La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ENJEUX ECONOMIQUES ET POLITIQUES. Etat des lieux Définition du projet Nord Stream Acteurs en présence Etat des besoins gaziers en Europe Enjeux Enjeux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ENJEUX ECONOMIQUES ET POLITIQUES. Etat des lieux Définition du projet Nord Stream Acteurs en présence Etat des besoins gaziers en Europe Enjeux Enjeux."— Transcription de la présentation:

1 ENJEUX ECONOMIQUES ET POLITIQUES

2 Etat des lieux Définition du projet Nord Stream Acteurs en présence Etat des besoins gaziers en Europe Enjeux Enjeux économiques pour Europe, la Russie et lAllemagne Enjeux politiques : les voix contre Les conséquences dun tel projet sur léquilibre énergétique européen Conclusion Bilan à court terme

3 Constitué de deux tubes parallèles, il sétend sur 1220 km de long sous la Mer Baltique. Route: Conduits offshore de la bie de Portovaya près de Vyborg, (Russie) jusquaux côtes de lAllemagne près de Greifswald, Mecklenbourg-Poméranie occidentale. Routes onshore développées en Allemagne (850km) et en Russie (917km), Extensions qui pourraient constituer en tout jusquà 3000km

4

5 Le 8 septembre 2005 a été signé, à Berlin, laccord portant création du gazoduc nord-européen, destiné à relier directement la Russie à lAllemagne, via la Mer Baltique. Ont pris part à cette signature le Président russe Vladimir Poutine, le Chancelier allemand Gerhard Schröder, et les représentants de la compagnie russe Gazprom, de E.ON Ruhrgas et de Wintershall (filiale de BASF). Voie officielle : Nord Stream is a gas pipeline to link Russia and the European Union via the Baltic Sea. It will carry natural gas to supply both businesses and households. The new pipeline will be an important factor of energy security in Europe. Nord Stream is more than just a pipeline. It is a new channel for Russian natural gas exports, and a major infrastructure project which sets a new benchmark in EU-Russia cooperation. La compétitivité du projet Nord Stream repose sur deux choses : un gaz à bas prix et un manque de compétition sur le marché du gaz.

6 Le secteur privé : OAO Gazprom (51%), Wintershall Holding AG (20%), E.ON Ruhrgas AG (20%), N.V.Nederlandse Gasunie (9%) EDF-GDF (incessamment sous peu, à même hauteur que Gasunie) NB : Nord-stream = consortium suisse Eaux territoriales traversées (ZEE) : La Russie La Finlande Le Danemark LAllemagne Suède

7 Les pays bénéficiaires : France Danemark Allemagne Royaume-Uni Pays-bas République Tchèque

8 Actuellement, besoins en gaz européens Le gaz russe en Europe La Russie est le premier exportateur de gaz dans lUE à hauteur de 40%. Laccord de partenariat et de coopération (APC) UE- Russie, ratifié en 1997, a expiré en Le nouveau est en cours de négociations. Laccord de partenariat et de coopération La France importe 26% de son gaz de Russie ; la Bulgarie ou de la Slovaquie, dépendent à 98% des approvisionnements russes.

9

10 La nature paneuropéenne du pipeline est soulignée par son statut de projet sinscrivant dans les lignes directrices des Réseaux transeuropéens de lénergie. Ce statut a été confirmé en Le budget total de Nord Stream sélève à 7,4 milliards deuros, ce qui en fait l'un des plus grands projets dinfrastructure avec un financement privé jamais vu. Le directeur financier du consortium Nord Stream, Paul Corcoran, a déclaré à EurActiv.com quil sattendait à ce que les permis environnementaux nécessaires soient délivrés en décembre 2009

11 Stratégie européenne de Gazprom pour des raisons historiques Équation de Gazprom : Approvisionnement zones (2,3) = Productions (zone 0,-1) + contrôle transit (zone 1) VOLONTE DE REDUIRE LES COUTS DE TRANSIT VOLONTE DE REDUIRE LES RISQUES POLITIQUES LIES A CES TRANSITS Obtention de contrats à long terme entre UE et Gazprom pour matérialiser ses projets Nécessité dassurer les livraisons en gaz sans interruption Occuper plus de 10% des marchés français, Grande- Bretagne, Italie Zone-1 : lAsie Centrale Zone 0 : la Russie Zone 1 : étranger proche Zone 2 : Europe centrale Zone 3 : UE Zone 4 : le reste du monde

12 Pour lAllemagne : Politique énergétique sans développement du nucléaire => gaz moyen de substitution. 32% importations de gaz issus de la Russie Nord Stream pourrait acheminer la moitié de la consommation en gaz du pays Participation de firmes allemandes au projet avec retombées économiques (35% du gisement de Ioujno- Russkoe cédés aux partenaires allemandes de Gazprom). Vocation de devenir un hub européen du gaz Liens historique Italie se trouve dans le même cas de figure énergétique

13 La réalité économique du projet : Premières livraison de gaz en provenance dun gisement terrestre Yuzhno-Russkoye field, déjà exploré et exploité, donc peu cher. Approvisionnement du deuxième pipeline à partir du gisement de Shtokman offshore dans le grand Nord, coût du gaz nettement plus élevé. Inconnues : Coût dextraction de Shtokman État réel des réserves russes : capacité à assurer les exportations en gaz sur 30 ans dans contexte géopolitique changeant, notamment en Asie Centrale Des réserves mondiales de gaz pour 65 ans GNL (gaz naturel liquéfié) Nouvelles normes européennes

14 ECOLOGIE LInstitut météorologique et hydrologique suédois sinterroge aussi sur le sérieux de létude dimpact environnemental, y relevant un certain nombre dinformations «fausses» et «trompeuses». Les organismes consultés (par le ministère de lIndustrie et lAgence suédoise de protection de lenvironnement ) mettent en garde contre limpact de louvrage de 1220 km, sur une mer déjà bien abîmée, dont les fonds sont truffés danciennes munitions et de matières dangereuses. Consultés sur limpact transfrontalier du projet, la Pologne et les Pays Baltes ne cachent par leur opposition à la construction du gazoduc. lAcadémie estonienne des sciences dénonce «la faiblesse générale de la coordination scientifique » et contestent lexactitude dune enquête environnementale effectuée dans le Golfe de Finlande en vue du déploiement du pipeline de gaz naturel Nord Stream, a signalé la presse. Les président slituanien, Valdas Adamkus, et finnois, Tarja Halonen, sinquiètent des retombées écologiques Le président ukrainien, Viktor Yushchenko, a critiqué le projet, lui reprochant dêtre politisé. ECONOMIE Létude dune alternative terrestre a-t-elle été menée efficacement (coût inférieurs dun tiers) Problèmes de transparence et possible corruption Stabilité financière réelle dune compagnie opaque sur le long terme

15 NORD STREAM vers un changement de léquilibre stratégique ? Différents points de vue saffrontent Les velléités de domination hégémonique de la Russie dans le domaine de lénergie Nord Stream projet suivant les intérêts du Kremlin Nord Stream levier politique Des pays européens divisés et dépendants à légard de la Russie pour leur approvisionnement en énergie La politique énergétique russe est imprévisible (état des ressources, etc.) Division énergétique des pays européens au détriment de leurs cohésion Pertes de revenus important pour les Etats Baltes (frais de transit) Importance pour les Européens de coordonner leurs approvisionnements énergétiques Cependant, Moscou ne peut se passer définitivement de ses clients européens. le secteur énergétique représente environ 20% du PIB russe.

16 90% de business et 10% politique, soit la nécessité de réconcilier deux logiques (sociétés privées-UE) Pour la recherche dun compromis bénéfique aux deux parties. Alternatives NABUCCO Échéances européennes pour trouver un compromis Décembre 2009 : Vote du Conseil énergie sur la proposition de règlement relative à la sécurité des approvisionnements gaziers 2011 : Examen par la Commission européenne des plans nationaux de prévention et durgence en matière dapprovisionnement en gaz 2014 : Entrée en vigueur des plans nationaux sur le gaz

17

18 Livres BAEV (P.), Russian Energy Policy and Military Power, Routlegde, CIATTONI (A.), éditeur, La Russie. Cours, Editions Sedes, DASSELER (P-H.), Gazprom, Lidéalisme européen à lépreuve du réalisme russe. Institut royal supérieur de défense. Lharmattan, LIZIN (A-M.), éditeur, Gazprom, stratégie de la Russie, Editions Luc Pire, OUGARTCHINSKA (R), Guerre du Gaz, la menace russe. Editions du Rocher, 2008.

19 Mémoire ENTRESSANGLE (M.), Le gazoduc Nord Stream, chance ou danger pour lEurope ?, Mémoire Université de Lyon II, Revues SHIOBARA (T.), Oversights in Russias Corporate Governance: The Case of the Oiland and the Gas Industry. Slavic Eurasian Studies, n°11, Slavic Research Center, Hokkaido University, 2006, p

20 Internet « EUROPE : Nord Stream, un gazoduc stratégique » Europe Orient news, consulté le 15/10/09 : Facts issue 0, Nord Stream, 2008 : stream.com/fileadmin/Dokumente/NORD_STREAM__FACTS/English/NORD_STREAM_FACTS_ISSUE_0_ENGLISH_DOWNLO AD.pdf « GDF Suez bientôt actionnaire de Nord Stream (Gazprom) », RIA Agence dinformation internationale, article du 14/09/2009 : HIVERT (A-F.), « De leau dans le gazoduc Nord Stream » Libération, 31/08/2009 : « Le pipeline russe Nord Stream sur les rails », Euractiv.fr, : LARSSON (R. L.) Security Implications of the Nord Stream Project, FOI Memo 2336, 12/08/2008: « LUE cherche à renforcer sa sécurité énergétique », Euractiv.fr, 17/07/2009 : Old and Gas Eurasia« Finland to back Nord Stream», 08/10/2009 : «Nord Stream a new road to Europe» : PARMENTIER (F.) et CRISAN (A.) « Energie : la concurrence Europe Russie », telos : 02 Octobre 2009 : VERLUISE (P.) « Le gazoduc Nord Stream, entre la Russie et lAllemagne », La revue géopolitique, consulté le 15/10/09 :


Télécharger ppt "ENJEUX ECONOMIQUES ET POLITIQUES. Etat des lieux Définition du projet Nord Stream Acteurs en présence Etat des besoins gaziers en Europe Enjeux Enjeux."

Présentations similaires


Annonces Google