La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Travail fait par lélève Minimum de gestes Pas de poèmes, de chansons, ou pièces dramatiques Aucun visuel (incluant des affiches, vêtements à logos ou.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Travail fait par lélève Minimum de gestes Pas de poèmes, de chansons, ou pièces dramatiques Aucun visuel (incluant des affiches, vêtements à logos ou."— Transcription de la présentation:

1

2 Travail fait par lélève Minimum de gestes Pas de poèmes, de chansons, ou pièces dramatiques Aucun visuel (incluant des affiches, vêtements à logos ou tout autre symbole) Les participants ne doivent pas sidentifier ni par école, ni par conseil scolaire. L'exposé doit être appris par coeur. Les élèves peuvent se servir de fiches de référence comprenant les points principaux. Lusage dun lutrin ou dun microphone nest pas permis.

3 Les élèves du primaire (des 5e et 6e années) doivent prononcer un discours de 2 à 4 minutes Ceux de la 7e à la 12e année de 3 à 5 minutes. Les élèves qui prononcent un discours dune durée inférieure ou supérieure au temps prévu seront pénalisés. Deux ou trois questions seront posées après la présentation.

4 Du mois de février à la fin mars: Vous serez évalué par votre enseignant ou enseignante. Début du mois davril: finale de lécole Le 11 avril 2013: Finale du CSAP au Carrefour.

5 A. Choix du sujet La règle primordiale est dAVOIR QUELQUE CHOSE À DIRE. Le futur orateur choisira donc: un sujet bien connu ou dintérêt particulier, une expérience personnelle un sujet destiné soit à informer, soit à convaincre, soit à amuser lauditoire un sujet original, sortant des banalités, apte à intéresser lauditoire, tout en évitant de la choquer (les sujets portant sur la politique ou sur la religion sont à éviter); un sujet qui colle à sa propre personnalité.

6 Fiches de références Garder toujours le même format de fiches; Nécrire quune seule information par fiche pour en assurer la mobilité; Indiquer les sources lorsquil sagit dune citation ou dun renseignement trouvé dans un livre; Prendre note de citations les plus brèves possibles. Vous pouvez visionner cette méthode de présentation: e/presentation.html e/presentation.html

7 C. Rédaction du discours La rédaction comprend trois étapes : 1. Organiser lexposé, en faire un plan en classant les fiches; 2. Écrire le discours; 3. Travailler le style.

8 B. Recherche de renseignements La recherche peut se faire en quatre étapes; 1. Penser au sujet longtemps à lavance et laisser incuber; 2. Parler souvent du sujet avec les autres; 3. Se documenter, lire sur le sujet; 4. Prendre des notes sur fiches.

9 Organisation de lexposé Choisir une idée directrice, cest-à-dire, le thème central; Classer les autres idées de façon à ce quelles soient groupées en thèmes secondaires. Rédaction de lexposé (le fond) Quelle que soit la longueur du discours, celui-ci doit comprendre trois parties:

10 1. Lintroduction qui doit : Être brève; Capter lattention de lauditoire dès le début; Donner envie den savoir plus. Remarque : Lintroduction peut prendre la forme dune question, dune citation, dune blague.

11 2. Le corps du discours qui doit: Assurer une transition logique entre les idées; Refléter lidée directrice à intérieur de chaque thème; Se terminer par une emphase sur lidée directrice; (placer le meilleur point à la fin, le second meilleur au début); Contenir uniquement des idées que lorateur pourra défendre au moment des questions.

12 3. La conclusion qui doit: Résumer brièvement le discours en rappelant le but. Remarque : On commence souvent par écrire le corps du discours, et ensuite on trouve lintroduction et la conclusion.

13 Style de lexposé (la forme) Utiliser des phrases aussi courtes que possible, fluides et construites de façon classique. Ceci permettre à lorateur de mémoriser plus facilement son discours et à lauditoire de suivre plus facilement le fil des phrases. Vérifier que la langue utilisée soit correcte. Éviter les erreurs de structures et les erreurs grammaticales qui peuvent gâcher tout le discours. Exemple : Ne pas utiliser « tu » lorsquon sadresse au public.

14 Varier le vocabulaire autant que possible, utiliser des mots précis. Éviter toutefois un excès dans le degré de spécialisation du vocabulaire, ce qui pourrait susciter lincompréhension du public et couper lorateur de son auditoire. Utiliser des citations à bon escient, mais ne pas en envahir lexposé. Être honnête et indiquer les sources des citations. En résumé, le bon orateur sera celui qui utilisera des phrases claires, simples et correctes.

15 A. Le corps Avoir une tenue vestimentaire agréable et classique dans laquelle on se sent à laise. Éviter tout autant les robes de cérémonie que les jeans sales. Avoir lair à laise, garder les mains et les jambes détendues, sans donner limpression dêtre exagérément décontracté. Ne pas rester figé. Faire des mouvements lents, expressifs. Tout geste doit être naturel et spontané (ce nest pas de lart dramatique!). Éviter de marcher de long en large ou de faire de grands gestes qui nont rien à voir avec le discours.

16 B. Le regard Communiquer avec lauditoire par le contact des yeux. Ne pas regarder un mur ou dans le vide. Ne pas fixer un seul auditeur. Balayer lassistance des yeux. Souligner ce quon dit par des expressions du visage (sourire, étonnement, froncement de sourcils), mais uniquement lorsque cest approprié. Consulter les notes seulement si cest nécessaire, mais jamais au début du discours.

17 C. La voix Contrôler le débit. Prendre son temps, ne pas se presser. Faire des pauses, surtout au début (sassurer que tout le monde écoute avant de commencer) et à la fin, avant de conclure. Respecter la ponctuation; contrôler la respiration. Être expressif. Lintonation doit respecter les interrogations, les exclamations, etc. Hausser le ton de la voix en lui conservant ses qualités naturelles. Éviter de crier.

18 Parler clairement et distinctement. Lutilisation dun enregistrement peut aider à améliorer la diction. Varier le rythme et le ton en profitant de toutes les occasions données: citations, interrogations, exclamations, aparté…

19 En résumé, le bon orateur sera celui qui pourra: parler distinctement, tranquillement et avec enthousiasme; être naturel, rester soi-même, toutefois en étant expressif; être flexible, retomber facilement sur les pieds après une hésitation ou un trou de mémoire; faire réagir lauditoire, avoir le sens de lhumour (sans se forcer à être drôle à tout prix.) Remarque : Il nest pas nécessaire de remercier lauditoire davoir écouté; cest lauditoire au contraire qui devrait remercier lorateur.


Télécharger ppt "Travail fait par lélève Minimum de gestes Pas de poèmes, de chansons, ou pièces dramatiques Aucun visuel (incluant des affiches, vêtements à logos ou."

Présentations similaires


Annonces Google