La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 TOC Thinking Processes des outils pour penser et communiquer LArbre de la Réalité Future © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009 www.theoriedescontraintes.fr.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 TOC Thinking Processes des outils pour penser et communiquer LArbre de la Réalité Future © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009 www.theoriedescontraintes.fr."— Transcription de la présentation:

1 1 TOC Thinking Processes des outils pour penser et communiquer LArbre de la Réalité Future © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

2 2 Pourquoi construire… LArbre de la Réalité Future (ARP) Vous percevez la situation Présente (la réalité) comme insatisfaisante de votre point de vue mais la situation est complexe et lintuition nest pas suffisante pour décider quoi changer Vous avez donc construit un Arbre de la Réalité Présente qui a dégagé une cause racine à lorigine de la majorité des Effets Indésirables que vous avez listés LArbre de la Réalité Future est loutil des Thinking Processes* (TP) qui permet de déterminer logiquement « pour quoi » changer * Thinking Processes : littéralement Processus pour Penser. Les TP sont les outils logiques qui permettent de réaliser le changement en répondant aux trois questions : quoi changer, pour quoi changer, et comment faire que le changement saccomplisse. © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

3 3 Pourquoi construire… LArbre de la Réalité Future (ARP) La situation Future peut être décrite par ses effets désirables (ED), dont on dresse la liste à partir des effets indésirables de lARP Ces effets désirables sont exprimés par une phrase complète (sujet, verbe, objet) au présent. Lobjectif de la construction dun ARF, cest de décrire, par des relations de cause à effet, et grâce à des injections, la situation future souhaitée avec ses effets désirables Une injection est une nouvelle condition ou action qui nexiste pas dans la réalité présente et quil faut réaliser pour améliorer la situation © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

4 4 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) Dans lARF, comme dans lARP, les relations de causes à effet sont construites à partir de 4 éléments de base : des injections des entités des flèches des connecteurs Nota : dautres conventions sont utilisées pour les autres outils (arbres) constituant les TOC Thinking Processes © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

5 5 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) les injections symbolisées par des « boîtes » à bords carrés, elles sont constituées en phrase complète (sujet, verbe, objet) au présent elles décrivent une nouvelle condition ou action qui nexiste pas dans la réalité présente et quil faut réaliser pour améliorer la situation © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

6 6 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) les entités symbolisées par des « boîtes » à bords arrondis, elles sont constituées en phrase complète (sujet, verbe, objet) au présent elles décrivent la réalité future le mot « entité » permet de donner un nom générique à des phrases qui peuvent exprimer soit une cause, soit un effet ou une condition de la réalité future © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

7 7 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) exemples dinjections Nota : une numérotation des entités et des injections peut être utile pour sy retrouver dans des arbres complexes © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

8 8 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) dans lARF, comme dans lARP, les entités et les injections sont reliées entre elles par des flèches exprimant une relation de cause à effet. La base de la flèche part de la cause La pointe de la flèche désigne leffet © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

9 9 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) la relation entre les deux entités se lit comme dans lARP : Si alors Si le manager de crise applique la TOC (cause) alors la croissance du Throughput est la priorité (effet) © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

10 10 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) comme dans lARP lorsque deux ou plusieurs causes concourent à produire une effet, on utilise le connecteur «et» symbolisé par une ellipse : © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

11 11 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) La « boucle damplification» (positive reinforcing loop) Cest une boucle logique reliant une entité à une cause antérieure dans larbre et dont leffet renforce la cause, créant ainsi un effet amplificateur. Il y en a une sur larbre figurant sur la première diapositive La « branche négative» (negative branch) Cest un des aspects les plus puissants de lARF : cest une variante de la réserve sur lexistence dun effet prédit (une des catégories de réserve légitime). La branche négative est utilisée pour rendre visible tous les conséquences indésirables dune injection si elle est mise en œuvre. De deux choses lune, ou vous arrivez à contourner la branche négative ou à léliminer avec une nouvelle injection, ou bien il faut abandonner lidée de linjection initiale et de ses éventuelles conséquences néfastes. © Joël-Henry GROSSARD – juilletl 2009

12 12 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) Si larbre nécessite plusieurs pages (très souvent) on ajoute, comme dans lARP, des connecteurs circulaires ici la suite de larbre est en page B Lentité connectée est reprise en page B © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

13 13 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARP) Quelques pièges à éviter… Prendre leffet pour la cause et vice et versa : ? © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

14 14 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARP) Quelques pièges à éviter… Prendre leffet pour la cause et vice et versa : © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

15 15 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) De la validité des connexions découle la validité de larbre et la pertinence de la solution dégagée Cette validité est assuré par lapplication de règles logiques, les Catégories de Réserve Légitime. Ces réserves concernent la clarté (de mots utilisés, de lentité), lexistence de lentité, lexistence de la causalité, et quatre difficultés : linsuffisance de la cause, linversion de la cause et de leffet, la cause additionnelle, et leffet prédit © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009

16 16 Comment construire… LArbre de la Réalité Future (ARF) Lapplication des Catégories de Réserve Légitime permet de « scruter » la logique de larbre Elle peut être menée par le présentateur de larbre qui fait alors une auto-scrutation Elle est en général plus approfondie et moins complaisante si elle est faite par un tiers scrutateur Une fois larbre nettoyé par les CRL, on fait lélagage des branches inutiles pour mettre en évidence la solution retenue et on passe à larbre des pré-requis. Bon arbre… © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009


Télécharger ppt "1 TOC Thinking Processes des outils pour penser et communiquer LArbre de la Réalité Future © Joël-Henry GROSSARD – juillet 2009 www.theoriedescontraintes.fr."

Présentations similaires


Annonces Google