La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les compétences en EPS Evaluer, valider, noter Un exemple en BADMINTON NIVEAU 2 B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les compétences en EPS Evaluer, valider, noter Un exemple en BADMINTON NIVEAU 2 B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012."— Transcription de la présentation:

1 Les compétences en EPS Evaluer, valider, noter Un exemple en BADMINTON NIVEAU 2 B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

2 Cadre de lintervention 1) La compétence attendue de N2 en Badminton 2) Décryptage et Analyse de la Compétence attendue 3) Nos choix didactiques pour la construction de la FPS 4) La F.P.S. : Le ) Proposition dévaluation 7) Limites et Perspectives 6) FPS, socle commun et C.M.S B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

3 1) La Compétence Attendue en N2 Badminton « Rechercher le gain dune rencontre en construisant le point, dès la mise en jeu du volant et en jouant intentionnellement sur la continuité ou la rupture par lutilisation de coups et trajectoires variés. Gérer collectivement un tournoi et aider un partenaire à prendre en compte son jeu pour gagner la rencontre. » Programme EPS, Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008 B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

4 2) Décryptage et Analyse de la C. Attendue Avoir validé la compétence de Niveau 1, en ayant réussi par exemple la FPS « En dehors de la Zone » ou « Coup Terminal » (2 propositions, 2 FPS et 2 modes de validation différentes, mais qui poursuivent le même objectif) LES PRE-REQUIS Avoir vécu au préalable deux cycles de pratique. Nous estimons en effet que si latteinte de la Comp. Att. de N2 au collège nest pas utopique, elle nécessite en revanche 3 cycles de pratique. (Les Programmes EPS demandant AU MOINS 20 heures de pratique effective). Cibler exclusivement latteinte de la Compétence Attendue B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

5 Analysons la Compétence attendue… « Rechercher le gain dune rencontre en construisant le point… La possibilité de rompre nest plus une opportunité mais une recherche. La notion de tactique est centrale, on recherche le jeu en INTENTION. …dès la mise en jeu du volant… Importance primordiale du service, 1 ère arme offensive. Seul moment où le joueur décide à 100%. Un service efficace oriente le jeu du serveur et limite les possibilités de réponse de ladversaire. …et en jouant intentionnellement sur la continuité ou la rupture… La situation est elle propice à la continuité car lélève est dominé, ou à la rupture ? ou demande telle un ou plusieurs coup de préparation supplémentaires ? Gestion du couple risque/sécurité. Situations dapprentissage contextualisées, avec duel. Schémas et notions tactiques simples mais valides. Projet tactique dès la mise en jeu Envisager léchange comme un scénario, avec des intentions tactiques B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

6 …par lutilisation de coups et trajectoires variés… Enrichir le répertoire technico/tactique …Gérer collectivement un tournoi… Durant le cycle, les élèves sont confrontés à différents types dorganisation où chacun joue un rôle. En vivant la FPS, ils sont à chaque rencontre joueur, coach, arbitre. Ils jouent tous un rôle essentiel dans la gestion de la rencontre et dans le recueil des différentes données. Multiplier les différents rôles sociaux, les responsabiliser. …et aider un partenaire à prendre en compte son jeu pour gagner la rencontre. » Lélève doit posséder un panel de coups et maîtriser plusieurs paramètres de la trajectoire lui permettant de produire un maximum dincertitude chez ladversaire. On ne peut attendre de lui une efficacité optimale sur chaque frappe mais au minimum de chercher à chaque échange à sortir son adversaire de sa zone de confort. Ce point est un travail de longue haleine qui senvisage modestement dès la 6 ème. Observer, se connaître, apprendre à relever des infos sont autant de passages nécessaires. Ce quon attend en terme de conseil doit être simple ! Aide simple mais cohérente: « Il est gêné quand tu joues court…il ne se déplace pas…il joue mal en Revers, etc…» B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

7 N1: Le débutant, ou LENVOI-RENVOI LE JOUEUR EST CAPABLE D'EFFECTUER UN ENVOI, UN RENVOI DANS LE TERRAIN ADVERSE EN ASSURANT DE TEMPS EN TEMPS LA CONTINUITE DE L'ECHANGE. N2: LECHANGE LE JOUEUR CHERCHE A NE PAS PERDRE LE POINT EN JOUANT L'ECHANGE, IL ATTEND LA FAUTE DE L'ADVERSAIRE (difficulté à exploiter le volant facile). N3: LA RUPTURE DIRECTE LE JOUEUR ROMPT L'ECHANGE EN EXPLOITANT UN VOLANT FACILE, NON PROVOQUE, DÛ LE PLUS SOUVENT A UNE OPPORTUNITE. N4: LA RUPTURE DIFFEREE LE JOUEUR ROMPT LECHANGE GRÂCE à UN ENCHAÎNEMENT DE COUPS. IL EXPLOITE UNE CIBLE QUIL A CREEE AU PREALABLE. CURRICULUM DE FORMATION DU JOUEUR EN SPORTS DE RAQUETTES (M. CAPPELLETTI et E. LOUIS, 1996) Compétence attendue de Niveau 1 Compétence attendue de Niveau 2 3) Nos choix didactiques pour construire la FPS : B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

8 NOS JUSTIFICATIONS DIDACTIQUES La situation serait révélatrice du niveau atteint dans tous les aspects abordés par le libellé de la Compétence Attendue. La CP4 met en évidence la notion dopposition, le duel doit être omniprésent et guider lactivité de lélève. La recherche de la rupture, la logique dattaque est le fil conducteur de notre évolution de lélève en sports de raquettes en milieu scolaire. Arbitres et coachs sont parties prenantes dans la FPS. Le respect des différentes règles est fondamental. La technique est au service de la tactique, une réponse à un problème donné. Des indicateurs simples, peu nombreux, accessibles aux élèves et pondérés. (cf. notions de « fil rouge » de JL UBALDI) B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

9 4) LA FPS: « LE » Le cœur de la situation est un affrontement entre deux joueurs, où seuls les points du serveur sont comptabilisés. Au départ le volant « vaut 5 points » et à chaque frappe sa valeur descend dun point jusquà navoir plus de valeur à la 6è frappe. Au niveau de la prestation motrice, 3 indicateurs concernant : le Service, la Variété des trajectoires et lindice defficacité. Groupes de niveaux de 6 joueurs de niveaux proches (affinés tout au long du cycle) B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

10 « LE » ORGANISATION MATERIELLE ET HUMAINE : - Groupe de 6 ou 4 (poule) avec des élèves dun niveau proche. - 2 équipes de 3 saffrontent. Les joueurs font 3 matchs où ils servent 7 fois et reçoivent 7 fois. Ils sont évalués sur leur 3 x 7 services = 21services (105 pts) - A et X saffrontent, B et Y coachent, C et Z arbitrent, puis B et Y jouent… - Les coachs ont un temps mort à prendre pour conseiller leur partenaire quand il sert CONSIGNES : - Je ne peux marquer des bonus de points que lorsque je suis serveur. - Le système de point est dégressif. Je marque sur mon service (5 points), sur mon 2 ème coup (4 points), mon 3 ème coup (3 points)…. -Si la 5 ème frappe est renvoyée, aucun point. CRITERE DE REUSSITE : - Avoir une moyenne dau moins 2 point au service (ou 42 Points) B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

11 « LE » VARIABLES DIDACTIQUES : - Nombre de coups - Léchange peut se poursuivre après 5 frappes et valoir un point - Fiches dobservations utilisées - Nombre dobservateurs ou darbitres FAIRE ATTENTION : -Bien expliquer la consigne aux élèves pour quils comprennent le principe des points dégressifs (Larbitre peut annoncer à voix haute) - Les bonus de points ne sont que pour le serveur. - Quand je suis relanceur, je suis « défenseur ». Je dois faire attention à ne pas prendre trop de risque en retour de services. - Quand, je remplis la fiche dobservation avec les totaux des bonus, je ne prends en compte que les points du serveur. - Pour que les indicateurs (moyenne de points au service et pourcentage = fils rouges) aient une pertinence, il faudra remettre les élèves, quelques leçons suivantes, dans la même opposition, afin dobserver de réels progrès. B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

12 NOS O BJECTIFS Dès le service, lélève a lintention denchaîner ses actions au regard de ses possibilités daction et de celles de son adversaire. Il entre « au minimum » dans une logique dalgorythme (si je joue long, il va…) Passage dun jeu en réaction à un jeu en prédiction. Le serveur diminue au maximum son incertitude en augmentant celle de son adversaire. ! LATTITUDE REFLETE LINTENTION B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

13 Feuille de rencontre.xls Feuille de rencontre.xls : outil à manier par les élèves Feuille de rencontre.xls 5) Une proposition dévaluation : B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

14 EVALUATION DE LA COMPETENCE MOTRICE SERVICES/ TRAJECTOIRES NOTE /12 INDICE DEFFICACITE S3 T3 12 2,6 et + S3 T S2 T S2 T2 8 2 S2 T1 7 1,8 S1 T S1 T S1 T et - B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

15 SERVICES/ TRAJECTOIRES NOTE /12 INDICE DEFFICACITE S3 T3 12 2,6 et + S3 T S2 T S2 T2 8 2 S2 T1 7 1,8 S1 T S1 T S1 T et - CAS N° 1 Elève en S1T3 avec un indice defficacité de 1.2 NOTE 4.5/12 COMPETENCE NON ACQUISE EVALUATION DE LA COMPETENCE MOTRICE CAS N° 1 B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

16 SERVICES/ TRAJECTOIRES NOTE /12 INDICE DEFFICACITE S3 T3 12 2,6 et + S3 T S2 T S2 T2 8 2 S2 T1 7 1,8 S1 T S1 T S1 T et - CAS N°2 Elève en S1T3 avec un indice defficacité de 2.2 NOTE 7.25/12 COMPETENCE EN COURS DACQUISITION EVALUATION DE LA COMPETENCE MOTRICE CAS N° 2 B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

17 SERVICES/ TRAJECTOIRES NOTE /12 INDICE DEFFICACITE S3 T3 12 2,6 et + S3 T S2 T S2 T2 8 2 S2 T1 7 1,8 S1 T S1 T S1 T1 3 1,2 et - CAS N° 3 Elève en S3T3 avec un indice defficacité de 1,8 NOTE 9.5/12 COMPETENCE ACQUISE EVALUATION DE LA COMPETENCE MOTRICE CAS N° 3 B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

18 Fiche dévaluation profs élèves.doc : Fiche dévaluation profs élèves.doc : objectif dexhaustivité mais de simplicité B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

19 FORME DE PRATIQUE, SOCLE COMMUN ET C.M.S FORME DE PRATIQUE : C.M.S 2 Organiser et Assumer des rôles sociaux et des responsabilités (arbitre et observateur) C.M.S 1 Agir dans le respect de soi, des autres par lappropriation des règles (gain loyal, arbitrage) COMPETENCE 6 LES COMPETENCES SOCIALES ET CIVIQUES DOMAINE : Avoir un comportement responsable ITEM 1 : Respecter et mettre en œuvre les règles de vie collective COMPETENCE 7 LAUTONOMIE ET LINIATIVE DOMAINE 3: Faire preuve dinitiative ITEM 4 : Assumer des rôles, prendre des initiatives et des décisions ITEM 2: Sintégrer et coopérer dans un projet collectif C.M.S 3 Se mettre en projet par lidentification, individuelle ou collective des conditions de laction, de sa réussite ou de son échec pour élaborer un projet daction et le mettre en oeuvre, raisonner avec logique et rigueur, apprécier lefficacité de ses actions, développer sa persévérance. B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012

20 6) Limites et Perspectives : La forme de pratique est adaptée à un niveau de compétence, elle ne sadresse quà des élèves maîtrisant la notion de « rupture directe » La réussite dépend évidemment des joueurs mais aussi de la rigueur des arbitres/observateurs/coachs. Limites: Les élèves qui « passent à côté » en prenant beaucoup trop de risques pour gagner 5 ou 4 points et ceux qui prennent des risques inconsidérés en retour et « donnent » 5 points au serveur. Perspectives: Proposer la validation/certification sur deux séances espacées dune séance pour réguler (et gérer ainsi les « passages à côté ») Proposer un outil dévaluation envisageant sur le même document la prise en compte des différences filles/garçons (notion déquité) B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012


Télécharger ppt "Les compétences en EPS Evaluer, valider, noter Un exemple en BADMINTON NIVEAU 2 B. Bachelart et P. Perrin, Forum 2012."

Présentations similaires


Annonces Google