583 ; p = 0,0001 r = - 0,304 ; p = 0,026 r = - 0,368 ; p = 0,0001 ARN plasmatique copies/ml ELISA-IFN (pg/ml) ELIspot-IFN (SFC/10 6 cellules) Test de prolifération (IS) Réponses CD4 anti-(p24) r = - 0,461 ; p = 0,0001 r = - 0,529, p = 0,001 ADN proviral copies/10 6 cellules 7

8 La Lettre de lInfectiologue Réponses immunes anti-VIH Facteurs associés au maintien du statut ALT Analyse selon deux cohortes CROI Daprès B. Autran, Paris, abstract L3, actualisé ; V. Martinez, Paris, abstract 212, actualisé ; E. Vicenzi, Milan, Italie, abstract 264, actualisé Analyse multivariée des facteurs associés au maintien du statut ALT à 3 ans (cohorte française : ALT = CD4 > 600/mm 3, sans traitement) Facteurs à lentrée dans la cohorte associés à la progression, cohorte de Milan (cohorte de Milan : ALT = CD4 > 500/mm 3, sans traitement) CD4/mm 3 : p = 0,0142 et phénotype VIH SI : p = 0, Proportion de patients restant ALT Temps à partir de linclusion dans la cohorte (mois) IgG2 anti-gp41 et ELIspot > 170 pas dIgG2 anti-gp41 et ELIspot 170 IgG2 anti-gp41 et ELIspot 170 pas dIgG2 anti-gp41 et ELIspot 170 8

9 La Lettre de lInfectiologue Réponses immunes anti-VIH Comparaison des réponses immunes anti-VIH et anti VHC-chez des patients co-infectés CROI D après G. Lauer, Boston, États-Unis, abstract 640, actualisé Fréquence de réponses positives SFC/10 6 cellules Nombre de protéines reconnues 22/ à /22 patients reconnaissent 3 protéines ou + Anti-VIHAnti-VHC 5/22 Max /5 patients reconnaissent 1 seule protéine * ELIspot vaccine : vaccines recombinantes pour gag, env, nef, RT et 6 protéines du VHC différentes Réponse positive : 3 fois supérieur au bruit de fond Réponses CD8 (n = 22) ELIspot-IFN * ** Test de prolifération : contre la p24 et 4 protéines différentes du VHC 9/17 Anti-VIHAnti-VHC 0/17 Réponses CD4 (n = 17) Test de prolifération ** 9

10 La Lettre de lInfectiologue Interruptions thérapeutiques programmées CROI Daprès B. Hirschel, Genève, Suisse, abstracts S18 et P528, actualisés Cohorte SSITT (1) Étude prospective évaluant linterruption de traitement Patients (n = 133) – VL 6 mois – médiane CD4 : 740 ( )/mm 3 – 95 % traités en infection chronique Schéma dinterruptions à S52 17 % de répondeurs (23/133) 67 % des patients sans rebonds lors des arrêts sont répondeurs versus 17 % chez ceux ayant au moins un rebond (p < 0,001) à S96 6 % de répondeurs (8/133) facteurs prédictifs de la réponse – CV pré-HAART : R = 4,05 log copies/ml versus NR = 4,52 log/ml, p = 0,012 délai traitement/date présumée infection : < 2 ans R = 62,5 % versus NR = 26 %, p = 0,013 2 semaines 8 semaines Suspension du traitement à S40 Évaluation après arrêt de traitement : S52 et S96 Réponse virologique = CV < copies/ml 10

11 La Lettre de lInfectiologue Interruptions thérapeutiques programmées Cohorte SSITT (2) Réponses immunes CD8 anti-VIH CROI Daprès B. Hirschel, Genève, Suisse, abstracts S18 et P528, actualisés < 50 S52S0S9S19S p < 0,001 0 S29 NR R S52 Médiane SFC/10 6 cellules p = 0,013 11

12 La Lettre de lInfectiologue Interruptions thérapeutiques programmées CROI Daprès D. Douek, Bethesda, États-Unis, LB7 actualisé Réponses CD4 anti-VIH lors des IT Purification des cellules CD4+ anti-VIH tri par billes magnétiques des cellules CD4+ sécrétant de lIFN après stimulation spécifique par des peptides p24 Quantification du nombre de copies ADN-gag PCR quantitative en temps réel avecsans ARV 2,0 5,0 2,6 4,7 2,9 5,0 9,6 (1) 1,3 1,7 (0,8) 0,1 avecsansavecsansavecsans patients ,6 5,3 3,4 3,3 3,0 2,3 4,3 4,6 3,1 3,5 2,1 3, ,1 0,01 % de cellules infectées 12 patients CD4 anti-VIH CD4 totaux CD4 anti-CMV Gag copies/ cellules 12

13 La Lettre de lInfectiologue Reconstitution immunitaire Reconstitution immune après 4 ans de contrôle viral CROI Daprès A. Landay, Chicago, États-Unis, abstract 481, actualisé 136 patients traités, ARN-VIH copies/ml pendant 4 ans (étude ouverte randomisée) CD4 /mm 3 pré-HAART n CD4/mm 3 (méd., extrêmes) Pourcentage de patients CD4/mm 3 à 4 ans : > 200 > 350 > 500 Pente CD4 mm 3 /mois < > 350 > ,3* 21 * 25,5* 25,7* 7,9* 8,1* 11,0* - 10,7 Facteurs prédictifs de la reconstitution de CD4 (M3-4 ans) CD4/mm 3 à M3 (p = 0,01), âge (p = 0,07) Rebonds viraux (> 50 < copies/ml) = 67 %, non corrélé au CD4 (r = -0,08 ; p = 0,36) * : pente différente de zéro ; p < 0,05 0 M3 3 4 ans ( ) ( ) ( ) ( ) 13

14 La Lettre de lInfectiologue Reconstitution immunitaire CD4 avant HAART CD4 à M12 CD4 à M18 CD4 à M24 Patients VHC + (n = 185) Patients VHC – (n = 101) Moyenne CD4/mm 3 p NS 0,01 0,03 Cohorte prospective : n = 285, CV < 20 copies/ml, suivi 2 ans CROI Daprès S. Moreno, Madrid, Espagne, abstract 638, actualisé Effet de la co-infection VHC sur la reconstitution immune 14

15 La Lettre de lInfectiologue Vaccins Quels immunogènes pour une immunisation active ? CROI Daprès B. Autran, Paris, abstract S3, actualisé Vecteurs viraux recombinants – Pox virus : Canary pox Cow pox atténués : Nyvac, MVA – adénovirus Particules virales inactivées – remune ADN nu Peptides 15

16 La Lettre de lInfectiologue Vaccins ADN nu-gag CROI Daprès E. Emini, West Point, États-Unis, abstract L5, actualisé Placebo (n = 24) 109 séronégatifs ADN-gag 1 mg (n = 42) ADN-gag 5 mg (n = 42) Injection par voie intramusculaire ADN-gag J0, S4, S8, S26 Réponses CD8 anti-gag Fréquence de répondeurs* SFC/10 6 cellules moyenne (extrêmes) J0S20S12 Placebo 1 mg 5 mg 0/22 0/39 0/38 0/21 1/38 9/37 94 (55-289) 0/18 7/ (55-266) 16/ (55-431) * Répondeurs : > 55 SFC/10 6 cellules et > 4 fois bruit de fond Test ELIspot-IFN, pool de peptides de gag de mers Groupe de patients 16

17 La Lettre de lInfectiologue Vaccins Adénovirus-5-gag CROI Daprès E. Emini, West Point, États-Unis, abstract L5, actualisé 36 séronégatifs placebo (n = 9) versus adéno-5-gag (n = 27) [ nombre de particules virales (pv) : 10 8 (n = 9), 10 9 (n = 9), (n = 9)] Injections : J0, S4, S26 *Répondeurs : > 55 SFC/10 6 cellules et > 4 fois bruit de fond Test ELIspot-IFN, pool de peptides de gag de mers Placebo Adéno-5-gag 10 8 pv Adéno-5-gag 10 9 pv Adéno-5-gag pv Réponses CD8 anti-gag Fréquence de répondeurs* SFC/10 6 cellules moyenne (extrêmes) J0S30S8 0/9 6/9 228 (88-766) 4/9 149 (89-443) 5/9 257 (64-813) 0/5 6/9 439 ( ) 4/7 337 (66-861) – Groupe de patients Ac neutralisants Anti-adénovirus Fréquence de positifs S8 0/9 6/9 4/9 5/9 17

18 La Lettre de lInfectiologue Vaccins Prime-boost : ADN/NYVAC, macaque (1) CROI Daprès Z. Hel, Bethesda, États-Unis, abstract 74, actualisé à la fin de limmunisation (S53-54) plus dinduction de réponses anti-VIH dans le groupe ADN/NYVAC – % CD8+ tet-gagCM9+ groupe C > groupe B (p = 0,01) – CD4 IS-p27 groupe C > groupe B (p = 0,00006) NYVAC-(mock) Groupe A n = 8 J0S4S24S52 n = 8 Groupe C ADN-SIV-(gag-env) NYVAC-SIV-(gag-pol-env) J0S4S12S24S52 n = 8 NYVAC-SIV-(gag-pol-env) Groupe B J0S4S24S52 Étude dimmunisation 18

19 La Lettre de lInfectiologue Challenge infectieux 6 mois après la dernière vaccination SIVmac251 (intrarectal) NYVAC- mock NYVAC-SIV ADN-SIV/NYVAC-SIV p = 0,024 p = 0,003 p = 0,038 CV plasmatique mois6 SIVmac251 CROI Daprès Z. Hel, Bethesda, États-Unis, abstract 74, actualisé Corrélation négative entre le niveau des réponses immunes induites en fin de vaccination et la virémie plasmatique 6 mois après le challenge infectieux % CD8+ tet-gag+ corrélé à la CV r = - 0,81, p < 0,001 CD4 IS-p27 corrélé à la CV r = - 0,52, p < 0,01 Évolution de la charge virale Vaccins Prime-boost : ADN/NYVAC, macaque (2) 19

20 La Lettre de lInfectiologue Vaccins Immunisation passive par voie muqueuse (Macaque rhésus) CROI Daprès M.G. Lewis, Rockville, États-Unis, abstract 77, actualisé Schéma de létude Ac monoclonaux neutralisants 2F5 10 mg + 2G12 10 mg intravaginal (n = 5) IGIV 20 mg intravaginal (n = 5) Challenge infectieux intravaginal par SHIV89.6pd une heure plus tard Résultats infection : 4/5 animaux infectés dans chaque groupe 2 animaux ayant reçu les Ac neutralisants sont capables de contrôler leur charge virale Ac détectables en intravaginal à taux stables jusquà 48 heures post-injection 20


Télécharger ppt "La Lettre de lInfectiologue Immunopathologie Homéostasie de linfection VIH CROI 2002 - Daprès F. Miedema, Amsterdam, Pays-Bas, abstract S11, actualisé"

Présentations similaires


Annonces Google