La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cannabisproductie in België: evaluatie van de aard en de schadelijkheid en implicaties voor prioriteitsbepaling - « Culture de cannabis en Belgique: définition.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cannabisproductie in België: evaluatie van de aard en de schadelijkheid en implicaties voor prioriteitsbepaling - « Culture de cannabis en Belgique: définition."— Transcription de la présentation:

1 Cannabisproductie in België: evaluatie van de aard en de schadelijkheid en implicaties voor prioriteitsbepaling - « Culture de cannabis en Belgique: définition de sa nature et ses dommages, et les implications pour la fixation des priorités. » Eerste vergadering Begeleidingscomité Belspo - Première réunion du Comité dAccompagnement Belspo 26/04/2012

2 1. Equipe de recherche 2. Introduction et contexte 3. But de la recherche 4. Méthodes Enquête en ligne Des interviews et des dossiers 5. Planning 6. Questions 2

3 Coordinateur Prof. dr. Tom Decorte (UGent) Promoteur Prof. dr. Letizia Paoli (KUL) Chercheurs Julie Heyde (UGent) Loes Kersten (KUL) Experts Dr. Gary Potter Prof. dr. Toine Spapens 3

4 Importation production intérieure de cannabis Cannabis est la drogue la plus confisquée en Belgique du nombre des plantations écrouées Association avec la professionnalisation Association avec la criminalité organisée De différents plans daction stratégiques (Plan National de Sécurité , Plan dAction du Collège des Procureurs Généraux) appellent la lutte contre le cannabis commercial, produit local, une de leurs plus importantes priorités. 4

5 Chaque effort ou activité pour réduire loffre de cannabis, doit être bien structuré et basé sur une description et représentation adéquate du phénomène. Le besoin dune analyse approfondie de lorganisation et de la structure de côté de loffre du marché de cannabis. Des études internationales: des cultivateurs à grande échelle commerciaux, basées sur des données policières; des études empiriques à petite échelle sont rares. Un manque détudes empiriques daprès la culture de cannabis en Belgique Des études précédentes montrent que les cultivateurs à petite échelle de cannabis font une partie importante du marché de cannabis. Des études concernant les réseaux criminels de la production à grande échelle de cannabis sont inexistantes 5

6 On doit dresser la complète chaîne de drogue Lorigine du cannabis, les organisateurs de la production de cannabis, leur modus operandi, le marché, les revenues… On doit déterminer la malignité dactivités criminelles Guidé par le business model de lactivité criminelle (le projet danger) et le harm assessment framework (Greenfield et Paoli, 2011) La transmission dinformations utilisables pour une politique de drogue efficace. 6

7 Combien de gens cultivent? Quelle est lampleur de la production de cannabis intérieure? Qui cultive? Quels sont leurs profils, leurs méthodes de culture et leurs motifs? Quelle est la part de et la proportion entre les amateurs et les cultivateurs commerciaux? Sont-ils des cultivateurs professionnels? Dans quelle mesure sont-ils associés à la criminalité et la violence? Quelle est la nocivité de différentes catégories de cultivateurs? Quel est limpact des stratégies de lutte actuelles sur leurs activités? Ces vues sont utilisables pour les responsables politiques et conseillers concernant le planning policier et judiciaire pour fixer les priorités stratégiques, opérationnelles et tactiques. 7

8 1. Décrire lorganisation de la production de cannabis en Belgique. 2. Créer des typologies des différents producteurs de cannabis en Belgique et identifier leurs modi operandi et leurs motifs. 3. Estimer limportance (ou la part) des différentes catégories de producteurs de cannabis sur le marché belge (i.e. les parts de marché). 4. Estimer la nocivité des différents types de producteurs. 5. Evaluer limpact des stratégies de la politique de drogue belge sur les producteurs. 8

9 lexpertise complémentaire de deux équipes de recherche: 1. LISD (Ugent): enquête en ligne 2. Le LINC (KULeuven): des interviews et une analyse du dossier 9

10 10

11 Une enquête en ligne à grande échelle Groupe cible: tous les cultivateurs de cannabis belges Avantages Lanonymat: un sujet sensible et un groupe cible difficile à atteindre Atteindre un grand nombre de personnes interrogés dune manière rapide et pas chère. Désavantages: des limitations méthodologiques Des problèmes de sampling (des erreurs de couverture, le degré de pénétration dinternet) Auto-sélection (convenience sample) La véracité des réponses Des erreurs de réponse et des items non répondus. Lintimité sur linternet 11

12 Echelle micro: 2-5 plantes Echelle mini: 6-49 plantes Echelle petite: plantes Echelle moyenne: plantes Echelle grande: plantes Echelle industrielle: >1000 plantes 12

13 La culture de cannabis à petite échelle Échelle micro (2-5 plantes) et mini (6-49 plantes) La possibilité dune comparaison internationale (GCCRC) Dune manière simultanée, des enquêtes en ligne sont mises sur pied mondialement qui sont basés sur la même enquête de base (avec un propre accent national). lAustralie (la culture intérieure versus la culture extérieure) Les E.-U. et le Canada (des transitions de carrière et des réseaux sociaux) Le Royaume-Uni Le Danemark … 13

14 ET 1. Etude littéraire du marché de cannabis Créer un cadre théorétique dans lequel on peut construire un instrument de recherche. Des bases de données scientifiques Des publications scientifiques et de la littérature dite grise Lexpertise du Global Cannabis Cultivation Research Consortium et des collègues extérieurs des promoteurs. ET 2. Préparation du rassemblement de données: enquête en ligne Basé sur lenquête en ligne flamande(Decorte & Tuteleers, 2007) et des études de réplication (le Danemark, la Finlande) En accord avec les interviews protocolaires et lanalyse du dossier du LINC Une coopération internationale du questionnaire de base. 14

15 ET 3. Rassemblement des données En ligne durant 5 mois Site web international central sites web nationaux Publicité par des invitations en ligne et hors ligne Data cleaning (nettoyer les données) ET 4. Data cleaning et analyse Data cleaning Lanalyse des données et linterprétation des données guidé par SPSS (logiciel statistique) ET 5. Rapport final Un rapport de recherche basé sur les résultats et la littérature La comparaison des résultats des différentes méthodes de recherche. 15

16 Etude littéraire Des typologies existantes des producteurs de cannabis: des cultivateurs (commerciaux) à grande échelle, des producteurs à petite échelle (« les cultivateurs à domicile ») avec une zone grise entre les deux (« les producteurs socioéconomique ») (Weisheit, 1992; Hough et al., 2003; Bovenkerk & Hogewind, 2002) La culture de cannabis intérieure: le profil, le passé, les patrons et les motifs de culture de cultivateurs (Gettman, 2006; Bouchard, 2007; Potter, 2010; Decorte, 2008; Decorte et al., 2011) La criminalité organisée et la production de cannabis (Fijnaut & Paoli, 2004; Spapens et al., 2007, Wilkins & Caswell, 2003) Littérature méthodologique (Dillman, 2007, Coomber, 1997; Mann & Stewart, 2000; Schonlau, Fricker, & Elliott, 2002) 16

17 Construction de lenquête en ligne Un questionnaire structuré Des questions fermées avec des réponses standardisées Les sujets les expériences avec la culture, les motifs pour la culture, les aspects sociaux, la consommation de cannabis, la participation du marché, les contacts policiers et les caractéristiques démographiques Des questionnaires existants Decorte & Tuteleers (2007), le Danemark, la Finlande Concertation avec le LINC (KULeuven) Faire correspondre les questions aux interviews protocolaires et lanalyse du dossier 17

18 Le Global Cannabis Cultivation Research Consortium (GCCRC) Les E.-U.: Aili Malm California State University Le Canada: Martin Bouchard Simon Fraser University Le R.-U: Gary Potter London South Bank University LAustralie: Simon LentonCurtin University Monica Barratt Curtin University La Finlande: Pekka Hakkarainen University of Turku Le Danemark: Helle Vibeke Dahl Aarhus University la construction dun module de base international en vue de recherche comparative Des accords concernant la méthodologie et les implications éthiques Chaque pays ajoute des module(s) supplémentaires (propre accent) 18

19 A faire Traduction en français Tester le questionnaire Convertir le questionnaire en une enquête en ligne Lapprobation de la Commission Ethique Début de la recherche: 1/06/

20 20

21 Mettre laccent sur des cultivateurs à grande échelle qui probablement seront plus difficiles à atteindre par lenquête en ligne Nous espérons de rassembler des données concernant les plantations de différentes échelles (la taxonomie de la Police Fédérale de Belgique) Trois méthodes de rassemblement de données: 40 dossiers juridiques: digitaux et physiques 20 interviews expertes 15 interviews avec des cultivateurs de cannabis prisonniers Il est dune importance primordiale de créer une image complète de la culture de cannabis, comme prévu dans le but de recherche 21

22 22 Avantages Connaissance et expérience des experts Dossiers: des informations en profondeur concernant les cultivateurs de cannabis (à grande échelle) (leurs modus operandi, leurs activités secondaires, leurs accords de coopération) Des interviews avec des cultivateurs de cannabis prisonniers: leurs modus operandi, leurs expériences (in)directes avec les activités secondaires. Désavantages: des limitations méthodologiques De la sélectivité dans lapproche pénale: laccent sur les plantations et les producteurs qui sont surpris/poursuivis Des interviews avec les prisonniers: la coopération, lexagération… Avantages et désavantages des méthodes

23 ET 1. Etude littéraire du marché de cannabis (3 mois) Un cadre théorétique pour les instruments de recherche (des listes de sujet) Des publications scientifiques et de la littérature dite grise Lexpertise du Global Cannabis Cultivation Research Consortium et des collègues extérieurs. ET 2. Préparation du rassemblement de données (2 mois) Des demandes de permission Une liste avec les experts à interviewer (division régionale) En accord avec les experts: une sélection des dossiers Rédiger des listes de sujet correspondantes à lenquête en ligne de lISD 23

24 ET 3. Rassemblement des données(5 mois) 40 dossiers juridiques, digitaux et physiques 20 interviews expertes 15 interviews avec des cultivateurs de cannabis prisonniers ET 4. Analyse des données (3 mois) Classer les interviews sur sujet à base des enregistrements audio Classer les données des dossiers sur sujet Réunir les données des différentes sources ET 5. Rapport final (3 mois) Un rapport de recherche final à base des résultats et de la littérature. Comparaison des résultats aux différentes méthodes de recherche 24

25 Loffre de cannabis et lapproche(Decorte, 2008; Korf et al., 2006; Wouters et al., 2007) Les dommages des activités criminelles en rapport avec la politique (Dorn & van de Bunt, 2010; Greenfeeld & Paoli, 2010; Greenfeeld & Paoli, 2011) La violence en rapport avec le processus de production (Bovenkerk & Hogewind, 2002; Spapens et al., 2007) La corruption, lengagement du secteur privé, le blanchiment (Bovenkerk & Hogewind, 2002; Van Duyne & Levi, 2005; Emmet & Boers, 2008; KLPD, 2009) 25

26 La permission Une permission principielle daccès aux dossiers et aux interviews experts du parquet chez la cour dappel de Liège Référence à 5 cours dappel: la permission de 3 La permission de toutes les prisons belges de l EPI Création dinstruments de recherche Des questionnaires semi-structurés: des questions ouvertes Sujets: lés démantèlements (localisations), des modus operandi, léchelle, les différents types de cultivateurs, les accords de coopération, les types de violence, la corruption, lengagement du secteur privé, les revenus, le blanchiment Faire correspondre les instruments à lenquête de lISD 26

27 Conversation préparatoire avec les experts du team cannabis DGJ/DJP Drogues Une première sélection des experts à interviewer Des suggestions de plan de recherche A faire Finaliser les procédures de permission Finaliser les instruments de recherche Approcher les magistrats de référence des arrondissements Approcher les experts pour les interviews Sélectionner des dossiers Approcher les directeurs de prison pour les interviews 27

28 28 Nom dactionPériode de réalisation Réalisateur Étude littérairemars - maiUGent + KULeuven Préparation du rassemblement de données: enquête en ligne avril - maiUgent Préparation du rassemblement de données: interviews et dossier avril – maiKULeuven Rassemblement de données: enquête en ligne juin – octobreUGent Rassemblement de données: interviews et dossiers juin – octobreKULeuven Data cleaning et analyse de lenquête en ligne octobre – décembre Ugent Analyse des données: interviews et dossiers octobre – décembre KULeuven Rapport finaljanvier - avrilKULeuven + UGent

29 6. Des questions ou des remarques? Discussion 29


Télécharger ppt "Cannabisproductie in België: evaluatie van de aard en de schadelijkheid en implicaties voor prioriteitsbepaling - « Culture de cannabis en Belgique: définition."

Présentations similaires


Annonces Google